Les dits du corbeau noir

Réflexion et réaction : En quoi serais-je un "Celte judéo-chrétien ?" Bran du 16 02 2015

Réflexion et réaction : 16 02 2015 Bran du

 

"La France à 1500 et plus de culture Judéo-Chrétienne et ses valeurs sont judéo-chrétiennes..."

 

Voilà ce que j'entends ce matin sur les ondes !

 

 

Certes, et c'est là un de ses grands et précieux mérite, un état démocratique et laïque se doit de respecter et de faire respecter les diverses "croyances" qui cohabitent sur son sol ou qui se vivent par ailleurs... Toutefois il appartient à celles-ci en retour de mesurer leurs discours à l'aune de la tolérance et du respect des lois de la Nation....

 

 

 

Certes, c'est un droit fondamental que celui de concevoir librement sa pensée culturelle, philosophique, spirituelle et c'est une richesse tant individuelle, communautaire qu'universelle quand celle-ci exprime un singulier pluriel et échange dans l'entendement, le respect mutuel et la considération...

 

 

 

Mais il est des propos généralistes autant que réducteurs, qu'on ne saurait laisser sous silence et valider de ce fait....

 

 

 

Ceci justifiant si besoin était la réaction qui suit refusant et réfutant une attribution, une affiliation, une appartenance exclusive à un dogme religieux qui se veut être commun à tous et à toutes et impose ses vues et opinions à l'ensemble...

 

Certes, mon "inconscient collectif", mes gênes, mon A.D.N, ne peuvent pas ne pas avoir reçu une empreinte de la pensée religieuse chrétienne ayant imprégnée des dizaines de générations avec les effets positifs, mais aussi négatifs que l'on sait et dont on évite trop souvent de faire état...

 

Je n'échappe pas à cela, mais je me suis efforcé à faire le tri dans les données reçues et celles expérimentées dans ce cadre par moi-même...

 

J'ai vécu cette "présence" puis cet "encombrement" de l'intérieur et j'ai évacué peu à peu puis définitivement tout le pesant d'un poids dogmatique pour incompatibilité intelligente, sensible, réaliste et foncière avec lui....

 

Je n'ai gardé, et c'est là l'essentiel, qu'une intention et qu'une parole dite d'Amour, débarrassée de l'or de l'orgueil et de la récupération matérielle, par une Institution recrucifiant périodiquement et inlassablement, au moins pour une part d'elle-même,  ce qui est censé fonder le coeur, la pensée, l'esprit et l'âme humaine !...

 

Ceci dit je peux et je souhaite échanger et dialoguer avec toute "croyance" sous réserve que cette volonté soit similaire et que cela s'exerce dans un respect, une attention, une tolérance et une écoute réciproques...

 

J'ai assisté d'ailleurs à trois rencontres dites "oecuméniques" (inter religions ; dont l'une à l'initiative de notre Tradition) et ce, en quinze ans,  lesquelles ont échoué dans leur objectif de réflexion commune du fait d'un refus, à chaque fois, des représentants de l'église catholique, d'accepter le dialogue sans se réfugier de façon systématique, dans le dogmatisme inébranlable de leur conception et opinion...

 

Ce n'est pas sans logique ni raison que la France n'est-plus depuis longtemps la fille "aimée" de l'Eglise  et que celle-ci connaisse tant de désaffections et de difficultés à renouveler ses cadres sacerdotaux !... 

 

 

Certes, et pour une grande part de l'Histoire récente le monde judéo-chrétien à imposer sa chape dogmatique sur une très grande partie de ce qui est devenu l'Europe...

 

Pendant toute cette période le sang côtoie le goupillon et il suffirait de faire état des guerres de religion et des massacres qui les ponctuent et les accompagnent pour avoir une claire idée de l'association et de la collusion des pouvoirs et des puissances étatiques et religieuses dans l'asservissement et la soumission des peuples à leur diktat commun....

 

Ce sont, d'un côte comme de l'autre de ces dogmatismes, l'emploi permanent de la peur et de sa phobie et l'exploitation éhontée de l'ignorance , peur et ignorance volontairement entretenues à des fins de domination et de contrôle des communautés humaines dépendantes de la naissance à la mort des dogmes en place...

 

Meurtre, assassinat, empoisonnement, torture, inquisition, procès inique, déculturation des peuples étrangers conquis par le feu et le sang, conversion forcée sous peine de décapitation ou autres sévices, envoi à l'abattoir de pauvres gens (femmes et enfants) taillés en pièce dans les croisades, génocide du catharisme et des pensées dites "hérétiques"...

La liste serait interminable de tous les crimes commis au nom d'une pensée religieuse outrageusement détournée de sa Parole initiale....

 

La France s'est en effet construite à travers une coalition de pouvoirs ayant recours, pour s'établir et se maintenir, à toutes les exactions possibles et l'empire dit français s'est constitué de même et la liste s'allongerait encore en ajoutant les mille sévices imposés à nos "colonies" au non d'une croix associé à un drapeau !....

 

Certes encore, on ne peut oublier et on de doit oublier l'autre côté de la balance, mais son plateaux ne saurait ramener à un juste équilibre le poids de l'infamie religieuse...

Oui, Il y a eu au cours des siècles des êtres "judéo-chrétiens" incarnant une parole de bonté, de générosité, de sagesse et d'amour, mais elle demeure une exception parmi tous les ordres ordonnant la tuerie et le massacre...

 

L'art certes, s'est développé au contact de cette pensée et des ouvrages majeurs et magnifiques ont résulté de ce qu'une parole christique pouvait inspirer de vrai, de juste, de beau chez l'homme voulant servir cette perception et vision divine...

 

Mais nous sommes bien loin, en ajoutant cela, de ramener le plateau de la balance à un niveau plus équilibré entre ce bien et ce mal inculqués de force dans le cerveau de plusieurs générations avec, pour cadeau et bonus, des plus empoisonnés qui soit, l'invention redoutable, perverse, mais hélas des plus efficiente, de la culpabilisation et l'idée tout aussi tordue, mais efficace, que l'existence terrestre n'était et ne devait être qu'un chemin de souffrance et de résignation fasse à celle-ci... On devait gagner son "paradis" en vivant l'enfer sur terre !....

 

L'enfer, le Judéo-christianisme s'est chargé de le répandre et de le faire ruisseler en fleuve de sang sur les terres de l'Europe et d'ailleurs....

 

Alors, en quoi serions-nous façonner, sculpter, par cette culture dite judéo-chrétienne censée être notre seule véritable référence culturelle commune ?

 

Comme si l'Europe moderne ne devrait commencer qu'au temps de Clovis et ne serait née qu'avec le christianisme ?

 

Mythologies, archétypes, conceptions cosmogéniques, chamanisme, paganisme, légendes, conscience collective, héritages antérieurs à la chrétienté, haute et profonde mémoire des lieux façonnés dès la prime humanité par des êtres en quête de vérité et de compréhension, mémoire des "origines", premières manifestations de l'acte créateur et "relieur", tout cela aux orties ?

 

Nos racines ne relèvent pas d'une greffe méditerranéenne qui a su s'implanter dans un terreau "occidental" ouvert à l'accueil et à la différence en ayant recours au besoin aux lames aiguisées de la conversion obligatoire...

Elle puise bien au-delà dans cet Humus à partir duquel on a conçu le nom même de l'Homme !

 

En quoi devrais-je épouser et incarner systématiquement ces "valeurs" dites Judéo-chrétiennes qui me sont totalement étrangères, opposées et contradictoires, pour ce qui est du dogme imposé à tout le vivant, aux êtres comme à la nature, au féminin et à l'imaginaire, à la liberté de conscience et d'expression, à ma mémoire ancestrale la plus lointaine, à ma "lignée d'étoiles" ?...

 

A chacun certes de faire ses choix en terme d'opinion, mais que l'on me laisse les miens sans me rattacher d'office et sans mon avis à des concepts antinomiques avec les notions de liberté, de fraternité, de paix, d'harmonie, de tolérance, de sagesse, de vérité  quand ils s'inscrivent dans un autoritarisme voir un intégrisme religieux etc....

 

Je suis né "poussière d'étoiles", dans le chaudron Matriciel et sacré de toute "venue au monde" ; je suis un fils du Cercle et de la Spirale, de l'ondoiement et du ruissellement des ondes premières et primordiales...

 

Je suis la Vibration Une, l'In-Formation Une, souffle parmi le Souffle, respiration parmi la Respiration ; Je suis d'eau et de feu, de soleil et de lune, d'aube et de crépuscule, je suis de toutes les saisons...

 

Je suis l'humble, le digne, mais joyeux partenaire, de la Loi d'Evolution...

 

Ma pensée est sans "définition" , sans "fixation ni mise à demeure, car elle se veut fluide et souple, apte à épouser la rondeur et les courbes du monde et de la vie... Elle est "absolue" et "infinie"...

 

Mes appartenances sont celles des arbres et des rivières, de tout ce qui nage, courre, serpente, vole entre le ciel et la terre...

 

Je suis le mouvement, le chant, le rythme et la danse...

 

Je suis de noce avec l'univers...

 

Je ne veux de cette étiquette accolée à mon nom ni de cette croix de maladive souffrance qui écartèle le corps divin et sacré des mondes

en lui faisant porter un mal pervers dont il est censé être le père et le géniteur...

 

Je suis et ce pour "Etre" et cela me suffit... car dans l'Etre, réalisé, aboutit, épanouit, tout est dit de la Parole première et des Voeux des Origines...

 

En Cela et par Cela, qui est, pour moi, la quête d'une éthique de vie, je sers de mon mieux les lois d'équilibre et d'harmonie, conscient de mes faiblesses, mais de mes potentialités, de mes avancées et de mes efforts et exigences aussi...

 

Mon nom, je le porte comme un enfançon que je fais grandir en mon coeur, pour qu'un jour, à mon heure dernière, je puisse le présenter, en sa vérité et en sa beauté, en son humaine splendeur, à la Lumière !

 

Ma culture ? Elle est vieille de quatorze milliards et plus d'années, elle date de ce frémissement de désir et de volonté qui anima un esprit créateur...

 

Elle à souche, source et fontaine au sein du cosmos et du Mystère...

 

Elle est d'écaille et d'écorce, de fourrure et de rémige, de rosée et d'écume, de poil et de plume, de brume et de neige, d'argile et de vase, de vent et de glace, de vague et de flot, de flamme et de braise, de feuille et de pétale, de roc et de pierre...

 

Elle est toute la Nature, tout le Vivant, tout le Mouvement ; elle est l'immense et bienfaisant Chaudron de la Mère....

 

Ma pensée est faite de la sapience poétique et spirituelle des Pères de mes Pères ; j'en suis l'héritier et le fidèle continuateur....

 

J'ai en mon coeur ce même tambour et cette même clameur qui concélèbrent la Vie sur les hauteurs du monde et dans les clairières où s'assemblent des frères et des soeurs en partage d'évidence, en offertoire sincère...

 

L'Amour est un Verbe qui me conjugue à tous les temps et en tous les temps ; j'ai de son ruissellement en mes pensées, en mes veines, en mes songes, en mes chairs, en mon sang !

 

C'est ainsi que je revendique une "celtitude" et que je l'incarne au sein d'une Tradition vivante qui se veut témoigner authentiquement d'un Ouvrier à l'Oeuvre qui fait de mon existence un compagnonnage passionnant et exaltant pour moi-même,  m'inscrivant en liberté et conscience,  en mémoire, en présence et en devenir, dans l'espace et le temps...

 

Baptisé je le fus et bien évidemment non librement consentant...

Mais l'eau que je reçus sur mon front fut l'eau originelle, celle qui se répandait déjà sur le front de l'univers avant même qu'on ne lui imposa une formule chrétienne en accaparant son universelle fonction...

 

Certes, symboliquement, analogiquement, La Vie coula sur ma fontanelle et je m'ouvris à elle comme la terre s'ouvre au printemps...   mais je n'en étais pas moins chrétien pour autant !....

Ce n'est que bien plus tard, doté de raison et de discernement, que je pris conscience de cette usurpation d'identité cosmique première apposée et imposée sur mon origine et ma destination !

 

La claire recouvrance est véritable libération !    Le temps était venu de ma restitution au seul Principe qui est Force, Energie et Lumière,  de toute éternité pour toute éternité, dans la flamboyance et la "foudroyance" de l'Instant qui est "révélation"..

 

A chacune et à chacun  "la découverte ou l'ignorance" !....

 

P.S. : Ces libres propos ne se veulent en aucun cas blesser ou porter atteinte à des  conceptions spirituelles autres que les miennes...

Elles n'ont en aucun cas cette "intention"... Ils constatent des faits et de situations connus de tous et de toutes et communément acceptés... Ils réfutent une affirmation faisant des "valeurs" Judéo-Chrétiennes l'apanage exclusif de tous et de chacun...

 

L'incompréhension et les tensions que nous constatons (et les événements tragiques récents n'en sont pas éloignés) relèvent souvent d'un déficit d'intention et de considération générant lui même des "excès" eux-mêmes générateurs d'autres excès.

 

 

 

 



16/02/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi