Les dits du corbeau noir

SHAMAN SONG PARTIE 3 2014/2018 BRAN DU 19 03 MARS

Indiens janv 2018 012pm.jpg

 

 

 

 

Shaman Song Partie 3     Bran du

2009 2014 2018...

 

 

Extinction :



Il est revenu le grèbe dans le printemps de la Taïga...

Les oies sauvages aussi sont là dont les cris ravivent les terres profondes...

Blanches sont les âmes qui volent dans le ciel...

Mais la joie peine à revenir dans le cœur des « Enfants de la Nature »...

Jadis, les morts ne répondaient pas à l'appel des Anciens quand ils faisaient la tournée des familles une fois passée la Grande Traversée...

L'hiver digérait ses cadavres alors que les glaces fondaient peu à peu sous le jeune soleil...



Aujourd'hui, la mort a les yeux grands ouverts sur un monde devenu incompréhensible...

La mort marche, hagarde, dans les rues et leurs impasses...

Les bouleaux croissent qui ourlent la ceinture des mélèzes...

Mais quel avenir pour une jeunesse à la dérive ?



La sève monte dans l'aubier, mais le vieux sang s'éteint dans les artères de mon peuple...

L'ennui et l'oisiveté bandent leur arc dans les trouées blafardes du jour et de la nuit....

Le temps des hommes couchés, des hommes titubants ronge l'écorce de l'Arbre de la Vie...



Je n'ai plus le cœur à chanter...

Mon chant ne mène plus les danse des fleurs écloses, des bourgeons éclatés...

L'Esprit de Lïe Kyyl* n'est plus en moi...

Le Feu n'ouvre plus le chemin aux neuf portes...

Je suis sans offrande pour l'Esprit conducteur, pour ses assistants fidèles...

Je ne verse plus le Koulmis sur le sein sacré de Baaï Baaïanaï*



Le Grand Corbeau ne m'adresse plus la Parole...

Mon poignet s'est usé sur le rebord de mon tambour...

Plus longues encore sont les nuits et plus opaques les jours...

Les augures sont mauvais, les pistes s'entrecroisent sous l'omoplate qui craquelle...



Qu'il est devenu difficile le voyage des miens...

 

 

Indiens janv 2018 018pm.jpg



Ils vont, marchent sur leur ombre, broyés dans le lent dégel des heures...

Le vol de l'aigle brise l'emprise des glaces...

Mais l'hiver cruel ne quitte pas l'âtre enfumé de mon âme...



La chance n'accompagne plus le chasseur en sa traque...
le blanc n'épouse plus le blanc...

Le vent a chassé les couleurs : le vent a chassé les couleurs...

L'homme pose des pièges pour l'homme :

l'orgueil, la cruauté, se sont fait trappeurs...





Nous sommes vieux, nous sommes fous, nous sommes malades :

nos racines ne puisent plus dans la poitrine généreuse de la Terre...



Mon peuple est morcelé, dépecé comme un phoque, les mouches tournent autour de sa chair sanglante...

Mon peuple s'enfonce dans ses peurs, se calfeutre dans son désespoir...

Sa flamme vacille sur la mèche du temps, se noie dans la graisse épaisse et nauséabonde du quotidien...



Lourdes sont mes paupières à regarder cela...

Il fait si noir quand décline la lumière...

J'erre dans mes pensées, je tourne en rond autour de mes questions...

La terre, le ciel, la glace, le feu, le souffle et la neige sont sans réponse !... 

 

 

...///...

 

Légendes :

Baaï Baaïanaï*  : L'Esprit de la Forêt.

Lïe Kyyl*  : La compagne sauvage de chaque chasseur.

(Tradition Yakoutes Nord-Est de la Sibérie)



...........................................

 

 

Gel et neige flora 01 03 2018 175pm.jpg
photos Bran du

 

 



SOEUR EAU 19 09 1994 (Québec) Bran du



Je suis entré en toi jusqu'au cœur...



Je t'ai transpiré par tous les pores de ma peau quand tu as fait alliance avec le feu...



J'ai remonté cent fois les enlacements de ton cours...

J'ai planté mes ongles dans tes écailles brillantes ô grand serpent argenté...



A contre-courant, je suis allé à la rencontre de ta source pour déposer, en ton bassin accueillant, mon corps appesanti et encombré, aussi mes peurs, mes doutes et mes souillures...



Eau ; Soeur-Eau...

Dis-moi, instruis-moi, nettoie tout l'impure qui est en moi...



Avive ma sensibilité, abreuve mes pensées,

clarifie ma vision des choses et du monde...

Délivre moi des boues accumulées, de tout cela qui fait barrage à mes danses et à mes rondes...



Caresse mes berges et mes rives, lisse ma peau et mes songes, dépose en moi un limon essentiel, tes germes et tes semences...

 

 

décembre et Sud 2014 084pm.jpg



Eau ; Soeur-Eau...

Toi si fraîche, si claire, si limpide, si transparente...

Tu viens de la Terre après ton passage au ciel

Tu vas entre le haut et le bas ; le bas et le haut...

Le soleil et la lune boivent à tes lèvres et t'embrassent les brumes...

L'abeille et le cerf eux aussi se portent vers tes ondes comme tous les pelages, comme toutes les plumes...

Toujours tu donnes et jamais tu ne refuses...

 

 

décembre et Sud 2014 088pm.jpg



Eau ; Soeur-Eau...

Dis-moi, instruis-moi, nettoie tout l'impure qui est en moi...



La lumière est en toi ; la mémoire est en toi ; en tout être ton sang bleu circule...



Dis-moi où est en moi une semblable source, dis-moi de ta ruisselante bouche l'estuaire qui m'attend, vers quoi, vers quel océan ma vie s'écoule ?...

Dis-moi, des mots qui vont flottant, le flot et la blanche écume...

Avec toi je veux danser sur la grande poitrine du monde...

Je veux aller aux rivages d'entendement...

 

 

décembre et Sud 2014 095pm.jpg



Eau ; Soeur-Eau...

Dis-moi, instruis-moi, nettoie tout l'impure qui est en moi...

Dis-moi le vrai, dis-moi le faux ; chante cela dans ma voix...



Tous les rus, tous les ruisseaux ont rendez-vous avec la mer...

Et de même les femmes et les hommes issus de cette mère qui enfante de tout le vivant...

Tu as connu l'algue première et le lichen sur la terre se répandant...

Dis-moi, dis à mes pas où se trouve l'embouchure, le divin et le sacré de ton estuaire ?...



L'Amour en toi à sa source ; certains disent aussi la haine sauf pour la baleine et sauf pour l'ours !...



Se peut-il ô Sœur-Eau que ce soit la même ? Se peut-il ?...

Se peut-il que amour et haine jaillissent d'une même fontaine ?...

Se peut-il ?



Dis-moi, instruis-moi encore, ô Soeur-Eau...

Hé ya Hé ya Hé ya O.....



Blanc est le lait qui allaite les étoiles...

Blanc aussi le sang de la banquise...

Blanc le poitrail de l'ours enveloppé de soleil...

Blanc le rire quand l'amour étincelle...

Blanc l'os de la mémoire...

Blanc le manteau des neiges éternelles...



La noirceur ? C'est de vous qu'elle provient ;

ce n'est pas mon sein qui la déverse....

 

 

décembre et Sud 2014 084pm.jpg



Eau, Soeur-Eau

brasse mes pensées et délave mon corps

Ecoule toi et ruisselle en moi

afin que soleil et lune viennent, à leur heure,

m'éclabousser de leur lumière...

 

Hé ya Hé ya Hé Ya O.................

 

 

 

Gel et neige flora 01 03 2018 175pm.jpg



..................



19/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 476 autres membres