Les dits du corbeau noir

TANTAD 2012 suite et fin (éléments de préparation) bran du

TANTAD…. Le FEU PÈRE                Réflexions pour Le Solstice d’Eté  Bran du     mai 2012


« Vous avez rendez-vous… Une fois  au rendez-vous… Rendez-vous ! »   Amar


« Viens, cœur, où la colline recouvre la colline ; car la fraternité, le lien mystique du soleil et de la lune, de la grotte et du bois, de la source et du ruisseau, y unissent leur vouloir. »                   William Butler Yeats


« Les vieilles croyances sont-elles véridiques ?                                                                     Etes-vous là pour que les forces de la vie soient restaurées ?                                                  La nuit peut-elle tomber sur des êtres si rayonnants ? »    Maria Freeman


Entre Beltaine et Lugnasad se concélébre le solstice de l’été ; une étape, un jalon, une progression, un rayon enflammé de la roue de l’année…. La course du soleil dans l’ascension du ciel va atteindre son apogée… Le soleil va être à son zénith puis déclinera lentement  dans les pentes douces de la saison estivale avant d’aborder les rives s’endeuillant de l’automne…


Nous savons cela, nous accompagnons le « cycle », nous en avons l’entendement et l’exacte correpondante dans notre saison corporelle et charnelle… 

 

Nous sommes de correspondance et de résonnance avec une Loi d’Evolution qui implique une laternance de mort et de renaissance, de fin et de recommencement, d’achévement et de redéploiement, d’extinction et de régénération…


Nous acceptons cela par compréhension profonde car nous sommes de ce cycle et des processus et des lois auquel il obéit afin que de la mort il ne reste que de la vie, afin que toute matière libère en elle la part d’Esprit qui oeuvre en son sein comme la lumière œuvre au cœur des nuits…


………………………………………


FRERE SOLEIL…


« Frère soleil, reste, que point ne soit l’adieu… Fais-moi voyant et dérobeur de feu… Transfert en ma nuit, en ma vie un peu de ta chaleur, un peu de ta lumière, remplit ma coupe, verse en mon coeur lta céleste ambroisie, déverse au creux de mes paumes le miel de tes cieux… 

 
Frère soleil, divine lueur, éclaire mes sœurs et mes frères et l’humble serviteur qui te prie… Donne joie, donne ferveur, donne vie, remplit la source, la fontaine, remplit le puits d’amour de tes forces, de ton énergie… Fais que nos arbres donnent fruit, que soit la moisson en nos demeures…


Frère soleil, enceint notre être de toute ta rondeur, met sur nos lèvres le beau et la splendeur, fais croître notre ardeur et notre bonheur dans l’enrobé plénière de notre Terre que tu nourris de tes rayons  comme  nourrit le sein des Mères…


Frère soleil et toi sœur lune, qu’en nous s’allume l’étoile, que brillent les luminaires… Que l’amour s’en vienne au jour dans l’aurore des corps, dans l’aube du devenir… Que montent les flammes légères, que flambe le brasier où nous chantons en chœur… Que soit restituée aux Hauts Foyers la Braise d’éternité, Celle au Souffle confiée, Celle du Feu-Père… »


                Bran du        mai 2012
…………………………………………………


« La lumière est notre chant, la lumière et notre feu paermi la sentence des branches mortes…


Que la flamme des paroles s’enroule autour de l’Arbre de notre vie, que serpente l’onde-pensée sur la colone dressée entre la terre et le ciel afin que soit l’étincelle au cœur de tout foyer…


Que chacune de nos pensées soit un pont, une nouvelle arche d’alliance, que soit en nous la danse des flammes cardinales…


Que circule entre nous la coupe de miel et d’amitié, la coupe d’eau, de feu et de lumière, que soit concélébré l’union des forces suprêmes de la vie…


Par la branche ramifiée de nos mains, levons le fruit du cœur jusqu’à la cîme des lèvres jointes…


Heureux convives des noces de la terre, fils et fille de la Déesse-Mère et du Feu-Père en qui chaque racine porte déjà son chant d’oiseau venez fêter la gerbe de lumière par toutes les flammes conjointes de la vie…


Fils et Filles du ponant, blancs cygnes, saumona ardents, soyez debouts, vivants, parmi les germes et les souffles…


Que soient nos flux aimantés vers la Parole Nue…


Nous sommes sans emploi dans l’usage du monde, si ne se mêlent nos voix, si nos voix ne se répondent, si ne se serrent nos bras, si nos lèvres ne se fondent, nous sommes san emploi dans l’usage du monde…


Que soit l’apogée radieuse de notre course solaire, que le serpent du jour instruise l’œuf de la nuit, que chacun et chacune aille confiant sur son chemin de terre et que soit remerciée l’abeille pour son miel d’entendement quands viendra le temps de clore, de cire vraie, l’alvéole de la joie, l’édit de chaque naissance…


Enfants de la grande Ourse, Compagnes et compagnons de la fidèle Polaire, Fils et Fille du Chêne, faites souvenance de la Loi de Nature, nourrissez le chemin qui est Lumière et Source…


Soyez passeurs d’eau et de braise, soyez en l’aube les veilleurs, les porterus d’étincelles, que tous puissent connaître, en leur libre séjour le merveilleux chant du seuil…


Que les choses soient simples, flexibles comme la branche de saule dans les saisons du doute…
Que nos lèvres incendiées récitent en silence le poème de la vie dans la verticale du ciel. »
                            
Nous sommes conviés aux noces de la Terre. Nous sommes appelés au zénith de la Prime Parole…


Allons joyeux dans la verticale du vivre. Accordons l’étoile à la nuit de nos yeux. Accordons le feu à nos mains assemblées. Soyons le feu semblable à nos cœurs incendiés. Soyons de ce multiple tressé en une unique flamme…


                            BRAN DU
………………………………………………

Pour rappel :  ESSENCES et PLANTES SACREES POUR LE TANTAD :


les 7 Essences sacrées : Chêne - Pommier - Coudrier - Bouleau - Hêtre - Frêne - If . Si l’on choisi 9 essences, on ajoutera le Sorbier et l’Aulne.
Pour les plantes sacrées :  on a le choix selon la flore locale : Fleur d’Eglantyer, Sauge, fleur de sureau, milleperthuis, armoise (absinthe), lierre, grande marguerite, mélisse, verveine, petite joubarde, achylée millefeuille, romarin, thyn, camomille… (Il est recommandé de cuillir les plantes au midi solaire (bien sèches) et sans l’usage d’un tranchant de fer,  en cueillant celles-ci avec la main gauche selon la méthode traditionnelle)
…………………………………………………


Du rayonnement de l’être :


Comment devenir un être rayonnant ?  Peut-être en « réfléchissant » comme un miroir, comme une onde, la Lumière qui nous est donnée ?… Si c’est de la nuit que surgissent l’aube et l’aurore, faisons de sorte, qu’en nous-mêmes se lèvent l’une et l’autre…

 

Nous sommes comme des braises enceintes sous la cendre des siècles danqs le foyer du temps. A la venue du Souffle, nous redéployons nos flammes comme des ailes solaires… Le Souffle nous avive, le Souffle nous attise, le Souffle nous déploie, le Souffle nous élève… Par lui, nous dansons dans le feu nouveau né du feu ancien, nous dansons pour les noces éternelles du ciel et de la terre. Par lui les cœurs se portent vers la colline sacrée et les sesn s’embrasent au Foyer du Un et du Multiple…


Comment faire la lumière en SOI ? Si l’on conçoit que le S représente le Serpent ( qui est l’envers de la pensée et aussi la Spirale sans commencement ni fin, le mouvement ondulatoire et serpentiforme, l’ondoiement de la vie dans toutes ses mouvances) alors nous pouvons comprendre que le dit Serpent « visite les entrailles de la terre » et préside en cela à l’alchimie, à la transformation, à la mutation, à la Co-naissance et à l’Evolution dans l’alliance de l’Eau et du feu, de la Matière et de l’Esprit. Il  est l’Eveilleur, le Révélateur dans la chambre noire de l’Etre. Entre conscience et compréhension jaillit l’Etincelle sacrée… Les Trois Rais se lèvent au sommet de cet entendement et en,veloppe la Pierre du Sacre. La Terre gaste et dévastée peut enfin refleurir…


C’est alors que le Serpent (S) épouse le Cercle (O), l’Eau des Origines, qu’il pénètre dans le Chaudron, dans la Dive Matrice… une fois réalissée les noces mutantes du Serpent au cœur du Cercle il appartient à l’Etre réalisé de mlettre en terre féconde le gland de son futur Arbre de Vie, de faire croître celui-ci,  de tailler dans un neuf rameau le bâton de sa marche et d’y graver les neuf encoches de son ascension vers le lumineux du ciel… Lors le Serpent s’enroulera sur cet axe et dansera pour la vie…  


Lors, quand la roue s’ébranlera dans les vallées du temps et de l’espace, l’être sera en son moyeu comme en sa périphérie…


                    Bran du            Juin 2007


« Aube et aurore aux noces de l’été. Si belle la rosée sur le front de la Déesse…                             Transparente cette rosée qui brille sur la nuque et sur les tempes douces et inclinées de la Terre… La Lumère se lève dans son drapé d’azur…                                                                              Herbes et feuilles ploient sous l’onction sacrée, sous le baume de Lumière…                            Avançons, les pieds dénudés, dans l’orbe du jour…                                                               Saluons, avec le corps en sa courbe d’offrande, avec nos paumes élevées, l’arche divine du solsticiel matin…                                                                                                                    Marchons dans la fraîcheur des senteurs d’amour, l’esprit aussi léger que la pensée qui coure vers ses noces d’eau et de feu…                                                                                                             La Dame de fleurs porte contre son sein une gerbe aux mille couleurs, une corbeille aux doux parfums…                                                                                                                                                                                                               Des rubans chatoyant flottent parmi les tresses de ses cheveux caressés par la gaité du vent…     Blanche est sa robe, rouges sont ses joues en leu robe de rubis, en leur robe de vin… »


Bran du   05 06 2008
………………………………………

   
JOA DA GALON / JOIE AU CŒUR        Bran du  1990/1993


Joie au cœur / Joie me porte / Joie au cœur / joie par la pensée / Joie au cœur / Joie me porte…     Joa da galon / Joa am doug / Joa da galon / Joa dre ar song / Joa da galon / Joa am doug…   


Revenu est le Maître du feu / Revenu est le Maître des Eléments / Il est revenu pour l’Alliance / pour offrir l’Anneau d’Or…
Revenu est l’Esprit du Pays / Revenu est l’Esprit de la Terre / Il est revenu l’An nouveau / Pour ouvrir les portes…
Revenu est l’Esprit de Lumière / Il est revenu le Maître des Sources / Il est revenu sur l’aire neuve / Pour offrir la Clef d’Or  …   
Revenu est le trépied des mondes / Il est revenu dans l’éclat du jour / Il est revenu pour partager le pain à venir des tribus du Soleil…
Revenu est le Maître de l’Inspiration / Il est revenu le Maître du Souffle / Il est revenu parmi les chants dans le solstice du cœur…



23/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres