Les dits du corbeau noir

rituel d'union druidique (noce, mariage, alliance..;) Réflexion 4 4 2015 bran du

 

 

Réflexion    Avril 2015    Bran du

 

Brocéliande 03 04 2015 005pm.jpg
photos bran du

 

Du Projet d'Union Druidique... (Alliance, mariage, noce druidique...)

 

La période de Beltaine est propice au rituel d'union entre une femme et un homme et bien des mariages sont célébrées dans les calendes de Bel...

 

C'est aussi l'occasion de réflechir à l'Esprit et aux contenus de ces unions...

 

Motivation, arguments, attentes, projet....

 

Toute demande de mariage rituel au sein, d'une Tradition culturelle, philosophique et spirituelle implique deux types de questionnement des plus légitimes:

 

- Pourquoi souhaiter s'unir dans ce cadre et sous cette auspice ?...

 

- Comment, dans le respect des enseignements traditionnels, réaliser au mieux cette volonté d'union inscrite dans une dimension sacrée et  divine ?...

 

Sur quoi se fonde réellement et sincèrement ce voeu ; quelles en sont les "motivations" profondes, en quoi peut-il répondre aux attentes conjointes et unanimes ; qu'attendons-nous de cet événement majeur pour lier, accompagner, agencer, structurer et fortifier un couple ?

 

En quoi s'inscrit-il ou non dans un "projet communautaire" ?

 

Brocéliande 03 04 2015 008pm.jpg

 

Conscience, connaissance, désir, volonté...Engagement....

 

Quelle densité; "intensité", élévation et profondeur, en cet acte de "reliance" de deux personnalités, de deux polarités, a priori opposées, mais "transcendant" leur opposition pour en faire une conjonction de coordination au service du verbe Aimer ?...

 

Un mariage relève non de l'ordinaire, mais de l'extraordinaire ; c'est un acte majeur soutenu par des lignes de force, d'énergie et de lumière....

 

Parce que l'acte s'insère de corps, de coeur, d'âme, de pensée et d'esprit dans la plénitude et la préséance du Sacré sur et en toute matérialité et corporéité, il imprègne le temps et l'espace de sa manifestation et fait "mémoire" au sein de la Mémoire même de  l'Univers !...("L'Eau", et ses facultés et symboles, accompagne ainsi que le "Feu", ce rite)...

 

Une noce est une "concélébration" qui implique l'investissement entier de tous les participants...

 

Brocéliande 03 04 2015 016pm.jpg

 

A ces noces sont conviés :

La paix, la sérénité, la sincérité, l'amitié, la fraternité, l'affection, le don, l'offrande, la gratitude, la bienveillance et la bienfaisance...

 

Mais aussi le Ciel et la Terre et tout ce qui nous entoure ;

(ce qui est au dessous de nous, au-dessus de nous, avec l'eau, le feu, l'air et l'argile ou humus de toute naissance, avec tous les règnes, toutes les vibrations aimantes...)...

 

Sont convoqués à la fois le passé, le présent et le futur indissociablement liés et reliés...

Tous les êtres visibles et invisibles, toute la lignée des ancêtres depuis la première goutte d'eau, la première des étoiles !...

 

 

Tous les gestes, toutes les paroles, se doivent d'être en concordance, en cohérence, en adéquation, entre la pensée et les actes qu'elle induit et anime...

 

L'acte d'Union condense, concentre et manifeste l'Accord...

 

La Tradition celtique accorde une place très conséquente et très importante à la Parole et à ,ce que Celle-ci engage pour celui qui la prononce en toute liberté et responsabilité, en toute conscience et volonté, en cette vie et au-delà même de cette vie !

 

(Le Verbe ou encore le Souffle de l'Awen, L'Inspiration et la Respiration Incréés sont à l'origine de tout être et de toute chose !...)

 

Le "Serment d'union" a pour témoin toute la Création ( née et à naître !) et nous aurons à rendre compte sous une forme ou une autre, en un temps ou un autre, en ce monde ou en un autre, de la réalité de notre fidélité à nos voeux et de nos manquements éventuels à ceux-ci !....

 

 

Brocéliande 03 04 2015 009pm.jpg

Nos souhaits, nos engagements, nous lient véritablement bien plus qu'un contrat, qu'une convention ou qu'une loi humaine...

 

Et c'est là une responsabilité tant individuelle que conjointe et donc une responsabilité partagée mais, en ce partage même, se trouvent les forces, volontés, énergies, facultés et capacités, qui permettent à un couple (vigilant dans l'attention, l'écoute, l'intention formulée), de se fortifier, d'évoluer en plan et niveau de conscience, d'accroître la Force, l'Energie et la Lumière d'Amour en lui-même et dans son rayonnement conjoint!...

 

Se "marier", s'unir, se conjoindre de corps, de coeur et d'esprit, est un Acte premier, faire grandir et évoluer cet Amour ; un Acte second, dispenser et retransmettre cette "Force, Energie et Lumière" en tant que co-créateur de vie, de joie, de solidarité, d'espérance ; un Acte troisième...

Et faire de l'Autel "conjugal" une offrande permanente amoureusement constitué de reconnaissance, de remerciement et de gratitude ; un quatrième Acte....

 

Faire appel à une Sagesse, à une Sapience, à une Spiritualité, fondement et avenir d'une Tradition ; c'est s'offrir, se donner, construire, imaginer, mutuellement, des "outils" d'évolution, d'accomplissement et d'épanouissement, autant individuels que communautaires et ce pour le service du "meilleur" possible....

 

C'est chercher et trouver ensemble, dans l'assemblée fortifiante du vivant, son meilleur emploi pour le meilleur usage du monde !

 

C'est se proposer quotidiennement, simplement, mais joyeusement, de façon lucide et réaliste, l'enchantement et l'émerveillement dans un monde de morosité accrue...

 

C'est faire et tenir pari et défi, de l'existence du vrai, du beau, de l'équitable, du juste...

 

C'est témoigner, authentiquement, que la Vie génère la vie au sein de processus qui font largement appel à une "symbiotique" cosmique, tellurique, vibratoire, corporelle, sensible, intellectuelle et universelle, de réalisations plus efficaces dans le temps, l'espace et la durée que l'emploi d'une "puissance" ou d'un "pouvoir" mis au service de l'égoïsme et de l'individualisme forcené et destructeur...

 

Un couple est une "création" , non que chacun tente de modeler l'autre à l'image qu'il souhaite, mais, en faisant oeuvre commune d'enfanter le fruit même de l'union harmonieusement réalisée ; chacun apportant à l'autre un peu ou beaucoup" de son "argile" afin que le Potier divin fasse monter sur le tour des saisons et des âges, les arrondis circulaires et spiralées d'une matière aimante prête à recevoir l'eau et le bouquet d'Amour !...

Brocéliande 03 04 2015 019pm.jpg

C'est l'art de faire des divergences, des singularités et spécificités, (inhérentes à l'éducation, aux formations et expériences reçues par l'un et par l'autre), un ensemble cohérent, coparticipatif, fait de convergences plus "hautes", plus "unifiantes" plus "transcendantes"et d'incarner un "singulier pluriel" qui se veut réaliser une Oeuvre de Vie "comme Une" !....

 

Pour ne pas se laisser enfermer dans un sentiment de lassitude né à travers des actes quotidiens et routiniers qui, à force de répétition, entament les liens conjugaux quand ceux-ci ne sont plus "revisités" "réinventés", "revitalisés ou redynamisés", il est fortement recommandé d'exercer une vigilance commune sur l'état réel et évolutif des liens et de la relation... (Non en terme de jugements de valeurs mais simplement à partir de constats de faits et de situations qui demandent à être compris, étudiés, examinés, et solutionnés ensemble...)

 

Penser périodiquement le "couple", innover le "couple", surprendre le "couple", réenchanter le "couple"... c'est faire appel à l'imaginaire, à la créativité, à l'invention, à l'innovation, à une "poétique du vivre"...

C'est changer, régulièrement, et dès qu'il se fane, le bouquet d'attention et d'intention, de la table commune du partage, de la découverte, de l'échange, de la rencontre....

 

Le monde Celte est des plus prodigues en terme d'enchantement et d'émerveillement, il ne manque pas de rivages, de puits, de sources et de fontaines pour sustenter les lèvres, les regards et les coeurs qui se portent vers lui !...

 

OSER le "couple" dans la fidélité et la durée, au sein d'une société où domine la rupture, le divorce, la séparation, l'exclusion, la discorde, la mésentente, le conflit, la divergence... est un pari des plus téméraire et demande beaucoup d'audace, mais il est aussi ce qui donne à une existence tout son sens dès qu'une Essence l'anime, le conduit, le soutient, le fortifie et l'accompagne etc...

 

La Tradition celtique, ses enseignements issus de la nature, de l'univers visible et invisible et des Lois de celle-ci et de celui-ci, propose et invite, en toute liberté de conscience, de désir et de volonté, un projet de vie, singulier ou communautaire, qui tend à faire de chacun ou d'un couple, un Artisan aimant, un Acteur lucide et engagé, un Artiste pluridisciplinaire de la Vie, présente et en devenir... Et ce au sein d'un processus de coparticipation avec la Loi d'Evolution qui conçoit, met en oeuvre, anime, accompagne tout être et toute chose, ici et maintenant et éternellement....

 

Cette "union", volontairement, mutuellement et clairement désirée

entend additionner et multiplier ce qui concourt à sa solidité et à sa beauté soit tous les brins colorés et chamarrés qui donneront à la trame conjugale, son tissu et son étoffe, c'est à dire sa cohérence, son ajustement, sa solidité et sa beauté...

 

Il ne serait être lors ici question de division et de soustraction !...

 

L'anneau d'alliance est d'abord passé au doigt de l'Amour lui-même avant que de cercler, dans le sceau des promesses, le désir d'union !...

 

Se rappeler lors : que nous ne "faisons pas l'Amour" en cette union, mais que c'est l'Amour qui nous fait, nous "parfait" et nous qui pouvons, qui sommes amener ou non à nous "défaire de lui", avec les conséquences que l'on sait !....

 

Lors que cette union soit et demeure dans la bonne, douce, tendre et chaleureuse joie des yeux et du coeur...

 

Brocéliande 03 04 2015 006pm.jpg



04/04/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres