Les dits du corbeau noir

REFLEXION : DU CERCLE, DU RITUEL, DU MANDALA ET DE LA CROIX DITE DRUIDIQUE BRAN DU 02/FEVRIER 2014

 

 

 

Notes et réflexions Cercles, Mandalas et Croix druidique

 

Bran du réflexions février 2014  :

 

 

 

Un rituel est un mandala individuel et communautaire où chaque partie constitutive entend servir, de son mieux, un Tout à partir d'ordonnancement basé sur des lois et des rapports d'équilibre et d'harmonie condensés en un Centre dont le Point radiant et expansif constitue l'Anima d'ensemble...

 

 

 

Notre respiration est la conjugaison de deux mouvements alternatifs, la parfaite entente d'un binôme qui s'articule pour maintenir la vie en vie... Il y a un effet de dilatation suivi d'un effet de contraction, d'expansion et de rétractation, « l'inspir » suit le « respir », le mouvement interne pousse au mouvement externe.... Notre souffle chasse, expulse, propulse, insuffle, puis introduit, absorbe , incorpore, « l'extérieur »... Notre vie s'appuie sur cette alternance entre un monde interne et un monde externe ; tous deux indissociables...

 

 

 

La vie se tient donc à la confluence des échanges entre le dedans et le dehors... notre pensée aussi !...

 

Ce dialogue entre monde extérieur et monde intérieur produit le vie et la pensée...

 

 

 

Se couper de l'un de ces mondes, c'est provoquer un grave déséquilibre, c'est se stériliser, se dévitaliser, se déraciner en quelque sorte...

 

On ne peut vivre reclus dans son « intérieur », mais par ailleurs notre vie sera difficile à maintenir en équilibre si l'extérieur est trop envahissant et déborde, si nous ne savons pas préserver notre intériorité d'une submersion préjudiciable... Il s'agit donc de maintenir en harmonie ce rapport entre ici et ailleurs, l'en-dedans et l'en-dehors...

 

 

 

Ritualiser : (Co-animer des mouvements et des intentions au sein d'une Roue sacrée), c''est donc assembler harmonieusement une inspiration, une respiration et une expiration...

 

 

 

« Pneuma » se rapporte au souffle, plus précisément ici au« Souffle-Verbe-Créateur »... A l'origine de tout le créé... C'est aussi l'AWEN

 

 

 

On ne saurait, on ne peut, ritualiser « faire tourner la Roue évolutive et tourner en son sein » sans la présence de ce Souffle divin et sacré, sans les ambassades inspirées de l'AWEN...

 

 

 

Le Cercle de la « rituélie druidique » comporte les universaux, les fondamentaux de toute relation avec le domaine du sacré et la régence du divin....

 

 

 

Le Point, le Centre, le Cercle périphérique, la répartition des ordonnancements cardinaux, les circonvolutions solaires, les déplacements soumis à des rapports d'équilibre et d'harmonie, Les conventions et intentions préalables, les phases préliminaires de « purification », de « nettoyage » interne et externe, tout cela constitue l'efficience d'un cercle relationnel conduit par l'Esprit et l'Essence afin d'assurer au mieux le rapport Terre-Ciel et Ciel-Terre avec l'aide et l'entendement des plans médians que nous sommes...

 

 

 

La concorde, la juste et bonne mesure, « l'accordé », qui règnent sur le Cercle et en son sein son des agents de liaison efficients et opérationnels...

 

 

 

Aussi, ritualiser s'apparente fortement à la création d'un « mandala » dont tous les « tracés » (du centre vers la périphérie ou inversement) ont pour fonction de mettre en présence harmonieuse des rapports et des relations tant « géométriques » qu'humains afin que d'une double circulation et de leurs noces et échanges naissent un Flux comme Un, une Vibration spirituelle comme Une...

 

 

 

Les éléments et informations conjoints à cette réflexion apporteront de grandes compréhension sur la « Nature » singulière et plurielle des mandalas....

 

 

 

Recentrer, concentrer, rassembler harmonieusement tout le dispersé, l'éclaté, le séparé, de notre vie et faire le Point en celle-ci afin de mieux rayonner à partir de ce Point en co-animant, de cœur et d'esprit, l'ensemble de notre « enveloppe corporelle » voilà la proposition, voici l'invitation... Celle-ci est certes individuelle mais se développe, se renforce, s’approfondit et s'élève dans le collectif ou communautaire...

 

 

 

Notre plan « terrestre », « horizontal » se trouve livré à lui même et à sa matérialité/corporéité... S'il aspire à une transcendance spirituelle de son état existentiel, il cherche alors une « verticalité » et s'apparente alors en cela à un « Arbre de vie » instaurant la relation médiane entre les plans, leur conjugaison et alliance... L'homme, la femme se font lors un « arbre qui incante et prie »...

 

 

 

Mais pour que les plans « cosmunient », il est indispensable de « créer » le Centre, le Point central où se condensent les Flux ; les Energies et Forces vitales.... Ce Point à l'origine du Cercle lui-même est le Noyau, le Moyeu d'une telle relation, de tout échange, de tout partage et de toutes véritables correspondances...

 

 

 

Le « pentacle », la construction « analogique » de la Croix dite Druidique se projette en Essence et transparence sur le Cercle assemblé des cœurs, des pensées et des actes de haute fraternité....

 

 

 

Le schéma de construction, le schème conceptuel, condensent les enseignements majeurs et les lignes de force de leurs développements dans le Cercle de la Compréhension. Tout y est à sa juste place ;le fragment y reflète le tout et le tout s'exprime en ses parties... C'est une « Dynamique perpétuelle », une Création continue, une Evolution sans cesse à l'oeuvre...

 

 

 

Dans certains collèges, la représentation de la Croix druidique est placée au centre même du Cercle de la rituélie...

 

 

 

Elle pourrait tout autant être tracée sur le sol et contenir le rite en entier et tout ce qui y participe... (Sans omettre, dans tous les cas, de projeter au-dessus du plan terrestre le plan céleste illuminé par le Tribann sacré soit par les Triples Rayons de l'Incréé...)

 

 

 

L'étude des symboles fondamentaux, des triades ou enseignements premiers,

 

de la sagesse extraite des manuscrits anciens et du Livre de la Nature ainsi que de la Croix dite Druidique, concourent efficacement à l'entendement de notre Tradition et à son « incarnation » actualisée, ici et maintenant....

 

 

 

La Croix dite Druidique est bien un Mandala, un outil précieux et efficient pour mettre en œuvre l'ouvrage d'un désir et d'une volonté aimante, consciente et fervente....

 

 

 

Sa conception et ses entendements permettent de contenir un Tout et ses parties et fragments selon des dispositions ordonnancées par les lois d'équilibre et d'harmonie... Tout y est juste proportion et répartition, tout y est ajustement, juste mesure et concordance.... Rien ne saurait alors parasiter les émissions et réceptions de ce qui se tient solidairement et amoureusement, « main à main et cœur à coeur », sur la haute fréquence de l'Amour....

 

 

 

La réflexion ici proposée est donc de mettre en résonance, en accord et en correspondance vibratoire ce que nous enseigne de façon complémentaire

 

à la fois le mandala et la croix druidique et ce dans la perspective efficace et positive de « mener un rituel  hautement inspiré» et de tracer harmonieusement ses modes opératoires sur la douce poitrine de notre Mère...

 

 

 

Lors seront véritablement et avec émotion et gratitude les Noces d'Entendement.

 



28/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres