Les dits du corbeau noir

Une CLAIRIERE DRUIDIQUE Réflexion Bran du Janv 2013

 

Clairière Kan ar Vuhez janvier 2014 Réflexion Bran du

 

 

 

Une clairière druidique :

 

 

 

Une clairière est composée d'un singulier pluriel ; lequel s'assemble et s'unifie autour d'un « Centre », d'un « Moyeu » d'entendement et de convergence qui anime l'ensemble de la collégialité ainsi formée...

 

 

 

Chaque membre est partie constitutive de la dite clairière et « nourrit » celle-ci de ses apports tout en étant sustentés en retour par tous les autres apports mutuels...

 

Une clairière fonctionne donc sur le principe du don et du « contre-don », cher à la pensée celtique (et amérindienne.)...

 

 

 

Tous et toutes servent de leur mieux une Tradition , une philosophie, une culture, un art d'être et de vivre, une spiritualité, auxquels ils adhérent de coeur et d'esprit en toute liberté, volonté, désir, connaissance et conscience...

 

 

 

Une clairière à un aspect « clanique » et forme une sorte de « tribu » tissant des liens d'amitié et de fraternité en son sein et parmi ses membres...

 

 

 

La primauté est donnée au spirituel et à la sagesse, à tout ce qui participe d'une harmonie et d'un équilibre en toute chose....

 

 

 

Une clairière s'efforce donc de faire l'économie des fléaux humains générateurs de conflits de toutes sortes et de pertes considérables d'énergies qui seraient mille fois mieux employées au service de la paix et de la sérénité...

 

 

 

Une clairière s'apparente à un laboratoire expérimental à la fois individuel et collectif ; un laboratoire d'apprentissages divers et variés abordant tous les domaines de l'activité humaine et cherchant en cela des points qui orchestrent l'accord, la juste mesure, la concordance, l'entendement et la compréhension entre tous les partenaires relationnels concernés...

 

 

 

Une clairière relève à la fois d'une dimension universelle (Nous appartenons à une même planète et sommes tous soumis aux mêmes interrogations fondamentales en ce qui concerne notre passé, notre origine, notre présent et notre futur... et les questions philosophiques majeures du pourquoi de l'existence !), mais aussi d'un héritage spécifique relevant d'une civilisation et de ce qui la constitue plus singulièrement et spécifiquement...

 

 

 

Pour ce qui nous concerne notre "héritage" est dit Celtique et se rapporte à cette société d'hommes et de femmes et à la pensée qui les a accompagnés au cours de leur longue évolution dont le "début" peut être fixé aux environs de l'an mille avant le début de notre ère...

 

 

 

Se sentir "héritier de cette Civiliation celtique" est une affaire toute personnelle et relève d'un choix conscient libre et volontaire de se reconnaître en affinité, résonance et correspondance avec Elle et avec les lignes de forces et axes majeures sur lesquelles elles s'est élaborée et construite au cours d'un millénaire de pratiques et d'expérimentations évolutives élaborant peu à peu son "génie propre"...

 

 

 

Le recours à cette "Sagesse" ainsi que celles émanant d'autres Cultures, Pensées et Traditions, nous semblent tout à fait d'actualité au sein de notre crise sociétale générée par des excès en tous les domaines et des pertes sérieuses et graves d'équilibre et d'harmonie dans tous les rapports institués entre L'Etre et lui-même ; lui-même et tout ce qui l'entoure de visible ou non...

 

 

 

Des sages réponses nous sont proposées par ces "héritages" et paraissent des plus opératifs et efficients pour résoudre, lucidement, positivement et constructivement, les interrogations urgentes qui sont les nôtres sur les dégradations dangereuses apportées à notre "sage présence au monde"... (Avant que d'être "économique" notre crise est essentiellement spirituelle !)

 

 

 

Une clairière est une communauté de servants et de servantes de la dite sagesse, qui en font l'étude et l'analyse, qui en expérimente les effets et en transmettent les enseignements au sein de la rencontre, du partage, de l'écoute, de l'attention, de l'échange, de la découverte et de la créativité...

 

 

 

Chaque clairière anime la "Roue de l'année" et suit le déroulé des fêtes calendaires et saisonières traditionnelles qui sont généralement au nombre de huit et au minimum de quatre principales et majeures...

 

 

 

Chaque fête est l'objet d'un rituel élaboré à partir des données héritées et recherchées, d'un Fond émanant d'un Principe, d'une Essence, d'un Anima "invariables" et éternels et d'une adapation de Formes inspirées et adéquates qui en sont les expressions et manifestationst "ici et maintenant"...

 

 

 

La fidélité au "Fond" demeure alors que le Souffle de l'Awen guide et inspire les évolutions de formes nécessaires...

 

 

 

Une clairière est constituée d'autant de facettes qu'en compose un diamant dont la pointe extrême irradie l'unité d'ensemble...

 

 

 

Une clairière se fonde sur des sentiments et des aspirations communes et complémentaires...

 

La solidarité, l'entraide, la compassion, l'écoute et l'attention mutuelles, le sens de l'accompagnement et de l'épaulement, les notions de don, d'apport, de service, de partage, de transmission de connaissances et de pratiques multidisciplinaires, l'amitié et la fraternité sont les assises et fondements ; le socle d'entendement et de compréhension, de désirs et de convergences sur lesquels le Cercle collégial sera en mesure, en équilibre et en harmonie, pour faire évoluer en son sein tous ceux et toutes celles qui animeront de leur aimante présence le "Cercle de Danses, de Chants, d'Espérance et de Vie"

 

 

 

Un Cercle collégial c'est donc pour partie cela, mais aussi bien autres choses qui sont fonction de la "nature" de ce qui le compose de corps, de coeur et d'esprit...

 

 

 

N'oublions pas qu'une Tradition est censée nous aider à vivre, à aimer, à créer, à connaître, à partager, à offrir, à espérer, à croire, à imaginer... et à mourir. Si elle n'est pas en mesure de nous apporter toutes ces dimensions, il est souhaitable de s'interroger sincèrement et honnêtement sur notre réel rapport à celle-ci...

 

 

 

N'oublions pas non plus que cheminant sereinement et joyeusement sur cette "Sente de Lumière", nous serons tenus à des engagements envers nous-mêmes et la dite Tradition qui seront constitués d'exigences, d'efforts, de labeurs, d'investissements, de fidélité, de respect et considération, d'humilité et de légitime fierté, d'authenticité, de "vérité", d'exemplarité soit un ensemble de "valeurs" dictées par une éthique, une déontologie, de vie émanant des enseignements majeures de la Pensée celtique...

 

 

 

.................................................. /// ... /// .......................................................

 

 

 

Nous nous efforçons d'oeuvrer dans le sens et l'Essence de ce qui est exprimé ci-dessus

 

et nous avons encore bien des efforts à faire pour parfaire notre ouvrage collectif et répondre davantage aux légitimes attentes et aspirations des frères et seurs qui la constituent et lui donnent son "Ame"...

 

 

 

Servant une Loi d'Evolution, il nous appartient d'aider à l'Anima de celle-ci ; l'Evolution individuelle concourant à l'évolution commune...

 

 

 

Il nous incombe à la fois de tenir compte dans notre "corpus de mémoire" des relations divines, magiques et sacrées primitivement instaurées sur notre terre avant la venue des tribus celtiques et des apports considérables en terme de pensée philosophique, conceptuelle et doctrinale amenée par le monde Celte et ses représentants sacerdotaux appelés "druides"... La pensée philosophie s'ajoute lors aux dimensions archaïques, originelles, archétypales, mythologiques et mythiques....

 

 

 

Il importe que chacune et chacun trouvent leur "juste place" au sein du Cercle collégial et qu'ils puissent tous deux progresser en fonction de leur libre volonté et désir, selon leur rythme propre, moyennant les efforts consentis pour cette progression et les enseignements reçus, acquis et maîtrisés pour atteindre un nouveau stade d'entendement, un nouveau plan d'évolution de conscience...

 

Il leur sera demandés un jour de trasmettre à leur tour, enrichi de leurs propres apports et efforts, ce qu'ils auront reçu des Anceins et Anciennes et qu'ils auront à coeur d'adapter et d'actualiser et de faire évoluer dans le respect des bases doctrinales sans en dénaturer le "Fonds" mais en offrant à celui-ci de nouveaux terrains et modèles d'expressions et d'entendements...

 

 

 

.........................................................................................................

 

 

 

Il appartient de même aux Anciens et Anciennes responsables de la dite Evolution au sein du Cercle collégial dont ils ont la charge sacerdotale d'être à l'écoute de la Vie du Cercle et de tout ce qui l'anime et le constitue... Et pa rmi cette charge ; celle fondamentale d'y maintenir les équilibres et harmonies indispensables !...

 

 

 

Ils ont le devoir sacré et sage de veiller avec bienfaisance et bienveillance sur la communauté fraternelle, de "protéger" celle-ci de toute atteinte préjudiciable et de créer les meilleures conditions de paix et de sérénité pour permettre le meilleur ouvrage et l'aboutissement heureux de l'oeuvre individuelle et communautaire...

 

 

 

Ils ont pour fonction de guider et d'accompagner les rites, de sensibiliser et de préparer à la bonne compréhension de ceux-ci et aux meilleurs façons de les vivre et de les incarner...

 

 

 

Ils accompagnent les événements majeurs de l'existence humaine à partir des sacrements adéquats et conformes à l'Esprit de la Tradition... Cet accompagnement s'exerce de même auprès de chaque disciple, mabinog, "élève" qui s'est engagé sur le Cercle afin d'aboutir à une "Initiation" qui jalonnera ses avancées et efforts pour progresser en conscience sagesse et maîtrise dans l'amour, la connaissance et la création...Dans l'Esprit de la Tradition...

 

 

 

Il ont mission d'enseignement et de transmission du s'exerce traditionnel et doctrinal tout en favorisant la "visite de l'Awen" qui est le Maître de tous les maîtres, le Sage de tous les sages, L'Inspiration de toutes les inspirations...

 

 

 

Tout cela n'est pas "exhaustif", mais constitue les bases et fondements essentiels de la fonction druidique...

 

 

 

Bien à vous et fraternellement Bran du

 

 

 

.............................................. ... /// ... /// ...............................................

 



25/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres