Les dits du corbeau noir

REGARDS CROISES EXPOSITION PEINTURE CHRISTIAN TUAL et COLLAGES GAEL TUAL. 2020 BRAN DU 03 11 NOVEMBRE

 

 Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 012.JPG

 Collage de Gael Tual

 

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 020.JPG

 

Peinture de Christian Tual

 

 

 

 

REGARDS/CROISES Entre Christian Tual (peintures) et son fils Gaël (collages)

Du 24 10 au 08 11 a Erquy (22) Galerie B. Nonnet (gratuit)

02 96 63 64 64 (Et selon les "réserves" sanitaires !)

 

 

 

 

Christian TUAL et Gaël

 

Par Martine Jardin

 

 

 Gaël et Christian ont chacun choisi trois œuvres de l'autre. Christian a répondu à un collage de Gaël par une ou deux toiles. Gaël a répondu aux réponses de son père par des collages jusqu'à ce que tous deux estiment qu’ils avaient épuisé le sujet, que le thème était rond, clos. Le dialogue terminé (entre le 1er novembre 2018 et le 25 avril 2019), ils ont sélectionné sur les six, quatre séries qui sont groupées sous le titre « Regards croisés ».

 

Chacun « oubliait » son travail précédent pour répondre uniquement à la dernière réponse.                    Un dialogue, une partition à quatre mains.*

 

Dans cette même galerie, en 2012, Christian nous disait : « Je rêve, d'une peinture surgie de lieux secrets, mystérieux et profonds, qui nous propose des messages d'espoir et de lumière ».

 

Christian était un passeur d’horizons, un passeur de lumière. Alchimiste, il a cherché toute sa vie à transformer la boue en or. Il était un PHARE.              

Il a éclairé le chemin de centaines de stagiaires qui ont découvert, grâce à lui, leur pouvoir de création.         

Ce flambeau qu'il a allumé en chacun de nous continue à nous éclairer, à rayonner et il a transmis le témoin à Gaël.

 

 

 

Cette "conversation", comme je l'ai appelée, a été pour Christian, les derniers mois de sa vie, entre novembre 2018 et avril 2019 une incroyable source d'inspiration , très féconde.

Il était régénéré par ce dialogue intense avec Gaël et ce fût pour lui une grande joie. Une joie d'avoir cette profondeur d’échange avec son fils, une joie d’œuvrer en commun avec un artiste dont la richesse d’expression l’a stimulé, une joie de sortir de sa zone de confort et d'être aiguillonné par un défi d'envergure.

 

Dès la prochaine levée d'écrous, j'espère pouvoir communiquer sur une éventuelle prolongation de l'expo.

 

Je vous embrasse.

 



 

Martine JARDIN - Chemins de création
06 68 47 18 49

 

 

 

 ..................................................................................................................................................

 

 

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 070.JPG


Peinture de Christian Tual

 

 



 

« Peintures et collages. Des œuvres nées l'une de l'autre entre un père et son fils et une complicité artistique faite d'échos et de résonances ajustées ; chaque réalisation inspirant l'autre, la fécondant et la prolongeant selon le talent de chacun....

 

C'est ici un vaste champ de « correspondances », un riche et inédit dialogue subtil et original entre couleurs, volumes et formes...

 

Sous la surface des oeuvres plastiques exposées se tient et s'expanse la profondeur d'une intimité complice paternelle et filiale où bouillonne un chaudron d'inspirations, d'émulations et de stimulation communes à la fois singulières et semblables....

 

A la vue des oeuvres exposées (avec un sens approprié de l'équilibre et de l'harmonie), on ne peut que ressentir un champ de vives et subtiles correspondances, concordances et des entendements suscités par "l'intelligence du coeur" ....

 

La démarche exposée est originale et assez inédite mais fallait-il encore lui donner sens et Essence...

L'alchimie créative à opéré à travers les pulsions et réactions provoquées par un dialogue intensif et fructueux impulsé par une "dynamique du coeur"...

 

Peut-être faudrait-il parler de "trilogue" plutôt que de "dialogue" car de ce face à face artistique et profondément humain transpire ou surgit une forme de transcendance au service de l'art et des yeux qui le contemple....

 

 

 

 

Bran du

 

 .................................................................................................................................

 



Exemple de dialogue :

A une peinture proposée par Christian répond un collage de Gaël...

 

La Galerie :  Salle 1 Regards croisés (au fond la salle 2 avec uniquement des collages de Gaël)

 

 

 

                           Une installation très réussie :

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 088.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 090.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 091.JPG

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 010.JPG

Voir le dialogue en détail ci-dessous...

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 013.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 014.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 015.JPG

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 016.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 017.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 018.JPG



Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 019.JPG

 


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 020.JPG

 


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 021.JPG

 

 

Un dialogue achevé....

 

 

Autres dialogues :

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 023.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 024.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 025.JPG

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 026.JPG
 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 079.JPG

 


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 080.JPG

 

 

Ci-dessous

Peinture de Christian et réponse en Collage de Gaël :

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 060.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 064.JPG

 

Ci-dessus : collage de Gaël et réponse de Christian


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 066.JPG

 

Peinture de Christian et réponse en collage de Gaël

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 027.JPG

Collage de Gaël et peinture de Christian


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 031.JPG

Collage de Gaël / peinture de Christian


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 053.JPG

Peinture de Christian et collage de gaël

 

 

Collages de Gaël :

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 041.JPG

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 034.JPG

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 042.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 048.JPG

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 055.JPG
 

 

Salle 3  Oeuvres peintes par Christian Tual

(Diverses périodes de réalisation)

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 092.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 093.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 094.JPG

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 095.JPG

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 098.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 105.JPG


Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 106.JPG

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 096.JPG

 

 

 

Ce que disait Christian de cette expérience créative :

 

 

« Ce dialogue entre peinture et collage est une conversation entre deux artistes créateurs mais aussi entre un père (Christian) peintre, et un fils (Gaël) , spécialiste du collage.

 

 

 

A partir d’une idée proposée par Gaël d’engager une sorte de dialogue entre nos deux formes d’expression, nous nous sommes mis d’accord sur quelques règles de base très simples. Gaël a choisi trois peintures de Christian et Christian a choisi trois collages de Gaël.

 

 

 

Ces six œuvres ont constitué le point de départ du dialogue et de l’échange. Nous nous sommes mis d’accord pour répondre, chacun de notre côté, à chaque œuvre, en nous interdisant de copier et en ramenant cette création dans notre propre monde, mais avec comme impératif de trouver le « truc » qui permette de relier les œuvres entre elles et de bien identifier le passage de l’une à l’autre.

 

 

 

Une autre réflexion nous a conduit à se dire qu’il serait intéressant de répondre ensuite aux réponses, puis, aux réponses des réponses et ainsi de suite pour voir jusqu’où cette aventure nous amènerait...

 

 

 

Pas facile comme challenge mais oh combien intéressant ! Un véritable défi à relever !

 

 

 

Ne pas copier, rester soi-même avec son propre style, sa propre identité et son propre monde tout en permettant de sentir le lien, le passage, la cohérence d’une œuvre à l’autre…

 

Par ailleurs, faire en sorte que chaque création soit différente tout en répondant aux critères que nous nous sommes fixés.

 

 

 

A la base, j’ai choisi trois collages totalement différents de Gaël pensant qu’il serait plus intéressant de diversifier les approches.

 

 

 

Admiratif du talent de composition de Gaël, de sa capacité à construire l’espace à la fois de manière libre et exigeante, voire rigoureuse, j’ai choisi dans mes réponses, de rester le plus fidèle possible à cette construction de l’espace tout en m’accordant de temps à autre des libertés.

 

Question de respect vis à vis de son travail et comme un hommage à son univers de création. Pourtant, il fallait bien me démarquer et ramener tout cela dans mon propre moyen d’expression, sous peine de plagiat !

 

C’est ce que j’ai fait tantôt par le travail de la couleur, tantôt en inversant les valeurs, tantôt en simplifiant, en exagérant ou en forçant le trait mais toujours en gardant mon style, mon écriture personnelle.

 

 

 

A ma grande surprise, les toiles se sont enchaînées les unes après les autres relativement facilement sans que je regarde la précédente pour ne pas être influencé par ce que j’avais déjà fait, avec une grande cohérence dans le développement du discours.

 

 

 

En les mettant les unes à côté des autres, on sent tout de suite ce fil conducteur qui permet aisément de passer d’une œuvre à l’autre qui exprime bien cette part d’inconnu que recèle toute création.

 

 

 

Il y a des œuvres mystérieuses, profondes, tout en clair-obscur, qui nous invitent à entrer à l’intérieur d’un monde en pleine transmutation, un univers alchimique au sein duquel trône le creuset, la forge, l’athanor du feu secret.

 

 

 

Il y a d’autre œuvres plus légères, plus joyeuses, plus festives ou encore plus pétillantes qui procurent dynamisme et joie.

 

 

 

Il en est d’autres qui sont comme un manifeste écologique qui dénonce toute cette noirceur des fumées industrielles que nous rejetons dans l’atmosphère en empoisonnant l’air et nous-mêmes en même temps.

 

 

 

Il en est d’autres qui parlent d’une nature sublimée, d’un rêve de nature où tout s’arrête, où tout est silencieux, peut-être comme figé sous le manteau de la neige.

 

 

 

C’est alors le mondes des pas feutrés que révèlent bien toutes les nuances des gris colorés, le monde du vide et du silence qui invite au calme et à la méditation.

 

 

 

Il en est enfin qui sont comme des calligraphies, qui tourbillonnent et nous invitent à entrer dans la danse de la vie..."

 

Christian Tual

 

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 070.JPG
Peinture de Christian Tual

 

 

...///...

 

 

Extrait d'une autre présentation de mai 2019 par Christian :

 

 

"..... Ce qui est totalement nouveau pour moi, c'est de partir d'une oeuvre dans laquelle je peux me projeter, que je peux interpréter, mais qui me contraint par ailleurs à une certaine construction de l'espace.

Alors que dans mon travail personnel, je ne pars de rien si ce n'est de mes ressentis mais jamais d'un projet ou d'une idée préétablie. Je me confie aux ailes de l'inspiration alors que dans ce cas je suis obligé de créer à partir d'une oeuvre pleinement réalisée et aboutie, un collage.

C'est d'autant plus difficile qu'il s'agit d'un tout autre moyen d'expression que celui de la peinture.

 

Les collages de Gaël attestent non seulement d'une maîtrise au niveau de la construction de l'espace et de qualités architecturales, mais très souvent aussi, ils portent sens à mes yeux et me poussent à aller vers telle ou telle direction.

 

C'est ainsi que je vois apparaître des thèmes ou du moins un climat qui me pousse aussitôt à réagir et à répondre dans une direction appropriée.

 

Par exemple, tantôt, je vais accentuer les contrastes ou dramatiser l'espace pour faire encore mieux ressentir et si possible avec encore plus de force, telle ou telle ambiance qui induit cela.

A l'inverse, je vais entrer dans des teintes subtiles et délicates pour exprimer un climat de tendresse, de confidentialité ou d'intériorité que je reçois face à ses collages.

 

En regardant toutes ces oeuvres (collages et peintures), je vois des familles et des itinéraires de création qui nous invitent à vivre une aventure visuelle et peut-être sensorielle.

Au travers de cette exposition, j'ai vécu une véritable rencontre d'être à être, entre mon fils et moi-même. C'est une expérience intense et bouleversante, au delà des mots qui nous a mené à essayer d'être au plus près de ce que porte l'autre, un voyage au coeur de l'être, dans le respect, l'accueil et l'écoute de qui est l'autre. J'éprouve une joie et une gratitude pour cette expérience qui m'a conduit à aller au-delà de moi-même et à me dépasser."

 

 

 

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 067.JPG
Peinture de Christian Tual

 

 

...///...

 

 

 

Texte de Gaël Tual du 21 mai 2020 :

 

"Avec du recul, en me repenchant sur ce travail artistique partagé, je mesure le cadeau et la leçon de vie qui m'a été donnés...

Cadeau, car pourvoir partager l'acte créateur avec mon père, sa raison de vivre et ce qui lui tenait le plus à coeur a été une chance, un don.

 

Leçon de vie car il aura fallu la réunion de conditions et de circonstances de vie pour s'engager dans ce travail.

L'urgence de la situation, la maladie de mon père, à joué un rôle.

La confiance en lui, en moi, en nous ; le respect mutuel, et l'excitation artistique par les perspectives et l'inconnu que proposait un tel travail ont été aussi fondamentaux.

Notre vraie rencontre a eu lieu et c'est ce témoignage qui se déploie sous la forme de ce dialogue artistique. Ce que je retiens, c'est la rencontre humaine.

Se voir, se découvrir d'égal à égal : deux hommes, deux regards, deux sensibilités avec respect et amour. si loin, si proches...

 

Aujourd'hui, Christian n'est plus là physiquement mais il m'accompagne toujours. Le dialogue a pris une autre dimension. Quand je crée, je ressens une connexion et je sais que mon regard sur la vie et les choses, mon oeil, ma sensibilité, mon exigence viennent en partie de lui.

Et je constate combien la transmission est essentielle car l'on se nourrit, on évolue toujours au contact de l'autre pour s'agrandir soi-même.

 

 

 

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 072.JPG
Peinture de Christian Tual

 

 

....////....

 

 

Communiqué de Gael Tual Mai 2019 :

 



 

"A l'origine, il y a cette idée puis cette proposition de présenter une exposition ensemble, en commun.

 

Christian et Gaël. Père et fils. Peintre et collagiste. Homme et homme... Nous ne l'avions jamais fait.

 



 

Plutôt que de partir des créations existantes, quoi de mieux qu'initier un travail collaboratif tout neuf, et de s'engager côte à côte sur ce même chemin.

 

Le thème du dialogue s'est donc révélé comme une évidence pour répondre à ce désir de partager et d'échanger. Le dialogue appelle l'écoute, l'humilité  et le respect mutuel. Il ne vise pas à imposer mas consiste à présenter en un examen croisé des points de vue différents.

 

Il sous-entend une volonté et une participation active des protagonistes qui s'engagent sur ce mode de communication enrichissant.

 



 

Le dialogue, c'est créer à deux, chacun à son rythme et en laissant exprimer ses émotions et sa sensibilité librement. Nous nous sommes donc engagés sur ce chemin de création avec un minimum de contraintes, et un maximum de liberté.

 



 

Le travail de l'un ne vas pas sans l'autre. Plus précisément, le travail de l'un n'existerait pas sans le travail de l'autre. Tout est lié. Telle une cascade, les réponses plastiques de l'un et de l'autre découlent mutuellement les un es des autres. Ce travail artistique a pris vie car les conditions du dialogue étaient réunies. C'est la somme et la diversité des réponses qui créent le dialogue, et j'espère, en constituent sa richesse et sa force.

 



 

Respecter l'autre et rester soi. Exercice d'équilibriste stimulant artistiquement et surtout humainement.

 

Derrière ce travail plastique présenté, il y a personnellement et plus profondément l'envie de communiquer et déclarer mon admiration et mon respect pour la peinture de mon père. Tout au long de ce travail, j'ai pu sentir, toucher au plus près la sensibilité, la délicatesse de l'artiste et bien entendu de l'homme.

 



 

J'espère que ce dialogue présenté est « ouvert à d'autres points de vue, qu'il puisse parler à d'autres sensibilités et entrer en résonance. Je souhaite que le spectateur y prenne autant de plaisir à regarder que j'ai pu en avoir à créer durant ce mois de novembre à mai 2019.

 


J'aimerais qu'il puisse y puiser une inspiration personnelle et surtout qu'il voie dans cette exposition une invitation à « dialoguer » toujours plus et toujours mieux avec autrui dans sa vie et à travers ses activités. »

 

 

Christian et Gael Tual oct 2°20 expo 032.JPG

 

 Collage de Gaël Tual

 

 

 

 

 

 



05/11/2020
4 Poster un commentaire