Les dits du corbeau noir

DOSSIERS : UNE ETHNOGRAPHIE DES DRUIDES DU QUEBEC (OCTOBRE 2014)

Ce document est long, mais apporte de nombreux enseignements porteur de réflexions et de méditations dont nous avons bien besoin pour tenter de cerner "la mouvance druidisante" contemporaine non dénouée de "complexité" d'ailleurs...

Je vous recommande cette lecture même si elle peut paraître assez fastidieuse car vous en dégagerez de nombreuses informations sur ce qui constitue une démarche spirituelle et une quête de vie et de sens à donner à la vie qui sont aussi les nôtres...

 

Quête spirituelle et réconciliation identitaire. Une ethnographie de la Communauté des Druides du Québec...

 

Ceci est un large extrait, mais non exhaustif, du fabuleux, et pour nous précieux, ouvrage réalisé sur l'état, l'origine et le devenir, au Québec, de la Présence Druidique...

L'intégralité du document est sur :

https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/9075;jsessioni...

 

Historique de la présence druidique au Québec et études sur cette présence :

 

Mémoire de Véronique Jourdain Université de Montréal 2012

(Quatre ans d'enquêtes et d'entretiens ont été nécessaires pour cette thèse)

 

Pour le druidisant, la religion druidique, vient à la fois répondre à des besoins spirituels et combler un vide identitaire...

Cette démarche concilie avec cohérence quête spirituelle et réconciliation identitaire...

 

Au cours du 20è siècle une majorité de Québecois a délaissé les prescriptions doctrinales catholiques ( la religion identitaire du Québec) , des individus se tournent lors vers d'autres formes de spiritualité et s'engagent dans une quête spirituelle....

Certains Québecois, au cours de leurs quêtes, ont alors découvert le druidisme ; une spiritualité fondée sur le désir de retour à l'ancienne religion païenne des Celtes et l'ont intégré en tant que composante principale ou secondaire de leur spiritualité...

 

La quête de sens est l'un des puissants moteurs ayant amené des Québécois vers le druidisme...

 

Etude sur une communauté druidique au Québec : La Communauté des druides du Québec.... (Les fondateurs : Boutios, Génistos et Iuos)

 

Cette communauté est constituée de Québecois désirant pratiquer une religion néopaïenne venue de l'Europe Occidentale : le Druidisme...

 

Analyse sur l'évolution du sentiment religieux :

 

De grands théoriciens au 19è et 20è siècle avaient annoncé la disparition progressive de la religion aux profits d'autres sphères d'activités productrice de sens ("La science étant par exemple envisagée comme un palliatif vis à vis de la religion" comme leformulait E Durkheim.) (Max Weber parlant lui d'un "désenchantement progressif du monde".)

Un chercheur (Georg Simmel) fut le seul alors à prendre en compte l'aspect émotionnel très fort associé à la fin du religieux, et à prédire la transformation du phénomène en une expérience émotionnelle et plus personnelle.

Il y a une "individualisation" du croire selon Roland Campiche. Cela amène à une recomposition du religieux...

Il y a de fort impact de l'expérience de vie de l'individu sur ses croyances...

"Les croyances sont le produit du bagage personnel et celui-ci est unique à chacun." Mc Guire

 

L'une des transformations remarquables est le nombre de groupes religieux qui émerge progressivement, et ce, parallèlement à un accroissement de l'individualisation du religieux...

 

Il y a une individualisation des agencements de croyances et donc des "religions" de chaque croyant... certains hercheurs qualifiant cette attitude du terme de "bricolage" ("Un mixage dépourvu de sens" selon Claude Lévi-Strauss)

 

On assiste par ailleurs à une recrudescence des réidentifications ethniques et régionales alors que leur disparition au profit d'une culture moderne mondiale, semblait imminente auparavant....

 

Il y aurait là une réaction de masses populaires contre la tendance vers l'hégémonie culturelle promue par les élites...

 

La modification des liens entre Tradition et Religion impose une restructuration de la transmission religieuse, à laquelle les religions doivent s'adapter...

 

La formation d'une identité dans une société moderne, s'est complexifiée... l'identité semble être composée d'une myriade d'aspects entremêlés...

Le druidisme illustre bien plusieurs de ces phénomènes modernes...

le Québec a subi une période d'obscurantisme sous l'égide d'une Eglise puissante...

Le passé des canadiens français peut expliquer en grande partie la lutte entre les infuences traditionnelles et modernes en vigueur dans la société Québécoise. Le traditionalisme Québécois pourrait avoir pour origine la Conquête anglaise qui causa un traumatisme social...

 

"Ce fût là l'héritage le plus palpable que nous reçumes de la France, qui nous a laissé un maigre patrimoine que nous tentons aujourd'hui de ressusciter laborieusement." Léon Dion 1987

 

Une petite population de langue et de culture française devint progressivement minoritaire au milieu d'un vaste territoire fait d'anglophobes ayant des moeurs anglo-saxons. Cette dynamique favorisa un repli du peuple sur les fondements de son identité comme la langue et la religion encouragé par les élites cléricales et seigneuriales...

 

Le Québec avait lors un visage essentiellement conservateur ( valeur d'ordre et de soumission, de fidélité et de reproduction...)

C'est une forte emprise que cette Eglise détenait sur les mentalités...

"Cela entraîna l'expression d'un ras-le-bol collectif à l'endroit d'une pratique religieuse fort contraignante et imposée d'une manière autoritaire." Balthazar 2009

 

Un pluralisme religieux s'installa au Québec qui est représenté par un nombre croissant de nouveaux groupes issus de l'immigration ou de l'ouverture des Québécois aux autres mouvements religieux...

C'est dans ce contexte qu'émergea une pléthore de groupes religieux, venus d'ici et d'ailleurs, dont le druidisme fait partie.

 

Comment des Québécois d'ascendance canadienne-française réagissent au vide spirituel laissé par leur désengagement vis-à-vis de l'Eglise catholique ? Quels moyens sont utilisés pour pallier ce manque lorsque celui-ci est ressenti ?

La réponse semble se trouver dans les préoccupations spirituelles et identitaires des personnes druidisantes rencontrées...

 

Au départ, c'est le groupe nommé Collège du Grand Chêne Interceltique qui devait être étudié mais ce sera en fait la Communauté des Druides du Québec qui fera l'objet de cette enquête "sociologique" de mars 2008 a 2012....

Les fondateurs en fait des deux collèges se sont intelligemment regroupés au sein de la Communauté des Druides du Québec en recherchant les points d'équilibre dans leurs attentes et conceptions individuelles...

 

Le but de l'enquête : comprendre les étapes qui menérent les adeptes du druidisme à la découverte de cette religion et à leur adhésion.

 

Il apparaît que parler au Québec de religion et de spiritualité semble à certains interlocuteurs comme presque tabou tant le sujet paraît "intime"...

Des adeptes ne s'affichent pas en tant que druidisant de peur d'être stigmatisé ou ridiculisés, au sein de leur propre famille... Ils sont confrontés à une opposition faite entre science et religion et l'association faite entre les croyances religieuses, la naïveté et le manque d'objectivité.

Les interlocuteurs interrogés expliquent que la spiritualité est si révélatrice des profondeurs de leur être, si reliée à leurs convictions profondes, qu'ils ne peuvent en parler aisément....

 

Evolution de la communauté :

 

De 2008 à 2012, le groupe observé est en évolution et en transition :

Il pratiquera une douzaine de rituels pendant cette période de stabilisation...

La "communauté" à derrière elle une dizaine d'années de recherche d'assises constructives....(1992)

Sa création correspondait à un besoin linguistique et religieux ressentis par les fondateurs de développer le druidisme en tant que groupe néopaïen francophone au Québec ( les Wiccans fréquentés à une époque fonctionnant surtout en anglais...)

Les fondateurs seront inspirés par les groupes français de la lignée de la gorsedd galloise....

 

(Exception des leaders le nombre des membres réguliers se compte sur les doigts de la main....)

Pour les Druides qui officient la présence d'une femme "consacrée" est indispensable surtout pour les fêtes dites "lunaires" ( la lune étant fort étroitement associée au féminin)... La femme choisie prend en charge l'animation et la conception du rituel...

 

le druidisme est un mouvement néopaïen s'inspirant d'une vision romantique d'un groupement ethnique de l'Antiquité : les Celtes... L'intérêt général pour ce peuple vient, d'une part, de l'idée selon laquelle ils seraient les lointains ancêtres des principales nations de l'Ouest de l'Europe et, d'autre part, du peu de connaissances que les historiens et archéologues possèdent sur leur compte.

L'étude de la religion des peuples Celtes et des textes anciens attestent de l'existence de sages possédant un grand ascendant sur leur société : les Druides.

Ajoutés à cela les premiers germes de la pensée moderne...

Cela produisit l'émergence d'une celtomania romantique dont l'une des manifestations principales fut la création des premiers groupes druidiques....

 

Pour rappel :

1781 L'Ancient Order of Druide de Henri Hurle

1717 Le Druid Order avec John Toland

1792 Le Gorsedd gallois avec Edward Williams dit Iolo Morgawg

 

En 1936 la Beuriez Spered Adnevezi (Fraternité de l'Esprit du Renouveau) est la première expression de la Kredenn Geltiek (Croyance celtique) soit la restauration en Bretagne du culte druidique totalement païen... cette obédience puisera aux sources pour constituer des rites trés élaborés...

Suite à des dissensions internes en 1990 le terme Hollvedel (Universel) est ajouté à ce groupe pour le distinguer d'autres groupes ayant fait scission...

 

Le Collège du Grand Chêne interceltique de la ligné gauloise initiée par Philéas Lebesgue en 1933 (et mit en sommeil depuis) qui créa le Collège Bardique des Gaules) et qui aurait initié ( le doute demeure) Paul Bouchet (Bod Koad) créateur en 1942 du Collège des Druides, Bardes et Ovates des Gaules. Druide désincarné en 1979. Son fils Rénatos Bod Koad initié druide en 1976 cré un groupe fermé appelé le Grand Chêne Interceltique comprenant un enseignement par correspondance... Il prendra le titre de Collège du Grand Chêne Celtique en affichant son autonomie....

 

Les premiers bretons druidisants auraient immigré au Québec après la seconde guerre mondiale...

 

En 1968 un druide naturopathe Québécois Jacques Baugé Prévost fonda le Collège des Druides Bardes et Ovates du Québec...

(La druidessse Huguette Cochinal (Uxellia) du Collège de Paul Bouchet transmis légalement et démocratiquement à Jacques Gestalder (Druide Cernunos) n'est pas étrangère à cela par les contacts instaurés à son initiative avec le Québec.)

Certains groupes druidiques font leur apparition en 1980...

En 1983 le druidisant américain Isaac Bonewitz fonda Ar Ndraiocht Fein (AFD) aujourd'hui la première organisation druidique anglophobe du Québec...

En 1986 Boutios et Erudios fondent le németon des druides du Québec qui deviendra la Diuidiacton...

En 1994 le druide Rénatos Bod Koad s'installe partiellemennt au Québec et dispensera des enseignements par correspondance et lors de certains rituels... Génistos et Iuos, cofondateurs de la Communauté des Druides du Québec avec Boutios suivront pendant un temps ce personnage qui sera cause de dissensions entre eux...

La Duiudiacton se scinde en 1993 pour fonder une section au Québec et une section au Canada/Nouvelle Angleterre...

En 2002 c'est la Communauté des Druides du Québec qui est fondée par Génistos, Boutios et Iuos...

2004 A l'initiative de ceux-ci les Druides Québécois obtiennent la Reconnaissance par le gouvernement du Québec de corporation religieuse.

 

Il y aura un conflit ouverte entre Boutios et Rénatos Bod Koad car leur conception du druidisme est fort différente entre eux... Ils emploient des sources différentes pour fonder leurs bases doctrinales et ont des conceptions différentes dans les rapports entre druidisme et christianisme...

 

Il y aura toutefois un rapprochement entre leurs collèges en 2007 pour des raisons liées à la nécessité de disposer d'un lieu de culte pour les rituels....

Cela ne fit pas cesser pour autant la tension entre Boutios et Genistos et Iuos, ces deux derniers souhaitant continuer à bénéficier des liens avec Rénatos Bod Koad...

Boutios était aussi confronté au fait que Génistos et Iuos semblaient manifester de l'irrespect pour la Kredenn Gletiek Holvedell d'Alain Le Goff à laquelle Boutios s'était affilié...

Les critiques s'accumulèrent au sein de la Communauté des Druides envers Renatos et sa personnalité dogmatique et autoritaire...

Cela déplut aux membres qui tenaient à leur liberté de croyance alors que d'autres critiquaient la façon qu'avait Rénatos d'aborder les rituels...

Cela s'envenima même entre les fondateurs toujours à propos des mêmes sujets et des mêmes relations...

Iuos était lui aussi en situation critique du fait de son ordination par l'Ordre Druidique d'Arvernia ; groupe en conflit (et pour cause !) avec la Kredenn Geltiek Hollvedel...

 

Tout cela trouva une fin intelligente et concertée entre les trois fondateurs fin 2008 avec le désir d'acheter un terrain pour pouvoir se réunir plus régulièrement pour pratiquer les rituels et échanger sur leurs croyances...

Avec l'aide obtenue en 2009 de l'ADN (L'Alliance des Nations) ; un organisme dédié à la fraternité entre entre les religions qui offre son terrain et sa maison pour permettre les célébrations des rituels de la Communauté Druidique ; rituels auxquels des membres de l'ADN assistent.

Cela a donné aussi à la Communauté des Druides une plus grande "lisibilité" et a suscité de nombreux intérêts...

 

La structure de la Communauté des Druides du Québec repose sur une volonté d'égalité entre ses membres. C'est une direction tricéphale. L'autorité et les prises de décision sont assumées également par les trois fondateurs...

Aucun membre ne détient plus de responsabilités ou de privilèges qu'un autre au sein du groupe. Le groupe est administré selon les forces, compétences et spécialités de chacun et chacune...

Il s'agit de vivre en communauté égalitaire une spiritualité druidique

et d'offrir cette possibilité à d'autres personnes trouvant leur voie spirituelle dans le druidisme ou du moins y rencontrant une ressource spirituelle efficace...

 

"Pour assister à nos cérémonies, aucune expérience n'est nécessaire seul l'élan du coeur compte et le désir sincère de participer à une célébration spirituelle." Solstice d'été 2012

 

Les 3 fondateurs se répartissent les taches :

Vision spirituelle : Iuos

Vision intellectuelle : Boutios

Vision rituélique : Génistos...

 

Boutios considère qu'il est possible d'utiliser les connaissances linguistiques, mythologiques, archéologiques et historiques du Monde Celte pour récupérer cette Tradition et l'actualiser...

Boutios est chargé de proposer les grandes lignes de pensée qui serviront de base à la création des rituels...

 

Génistos est lui le "Maître du rituel" ; c'est l'intuitif du trio (il a une maîtrise en arts martiaux.), Par ses dons, il favorise la communion avec le sacré...

Iuos est, dans les rituels le "Maître du feu"...

Il y a une place importante accordée à la paix par tous ces druidisants...

 

Rapport au Féminin :

 

Au sein de la Communauté des Druides du Québec, la femme peut être druidesse ou prêtresse selon son investissement au sein du groupe. Les fonctions attribuées au féminin consistent à assumer certaines tâches importantes dans le cadre des rituels et d'officier les rituels considérés comme ayant une énergie plus féminine (La prêtresse est chargée d'allumer le feu sacré, de donner la "cosmunion", d'animer le rituel ou de purifier le lieu du culte et les participants, tout ceci en accord avec le fait que dans la société celtique la femme a toujours occupé un rôle important...

 

Les dirigeants du groupe tentent de forger un équilibre entre les énergies féminines et masculines au sein des rituels...

 

Mais la difficulté vient que peu de femmes démontrent la motivation nécessaire et le niveau d'implication suffisant dans le groupe pour mériter l'octroi d'un rôle aussi important...

 

Les femmes plus âgées vivent une spiritualité assez éclectique fréquentant aussi des cercles wiccans, chamaniques etc...

 

Autres aspects :

Tout membre prêt à accepter un rôle et à s'investir peut participer activement aux rituels.

Toutefois, Iuos (sous influence de l'ordre Druidique d'Avernia) a été réticent à l'idée de laisser des membres officier certains rituels alors que cela demande une longue formation....

 

Génistos considère qu'il n'y a aucune opposition entre les Traditions Bouddhistes zen et le Druidisme... La vision du Druidisme de Génistos est très teintée par les spiritualités orientales enseignées aussi par ce dernier. Voir : http://enorus.unblog.fr/bouddhisme-et-druidisme-2/

 

 

 

Il y a quelques liens fraternels avec les amérindiens dont un chamane Cherokee (Pa'Ris'Ha) et la pratique de Sweat lodges pour certains druidisants et druidisantes...

 

Il y a aussi parmi les membres un fort intérêt pour les médecines parrallèles....

 

Parmi les membres Ramonos pense créer son propre groupe dans le Parc Lafontaine de Montréal ( Projet réalisé depuis semble-t-il)...

 

Boutios (Il pratique le druidisme depuis plus de 30 ans) poursuit ses recherches pour reconstituer et rendre accessibles les croyances druidiques et Génistos utilise les fruits de ces recherches pour actualiser et moderniser les rituels druidiques... (Reconstruire une religion païenne antique et oeuvrer pour son adaptation au monde moderne.)

"Cette démarche est païenne et scientifique, il n'y a pas de "foi" ; seulement une connaissance." Genistos

 

L'esprit de partage préside au sein de la Communauté des Druides du Québec ( Comme les agapes après les rituels.)

les fondateurs ont formé ce groupe et pris en charge les rituels, pour rassembler des gens partageant une vision et des valeurs semblables a eux et non pour se donner un pouvoir religieux...

 

Les adhérents de la C D Q proviennent de milieux variés. Le partage spirituel vécu transcende les différences sociales pour relier chacun selon une croyance et des valeurs communes. L'expérience spirituelle commune à tous favorise les contacts et les échanges...

 

"Vient ensuite le moment où chaque individu s'unit aux autres membres, fusionne sa volonté, sa conscience, aux autres consciences individuelles présentes pour créer un égrégore. L'égrégore est cette entité spirituelle du groupe, du lieu ou de la communauté."

 

L'approche du druidisme qu'à chaque participant, tout comme le niveau d'implication, peut diverger bien que la participation aux rituels druidiques leur apporte tous une expérience enrichissant leur vie spirituelle...

Les trois fondateurs font beaucoup de recherches pour élaborer leur vision de la spiritualité druidique et continuent toujours à lire et à réfléchir sur le sujet pour améliorer leur système selon l'état de connaissances actuelles sur les études celtiques...

 

Sur la Gorsedd galloise :

 

Analysant le renouveau culturel au Pays de Galles au 18è siècle, l'historien Prys Morgan note en 1983 que "Les ajouts et inventions de Tradition qui sous prétexte de faire revivre l'antique culture galloise ont tout de même permis de ressusciter cette culture et redonner une fierté et une couleur à un peuple qui était à ce moment là grandement menacé d'assimilation."

Un autre historien Ronald Hutton reprendra cette thèse en étudiant le personnage de Iolo Morganwg et le renouveau culturel gallois et l'instauration du néodruidisme au Pays de Galles...

Une oeuvre qui a permis d'établir : "Un lien particulier entre le druidisme et la culture galloise, renforçant le double projet qui était, d'une part, de faire revivre et de consolider une identité galloise distincte, et d'autre part, de susciter la reconnaissance de cette identité auprès des autres peuples britanniques..."

 

Des hommes, intellectuels druidisants, comme John Audrey, John Toland et William Stukeley, ont publié de nombreux écrits considérés par eux comme vérité toujours vraisemblable en raison de l'avancement du savoir de l'époque, leur version du druidisme de l'antiquité et des liens unissant cette ancienne religion à leur peuple.

Leurs écrits permirent de forger plusieurs mythes à propos des anciens Celtes et de leur religion toujours très vivace dans les esprits.

La plupart de ces écrits furent repris par Iolo Morganwg et ont constitué la base du système liturgique et doctrinal principal du druidisme contemporain....

 

W Stukeley était à la fois pasteur protestant, franc-maçon et second dirigeant du Druid Order présidé par John Toland. Il contribua grandement à instaurer les théories inscrivant les Celtes dans l'histoire chrétienne, possiblement pour concilier ses différents fonctions....

 

Iolo Morganwg affirma de son côté que la première religion de Bretagne et le christianisme sont apparentés. Il affichera d'ailleurs, de ce fait, un druidisme monothéiste....

Le fondateur de la Gorsedd galloise introduisit cependant une "innovation" qui est celle d'une "âme se réincarnant". Il enrichit ainsi sa vision et son système doctrinal de cette conception hindoue...

 

Tous ces éléments se retrouveront dans le "Barddas" qui consigne le code moral de la doctrine druidique de la Gorsedd galloise...

Iolo Morganwg tentera de concilier le druidisme et le christianisme...

 

Si cette Gorsedd galloise n'a pas eu d'influence directe sur la Communauté des Druides du Québec, les collèges qui ont influencé cette communauté découlent eux à l'origine de cette lignée galloise (dans leur historique et filiation originelle)...

 

Autres influences :

 

Ainsi des notions comme : la légende de Hu Gadarn, les 81 triades du Barddas, la cosmologie, le nom divin (IOV), se retrouvent tant chez Iolo Morgangw que dans le Collège du Grand Chêne Celtique de Rénatos Bod Koad (qui reprend ici les travaux de son père Paul Bouchet (Bod Koad) et les bases doctrinales internes au Collège des Druides, Bardes et Ovates des Gaules.

 

L'autre influence de la Communauté des Druides du Québec via Boutios est la Kredenn Geltiek qui s'opposa au système de la Gorsedd galloise... Membres à l'origine de la Goursez Bretonne des druidisants reprochèrent à leur communauté de trop suivre la tradition culturelle galloise au détriment d'une véritable pratique religieuse du druidisme et la non-reconnaissance du caractère intrinséquement "païen" du druidisme en voulant faire trop de concessions au christianisme....

En quittant la Goursez, ils se sont défaits du christianisme pour revenir à la religion véritablement conforme à l"identité celtique qu'est le druidisme....

Ils critiquèrent les Gorseddau galloises et bretonnes qui teintaient d'insérer le druidisme dans la grande histoire judéo-chrétienne universelle et dont la doctrine était teintée de christianisme...

 

"Retrouver la vieille religion celtique, ressusciter les dieux et les héros des Celtes, réactiver les schémas initiatiques d'initiation, voire les enrichir de valeurs nouvelles, restaurer les rites, revivifier les cultes, cela suppose un énorme travail de recherche, un courage sans faille, de vastes compétences, des qualités remarquable de leaders sans parler d'une foi celtique à soulever les montagnes." Michel Raoult

 

 

Pour mémoire Henri Hubert (spécialiste du monde Celte) avait déjà constaté à son époque "l'existence d'une communauté culturelle, d'une "celticité", dotée d'institutions panceltiques."

(Communauté culturelle s'entend ici comme un ensemble de peuples distincts ayant toutefois des ressemblances sur plusieurs aspects (Linguistiques, religieux...)

(Soit l'existence reconnue de plusieurs caractéristiques communes à tous les peuples Celtes.)

 

La "Celticité" commune transcende les différences géographiques st historiques qui pouvaient exister entre la gaule Antique et l'Irlande Médiévale (CH J Guyonvarc'h)... Les Druides ont grandement participé à l'élaboration de cette "celticité" commune...

 

Pour la C.D.Q la civilisation Celte a conservé plusieurs traits propres à la civilisation proto-indo-européenne dont elle descend...

 

A la Kredenn Geltiek Holvedell on considère également que la civilisation indienne est aussi d'ascendance indo-européenne. L'étude des civilisations et religion orientales comme l'Inde, l'hindouisme et le bouddhisme, est, pour ce groupe, un outil comparatif donnant des points de repère pour mieux appréhender la religion Celte qui, selon eux, émerge d'un cadre de pensée indo-européen...

 

Pour Georges Dumézil, les Celtes font partie en effet de la grande famille des Indos-européens...

 

La C.D.Q de sont côté soutient aussi que le druidisme, le védisme et le bouddhisme ont les mêmes bases métaphysiques...

 

Boutios et Génistos Partagent un fort attachement et une forte croyance dans le culte de la Déesse (Anna ou Danna correspond à la Terre-Mère des Traditions primordiales.)

"Anna étant la puissance originelle, l'inépuisable, la totalité indivise..."

 

"Les systèmes religieux, védiques, druidiques et bouddhistes, dérivent de la même source et sont compatibles."

 

Des Rituels :

 

Pour Génistos les rituels sont la célébration collective de la vie, de ses cycles naturels et de la symbolique qui leur est associée...

"Le rituel qui encadre la célébration vise à nous aider à entrer en symbiose avec les forces de l'environnement et ainsi d'ouvrir notre intuition, notre ressenti."

Il s'agit de favoriser l'union avec la Conscience Cosmique...

 

Extraits de divers rituels :

 

"Venez tous partager la Lumière de nos Pères et de nos Mères, la Lumière qui éveille les humains à l'Amour, au partage, et à notre union avec les Divinités de l'Univers... Que notre communauté accueille cette Lumière qui nous vient de Celtie."

 

"Ô Déesse, entend nos voix, écoute nos paroles, sonde notre coeur et répond favorablement à nos demandes, à nos invocations et à nos prières... Laissons notre esprit accueillir la Déesse, la Vie universelle, Notre Mère et notre Guide..."

 

"Vous tous dont on a appelé le nom, entendez nos voix, répondez à notre appel. Nous vous invitons à venir à notre rencontre, à prendre place dans le Cercle sacré qui vous est réservé...

Du monde des ombres venez vers la Lumière, recevez nos offrandes, inspirez-nous les vérités cachées et guidez nous sur la voie de la Sagesse... Awentia (Awen)"

 

"Conservons dans notre coeur et dans notre esprit une place et un lien avec ceux qui nous ont précédés, ceux qui nous ont laissé un héritage spirituel. Ainsi seront-ils éternels, leur héritage passant de génération en génération..."

 

A propos du Cercle de Keugant (la Croix Druidique) :

"Dans une vision plus moderne, de la périphérie vers le centre, Keugant symbolise l'Univers dans sa globalité, sans limite et éternel, la source de toute matière, toute vie et la Conscience Cosmique? La démarche spirituelle du celte est d'entrer en symbiose avec ce grand diapason, cette infinie présence." Génistos

 

............................................

 

Etude sur la Communauté des druides du Québec :

 

La Communauté des Druides du Québec rassemble une population homogène (canadiens de souche canadienne française) sur plusieurs points (langue, religion...) comme la nationalité ou l'intérêt pour la spiritualité, mais très hétérogène sur d'autres points comme l'âge, le sexe ou la classe socio-économique... Elle est composée d'un trio de leaders et d'un ensemble de membres plus ou moins assidus participants aux rituels. Les dirigeants ont des profils très complémentaires contribuant à leur bonne entente concernant la distribution des responsabilités pour la gouvernance du groupe...

 

La recherche d'un sentiment de plénitude au sein de la communauté :

 

"L'aboutissement de la quête spirituelle signale le début de la véritable quête de sens d'une ou deux voies qui peuvent les mener vers le sentiment de plénitude tant recherché par l'être humain." Taylor

 

La recherche de la plénitude, qui a notre avis est caractéristique de la quête spirituelle, correspond bien aux témoignages recueillis lors des entrevues. Il ressort à l'écoute des personnes interrogées un besoin de mysticisme allié à une insatisfaction face aux réponses que leur fournissait le catholicisme.

 

Pour les femmes rencontrées la quête de sens passe par la recherche du sentiment de plénitude en synthétisant divers courants religieux, ceci sous-tendant une vision holiste de la spiritualité.

 

Quête spirituelle des hommes et des femmes :

 

"L'influence culturelle sur les rôles attribués à chaque sexe à un impact sur la façon de vivre sa spiritualité." Mc Guire 2008

 

Les hommes apparaissent plus comme étant en recherche d'une voie spirituelle à adopter tandis que les femmes sont en quête de "ressources symboliques" pour construire de façon indépendante leur propre spiritualité à laqulle elles accordent une forte importance... Pour elles, la possibilité de choisir sans compromis le système de croyance et de pratiques régissant leurs paroles et leurs actes est en soi la démonstration ultime de l'appropriation du pouvoir décisionnel de l'acteur social féminin sur sa vie? Elles ne sont pas à la recherche d'une voie spirituelle à adopter, car elles ne veulent pas perdre la liberté de pensée religieuse et la créativité que leur permet la construction de leur propre spiritualité...

 

Les rôles tenus par les membres masculins de la communauté semblent leur apporter une reconnaissance et une revalorisation, consolidant, voire, rehaussant leur identité.

 

Ceci illustre bien les différentes facettes de la religion prise dans son sens large, qui s'adapte aux besoins des individus durant les changements sociaux. On assiste alors à une redéfinition du champs religieux dont on ne connaît pas encore l'aboutissement.

 

Quête de sens ; d'un sens plus profond de la vie :

 

Elle ne pourrait être expliquée sans certains éléments reliés à la modernité telle la perte de repères traditionnels et le mode de pensée moderne, rationnel et pragmatique, menant à un désenchantement du monde... Cela incite des personnes qui souhaitent réenchantés le monde et combler cette perte de repères à retrouver dans la spiritualité un sens à leur existence...

 

Les druidisants rencontrés se distinguent par leur capacité, et même le désir profond, de mener eux-mêmes une quête spirituelle. Ils sont mus par la volonté de trouver une spiritualité personnalisée...

 

"L'état actuel de la "sphère religieuse" incite les individus à partir en quête d'une sens à donner à leur vie, perdu dans le processus de transition vers la société moderne." Lemieux

 

Deux aspects à distinguer :

 

L'éclatement du sens et la dissociation entre l'identité religieuse et l'appartenance à un groupe religieux.

On assiste à une fragmentation de la société, brisant les solidarités, tout en consolidant la solitude et l'individualisme ambiant.

Il y a désarticulation entre appartenance et croyance...

 

La société moderne s'émancipe de l'ordre cosmique, le retrait de la substance spirituelle ( Dieu ou les Dieux) accordée à l'environnement de l'humain mène au désenchantement...

 

"Le néopaganisme répond au besoin de réenchanter le monde." (Stéphane François)

Le néopagnanisme manifeste plutôt un désir de réenchanter une société dans laquelle le religieux a disparu, sans pour autant cesser de parler aux individus, et renvoie donc à une conception précise de la religion et du monde....

 

Le besoin de mysticisme se reflète au Québec, comme ailleurs en Occident, par une "prolifération de croyances" dont un bon nombre proviennent de la "nébuleuse mystique ésotérique" dans laquelle on retrouve le néo-paganisme et les adaptations des grandes religions orientales...

 

Donner un sens à son existence...

 

Retrouver "une meilleure cohérence dans ses rapports au monde et avec soi-même."

L'individu recompose un sens à sa vie en analysant son parcours ce qui lui permet de mieux se connaître. Il peut alors mieux définir les valeurs qu'il priorise, cibler les forces qu'il a acquises en progressant sur son chemin de vie et les faiblesses sur lesquelles il doit travailler pour continuer à évoluer.

Le lien entre spiritualité et progression est fortement intégré aux croyances de plusieurs druidisants...

Ce processus, cet engagement spirituel profond, vécu par les individus en quête leur permet selon Gauthier de "se révéler à eux mêmes et aux autres pour voir leur identité, leur valeur en tant que personne, leurs aspirations et leurs parcours reconnus."

 

Cela s'articule autour de deux axes pour les druidisants :

Le retours aux sources traditionnelles...

Une vision holiste de la religion...

 

Les spiritualités sont comme les facettes d'un cristal représentant la vision intégrale de la réalité existentielle. Chaque facette n'est qu'une partie de cette vérité...

 

Il y a un engouement de la France pour les Celtes que Friedman associe à "un retour aux racines, à l'ethnicité et à d'autres identités collectives, qu'elles soient ethniques ou religieuses, qui comble le vide laissé par le retrait de l'identité moderniste."

 

La mondialisation accroît beaucoup la mobilité des individus et la diffusion de l'information. Ces nouvelles modalités permettent de connaître des contrées, des idées, des cultures et des religions inconnues de la grade majorité des occidentaux. L'accès à cette diversité religieuse augmente nettement les perspectives de rechercvhe d'un sens et d'un sentiment de plénitude...

 

"L'internet a un impact appréciable sur la quête spirituelle des druidisants."... (Meintel)

("Et plus encore dans le cas d'une démarche druidique sérieuse. Internet servira d'outil principal guidant ou soutenant les druidisants dans leur voie spirituelle.") (idem)

 

Cependant les lectures spirituelles et ouvrages en ce sens tiennent encore une place importante dans la quête des druidisants.

 

 

Dans la trajectoire des druides interrogés il ressort que leur spiritualité soit mue par un désir de vérité qui selon eux peut être retrouvée grâce aux anciennes sagesses traditionnelles dont le rapport à la Nature et à l'Univers aurait été plus harmonieux.

Il s'avère que la valorisation des sagesses traditionnelles et une vision harmonieuse du rapport à la nature sont des facteurs motivants de l'adhésion de Québécois au druidisme...

 

Il y a selon Jonathan Friedman un mouvement international de fragmentation de la part de diverses populations, contrairement à ceux qui annonçaient une évolution progressive des sociétés vers la mondialisation... C'est en fait une réaction affirmée face à la modernité. Des minorité s'opposent et font une crispation par rapport à leurs spécificités culturelles, face à la tendance assimilatrice des cultures dominantes de la modernité....

 

 

Cela entraîne le fait que les changements survenus ravivent l'intérêt pour les cultures ancestrales. Il y a une forme de "ré-identification" culturelle des peuples à l'échelle internationale selon F Friedman...

 

"Prenant à rebrousse-poil l"idéologie du Progrès qui postule un parcours linéaire du passé vers un futur plus radieux, de nombreux individus ou groupes religieux considèrent que le plus lointain est au contraire dépositaire d'un sacré intact, d'un imaginaire plus pur, en tout cas d'une spiritualité "non contaminée" par des effets jugés négatifs de la modernité... Aller en Inde ou en Amazonie, c'est vouloir chercher l'authenticité archaïque dans un autre espace-temps que celui dans lequel nous vivons." Lenoir

 

Il ressort de l'analyse des trajectoires des druidisants étudiés une fascination/idéalisation pour le paganisme antique et/ou pour celui des sociétés traditionnelles. Il en émerge une quête de vérité dont les enjeux seraient autant dans l'individualisme en tant qu'idéologie de "l'accomplissement de soi" que l'altruiste en tant que quête de solutions pour résorber les maux de la société et de l'environnement...

 

Le rapport à la Nature :

 

L'importance de "retrouver une nouvelle alliance avec la Nature" selon Lenoir fut un facteur déterminant pour plusieurs druidisants...

 

"Certains considèrent l'avènement de la civilisation technologique comme une décadence pure et simple. Nous aurions perdu contact avec la terre et ses rythmes que nos anciens suivaient. Nous aurions perdu contact avec nous mêmes et notre propre nature, et nous serions entraînés par un impératif de domination qui nous condamnerait à un conflit sans fin avec la nature, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de nous." Taylor 1991

 

Il y a l'idée que par rapport à la perte de contact de l'homme avec la Nature dans les sociétés modernes, s'inspirer des anciennes sociétés pourrait revitaliser les sociétés modernes en leur apportant un meilleur équilibre...

On retrouve ces idées développées par le philosophe Arne Näess....

 

"Le néopaganisme, par son rapport cosmique, au sens ou il respecte les cycles temporels, est foncièrement écologique. En effet, il développe une conception mythique, panthéiste, de la nature, inspirée par les différentes religions païennes passées et présentes. C'est une religion holiste : l'univers y est perçu comme un grand tout vivant auquel l'homme est associé par son être même. Dans cette perspective, la terre n'est pas seulement un lieu d'habitation pour l'homme ; elle en est aussi la partenaire, et ne saurait donc être utilisée comme un simple moyen au service de ses fins. A ce titre, les païens vouent un culte à la "Terre-Mère"." François 2007

 

Il semble bien que si des Québécois choisissent le druidisme, soit comme unique voie spirituelle ou comme complément essentiel de leur spiritualité, c'est pour aussi des raisons identitaires...

 

Aux valeurs de liberté, de responsabilisation, d'harmonie avec la nature, l'univers, le cosmos, le rapport égalitaire et respectueux entre les êtres vivants et la Terre, au besoin de "réenchanter le monde", au besoin de mysticisme, au besoin de mener une quête du sens de la vie , une quête spirituelle, selon un système de pensée construit sur des valeurs qui leur ressemblent... s'ajoute ce que résume ce qui suit :

"Je suis druidisant parce que mes racines sont Celtes et donc je reviens à la religion de mes ancêtres."

Il y a donc une dynamique entre l'identité de ces Québécois et leur adhésion au druidisme.

Le retour à la religion pré-chrétienne constitue pour ces Québécois adhérents au druidisme une guérison identitaire qui les réconcilie avec leur identité occidentale. La religion druidique leur permet de vivre une spiritualité conforme à leurs valeurs et d'accepter pleinement leur identité occidentale...

 

En France, la Kredenn Geltiek Holvedell considère que se reconnaître comme descendants des Celtes gaulois n'est pas suffisant? Il faut retrouver le paganisme celtique et le vivre...

 

Pour la KGH "Le druidisme se doit d'être une invitation pour les Celtes à rechercher l'harmonie par une étude sapientale incessante de la Tradition ancestrale de la Loi du Bon Ordre dans l'Univers."

 

On ne saurait en quelque sorte greffer une autre "Essence" sur un chêne que celle qui l'anime...

 

On constate ainsi par ailleurs qu'il y a une appropriation partielle des systèmes religieux amérindiens par les occidentaux sous le couvert du néochamanisme...

"Des problèmes peuvent se poser et se passer quand on exporte en terre étrangère des pratiques cérémonielles appartenant à des ethnies et des cultures localisées dans un espace géographique déterminé" Danièle Vazeille spécialiste du monde amérindien...

 

Pour Boutios et Génistos de la CDQ l'adhésion au druidisme n'est pas une "conversion" mais un retour éclairé, sous une forme épurée, vers la spiritualité de ses ancêtres. Selon eux le canadien-français a en fait toujours pratiqué le druidisme à travers son expérience de la Tradition orale et du Folklore canadien-français...

 

La pratique du druidisme consiste alors en la prise de conscience de cet héritage toujours vivant vers lequel le Québécois peut se tourner pour vivre une spiritualité qui lui convient vraiment.

 

"La Tradition celtique, notre Tradition, celle qui est compatible avec notre psyché occidentale nous donne un support psychique pour bien gérer notre imaginaire et notre démarche spirituelle..." CDQ

 

Les dirigeants de la CDQ entrevoyant la possibilité qu'ils ne soient pas seuls a avoir ressenti un conflit entre leur identité culturelle canadienne-française associée à la religion catholique et leur identité personnelle qui se rapproche des valeurs prônées par la religion druidique, veulent faire profiter les gens de leur connaissance. La Communauté désire offrir cette connaissance à tout Québécois qui ressent cet appel spirituel des racines (des Québécois qui ne se reconnaissent pas ou plus dans le christianisme.)

 

Leur but : établir, par la recherche, une autre vision de l'histoire et de la culture du Québec en révélant au grand jour l'importance de la culture occidentale préchrétienne Celte comme base structurelle de la culture canadienne-française. Le groupe veut aussi démontrer que si la culture judéo-chrétienne est incompatible avec des valeurs néo-païennes, cette incompatibilité n'existe pas entre les valeurs néopaïennes et la culture canadienne-française.

 

"L'élargissement de l'état de conscience permettait d'accéder à un soi touchant l'universel et le primordial" (D Vazeille) "de manière à le réinscrire dans le flux du cosmos d'où le christianisme et la modernité l'auraient déraciné, avec pour effet de régénérer l'humanité." idem

"Déçue par les monothéistes dont au premier plan le christianisme, une nouvelle conception prône l'expérience comme voie d'accès à une "interconnexionalité" reliant tous les êtres humains et ultimement toutes les composantes de la Nature." (Gautier)

 

Conclusion :

 

Une démarche fortement individuelle :

 

Dans la Communauté des Druides du Québec, l'accent est mis sur une spiritualité personnelle plus que sur les aspects communautaires.

La conception spirituelle des leaders n'est pas uniforme. Au sein de ce groupe il y a autant de façons de comprendre la spiritualité druidique et de la vivre, qu'il y a d'individus...

Si le rituel est communautaire, l'expérience que chacun retire de ce rituel est différente et cette flexibilité est conforme aux désirs des dirigeants de la Communauté...

Il y a une prédominance de la spiritualité personnelle sur la spiritualité communautaire...

Le choix du Druidisme prédomine en général sur le choix du groupe et cette spiritualité néopaïenne put aisément être vécue en solo, c'est-à-dire sans adhérer au groupe.

 

A l'origine pour chaque individu il y a :

Une quête spirituelle entamée à un moment de sa vie...

Un fort lien de causalité entre un engagement au sein de la quête spirituelle est les contextes sociaux et familiaux...

La modernité a servi de moteur à la quête spirituelle ( par rapport au désenchantement du monde qu'elle induit et la réaction que cela entraîne, mais aussi et par ailleurs, par les technologies émergentes qui facilitent la recherche autodidacte.)...

L'attrait des dirigeants pour le néopaganisme ; attrait basé sur des valeurs et des croyances profondes ; intérêt s'inscrivant dans le cheminement spirituel...

Le choix du druidisme parmi d'autres choix possibles est le fait d'une quête identitaire. Ces druidisants se sentent Celtes et d'ascendances Celtes et cela les a motivé pour retenir le druidisme et donc le paganisme Celte...

Ils se rattachent ainsi aux origines indo-européennes et se dissocient des influences d'autres peuples et d'autres langues qui n'appartiennent pas à cette souche...

Spiritualité druidique et identité Québécoise rattachée au Celtisme sont parfaitement compatibles.

 

............................................

 

Mes remerciements vont a Véronique Jourdain qui a consacré quatre années d'études et d'enquêtes pour nous livrer les fruits de son mémoire...

C'est ici une remarquable "radiographie" ethnographique d'une Communauté druidique étayée par de nombreuses citations de chercheurs spécialistes des domaines explorés....

Nous comprenons mieux les "origines, fondements, mouvances, trajectoires, parcours, orientations, perspectives" de cette Communauté d'hommes et de femmes conciliant une "restitution identitaire" avec une voie spirituelle et une quête du sens de leur vie certes très personnelle mais appréciant aussi les partages communautaires...

 

Le singulier étant nourrit par le pluriel et inversement, tous et chacun peuvent ainsi évoluer et progresser dans leur démarche spirituelle jugée par tous et par toutes fondamentale...

Nous apprendrons beaucoup et bien au-delà d'un espace circonscrit à cette seule communauté druidisante sur le druidisme en général car bien des aspects mis en avant dans cette analyse se transposent sur le sol européen...

Il y a dans tout cela bien des enseignements à retirer afin de continuer nos avancées périlleuses sur la voie de l'équilibre et de l'harmonie proposée par Notre Tradition comme toute Sagesse véritable et authentique...



14/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi