Les dits du corbeau noir

QUELS RITUELS. QUELLES FORMES DE SOLLICITATIONS ET PRIERES ? BRAN DU 2020 24 03 MARS

 

 

 

CELTIVAL 2919 2 367pm.jpg

 

Rituel : Offrandes en forme de Mandala   Bran du

 

 

 

 

 

QUELS « RITUELS » QUELLES FORMES DE SOLLICITATIONS OU PRIERES ?

 

PARTIE 1 

 

 

Bran du le 24 mars 2020...

 

 

Préliminaires :

 

La 2è partie de cette étude et réflexion sera consacrée aux événements actuels et la place du rite et de la prière en ceux-ci

 

 

Nous sommes une Tradition dont les fondements et les axes majeurs relèvent à la fois d'une forte spiritualité et d'une grande sagesse ou philosophie...

 

Elle entretient à la fois une relation fervente, respectueuse et aimante avec la Vie et l'Esprit même de la Vie, avec la Nature et tous les Règnes qui la composent...

 

 

Le Principe et l'Essence de cette Tradition s'expriment à partir d'un Anima présent en tout être et toute chose...

Celui-ci est à la fois un Verbe qui conjugue toute existence et un Souffle qui procure toute respiration au Vivant, l'instruit et l'inspire ( l'Awen)...

 

 

La relation instaurée entre l'humain lui-même, ses représentants sacerdotaux et le Monde sacré et divin (les Dieux et Déesses émanées du Principe et de l'Essence via l'Anima de ceux-ci) s'appelle la religion soit la mise en forme et en pratique de la dite relation. (Les rites et les cultes).....

 

(Dieux et Déesses peuvent être compris comme étant des Forces, Energies et Lumières dotées de facultés exceptionnelles.)

 

Corrèze 2019 (3) et récup antérieure 1502.JPG

 

 

 

 

 

Comment s'établit cette relation entre l'humain et le divin ?

 

 

La relation implique une mise en présence et une identification de deux éléments qui échangent entre eux et ce de différentes façons...
Cela nécessite une connaissance des partenaires de la relation instaurée et des liens fondés sur la confiance, la croyance et l'espérance...

 

 

L'humain tente lors de s'adresser à des Forces, Energies et Lumières dites « surnaturelles » relevant d'une « métaphysique » qui transcende le monde physique, censées lui apporter aides, soutiens, secours, guérisons, bien-être, bienveillance et bienfaisance...

 

 

Cette mise en contact entre humain et divin est aussi l'expression, via des célébrations et des rituels, d'une gratitude, d'un remerciement, d'une louange, d'une pensée fervente et aimante, d'offrandes de gestes et de paroles...Cela se traduit également par des « sacrifices » lesquels ont le sens de « rendre sacré »...

 

 

Il s'agit de rendre les Forces Energies et Lumières émanées de l'Incréé (de l’Innommable) disposées à nous entendre et à exaucer nos vœux et souhaits d'où les diverses offrandes et louanges et les divers modes de sollicitations et d'hommages...

 

 

La base de tout ceci étant la CROYANCE...

 

 

 

 

 

 

divers 005pm.jpg

 

 

.....................

 

 

TOUT EST VIBRATION....

 

 

 

Comment communiquer efficacement entre notre monde et le monde divin et sacré ?....

 

 

Tout geste, tout mouvement, toute parole, toute émission de sons produit une vibration particulière, spécifique qui lors circule dans le temps et l'espace.... Et donc dans l'Univers...

 

 

La physique nous enseigne cela et bien des inventions humaines traduisent cette « circulation » de forces, d'énergies, de lumières...

 

 

Qui faisons-nous lors de la tenue de nos rituels, de nos cérémonies et célébrations ?

 

 

Nous formons un égrégore humain, soit une somme d'entendements et de convergences d'esprit, d'âme et de cœur qui harmonise notre plan « horizontal » afin de le mettre en rapport avec une verticalité transcendante spirituelle qu'elle appelle et convoque à présence selon diverses formes traditionnelles de communication et de mises en relation...

 

 

Un autre base fondamentale du rite est la capacité et la faculté de faire œuvre en celui-ci et par celui-ci de bonté et de générosité, de bienveillance et de bienfaisance, soit d'être des artisans du don...

 

 

Et tout ceci selon un mode opératoire axé et basé sur la notion de vibration...

 

 

La triade d'aboutissement de tout rituel :

 

L'équilibre, l'harmonie et l'osmose ou symbiose entre tous et toutes...

 

 

 

 

DSCN8205pm.jpg

 

 

 

 

C'est là alors le pôle émetteur qui selon sa qualité même opère sur un canal vibratoire qui ne peut être qu'une fréquence d'amour laquelle est conductrice du message, du vœux, du souhait, de la sollicitation pour autant qu'elle ne soit pas soumise à divers « parasitages » émanant des personnes elles-mêmes ou des formes matérielles et environnementales de l'émission....

 

 

L’œuvre métaphysique implique aussi que les lois physiques et traditionnelles soient respectées !...

 

 

Le « Principe » : Ce qui vient de la Source de tout Amour retourne, remonte, à Celle-ci, Laquelle s'écoule et se répand sans cesse... (C'est aussi notre Chaudron d'abondance, de connaissance, de guérison et d'immortalité !)...

 

 

Schématiquement, mais avec des transpositions symboliques et analogiques, nous avons : une émission « harmonisée », un canal de circulation ou fréquence spécifique (que j'appelle aussi l'Onde-Mère) et une destination réceptrice....

 

 

« Emettre » implique d'être connu ou reconnue par le « destinataire » aussi le sacerdote ambassadeur de sa communauté se nomme-t-il (par son nom « d'initié) et fait connaître ses « intentions » en instaurant le lien recherché...

 

 

Son langage, (les expressions et formulations de celui-ci) se doit d'être clair et limpide, cohérent et accordé...

 

 

 

 

 

 

ESTIVAL JUILLET 2016 202pm.jpg

 

 

 

 

Les gestes précis , l'ordonnancement du rite lui-même, le lieu choisi, élu, co-participent de la bonne mise en « relation »...

 

 

Le mot « Tradition » a le sens originel de « transmettre » et il s'agit bien de cela en tout rituel, en toute invocation et sollicitation...

 

 

Le « sacerdote » est donc bien le « transmetteur » par excellence d'une communication sacrée entre la Terre et le Ciel...

 

Et il se doit donc, à ce titre, de veiller sur la qualité de la transmission opérée ayant connaissance, expérience et pratique des lois dites d'équilibre et d'harmonie en tant que « médiateur » et « régulateur » des « éléments » ou « forces, énergies et lumières » en présence...

 

 

Un rituel ne peut prétendre contacter l'Essence s'il n'a de sens par lui-même !...

 

Il n'a de sens que s'il est en mesure de faire promontoire et tremplin à « la danse enspiralée de l'Âme »...

 

 

Un rituel est, se doit d'être une « cosmunion » avec tout le vivant, tout être et toute chose et avec tout l'Univers !...

 

 

A SUIVRE

 

 

 

 

Divers Mars 2019 018pm (2).jpg



24/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi