Les dits du corbeau noir

RENDEZ-VOUS DE LUMIERE 2019 BRAN DU 2019 15 05 MAI

 

Broceliande 10 juin 2015 126pm.jpg

Photo Bran du

 

 

 

 

 

Rendez-vous de Lumière

 

Texte Bran du            le 15 05 2019

 

 

Comment pouvons nous retrouver notre « Centre » au sein d'un monde, d'une société totalement décentrée sur tous les plans et ne connaissant en fait de « concentration » que celui d'un pouvoir abusif, asservissant et imbus d'orgueil, de déni et d'arrogance ?...

 

 

Déconcentré au niveau tant spirituel que philosophique, nous errons dans une périphérie de plus en plus éloignée de notre « point-source », de notre « point racine »...

 

 

Nous ne sommes que poussière flottant dans l'immensité d'un Univers pour lequel nous n'avons qu'indifférence et ignorance...

 

 

J'ai mis du temps pour offrir à mon existence le Cercle de sa réalisation (la géométrie la plus parfaite qui soit) pour son accomplissement, pour circonscrire dans des limites circulaires, des échappées et des divagations de mon esprit se diluant dans l'infini et l'inconnu d'un horizon humain bordé de frontières, d'illusions, d'aveuglements...

 

 

La véritable échappée ne pouvant être que « Verticale » !...

 

 

J'ai mis du temps à devenir « Arbre » !...

 

 

Fût un temps où il fût question.... Aujourd'hui j'explore les coins et recoins d'une possible réponse....

 

 

Je sais ma pensée de prime abord limitée mais, si je la compresse avec souplesse et fluidité, si je la concentre faisant centre avec l'Essentiel, alors s'entrouvre la fleur du possible, alors se tisse la passerelle d'entendement …

 

 

La figure du Cercle rend à mon visage sa noblesse et sa dignité, son innocence et sa verdeur, ses étincelles et ses flammes, son ruissellement premier...

 

 

Il retrouve cette rondeur qui se peut tout épouser...... la lune comme le soleil... toutes les planètes de la destinée...

 

 

Il est cette manivelle qui entraîne le manège des saisons, qui fait se mouvoir la Roue du Monde...

 

 

De cela j'ai le cœur cerclé de tendresse et d'amour...

 

 

Dans cet océan de rêves et de sang, je vais à la rencontre de mon île sauvage et primitive, là où le silence se fait berceau d'enfantement pour les plus belles musiques de l'âme que l'âme ait entendues...

 

 

Sur les flots des jours et des nuits, je chemine de corps et navigue d'esprit...

 

 

A l'horizon, couronnant de ses neiges, plaines et vallons, se dresse le Mont ; la Montagne Blanche...

Là-haut est la jonction, là-haut convergent les correspondances...

Là-haut je passerais à mon doigt l'anneau...

Là- haut, enfin, je ferais alliance...

 

 

Ma pensée, dans les cimes, se fera flottante...

J'aurai nuages dans mon cerveau...

Je gonflerai ma vie d'une pluie abondante

et je féconderai la terre du généreux de mes eaux...

 

Si fontaine m'est offerte ; si fontaine m'est offerte

en mon humus, en mon terreau...

 

 

J'ai tracé le Cercle, sur la grève, sur mes songes, sur ma peau...

Trois fois, je l'ai tracé avec mes muscles, mes nerfs, avec mes os...

 

 

Lors ce monde n'est plus le même, il a lui aussi passé au doigt l'anneau...

 

 

La réponse à la question s'enroule et remonte tout là-haut

où il n'est plus de mots, mais qu'un poème « essentiel »...

 

 

Je passe de Cercle en Cercle ; celui du feu, celui de l'eau, celui des corps ondoyants en l'Amour, celui des nids qui enfantent le printemps, celui des poètes, des fous, des amants ; le Cercle de la danse et le Cercle du chant...

 

 

Je fais aux notes et aux pas des milliers d'enfants qui tournent et tournent et dans la joie vont chantants et dansants...

 

 

Spirale je suis s'enroulant sur l'Arbre de la Vie...

Je rejoins ainsi l'origine du Vivant,

entrecroisant mes sens et mon esprit, tissant l'inconnu et l'infini...

Spirale je suis encerclant l'espace et étreignant le temps...

 

 

Le Cercle s'est fait Centre et le Centre s'est fait Point absorbant toute ma périphérie...

 

 

De peurs, de craintes, de doutes.... Rien... Point...

Mais que des étoiles sur la sente et sur la route...

 

 

Je le sais depuis le début, sans doute,

ayant parcouru les veines de la terre et du ciel les artères,

j'ai rendez-vous de Lumière !

 

J'ai rendez-vous de Lumière !...

 

 

Broceliande 10 juin 2015 125pm.jpg



15/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi