Les dits du corbeau noir

REFLEXIONS DIVERSES LORS DE L'EQUINOXE D'AUTOMNE BRAN DU 09/SEPTEMBRE 2015

Réflexions diverses Equinoxe d'automne 2015 Bran du Sept 2015

 

De la nécessité d'être vrai dans le cœur du monde ; de la conscience et des questions essentielles à se poser en terme d'avenir pour la druidité....

 

Notre Tradition n'est pas une Tradition de CONVERSION et ne fait pas et ne saurait faire en aucun cas et d'aucune façon du prosélytisme...
Nous ne connaissons pas dans le monde celtique de guerre dite de religion !...

 

Elle est largement ouverte sur d'autres conceptions et d'autres croyances et aussi à l'écoute de celles-ci pour autant que ces dernières veuillent bien elles aussi lui accorder respect et considération...

 

Elle se rattache au vaste et très large domaine indo-européen et de se fait se trouve proche des pensées inhérentes à de vastes territoires philosophiques et spirituels...

 

Elle est solidaire de toutes les Traditions dite païennes, natives, primitives, animistes, de la nature etc...

Elle cherche et trouve parmi ces autres conceptions à la fois une dimension universelle et des points d'éclairage et de complémentarité qui nourrissent et approfondissent toute réflexion intellectuelle sincère et honnête...

 

Elle peut également dialoguer avec les Religions dites du Livre si celles-ci sont en capacité d'écoute, d'attention, de tolérance à son égard...

 

Elle privilégie, en toute circonstance, la Loi dite de Nature par rapport à la Loi de la Lettre, l'oralité par rapport à l'écriture, la transmission de «cœur à cœur et de poitrine à poitrine» par rapport à tout autre support d'enseignement et d'apprentissage...

 

Son dictionnaire est fait de plume et d'écaille, d'écume et d'écorce, de granit et de feuille et son Verbe conjugue, en tout temps, tout l'univers visible et invisible avec pour attributs : les Forces, Energies et Lumières Incréées...

 

Elle se protège de toute forme d'intégrisme et de dogmatisme qui aboutissent à l'enferment du cœur et de l'esprit et qui portent dramatiquement atteinte à la libre pensée et aux libres convictions humaines et qui, dans la fureur de leurs excès, de leur aveuglement et de leur arrogance à dominer, imposer et asservir, défigurent l'image même d'une humanité singulière et plurielle, tolérante et ouverte...

 

Oui, la «celtomania» a existé , oui les fantasmes et les élucubrations ont accompagné celle-ci, oui encore des idéologies fumeuses et nauséabondes ont tenté de s'accaparer cette mémoire pour se doter d'une vitrine respectable, de fondement et de racines dont leur arbre orgueilleux et prétentieux, sectaire et intolérant, était dépourvu...

 

Oui, les clairières, collèges, ordres, communautés dites druidiques ont bien des efforts à fournir et à poursuivre encore en se dotant d'une exigence qui fait parfois défaut en terme de cohérence, de connaissances attestées, de pratiques expérimentées et adéquates par rapport à un Anima clairement perçu, entendu, compris, incarné et appliqué en toute conscience, sapience, concordance et efficience...

 

On ne saurait à cet effet que recommander, o combien, la poursuite bénéfique des colloques et autres assemblées qui se sont déjà tenus pour mener des réflexions communes sur ces importants sujets d'intérêt commun...

 

Le rendez-vous donné en 2017 dans le cadre du tricentenaire de la résurgence de l'expression traditionnelle druidique, s'inscrit déjà dans cette perspective et cette motivation....

 

Nous devons être en mesure d'expliquer, d'apporter la compréhension, de donner des arguments attestés et recevables du bien fondé de nos pensées et de nos actes, de leur fondement, de leur origine, de leur source rationnelle, mais aussi irrationnelle quant elle relève d'autre domaines et outils de la connaissance...

 

Nous ne faisons pas en nos rites de «théâtralisation» ni ne pratiquons de «jeux de rôle», mais nous incarnons vibratoirement, nous mettons en scène et en œuvre, la racine, la sève et l'Arbre du Vivant et ses ramifications avec l'Univers tout entier...

 

///...

 

Celtomania et fantasmagories....!

 

Oui, en effet, notre Tradition a fait, pour le pire, l'objet de récupération et de travestissement, de malversation et de détournement de fond et de formes et, pour le moindre, s'est trouvée affublée d'une mascarade fantasme et «romantique» qui n'a fait de mal à personne tout en nourrissant certains rêves et diverses élucubrations et fantaisies...

 

Mais est-ce que cela résume dans son entier la mouvance et la diaspora druidique contemporaine ?

 

Encore une fois, peut-on concevoir que l'apanage d'une pensée dite «authentique» serait réservé à une élite de chercheurs, d'archéologues et d'historiens qui se réserveraient l'orthodoxie dans ce domaine en excluant de leur sérail, bien agité au demeurant, tout autre forme d'approche, de recherche érudite et d'étude sérieuse qui ne serait pas validée par un diplôme ou une notoriété universitaire dûment attesté et reconnu et validé par les «autorités compétentes» ?

 

Le fait de généralisé et donc d'affirmer sans nuance que l'Etat de la druidité actuelle repose dans son ensemble sur un socle d'interprétations des plus fantaisistes et de «celtomania» est une forme d'arbitraire irrecevable au regard d'une réalité qui demande, légitimement, de faire appel à l'art de la nuance, de l’honnêteté intellectuelle et du discernement...

 

Au cours des trois derniers siècles écoulés, des milliers de frères et de sœurs ont mené des études et des réflexions sur notre Tradition en s'appuyant pour une part importante sur les informations, documentations, outils, méthodes à leur disposition, mais en faisant tout autant appel à la mémoire traditionnelle inscrite en eux-mêmes et dans tout le vivant et dans toutes les manifestations de la Création passées et présentes...

 

En adjoignant à cela un troisième élément, majeur et des plus conséquent celui-là ; la prise directe et branchée avec l'Awen pour inspirer, guider, conseiller, accompagner leurs pensées et les actes qui en découlent en toute adéquation et ce de la même façon que les Très Anciens reçurent eux aussi leurs enseignements majeurs afin de fonder, sans la figer, leur doctrine résolument évolutive !...

 

Il est fort dommage que la rationalité cartésienne, universitaire et scientifique ne veuille rien entendre des autres sources d'intelligence, d'entendement, de compréhension et de connaissance, dont notre mémoire collective dispose, dont nos sens intuitifs, perceptifs, visionnaires, imaginatifs et novateurs peuvent être abreuvés, en se posant comme seule détentrice de vérité et d'authenticité et en se prétendant être la seule à pouvoir véhiculer cela auprès d'un public ignare et inapte à tout discernement !....

 

Comme si le produit ou la somme considérable des études menées sur plus de 300 ans par de modestes, mais déterminés chercheurs en «druidisme» ne relèverait que d'une plus ou moins aimable fantasmagorie et qu'il n'y avait pas au sein de cela des apports estimables nourrissant autant le cœur et l'esprit afin de trouver les meilleures compatibilité entre devoir de mémoire et d'authenticité et nécessité d'adaptation d'actualisation et de novation de formes en adéquation avec l'esprit animateur et fondateur !...

 

Il y a comme toujours à dégager ici une Voie du Milieu qui face la juste part aux être et aux choses sans les opposer et les laisser s'exclure en permanence sous prétexte d'orthodoxie pure et dure et de monopole en terme de «vérité» !

 

C'est de collaboration symbiotique, de partenariat de recherches et de mise en commun de données et d'information qu'il s'agit d'entreprendre maintenant entre toute discipline et cursus d'investigation afin d'enrichir à la fois la masse de données et d'informations apportant un meilleur et plus pertinent éclairage sur un patrimoine et héritage assez complexe au demeurant... (dont une partie ne pourra être dévoilée si ce n'est peut-être en explorant davantage et de façon plus efficiente et pertinente notre inconscient collectif et en s'ouvrant librement et sans réserve aux voies inspirées et éternelles de l'Awen.)...

 

.////....////....

 

Des questions pour aujourd'hui et demain :

 

Quel avenir pour la druidité ?


Quels apports celle-ci est-elle en mesure d'offrir à un changement de paradigme sociétal ?

 

Quelle forme de spiritualité pour ce 3è millénaire ?

La matérialité doit elle continuer d'avoir préséance sur la spiritualité en s'imposant à celle-ci ?

 

Comment le «Féminin» peut-il contribuer à l’avènement d'une spiritualité

largement ouverte sur la vie et sur le monde et porteuse de meilleurs équilibres et d'harmonies au sein de dualités moins «affrontées» et plus partenaires ?

 

Quelles intentions majeures dans l'expression de nos rituels ?

Quelles entités invoquer, sous quel vocable ?

(En fonction aussi des langues régionales ; breton, basque, occitan...)

 

Doit-on remettre en usage, au moins partiellement si ce n'est totalement, la langue gauloise avec ou sans traduction systématique ?

(L'entendement, la compréhension, sont indispensables pour participer du rite ce qui implique que tous et chacun puissent suivre en connaissance et conscience les déroulés des cérémonies.)

 

Quelle place accorder au chant, à la musique, au récit, à la danse mais aussi aux données astrologiques de la «Carte du Ciel» ?...


Comment rendre compatible un «calendrier» reconstitué et actualisé du festiaire déterminant les périodes fastes au rite avec les contraintes et impératifs de la vie moderne en terme de disponibilité, de présence, d'assiduité des membres au sein des   collèges ?

 

Comment espérer voir enfin une Fédération trouver sens et essence dans la durée en faisant l'économie des facteurs et vecteurs menant à d'inévitables échecs et ce au détriment de tous les servants et servantes de la dite Tradition et de ceux et celles qui l'interpellent et l'interrogent de l'extérieur ?

 

Comment mettre en place une véritable Maison de la Druidité offrant toutes les interfaces internes et externes à tous et à chacun , disposant et étant dotée d'une documentation importante sur la tradition, enseignant et formant à divers niveaux les «cheminants» et accompagnateurs, organisant des rencontres, échanges, colloques, conférences, exposition, spectacles etc...

 

Comment mettre en œuvre une radio sur Internet du type «Fréquence druide» en France remettant l'oralité à l'honneur et permettant de suivre l'actualité de la mouvance druidique saison après saison ?

 

Comment instaurer des liens suivis avec les autres Traditions Païennes ou Natives et participer à leurs débats et rencontres internationales ?

 

Les sujets ne manquent pas et méritent tous notre attention et notre réflexion...Et des mises en œuvre adéquates...

 

.////....////....////...

 

 

Conscientisation ?

 

Le manque de conscience, nous le savons, est la «ruine de l'Âme» et pour autant que nous considérons que nous en possédons une, il est des plus regrettable et préjudiciable de participer nous même à sa dégradation laquelle ne peut qu'entraîner lors, dans sa chute, le corps physique et psychique qui sont les nôtres et qu'elle à vocation d'animer si on lui offre cette possibilité !...

 

Une immense majorité des problématiques dramatiques qui ébranlent le socle planétaire proviennent de cette absence de conscientisation qui fait que la peur et l'ignorance servent des maîtres arrogants et orgueilleux qui entendent asservir l'humanité toute entière pour satisfaire leur égoïsme démesuré et leurs aveuglement pernicieux et destructeurs...

 

L'Eveil des consciences est une priorité, mais faut-il encore donner sens et Essence à cet éveil ou réveil afin que l'entendement soit suivi d'actes et d'ouvrages guidés par une sagesse, une sapience, mise au jour et à la lumière par cet état de conscience même...

 

Entraver les entreprises qui entendent utiliser autant la peur que l'ignorance pour assouvir leur faim démesurée de domination, d'asservissement, de pouvoir et de puissance, implique cette prise de conscience lucide, éclairée, libre, volontaire et responsable et la mise en œuvre, en ouvrage, d'actions de sensibilisation, de pratiques pionnières et novatrices, rebelles et résistantes, exemplaires et portant témoignage d'un Anima altruiste, humaniste, compassionnel, solidaire, symbiotique, philosophique et spirituel...

 

///...

 

Schéma des «éléments pouvant concourir» à l’accomplissement, à l'épanouissement de l'Être aspirant à devenir un artisan, un artiste, un oeuvrier de sa propre vie et un partenaire libre, aimant et responsable de tout le vivant visible ou non :

 

L'Anima-le Principe-l'Essence de toute Création et Evolution...

(le Souffle de l'Awen; l’Émanation radiante ; lumineuse, du «Logos» ou du Verbe...)

 

La Conscience – Résultant de l'Observation, de l'Ecoute, de la Méditation, de la Réflexion, de la Macération et de la Maturation, d'une Intuition, d'un Imaginaire et de la Conjonction sensitive et intelligente convoquée à cet effet...

 

Ceci produisant l'Entendement et la Compréhension, la Vision ou la Perception claire des êtres et des choses...

 

L'Ordonnancement ou l'Agencement de la pensée, de l'idée, du «projet» directeur et conducteur...

 

La Connaissance et Maîtrise des outils et méthodes avec en ligne de mire : L'équilibre et l'Harmonie, la juste Mesure, la Concordance et la Résonance accordée...

 

Le Désir et la Volonté de mise en Oeuvre en Cohérence et Adéquation...

 

Tout ceci sans omettre : l'expression d'une Intention préalable à toute Relation et Communication...

 

///...

 

Le Paraître est l'une des «matéria prima» qui ouvragée en conscience, alchimiquement et plus précisément spirituellement et philosophiquement, donne naissance à l'Etre...



20/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 551 autres membres