Les dits du corbeau noir

REFLEXION : RECONNEXION AU FEMININ BRAN DU 01/JANVIER 2009

Reconnexion au Féminin Bran Du 30 01 2009 (Pour Patricia)





Je suis à un carrefour de ma vie de femme et de mère…



Je suis désorientée, sans boussole, sans repère…



Ma pensée m’écartèle quand elle examine le présent et le futur…



Je ne sais quelle direction prendre et je ne veux pas stagner en ce carrefour…



Je veux avancer, en joie, en clarté, en confiance, en harmonie, en vérité, par le don et en amour…



J’ai connu le dépouillement et le silence, le grand dénuement et la perte de sens…



Déliée, sans conciliation, sans conjugaison, sans véritable substance,

J’erre dans le labyrinthe de mes songes, dans la fièvre d’un mental qui ne sait m’apaiser…



Je suis blottie, recroquevillée dans mon obscurité, renfermée sur mes sourdes souffrances.

Pourtant j’ai expérience et j’ai conscience, d’avoir, de la mort, été délivrée !…



Si longue ma traversée, si longues mes errances…



Mais, ai-je, à ce jour, vraiment embarquée, pour une île à ma semblance ?



Le silence a su me trouver et je l’ai peuplé d’une neuve espérance…



J’ai désir de nouvelle partance pour une route d’essentialité…



Etant extrêmement dépouillée, je suis prête à revêtir ma véritable destinée…



Sur les ruines du passé, je veux trouver et bâtir une nouvelle assisse, faire fondation

De mon aptitude à l’amour et au don…



Je connais le prix de la sécurité, le rude prix à payer, c’est pour cela que je ne marchanderai pas un vent de liberté, j’emprunterai au vent son souffle et sa puissance ailée…



Je sais dans cette longue nuit, au sein de ma longue traversée, qu’il m’est au cœur une Etoile du Berger trop longtemps cachée à mes yeux, de mes yeux détournée…



La lumière peu à peu reviendra en moi, au berceau natif de mes joies…



Pour donner sens et vérité à mes chemins d’hier, j’enfanterai d’amour et de lumière pour tracer de nouveaux et vifs sentiers…



Maintenant je sais, je sais le pourquoi de ma venue au monde…



Je sais et je veux, être de ces cycles et de ces rondes qui enveloppent la terre et l’univers entier…



Lors, la musique reviendra sous la corde de mes doigts, dans le jardin de mes pensées…



L’oiseau chantera sur ma branche de femme, dans le féminin de mon intime verger…



Terre, je reviens vers toi…

Mère, je reviens vers toi…



Frères, sœurs, accueillez-moi en vos bras…



J’ai conscience et j’ai joie de ma vie retrouvée…



Je ne suis plus exilée de moi-même,

J’ai centre et j’ai verticalité…



Je ris, je danse, je chante et j’aime,

Je me suis en mon coeur épousée…



De pierre noire et coupante étaient mes interrogations

Et voici que les réponses s’écoulent par le creux de mes mains…



D’authenticité, de vérité, d’Essence, j’ai soif et j’ai faim…



Frères et sœurs, nourrissez-moi au sein des éléments assemblés

Que je sois, par votre accueil et votre générosité, désaltérée…



Femme, je suis, être nouveau, étoffée d’eau, de feu et de lumière…

..................................................................................................................



03/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi