Les dits du corbeau noir

RENTREE AUTOMNALE... Articles en ligne cette semaine Actualités et infos 27 08 2015 Bran du

Les Dits du Corbeau Noir Rentrée automnale 2015

 

 

A chaque été, ses rencontres et découvertes...

La saison estival 2015 a été plutôt riche en ce sens et tout d'abord avec l'Estival lui même (3è du nom) qui a rassembler convivialement et fraternellement plus d'une quarantaine de visiteurs sur 7 jours d'animations nombreuses et variées avec plus d'une dizaine d'animateurs et d'animatrices dispensant bénévolement leur savoir faire et leur savoir être...

Que tous et toutes soient remerciés de leurs généreux apports...

Eleanor pour sa peinture intuitive...

Hocine pour la permaculture, l'éco-habitat et le Qi Gong...

Romain pour la botanique et les mystères des plantes...

Marzin pour l'oeuvre sur les énergies et leur maîtrise...

Diane pour les outils et méthodes à développer face à la peur et ce qu'elle induit sur la santé...

Alexis pour le partage de ses expériences en terme de simplicité volontaire et les entreprises alternatives concourant au changement de paradigme sociétal...

Maurice pour son approche de la spagyrie (Alchimie végétale) (théorie et pratique)...

Gilbert pour la pratique du Haiku (court poème photographiant "l'instant") et l'enseignement de danses traditionnelles...

Bernard pour la connaissance et la réalisation des entrelacs celtiques et l'esprit qui les anime...

Merlune pour l'aide et le soutien apporté à l'atelier land'art ou art-nature...

Dominique pour la relaxation (méditation/voyage) accompagnée à la harpe celtique...

Et nos remerciements également à nos partenaires locaux : la Maison des Sources (Marie Line – Michel et Rodgers) la Taverne Celtique, (Serge et Mikael), Le Bar le Brécilien (Valérie)... (Repas et veillée celtique)...

Et sans oublier Alexis à la Guette en beauvais (Espace alternatif) qui nous accueille gratuitement avec gentillesse et serviabilité depuis trois années...

Merci également aux animateurs, chanteurs, conteurs, musiciens, qui nous ont "enchanté" au cours de nos trois soirées :

Adragante, Artio, Gilbert Aubert, Pascal, Bernard et le conteur Arz Glaz et d'autres intervenants encore...

 

Notre ami Bernard Etienne concocte le diaporama qui donnera à vivre, revivre et découvrir ces magnifiques rencontres estivales en Brocéliande...

Le blog relaiera l'ouvrage terminé afin que vous puissiez le visionner à votre tour...

 

Si la santé se maintient nous aurons de nouveau rendez-vous en 2016 pour une quatrième édition, sur les mêmes lieux et sans doute sur la même période (fin juillet- début août) soit autour de la fête de la Lugnasad bellement concélébrée à chaque fois...

 

...../////.....

 

Le rituel de l'Equinoxe d'automne (ouvert à tous et à toutes mais en prévenant de votre venue et en vous reportant aux informations de la roue de l'année mises à disposition sur le blog du corbeau pour vivre et suivre en connaissance et conscience le rite concerné) se tiendra sur le secteur de Pléneuf Val-André le samedi 19 septembre RV à 10 H chez Bran du à Dahouet 3 r du Pont Neuf 22370 Pléneuf Val-André...

Merci d'aviser de votre présence par courriel brandu35@free.fr ou tel au 06 62 10 15 83...

Nous aurons à confectionner sur plage un "mandala d'automne" (feuilles, baies, fruits de l'automne... etc...)

 

...../////.....

 

 

PRÉVISIONNEL en cours de finalisation, mais sous réserve de confirmation...

 

Le CHAUDRON D'ABONDANCE Réjouissances Automne 2015

 

Veillées traditionnelles (Chants, contes, musiques d'ici et d'ailleurs)....

Un samedi par mois de 19 H à 22 H 30 environ (Tout public et libre participation au «chapeau breton» pour les animations.)

 

Lieu prévu :

A St Alban (Côtes d'Armor) Entre Lamballe et Pléneuf... à la Créperie du Village....

19 H – 20 H 30 / repas à la crêperie (réservation demandée) accompagné de chants à répondre...

20 H 30 -22 H 30/23 H Veillée ouverte à tous et à tous et à tous les talents et animateurs bénévoles...

 

Dates envisagées :

 

SAMEDI 26 SEPTEMBRE

SAMEDI 24 OCTOBRE

SAMEDI 21 NOVEMBRE

SAMEDI 19 DÉCEMBRE

 

Découverte des Crustacés, poissons, algues et coquillages du rivage...

Pratiques et réglementation :

 

LUNDI 28 SEPTEMBRE RV 12 H Parking devant le Verdelet au môle de Piègu Le Val-André... Bottes et panier adéquate et pique-nique...

(Coeff 117 marée basse 15 H 24)

 

Sortie «Champignons»... Cueillette et informations....

 

SAMEDI 24 OCTOBRE

Rendez-vous Devant le bar Au Moulin à Dahouet 22370 Pléneuf-Val-André à 09 H avec panier adéquat, bonne chaussure et pique nique....

(En additif : Infos sur les baies et fruits d'automne , confiture, sirop, liqueur...)

 

.///....

 

PROJET 2016 : exposition et conférence «géo-poètique» à la suite du festival ART ETRE et NATURE

 

Découverte inédite et époustouflante de la FLORA – exposition photographique :

La Flora comme vous ne l'avez jamais vue ni même imaginée !

Le mystère des eaux, des fluides et des ondes...

Rendez-vous avec «l'enchantement» ….

Projections et lectures...

 

Des centaines d'heures à faire une lecture sensitive et émotionnelle, esthétique et artistique, scientifique et informative de la rivière la Flora et ce en toute saison...

 

Une remontée du cours d'eau effectuée pas à pas au sein même du lit de la rivière avec l'appareil photographique en main et le regard aiguisé explorant tous les plis et méandres d'un ruissellement enchanteur et merveilleux...

 

Un sentier liquide où la découverte succède à la découverte, où la poésie des lieux, des fluides et des ondes s'associe aux lois qui régissent le mystère des eaux...

 

Des milliers de clichés soumis à une sélection rigoureuse donnant à «voir» ces mécanismes fluidiques et leurs formes et agencements époustouflants...

 

Une vision inédite rassemblant une diaspora «ondine» bouleversant notre vision quotidienne et superficielle de ce qui exprime avec art et science l'existence avérée de mondes coexistant avec le nôtre...

 

Ceci accompagné de photographies d'oeuvres éphémères (Installations inspirées par le Land'art ou l'Art-Nature) ayant provisoirement rendu hommage à cette «Dame des eaux» et à la magie de son chant oscillant et fluctuant sans cesse entre ombre et lumières et symphonies ou mélodies des saisons...

Et pour accompagner cela en écho et résonance des cliches pris en Bretagne, Aveyron, Morvan, Cotentin de diverses rivières présentant en leur écoulement d'étranges similitudes....

 

....////////.........

 

A PARTIR DE LA RENTRÉE  D' AUTOMNE : Rendez-vous avec la « Druidité »

 

A la rencontre du «druidisme», de la pensée philosophique et de la spiritualité héritée du monde Celte...

Autour de Bran du et de ses trente sept années de cheminement au sein des communautés druidiques contemporaines....

 

Première rencontre : VENDREDI 09 OCTOBRE

 

Chez Bran du Dahouet 3 rue du pont neuf 22370 Pléneuf Val-André

1er étage – Interphone... Tel 06 62 10 15 83 Merci d'aviser de votre venue.

(La gratuité préside à ces rencontres.)...


Si l'association dite du Chaudron d'Abondance développe depuis plus de quatre années bientôt un ensemble d'animations autour de la nature, de l'art, de l'écologie, de la pensée, de la poésie, de la créativité... elle n'oublie pas pour autant sa fonction première qui est de faire connaître et reconnaître, dans toutes ses formes et dans tous ses aspects, la civilisation celtique et ce que celle-ci est de nature à nous léguer d'héritages en terme d'enseignements philosophiques et spirituels et ce, afin de nous fournir des éléments et des données actualisables et adaptables pour donner du sens et de l'Essence à la vie et au devenir de celle-ci...

Cet « héritage » anime nos pensées, réflexions et actions et nous vous proposons de venir à la rencontre, à la découverte, de cet « Anima » lors de libres débats, de causeries et d'échanges à ce sujet...

 

Autres dates prévues : VENDREDI 20 NOVEMBRE et VENDREDI 18 DECEMBRE

..................................................................................

 

Actualité musicale :

 

Musique pour Statues menhirs Christian Fennesz

Musée Fenaille Rodez

 

Extrait de la présentation par l'auteur :

 

«...La nouveauté n'est plus de ce monde. Hélas, je ne connais que ce que je reconnais. J'ai beau dire, beau faire, je ne vois rien pour la première fois... ou si peu...

Le peintre Pierre Soulage nous parle de cette première fois...

Quand dans ce même musée, il vit les stèles gravées, ce fut un choc.... «Ces pierres venaient de loin, allaient loin en moi.» Il parle de leur consistance indéfectible, de la charge d'émotion portée par ces monolithes qui l'ont peut-être amené à guetter, pendant qu'il peignait, ces «moments d'origine.»

Alain Caucat disait à propos du Musicien Eric Satie qu'il avait été dans sa caverne d'Arcueil, comme l'homme de Lascaux traçant d'une main sûre les premiers signes d'un art inouï...

Je crois que tous deux ; le peintre et le musicien, disent la même chose , ils évoquent cet art singulier qui jaillit d'une fracture qui s'opère en nous...

 

«Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous.» Frantz Kafka

Quelle est cette mer gelée en nous ?

Tout simplement ce trop d'éducation contaminante qui étouffe notre spontanéité.

Ce trop de connaissances qui nous empêche de voir pour la première fois. Que faire pour se dégager de cette pesanteur, retrouver ces moments d'origine ?

Il faudrait se déconstruire, et comment ?

Peut-être adopter la méthode kafkaïenne, se refaire à coup de hache. Se tailler dans la masse.

Dépolir cette figure trop humaine pour atteindre le tout autre.

Tenter cette métamorphose, changer d'esthétique.

Se faire la peau, devenir l'homme incivilisé comme Victor, l'enfant sauvage de l'Aveyron, qui lui aussi fut trouvé à Saint-Sernin, ainsi que la Dame du même nom....(Statue-Menhir dite la dame de St Sernin)...(NDR)

Mais est-ce vraiment le hasard ?

Si je devais me déconstruire, jusqu'à ne plus rien devoir à mes semblables, jusqu'à ne plus rien tenir de mes prédécesseurs...

J'en serais au même point que l'enfant sauvage qui était d'après son pédagogue, indifférent à tout, donnant de l'attention à rien...

Autant dire que je serais sans connaissance dans une grande vacance.

C'est peut-être ce qui m'arrive quand je suis en présence de ces étranges statues-menhir.

Comment ces pierres qui vont loin en moi peuvent-elles aller jusqu'à mon tréfonds, cette dernière limite ?

Par effets spéculaire... sans en avoir pleinement conscience, la difformité de la statue-menhir me trouble ? Je n'assume pas bien l'image que celle-ci renvoie de moi-même, de mon corps dans sa totalité.

Selon la statue-menhir que j'ai en face et qui me reflète, il me manque la bouche, le nez, l'oeil, le bras ou la jambe. Tant et si bien que ces personnages mégalithiques sont inquiétants. Ce sont des ogres qui me dévorent le corps. Menacé d'être mangé, je me fais tout petit comme avant.

Je me recommence, ramené au seuil du monde visible, vers ce moment d'origine, où je vois les choses pour la première fois.

A ce point limite, je ne connais plus l'en-soi ni le pour-soi...

 

Quand la mémoire est dépeuplée, que rien n'est encore dit, que tout est inouï... Je me prend pour le créateur. La mania divine me possède, je suis dionysiaque, je m'enchante de refaire le monde. J'invente des sons purs qui coupent court à toutes les harmonies. Je trace des signes qui n'ont jamais été vus. Je suis au pied du mur de Lascaux... Un mur infranchissable que je viens de passer sans casque ni combinaison.»

 

.....////////........

 

statue menhir 08 2015 001pm.jpgLa "Dame de St Servin"

 

La «Dame de St Sernin» Vision et descriptif partiel

Bran du 25 08 2015

 

«Deux seins, petits, mais qui allaitent les étoiles d'un lait jaillit des mamelles de la Création...

 

Une ceinture pour dire le haut et le bas, le mitan, le milieu, l'intercession entre toute chose et signifier ainsi la grande Loi de l'Echange...

 

Deux mains posées à plat comme pour sentir, dans le ventre, sous l'épiderme des sens, la vie à l'oeuvre en sa respiration, en ses battements réguliers et alternés...

 

Deux yeux alignés sur l'horizon sans limite et percevant au-delà, par-delà, le monde visible les frémissements et balbutiements de l'invisible...

 

Un nez qui «aspire et inspire» de l'intérieur comme si le souffle vital y avait sa source prodigue et féconde...

 

Pas de bouche... Inutile la bouche...

Ce qui parle, manifeste, exprime, signifie... s'écoute, filtre, dans l'intériorité d'une pierre qui n'est que langage; langage premier, matrice de toute forme, de tout geste, de toute parole à venir...

 

Des jambes droites, rectilignes, pour dire la verticalité de l'Esprit qui transcende tout horizon...

 

Un «attribut» central ; (magique, sacerdotal, symbolique, analogique ou purement «esthétique» «fonctionnel» ou «décoratif» ?)

Peut-être un axe vertical surmonté d'une fourche évoquant une ligne de juste partage ou encore un «arbre de vie» autour duquel tout se ramifie et prend sève et croissance....

 

 

A cela s'ajoutent au cou et sur les joues des traits énigmatiques faisant supposer pour les uns un collier, pour d'autres, un masque, une protection ?....

 

Tout cela dans un seul bloc qui condense et concentre l'essentiel...

 

Nous sommes face à cela quasi «analphabètes», sans code de lecture, sans instruction, sans consigne, sans manuel, sans références...

Et combien cela est fort heureux !

 

Ce n'est pas une simple pierre, mais une assise, un fondement, un promontoire pour les siècles à venir, pour un devenir déjà en place au-delà de notre devenir...

 

C'est une pierre gravées certes, mais les traits qui la parcourent, la «figurent» pour partie, bien que semblant figés à demeure, dansent «éternellement» avec les atomes et les galaxies !....

 

Le vide qui entoure la statue est comme aspiré au dedans de celle-ci qui le digère dans toutes ses substances retenant les flux vitaux et énergisants et «recrachant» le reste...

 

Tout ceci, tout cela, se formule, se diffuse, s'expose, se transmet, enseigne, éduque, par le «Féminin», par la «Forme première» ; par la «Forme-Mère», par «l'Utérus» de tous les utérus passés, présents et en devenir...

 

Paradoxalement, énigmatiquement, Il y a du mouvement, du jaillissement, dans cette statue que l'on pourrait croire figée et sur lequel notre esprit conditionné et conventionné est amené à faire une fixation....

 

Cependant, incontestablement, tout est là, présent et offert, à l'humanité afin que celle-ci prenne enfin son véritable envol !....

 

L'Essence en son noyau, en son moyeu, donne sens, principe et anima à tout ce qui fût, est et sera....

 

En cela et par cela, l'Etre retrouve la «grâce» de son origine ; dénudé jusqu'au rêve, jusqu'au songe, jusqu'à l'os primordial, le muscle élémentaire, le sang matriciel...

 

Attitude de paix, ovale pacifié et pacifiant d'un visage qui insuffle la sérénité devant tout être et toute chose et qui regarde l'avenir droit dans les yeux comme étant le champ immense de tous les possibles, de toutes les potentialités...

 

Equilibre et harmonie d'une sagesse minérale qui prend chair dans le regard de qui frissonne et tremble en son cœur....

 

..////......

 

Découvertes archéologiques récentes ou assez récentes  :

 

Lavau, près de Troyes (Aube)

Une tombe celtique datée du Vè siècle av JC découverte en octobre 2014 et révélée au public en mars 2015 seulement...

 

Des considérations politico-idéologiques s'opposent à qualifier ces tombes celtiques de «princières» ; terme employé par un archéologue allemand qui dans les années 1930 voulait démontrer que les germains étaient cousins des celtes et qu'ils partageaient les mêmes traits ; démonstration se voulant plaire au IIIè Reich !...

 

Usons alors peut-être du terme «Seigneur» au sens féodal du terme si cela doit éviter des connotations en effet fâcheuses.....

 

Des «Chefs de clans» ou «Seigneurs locaux» ont su tirer parti, pour eux-mêmes et pour leur communauté d'appartenance, du commerce et des échanges réalisés avec les marchands Grecs, lesquels semblent bien n'avoir reculer devant aucun cadeau pour «s'acheter» des privilèges de vente et de libre circulation sur les territoires convoités...

 

C'est ainsi que ce «Seigneur Celte» s'est vu offrir un chaudron en bronze de facture Grecque d'un mètre de diamètre (le plus grand jamais retrouvé)

possédant quatre anses, aux rivets en tête de lionne... mais également un oenochoé pour servir le vin ayant en noire effigie le portrait de Dyonisos...

(Un chaudron fabriqué sur mesure pour le destinataire Celte.)

Ceci complétant la « trousse de voyage habituelle » soit le char d'apparat à deux roues, une somptueuse parure comprenant un collier en or massif de 700 grammes, le service à boire...

 

Le découvreur ; l'archéologue Dominique Garcia s'interroge sur cette dotation Grecque généreuse et ce qu'elle implique de contrepartie...

Plus le présent est somptueux et plus son donateur peut a priori jouir d'avantages spécifiques et exclusifs qui lui sont concédés....

 

Mais au-delà de ce «marchandage» qui consiste à créer un lien puis à parler «affaire» et de l'aura qu'il prodigue au propriétaire de ces «richesses» vis-à-vis de son peuple ; n'y aurait-il pas en cela le début d'un phénomène d'acculturation, le monde marchand des Grecs influençant le monde Celte et amenant progressivement celui-ci à modifier ses comportements, usages et croyances ?

 

Ces échanges et cadeaux cesseront subitement sans que l'on sache pourquoi...

(Source : Télérama 08N07 2015 Article de Xavier de Jarcy)

 

...........//////////////////...............

 

Le Sanctuaire de Gôbekli Sud-Est de l'Anatolie (Turquie actuelle) (Eurasie) Fredéric Lontcho

(Guide archéologique de la France – L'Archéologie N° 134) extraits

 

9500 ans environ avant J.C...

4000 ans avant les premiers dolmens...

7000 ans avant les pyramides....

C'est un site unique du fait des «grandes pierres» sculptées qui en sont l'architecture fondamentale....

Le sanctuaire de Göbekli peut revendiquer le titre de premier temple monumental construit dans le monde...

C'est un ensemble qui comporte un édifice circulaire (une sorte d'Agora avec des banquettes et soutenue par des poteaux) entouré de couloirs...

Ce n'est pas une «nécropole», aucune tombe, aucun usage funéraire n'a été trouvé lors des fouilles opérées...

Il est agencé autour de piliers dits des «Ancêtres» et des Dieux (Symbole d'union et de pouvoir de la communauté à l'origine de ce temple.)

Cela ressemble fort à un lieu qui serait le centre de la vie collective, où l'on s'assemble pour des banquets et des débats...

Il disparaît dans les flammes vers 8800 av J.C....

Il me sera pas «imité» et demeurera une initiative «en avance sur son temps» selon F Lontcho....

 

Les plaines anatoliennes ne sont pas sans intérêt pour ce qui concerne une possible origine du monde celtique et l'Eurasie en général de même... NDR

 

....////////........

 

Commentaires Bran du 25 08 2015

 

L'engouement avéré de nos contemporains pour les choses du «passé», et de la haute Antiquité plus particulièrement, semble sociologiquement caché une angoisse certaine vis-à-vis de l'avenir de plus en plus sombre, «morose» et incertain...

 

Le recours à ce que l'on peut connaître et reconnaître des civilisations anciennes, de leur histoire, de leurs réussite et de leurs échecs et surtout de leur «sagesse» et de leur «spiritualité» semble apporter des éléments «sécuritaires» face aux troubles dans lequel se présente, très embué, le devenir communautaire et planétaire...

 

Ce n'est pas d'une crise de nostalgie qu'il s'agit mais d'une nécessité de se rassurer quelque peu sur des «valeurs» qui en leur temps on su apporter à une civilisation concernée des éléments d'évolution jugés favorables pour la poursuite satisfaisante de celle-ci...

 

L'absurdité aveugle et sourde contemporaine requière des modèles référents plus éclairants que les projecteurs de l'illusion et de l'artifice qui balaient de leurs tristes faisceaux nos obscurités et assombrissements quotidiens...

 

Les musées se remplissent et le monde de l'édition se félicite de publications qui rencontrent un réel succès auprès de nombreux lecteurs...

 

Le passé à pour fonction essentielle d'éclairer le futur et d'animer un présent en lui fournissant des éléments de réflexion et d'action «expérimentés»....

 

L'absurdité ; encore elle, veut que l'on bénéficie d'une gigantesque banque de données et d'informations (des plus précieuses au demeurant) qui compile une multitude d'expériences humaines, toutes porteuses d'enseignements et de «leçons», qui compris et entendus, ne peuvent que contribuer, en leur aspects positifs, efficients et constructifs, à redonner sens à l'existence et à opérer un changement de cap, d'attitude, de comportement, à nos sociétés modernes sur le déclin....

 

Le changement dit de «paradigme» en cours d'éveil, de conscientisation et d'expériences pionnières, saura puiser, puise déjà, en ce «passé» les nouveaux concepts d'évolution indispensables à ce grand tournant civilisateur sans lequel le chaos reprendra ses droits et ses «légitimes» prérogatives...

 

L'attrait, entre autres attirances, pour les «modèles culturels, sociologiques, philosophiques et spirituels celtiques» tels que nous pouvons réellement les connaître et tels que des penseurs, des sacerdotes, des chercheurs, des artistes, des artisans, des «cheminants», ont su et on pu en percevoir l'Essence et actualiser Celle-ci, relèvent de cette nécessité de se relier de nouveau à des lignées humaines, à des chaînes évolutives dont l'homme moderne a voulu s'exonérer afin de satisfaire de plus en plus son orgueil et son «arrogance»...

 

Se référer, avec discernement et adaptabilité, à des époques où il y avait encore des «voyants et dérobeurs de feu» ne peut que nous induire à redévelopper, à restaurer, à redynamiser, nos énergies et capacités en ce sens et ce, en donnant à ceux-ci, une Essence et un Anima qui transcendent nos limites humaines en dotant de nouveau notre humanité même d'une dimension autant divine que sacrée...

 

../////.....

 

Cette semaine de nouveaux articles disponibles sur le blog....

(Accompagnés de commentaires de ma part...)

 

Je ne crois pas depuis longtemps au «hasard» et celui-ci selon la formule heureuse de René Char «n'a cessé de me donner rendez-vous»...

Aussi les articles proposés à votre lecture relèvent de ces «rendez-vous» qui sont le fruit d'une «maturité littéraire, poétique, philosophique, spirituelle, paysagère, venue à ma rencontre»....

 

Anne Bachelier : passeuse de rêves et de songes... L'émissaire d'un Autre Monde....

 

P1210927pm.jpgPeinture à l'huile d'Anne Bachelier

 

En compagnie de Kenneth White Ecosse où le Pays derrière les noms...

Où il sera discuté de la «celtitude»....

 

C'est Jean Giono qui nous fera découvrir sa «Provence» , un homme, un poète, un écrivain dont les «vraies richesses» attendent que l'on veuille bien, les réhabiliter dans le cœur et la conscience de nos frères et sœurs en humanité...

 

C'est Mircéa Eliade dont il est bien nécessaire de relire le Chamanisme et les techniques archaïques de l'extase en ce temps de grande confusion et d'amalgame à ce sujet....

 

Ce seront des comptes rendus de lecture aussi qui traitent des celtes, des gaulois et du druidisme...

 

Voilà donc de quoi aborder une bonne rentrée automnale en très bonne compagnie...

 

A tous et à toutes : Bonne joie des yeux et du cœur pour parcourir ces lectures et articles....

 

Fraternellement Bran du

 

.....///////.......



27/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 521 autres membres