Les dits du corbeau noir

SAMAIN 2014 EXEMPLE DE RITUEL proposé à la mémorisation et pour sensibilisation Bran du NOV 2014

A lire et à archiver avant de passer à l'acte sans support écrit...

 

SAMAIN 2014 mise en oeuvre Bran du

 

Préliminaire important :

 

Tout ce qui suit propose, en amont de la mise en oeuvre, une "partition" en adéquation avec le sens et l'Essence du rituel de Samain...

Il est utile et heureux d'en prendre connaissance en s'imprégnant des lignes de forces et des axes majeurs qui composent la trame du rite...

 

Cette "mémorisation" effectuée et la compréhension de ce déroulé étant acquise, nous ne ferons plus appel à ce support écrit et laisserons l'Oralité, le Souffle , l'Anima et le Verbe de l'Awen oeuvrer en notre sein individuel et communautaire lors de la concélébration...

 

 

Le lieu si conditions climatiques favorables : la crique au bord de l'océan

à la marée montante (sinon et à défaut en intérieur)

 

L'heure : 17 H ou 17 H 30 au plus tard...

 

En amont :

 

Traçage du Cercle au cordon...

 

Préparation du Cercle et des feux (ancien et nouveau), de la table des offrandes.

Mise en place des quatre talismans celto-druidiques selon leur attribution symbolique dans l'ordonnancement cardinal du Cercle... (Chaudron, Epée, lance et Pierre de Souveraineté...)

 

Présence de branches d'If dans le Cercle et à l'autel...

 

Au Centre nous formerons avec les pierres et les sables de la falaise un cairn ou tumulus dans lequel seront insérées des bougies et qui portera les offrandes... Au sommet se tiendra le Chaudron de l'année....       (avec les essences et les plantes sélectionnées à brûler)

 

Pour les participants : phases préparatoires :

Méditation silencieuse au bord de la mer...

Lustration ( nettoyage du front des lèvres et du coeur )...

Fumigation ( avec l'encens des plantes choisies) suite du nettoyage corporel et mental...

Chant des voyelles ( harmonisation vocale )...

Suite de trois "awen"...

Pacification et fraternisation des coeurs et des esprits...

 

Cortège Hommes et Femmes alternés : Le héraut ouvre la marche et le druide ferme le cortège...                 Puis franchissement du seuil... pas sage...

 

Musique ( Harpe et ou lyre ) : Virginie ou et Erwan

 

Le cortège formé se présente au seuil de l'entrée dans le Cercle (Au Nord-Ouest)...

Le héraut place dans le sens solaire, l'un après l'autre, les invités et animateurs dans le Cercle (Chacun prend conscience au pas sage du seuil qu'il franchit pour aller du monde profane au monde sacré. )(On évite de porter sur soi de l'argent, le portable, les clefs... soit tout ce qui  doit demeurer dans le monde matériel...)

Marche sur le cercle toujours dans le sens de la course du soleil (trois tours) : le premier paume droite tournée vers la terre ( prise de terre) ; le seconde paume gauche levée vers le ciel (prise d'éther)  ; le troisième rapprochant main droite et main gauche, l'une au-dessus de l'autre à hauteur du coeur ( mise en relation médiane du ciel et de la terre en une double circulation de vibration et d'énergie régulées et harmonisées.) (Symbolisation des noces élémentaires ou de la "cosmunion" des êtres et des choses....)

(Le serpent s'étant mordu la queue (l'ouroboros), l'année est achevée, nous ré-enroulons celle-ci avant de la dérouler de nouveau pour un nouveau tissage !)

 

Chacun et chacune étant à leur place... Le héraut fait appel aux quatre directions avec la corne d'appel....  Il pose de la question de la présence de la Paix... Chacun et chacune répondant en ce sens ( Oui, la paix règne à... Elle règne en nous et entre nous...)

 

La paix étant instaurée dans le Cercle, le Druide fait les invocations aux entités ancestrales (Lugos, Dagodevos, Belenos.....  Brigantia, Anna, Rigantona... ; facettes divines et sacrés du Tout) ( Invitation aux forces, énergies et lumières tutélaires du monde Celte à se conjoindre à nous, à nos voeux et souhaits en nous apportant par leur présence attentionnée, l'inspiration et le soutien, l'accompagnement et l'efficience opérative pour la bonne tenue du rite et de son anima...)

 

Cela se concrétise par la Grande invocation des Druides :

 

Donnez-nous O Energies Puissances et Lumières sacrées * votre appui (Bis)

Et avec votre appui la Force (Bis)

Et avec la Force, la Compréhension(Bis)

Et avec la Compréhension la Science (Bis)

Et avec la Science, la Science de ce qui est juste et équitable (Bis)

Et avec la Science de ce qui est juste et équitable, L'Amour,  (Bis)

Et avec l'Amour, l'Amour du Tout et de toute Bonté (Bis)

 

(*On peut utiliser selon son choix le terme de Dieu, de Déité, d'Incréé... etc)

 

Suite de trois Awen

 

Le druide rappelle, résume, le rituel de Samain...

(La plus grande fête celtique du festiaire annuel)

(L'élection du nouveau roi et la nécessité de faire le point sur notre royauté intérieure... Sommes-nous dignes de notre régence interne et externe , notre âme souveraine est-elle satisfaite de la tenue de nos fonctions ?)

Nécessité de dispenser et de répandre l'équité, la justice, l'équilibre, l'harmonie, la coopération et la solidarité, de renforcer la cohésion et la cohérence individuelles et communes...

Nécessité de renforcer les liens et pacte d'amitié, d'union et de fraternité...

Expression de notre immense gratitude pour tout ce que la "récapitulation de l'été" à apporter de bienfaits et de bienfaisances....

Nécesité d'engranger les fruits solaires et de faire provision de lumière et de clarté avant la longue traversée hivernale...

Gratitude de même pour ceux et celles qui ont constitués notre "Lignée de Vie"; hommage à tous nos chers Anciens et chères Anciennes. Tendres voeux et douce pensée pour Elles et pour Eux, pour la paix de leur Âme...

Rappel du fondement du rite instauré entre l'Homme et le Cosmos et le Principe ainsi que l'Essence qui l'Animent et qui nous associent à leurs oeuvres...)

 

Le feu de la vieille année est éteint dans son chaudron...(par le héraut)

La nuit règne...

Mais de la nuit naît une nouvelle étincelle, une nouvelle flamme

qui va allumer le chaudron du feu nouveau...

 

Le Héraut va chercher le Druide et une Femme et un Homme désignés au préalable et les mène au Centre près du Cairn...

Sous les paumes levées du druide, l'Homme présente la flamme nouvelle au brandon d'écorce de la Femme laquelle va allumer le feu dans le chaudron de la nouvelle année... (On aura conjoint une ancienne braise de l'ancienne année dans le nouveau chaudron car une certaine continuité subsiste entre une fin et un recommencement.)

 

Le héraut reconduit le Druide et l'homme à leur place et de son brandon puisé au feu nouveau porte la flamme à la bougie tendue par le druide. Celle-ci allumée, le Druide allume à son tour la chandelle de son voisin de gauche et celui-ci fait de même avec son voisin ou sa voisine jusqu'à ce que tout le Cercle soit illuminé. Ceci fait chacun et chacune portera sa chandelle au Centre et la placera autour du Cairn... Ils retourneront à leur place sans tourner le dos au Centre, mais en marche arrière.

 

(Nous sommes tous et toutes porteurs d'une lumière sacrée et divine qui demandent à être entretenue, qui peut vaciller et s'éteindre mais être aussi rallumée par la communauté des porteurs de flammes... Tous et toutes veillent dans le Cercle fraternel sur la lumière individuelle et collective... Nous rallumons au feu sacré la chandelle de vie consumée par l'ancienne année écoulée et en allumons une nouvelle, forte de nos voeux et espérances.)

 

La nourriture et la boisson ont été déposés sur l'autel et les "Esprits", Âmes" qui nous visitent lors sont invités à se restaurer au feu de notre mémoire affectueuse...

 

Avec eux nous procédons à la "Cosmunion" avec Dame Ceridwen et ses deux servantes...

Chants et musiques accompagnent cela...

 

Puis vient la Chaîne d'Union qui va clôturer le rite...

 

Nous remercions tous nos visiteurs sans les congédier... Ils sauront bien "refermer la porte" le temps de Samain terminé....

(NOTE : Il est possible d'ajouter un rite créé il y a deux ans maintenant qui consiste à tresser une grande couronne en rameau de noisetier qui symbolise l'année nouvelle. Tous les frères et soeurs présents tiennent cette couronne avec les mains à l'extérieur du cercle. On soulève la couronne et une personne prend place en celle-ci et fait un voeu ou des voeux en silence alors que tous et toutes l'accompagnent par une pensée bienfaisante et bienveillante.. Ainsi chacun émet son voeu dans le cercle de l'année nouvelle et de la fraternité d'accompagnement.)

 

.......................

 

Agapes fraternelles



06/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 567 autres membres