Les dits du corbeau noir

TROIS TEXTES INSPIRES DES OEUVRES DE CHRISTIAN TUAL BRAN DU 2019 27 10 OCTOBRE

 

Doc Eleanor 915pm.jpg


Oeuvres de Christian TUAL

 

 

 

 

P.S. : DU 5 AU 11 NOVEMBRE 2019 des oeuvres peintes de Christian TUAL seront exposées à la galerie dite des Régates sur la digue promenade du Val André 22370... Entrée gratuite.

Le vernissage se fera le Mardi 5 entre 16 H et  18 H...

 

 

 

 

 

 

 

A Christian Tual, Martine et Gaël

Bran du le 26 10 2019

 

 

 

 

Doc Eleanor 899pm.jpg
Christian TUAL

 



 

Dans le Grand Chaudron...



.Nous sommes là à la fois face contre terre, face contre ciel, face à l'entre deux mondes en instance de différenciation, en instance de conciliation, face à des univers en éventuelle conciliation ou prêt à s'affronter jusqu'à la nuit ultime et sa gueule de néant...



Face à un magma soudain provisoirement figée ; neutralisé par le peintre-magicien...



Est-ce une future création, un phénoménale assemblage progressif de formes, de vibrations, de couleurs, plus ou moins antagonistes et compatibles ?... Qui sait ?...sinon le Magicien !



C'est là la réunion d'ingrédients multiples et variés appelés ou non à tourbillonner, à se mêler, à s'enchevêtrer au sein du Grand Chaudron de la Création... Le Grand Creuset où le hasard fait la cour à la nécessité... Le Grand Bassin, l'Immense Vasque des potentialités et des possibilités autant antagonistes que symbiotiques...

Nous sommes toujours pour l'heure et l'instant de l'heure face à une cosmogénèse picturale sensible et savante... Devant une confusion qui attend son discernement... Devant des choix déterminants qui se refusent ou non à la vie...



Un chaos, un amoncellement hétéroclite, de matières livrées à elles-mêmes, ne sachant lors que faire de cette étrange lumière accrochée à leurs ombres...



Un multivers convoqué, rassemblé par vertu d'imaginaire... Dans quel but ?...A quelle fin ?

Le mystère se doit-il de demeurer mystère ?...



Cela là, tout cela suspendu dans ses fructuosités insolites, inédites comme en attente, peut-être, d'ordonnancement, d'agencement, d'une structuration, d'une architecture...



Cela, déroulé, ouvert comme un éventail compilant des éléments disparates et fortement diversifiés tous susceptibles cependant de correspondances, d'affinités, de résonance, de conjugaison, de concordance inattendues et inespérées...



C'est là un tableau, une œuvre en forme de point d'interrogation et d'interpellation majeure...

Peut-être un puzzle ancien entièrement éclaté, dissocié et dispersé en attente de reconstitution originelle ?...

Ou bien un ensemble fragmenté constitué par un phénomène inexpliqué d'aimantation qui une fois sa fonction réalisé s'en est retourné dans « l'indiciblilité » de sa provenance ?...



La réponse, s'il y en a une, (je pense qu'il y en a une) ne peut qu'être enfouie dans le cœur et la pensée ce chacun ou de chacune et dans la vision attentionnée de leur regard...

Qu'est-ce qui serait de nature à donner une unité à cette juxtaposition « savante » et non improvisée ?

Faut-il d'ailleurs vouloir celle-ci ?...

Nous sommes avec certitude devant des forces, des énergies, des vibrations colorées juxtaposées mais contenues en leurs frontières particulières sans possibilité (en l'état) de libres échanges et donc de faire « commerce »...



En quoi, comment et pourquoi sont-elles appelées, le moment venu, à faire « corps » , un corps étonnamment constitué d'équilibres et d'harmonies ?



Ce sont là des éléments disponibles, des matériaux rassemblées non empiriquement, mais par ferme volonté et par libre désir en vue d'une composition future... Soient les parties, les parcellaires, les fragments d'un entendement suprême dont nous ne pouvons présumer des alliances et des noces à venir génitrices d'une existence et de sa manifestation...



Ce sont là autant de mots inconnus, inédits, jamais formulés donc, des mots échappés d'un dictionnaire cosmique, des mots rebelles, des mots errants refusant tout ordre, toute discipline, toute définition... Toute une errance de consonnes et de voyelles, orphelines tant de sens que de signification...

Tout cela si épars au demeurant, artistiquement rassemblé cependant, afin que soit ou non LE POEME ! Le mien, le vôtre, le sien....



Celui qui passant comme le sang en votre cœur et suivant fidèlement l'alchimie de votre pensée jaillira ou non sous votre main ou sur le parvis de vos lèvres...

D'abondance, lors, sera le Chaudron !

 

 

 

 

 

Doc Eleanor 899pm.jpg



..............

 

 

 



 

Doc Eleanor 905pm.jpg

 

Christian TUAL

 

 

 

La Montagne du Don



La route est longue, bien longue qui mène à la Montagne du Don...

Elle implique la traversée périlleuse du marais des dépouilles...

Elle impose le dénuement qui ne veut pour vêture que le vent, la pluie ou la neige...

Ce sont là des contrées putrides et nauséabondes, arides et désertiques... Un royaume de rocs et de pierres aux arrêtes vives et coupantes...

Un chemin bordé de précipices... nappé de brumes, de brouillards et d'embruns perpétuels... hanté par les fantasmes et les illusions...

Il n'est pas une plante, pas un arbre sur son parcours...

Mais, en cette désolation extrême, à celui ou celle qui, toutefois, persiste en son cheminement, un pomme d'Amour sera remise !...

 

..

 

 

 

 

oeuvre C Tual et erquy 03 2015 040pm.jpg

 


oeuvre C Tual et erquy 03 2015 041pm.jpg

 


oeuvre C Tual et erquy 03 2015 042pm.jpg



 

L'homme n'est-il pas en lui-même une sorte de terre gaste, dévastée, infertile et inféconde. N'est-il pas le géniteur de son propre chaos intérieur, un volcan crachant sur les versants fleuris de la Vie ses feux et ses laves ?

Orphelin d'un centre médiateur et régulateur (Celui par exemple en dépôt dans le « Féminin » des Origines), ayant délaissé ou déserté le Cercle du Vivant, il n'est plus qu'une périphérie galactique livrée a elle-même et à tous les fracas et heurts de l'univers factice et artificiel dont ils s'est doté avec fort orgueil et arrogance ?...

Non plus en lui la cohésion bienveillante et bienfaisante, mais bien la collision permanente de ce qui s'oppose et se détruit !...



 

 

 

oeuvre C Tual et erquy 03 2015 043pm.jpg

 

 

 


oeuvre C Tual et erquy 03 2015 046pm.jpg

 

 

 


oeuvre C Tual et erquy 03 2015 049pm.jpg

.................



27/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi