Les dits du corbeau noir

Tantad 2012 : le rituel

Merci à chacun de bien vouloir apporter un peu de bois pour le feu de ce rituel, principalement du pommier, du bouleau, du frêne, de l'if et s'il y en a... du sorbier et de l'aulne. Merci aussi d'apporter des fleurs de saison.

 

 

Avant le début du rituel le bûcher sera disposé par Le Maître du Feu, selon les indications du Druide en avec les essences sacrées respectant la forme et la tradition.

Puis au son des voyelles nous nous harmoniserons. Viendra ensuite la purification par l’eau et le feu.

Le Hérault préparera le cortège.

Les Druides consacrerons le cercle.

Tous les déplacements dans le cercle sont guidés par le Hérault.

 

L’ouverture

 

Hérault :

Par le pouvoir de l’étoile et de la pierre, par le pouvoir de la Terre en nous, autour de nous, par tout ce qui est beau et libre, nous vous accueillons dans ce rite d’Alban Hefin dans la clairière de Kan ar vuhez.

 

Ouest :

Nous sommes venu de l’Est et de l’Ouest, du Nord et du Sud pour être ici ensemble aujourd’hui.

Tous se prennent la main et forment un cercle.

 

Druide 2 :

 Afin d’être en harmonie de cœur et d’esprit avec les éléments qui nous entourent, prenons en conscience trois respirations :

Ensemble avec la Terre en dessous de nous…

Ensemble avec le ciel au-dessus de nous…

Ensemble avec la nature autour de nous…

 

Nord :

Avec les appuis bienveillants de la Terre, du Ciel et de la nature, que cette cérémonie commence !

 

Tous se lâchent la main et en reculant reprennent leur place.

 

L’appel à l’Esprit

 

Druide 1 : (saluant l’est et face à l’extérieur)

Ô Dieux et Déesses, nous vous saluons et nous vous honorons,, nous sollicitons votre bienveillance.

Se tournant face à l’intérieur :

Ô Esprit de ce lieu, ô esprit de ce cercle, nous sollicitons également votre bienveillance, votre conseil et votre inspiration lors de notre cérémonie.

 

Donner la Paix aux Directions :

 

Druide 2 :

Commençons par donner la Paix aux quatre directions, car sans la Paix, nul travail ne peut être accompli.

 

Chaque demande est précédée par la sonnerie de l’olifant ou d’une musique.

Druide 1 (se tournant face au Nord):

Au Nord, y a-t-il la Paix en Celtie ?

 

Druide 2 :

Oui la paix règne en Celtie au Nord ainsi qu’en nous et entre nous.

 

Druide 1 (faisant face au Sud) :

Au Sud y a-t-il la Paix en Celtie ?

 

Druide 2 :

Oui la Paix règne au Sud en Celtie, ainsi qu’en nous et entre nous.

 

Druide 1 (faisant face à l’Ouest) :

A l’ouest y a-t-il la paix en Celtie ?

 

Druide 2 :

Oui la Paix règne à l’Ouest en Celtie ainsi qu’en nous et entre nous.

 

Druide 1 (faisant face à l’Est) :

A l’est y a-t-il la Paix en Celtie ?

 

Druide 2 :

Oui la Paix règne à l’Est en Celtie ainsi qu’en nous et entre nous.

 

Druide 1 :

Que la sérénité soit en un monde au cœur pacifié et demeure en nous et entre nous.

 

La Prière des Druides :

 

Druide 1 :

Réunissons- nous dans cette prière qui relie tous les Druides.

 

Accordez-nous ô Dieux et Déesses votre protection,

Et avec votre protection, la force,

Et avec la force, la compréhension,

Et avec la compréhension, la connaissance,

Et avec la connaissance, le sens de l’équité,

Et avec le sens de l’équité, l’amour,

Et avec l’amour, celui de toute forme de vie,

Et dans l’amour de toute forme de vie,

L’amour de Dieux et des Déesses et de toute bonté.

 

Awen, awen, awen

 

Druide 1 :

Que toutes pensées, nocives, négatives, et sombres soient écartées. Que l’instrument de nos corps soit accordé au chant de l’univers.

 

Druide 2 :

Voici le cercle de notre horizon, celui de nos vies, de nos terres, du temps, de l’année, des saisons et de la bonté, celui de la naissance, de la mort et de la renaissance.

 

Druide 3 :

A l’intérieur de ce cercle le sortilège du monde apparent s’estompe. Nous, nous tenons ensemble sous l’œil du Soleil, ici et maintenant, entre passé et avenir. La Terre au-dessous de nous, les Cieux au-dessus de nous, la Nature autour de nous, et le cercle qui nous entoure. C’est maintenant un temps sacré, ce cercle est un lieu sacré.

 

Ouvrir les directions

 

Druide 1 :

Que les quatre directions soient honorées et que les portes en soient ouvertes, que leur puissance et leur rayonnement entrent dans notre cercle pour le bien de tous les êtres.

 

Pour l’appel chaque « direction » se tourne vers l’extérieur du cercle.

 

Est :

Avec la bienveillance du Faucon de l’aube planant dans l’air pur et limpide, j’en appelle aux puissances de l’Est !

 

Sud :

Avec la bienveillance du Grand cerf courrant dans la forêt et du Feu intérieur du Soleil, j’en appelle aux puissances du Sud !

 

Ouest :

Avec la bienveillance du Saumon de la sagesse qui vit dans les eaux de la source, j’en appelle aux puissances de l’Ouest !

 

Nord :

Avec la bienveillance de la grande Ourse dans le ciel étoilé et de la Terre généreuse et féconde, j’en appelle aux puissances du Nord ;

 

Tous les quatre se retournent face à l’intérieur du cercle.

 

Tous :

Que l’harmonie de ce cercle soit pleine et rayonnante.


 

 

Rituel 

 

 

Est :

Nous voici réunis dans ce lieu de Lumière, sous l’œil du Soleil, pour célébrer le solstice d’été. Que chacun sous le ciel et sur la Terre, puisse exprimer la part solaire de son être de lumière.

 

Sud :

Je proclame la fête d’Alban Hefin : la Lumière du Rivage, en ce moment du solstice. Le verbe est solaire, le verbe est Lumière et la Lumière est joie.

 

Ouest :

De toutes les fêtes du Feu, c’est la plus grande, la plus aimée du peuple des fées.

 

Nord :

C’est l’époque du triomphe de la Terre verdoyante.

 

Sud :

Je proclame le moment de l’apogée de la lumière.

 

Nord :

Que ce cercle soit vivifié par l’énergie bienveillante des quatre éléments.

 

Est :

J’en appelle aux Feux de l’Air, j’en appelle à la puissance de l’éclaire lancé vers le cœur du chêne. Que ce cercle soit inspiré par l’élément Air.

 

Ouest :

J’en appelle aux Feux de l’Eau. J’appelle la Déesse des sources guérisseuses. Que ce cercle soit imprégné par l’élément Eau.

 

Sud :

J’en appelle aux Feux du Soleil. J’en appelle à l’œil de lumière et à la flamme chatoyante de la passion. Que ce cercle s’enflamme de l’élément feu.

 

Nord :

J’en appelle aux Feux de la Terre. J’en appelle au propre cœur ardent de la Terre, aux sommets incandescents et à la lave. Puisse ce cercle être l’élément Terre lui-même dans sa plénitude.

 

Tous :

Que l’harmonie de notre cercle et de nos Terres soit complète.

 

Ouest :

Nous sommes ici rassemblés en ce temps de la journée la plus longue de l’année pour célébrer le zénith du Soleil. Nous sommes réunis pour honorer un grand mystère : que chaque zénith comporte son nadir, tout comme chaque nadir a son zénith. Nous sommes réunis pour célébrer la puissance de la lumière et la chaleur de l’été.

 

Est :

Le Soleil qui nous a réchauffés et éclairés tout au long de la Roue de l’Année semble rester immobile pendant quelques jours. C’est l’époque de la grande lumière.

 

Druide 2 :

Invocation à Belen

Devant toi je m’incline O Belen,

Toi la Force, l’Energie, la Lumière,

L’aimant amant de la Terre,

Répand sur nous la chaleur de tes rayons,

Imprime la douce vigueur sur nos fronts

Et que toute vie par toi s’anime.

Eclaire, rassemble et illumine

Les cœurs frères qui vers Toi cheminent

Vers la source du Don, la fontaine sublime.

O Toi, le radieux, le lumineux, le rayonnant,

Inspire nous, fais de nous des artistes, des créateurs, des artisans, des guérisseurs du monde qui chantent, manifestent et protègent tout le vivant.

Fortifie et réconforte, éclaire les servants et les servantes,

Veille de tous tes feux sur ce monde déclinant,

Que toute la création, que toutes les créatures,

Par toi soient vivifiées.

Que demeure en nos nuits Ta présence éclairée,

Que toute clarté soit faite en nos obscurités,

Que le feu de nos cœurs, des cendres soit préservé.

Pezh-a zo red bezan a vo

Ce qui doit être sera.

Awen !

 

Ouest :

Que la sagesse antique de notre héritage druidique, cette source profonde de la vérité éternelle, préservée au sein de nos terres et de notre peuple, soit réchauffée par la lumière intérieure du Soleil, dont nous reconnaissons la puissance en ce jour. Puissions nous uni par les liens de l’amour, être des sources rayonnantes de paix et d’harmonie vers le monde, en envoyant l’apaisement sur cette Terre, notre demeure, notre Mère, pour le bien de nos enfants et de toute vie.

 

Le Hérault va chercher le Maître du Feu pour qu’il alimente le bûcher lorsqu’il sera allumé si besoin est. Puis il va chercher Dame Cerridwen et ses servantes, pour qu’elle allume le feu et y dépose les plantes sacrées.

 

Druide 1 :

 

Eveille toi esprit de la flamme à notre appel, éveille toi !

Au seuil des ténèbres de la nuit, éveille-toi !

Puisse ta clarté les dissoudre comme le savoir, dissout l’ignorance.

Voici le Feu de la connaissance.

Au seuil de la froidure de la nuit, éveille-toi !

Puisse ta chaleur l’engloutir comme l’amour la haine !

Voici le feu de l’amour.

Au seuil des chaînes de la nuit, éveille-toi !

Puisse ta force les rompre comme la vie, la mort !

Voici le feu de la vie.

Eveille-toi, Esprit de la Flamme, à notre appel, éveille-toi !

Au crépuscule de ce jour glorieux, embrase les rameaux secs, que Ta lumière soit, que Ta chaleur monte, que rougisse le trépied au chaudron de Cerridwen. Que les cinq plantes sacrées mêlent leurs sucs et leurs sèves et qu’en l’urne de vie naisse la liqueur de clarté.

Voici le feu, Voici le Feu Père, Voici le feu de Belen !

 

Druide 2 :

Que les 3 rayons de lumière, Emanation de l’Incréé, Manifestation du Verbe et Souffle vivifiant de l’Esprit, répandent sur ces offrandes, en ce lieu et sur nous-mêmes, avec l’énergie cosmique, la Force, la Connaissance, l’Amour et la Paix éternelle de Gwenved en sa plénitude de lumière.

 

Bran du :

Chant Feu gaulois

Tan, tan, terre et ciel, chêne feu rouge et Soleil, Tan, tan flamme claire, flot de sang vermeil,

Le Feu jaillit de l’éclair, c’est le feu du ciel (bis)

Tan, tan dire o dire, dire o dire ha tan, tan, tan, tan dire o dire, dire o dire ha tan ;

Le Feu jaillit de l’enclume, c’est le feu du fer,

Le Feu jaillit de la pierre c’est le Feu du sol,

Le Feu jaillit de l’écorce, c’est le Feu de l’arbre.

Le Feu jaillit de la Source, c’est le feu de l’âme,

Le Feu jaillit de nos mains, c’est le Feu d’amour.

Le Feu jaillit en chantant, c’est le Feu du coeur

 

 

Le feu une fois pris, chaque personne présente, si elle le souhaite, peut déposer dans le Feu Père un vœu. Les déplacements se font d’avant en arrière sans tourner le dos au foyer.

 

Druide 1 :

Que notre vision ravivée puisse connaître la beauté et la passion véritable qu’est la vie.

A l’occasion de ce jour de la plus grande lumière nous nous réjouissons. Que le Soleil qui est l’inspirateur brille au fond de nos cœurs. Chantons au Soleil triomphant le mot sacré et que nos voix retentissent dans les cieux.

Awen ! awen ! awen !

 

Druide 1 : que la puissance de cet instant nous inspire, ici à l’apogée de la lumière ; puissent nos vies et nos cœurs être remplis de joie.

Cosmunion :

Dame Cerridwen et sa servante nous distribuent les offrandes.

 

 

Clôture

 

Druide 2 :

Il est l’heure du rappel. Que ce feu en mourrant s’allume dans nos cœurs. Que notre mémoire retienne ce que nos yeux et nos oreilles ont reçu.

 

Chaîne d’union tous se donnent la main.

Bran du

 

Sous le ciel et sur la Terre,

Entre le feu du sol et la farine de l’air,

Avec l’océan qui nous entoure,

Parmi la rumeur des flots

Et l’argile des origines,

Unis au centre du centre, au Sein du sein,

Nous faisons ici serment dans l’aura de lumière

De demeurer cœur à cœur et main dans la main

Sur le celtique chemin des sœurs et des frères,

Des Femmes et des hommes conjoints

Faisant du Cercle sacré l’aimant parcours

Avec leurs rêves, leurs songes, leurs pensées et leur sang

Dans l’espérance du Monde Blanc ;

Ce que nous avons reçu des anciens nous le devons à l’avenir afin que ne soit rompu la chaîne d’or.

 

Les awen sont chantés.

 

Druide 1 :

Que les esprits des quatre directions soient remerciés pour leurs bienfaits.

 

Chaque direction se tourne à son tour vers l’extérieur du cercle :

 

Nord :

Au nom de la Grande Ourse du ciel étoilé et de l’élément Terre, nous remercions les puissances du Nord.

 

Ouest :

Au nom du Saumon de la Sagesse et de l’élément Eau, nous remercions les puissances de l’Ouest.

 

Sud :

Au nom du Grand Cerf et de l’élément Feu, nous remercions les puissances du Sud.

 

Est :

Au nom du Faucon de l’Aube et de l’élément Air, nous remercions les puissances de l’Est.

 

Tous se retournent vers le centre du cercle :

 

Que l’harmonie de cette Terre soit totale !

 

Druide 1 :

Que la bienfaisance des Dieux et des Déesses soit toujours avec nous. Je déclare clos ce rituel d’Alban Hefin dans le monde apparent. Que l’inspiration qu’il a fait naître puisse se perpétuer au sein de notre être.

 

Le Hérault emmène le cortège en sens inverse de la marche du Soleil pour défaire le cercle.

 

 

 



07/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 551 autres membres