Les dits du corbeau noir

RITUEL de l'EQUINOXE de PRINTEMPS Préparation

RITUELS  : Préparation, sensibilisation   Bran du    11 mars 2013

EQUINOXE de Printemps    En route vers la Lumière de Bel ou Beli ou Belenos soit la Belteine…

« Nous venons de traverser les ténèbres, (nous atteignons) l’autre rive. » Rigveda…

« Dans la royale demeure se tient une jeune fille coiffée d’un diadème d’or… »

Nous avons entrouvert les sombres volets de notre demeure d’obscurité hivernale et un rai de lumière, audacieux et juvénile, est venu se poser sur la paroi enténébrée de notre séjour intérieur…

Les eaux d’Imbolc se répandent dans les vallées qui se creusent pour les recevoir, elles et le limon fertile qu’elles déposeront sur les berges de l’attente…  Nous aussi sommes en attente de cette visitation solaire et de ce dépôt d’humus et de terreau propice à la nourriture des racines de notre « Arbre de Vie »….

Nous appelons de nos vieux l’enfant riant de la belle Saison, cette jouvence porteuse de vitalité et de régénération…. Nous attendons en nos pensées, en notre corps, en notre cœur, les heureuses germinations, l’épanouissement des bourgeons et des boutons pour le concert multicolore des feuilles et des fleurs…

Ce que nous appelons de tous nos vœux, c’est cette renaissance printanière, c’est la sève princière des recommencements, des nouvelles croissances arbustives ; c’est le manteau vert de Brig recouvrant d’amour et de tendresse le songe immémoriale et matriciel de la Terre…

Nous préparons déjà, dans le foyer de notre âme, dans la clairière de nos justes et fervents désirs, le bûcher du phénix , du feu renouvelé de BEL, du retour de la période claire… Nous agençons à travers nos méditations et réflexions, nos échanges silencieux avec cet « autre en nous », ce « je » qui est donc aussi un autre, avec une douce et Celte fièvre, les sept ou neuf essences de ce jaillissement igné qui concélébrera la nouvelle luminosité et la nouvelle chaleur…

L’équinoxe nous enseigne, nous rappelle la grande et éternelle leçon qui se veut résolution de toute chose par recours efficient à l’équilibre et à l’harmonie.

Quand toute chose sont égales, de même valeur, de même profondeur, de même élévation, quand les complémentarité s’accouplent, les différences s’enrichissent mutuellement, alors s’ouvrent les passages transcendants, à la croisée des axes, au mitant du juste, du vrai et du beau,  vers la paix, la sérénité, la tranquillité, vers le don et l’offrande, vers la création, l’expression nue et embellie et la mise ou remise aux mondes…. S’enfante la vraie Vie qui est Verbe, Souffle et Lumière des Hommes et des Femmes…

Nous tous, nous toutes en accord et concordance, avec cela qui Fût Est et Devient, préparant la Chambre des Noces et des Alliances, le Sacre de la Reliance entre la Terre et le Ciel, le Ciel et la Terre, le Divin et l’Humain et ce, en tant qu’êtres médiateurs et régulateurs, émetteurs et récepteurs, des flux et des ondes, des vibrations premières…

Viendra à son heure, au temps qui lui est impartie et subordonné, la « Souveraine au Chaudron d’Argent et aux anses d’or » ; la « Belle Saison » parée de genêts et d’ajoncs, du pourpre des bruyères, du bleu des jacinthes, du blanc des anémones ; de toute fleur fraîchement éclose dans sa corbeille de verdeur….
Ce qui est célébré est bien le retour printanier de la lumière ; cette nouvelle lueur, en nous révélée et développée, métamorphosant la chambre noire de notre corps, de notre cœur et de nos actes et pensées ajustés et harmonisés…

C’est la remise en « ordre » de l’année appelée, par les Femmes consacrées, à un nouveau recommencement au cri de « EUOI » (ou encore « OIV« )  (Des voyelles sacrées associées pour condenser un flot et un flux de forces et d’énergies invitant au rapport, à la relation « d’essentialité » et d’entendements féconds…

Le temple de notre être est « refait à neuf » !…

Nous danserons alors avec le cycle qui danse dans le Cercle de l’Evolution et épouserons les rythmes qui donnent la cadence aux jours et aux nuits, à la circulation d‘un nouveau sang dans les veines du devenir… Nous serons pleinement partenaires, pleinement associés avec pour exigences, pour responsabilité, pour fidélité, pour « honneur » la joie sincère de servir notre Tradition de notre mieux, d’oeuvrer pour le meilleur de ce que nous sommes et aspirons davantage à être… Au bénéfice de nous-mêmes et de ce vivant explosant en toute créature et partout rejaillissant…

Nous aurons assuré et assumé fraternellement le retour de la « Belle ordonnance » et ferons maintenance des lois de régulation, de celle qui donne mesure, équité et vérité, présence et avenir, à la Sagesse des Pères de nos Pères, des Mères de nos Mères…



11/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 549 autres membres