Les dits du corbeau noir

UN DRUIDE CHEZ LES POLYTECHNICIENS 2018 ALAN DIT BRAN DU 14 02 FEVRIER

 

UN DRUIDE A COETQUIDAM EN BROCELIANDE...



A la demande d'élèves officiers polytechniciens du Camp militaire de Coetquidam en Brocéliande, j'ai animé jeudi dernier une rencontre sur le thème de la Tradition celtique et de sa « Présence » en notre modernité ; rencontre suivie par plus de trois cents personnes curieuses d'en connaître davantage que les projections habituelles et très superficielles pour ne pas dire caricaturales que l'on en fait ou suppose encore de nos jours !...



Avant la conférence/causerie/débat, je visitais un « comice agricole » mit en place avec les agriculteurs et producteurs locaux ceci dans un but de rompre un certain isolement lié à la structure militaire et à la sécurité de celle-ci et de se rapprocher cordialement des populations environnantes...

Initiative heureuse et réjouissante couronnée de succès...



Après quelques dégustations appréciables et des dizaines de photos improvisées de groupes réunis autour et en présence du « druide » et ceci de façon fort joviale et respectueuse, on pouvait passer à l'aspect « culturel » de la fête dans une grande salle appropriée et équipée à cet effet...



Ce fit d'abord un accueil enthousiaste, chacun venant à la rencontre avec gaîté, joie, curiosité légitime et bonne humeur...



Quelques professeurs assez facétieux d’ailleurs m'ont accompagné sur scène dans l'esprit de la fête et de cette rencontre assez « insolite » il est vrai, mais des plus étonnante et surprenante quant à la qualité de l'accueil, de l'écoute, de l'attention, de la considération apportée, de la pertinence des questions et de la bonne humeur enveloppées de rires et de chants...

 

Ce n'est pas tous les jours que presque trois cent militaires vous accueillent dans une salle en vous saluant au garde à vous, que l'on fait votre présentation en indiquant votre parcours au sein de la druidité et que les applaudissements fusent après chaque joute verbale assez « enlevée » il est vrai....

 

Il fallait en effet être à la hauteur d'une telle densité et somme d'énergies rassemblées !

 

Avant de « rentrer dans le vif du sujet" avec la tonicité adéquate (avec diplomatie, vivacité dans le Verbe et énergie dans la voix), je proposais de placer sous le haut patronage de Lug, le Multiple Artisan, lui aussi Polytechnicien cette amicale et conviviale rencontre. 

Proposition validée à l'unanimité !...

 

Pour mettre le feu aux poudres comme on dit surtout ici le Chant des glaives servit d'introduction avec toutefois un texte plus « pacifique » de mon cru repris en choeur par toute l'assemblée !

(Dommage que l'on n'ai pu enregistrer cela!)



Puis se fit le tour des questionnements pertinents pour l'essentiel des interventions et permettant d'éclairer tous et chacun sur une Tradition certes méconnue, mais très interpellatrice et révélatrice pour beaucoup de nos contemporains et des personnes présentes...



Deux autres chants animaient et ponctuaient cette rencontre sous une ovation et des clameurs de joie et de liesse ; une partie de l'auditoire venant danser sur scène avec leur professeur !...



J'avoue que je ne m'attendais pas à une telle qualité d'accueil, d'attention, d'attrait et de réception, à ces « ovations » renouvelées au sein d'une fratrie de respect, d'entendement et de « cosmunion » jubilatoire...



Merci à Eloi Darbois, organisateur de cette rencontre, à Philippe, mon accompagnateur dévoué, et à tous les militaires présents pour ce moment de haut partage et de vive et chaleureuse rencontre autour d'une Tradition dont la pensée, la sagesse, la pertinence, l'actualité apportent autant de sens, de vie, de joie, de cohérence, à l'existence de tous et de chacun...



14/02/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 503 autres membres