Les dits du corbeau noir

QUELLE TERRE, QUELLE PLANETE POUR DEMAIN ? COMMENTAIRES ET PRELUDE 2018 BRAN DU 26 09 SEPTEMBRE

 

 

Brocé oct 2017 084pm.jpg
Site des Pierres droites de Monteneuf (56)

 

 

 

SOUS LES PAVES, LA TERRE :

 

Je vous invite à visualiser ce documentaire dont les données m'ont été envoyées par Maguy et qui s'intitule :

 

« Sous les pavés, la terre »...

un film environnementaliste de Thierry Kruger et Pablo Girault...

 

https://www.youtube.com/watch?v=RSqVHmsDDYY

 


"Le premier des bons ménages est celui que l'on fait avec sa conscience"...
Albert Einstein

 

 

Voici un film qui propose un embarquement immédiat pour un autre monde, une autre perspective du monde, que celui formaté par un capitalisme outrancier et arrogant qui n'a de conception et de relation avec le vivant qu'en terme de profit,de frauduleuses richesses et de prédations même de l'avenir... (Ce film fait un inventaire non exhaustif, mais bien concret des expériences et novations menées de nos jours  en terme de changement de paradigme sociétal.)

 

 

Les questions ici sont posées dans le réalisme et le concret que cela implique et dans l'essentialité des interrogations posées ici et maintenant à l'humanité et à son devenir...

Dans quel monde sommes-nous ? En sommes-nous satisfaits ou non ? Si non vers quel monde voulons-nous tendre et aller ?...

 

 

Se nourrir, avoir accès à l'eau, se vêtir, disposer d'un toit et pouvoir être soigné sont des besoins basiques universels et alors qu'une multitude d'êtres humains n'ont même pas accès à cela, les priorités sont données à des superflus, à des enjeux superficiels et pervers qui a eux seuls ruinent toute espérance d'un monde meilleur basé et fondé sur une juste et équitable répartition du « nécessaire » et de « l'indispensable »...

 

 

Les constats sont d'une claire évidence même si on s'ingénie à en dissimuler la réalité...

Il y a bien un « hold up » sur le bien commun planétaire, un détournement de fond au bénéfice de formes qui défigurent l'humanité elle-même !...

 

 

Pousser de plus en plus à la production et au pillage des ressources planétaires ; c'est ipso facto engendrer de moins en moins de bien être !... L'enrichissement éhonté de quelques-uns provoque une extension de pauvreté dix fois voir cent fois plus considérable !...

 

La meilleur réponse , la réponse la plus adaptée aux graves problèmes de pollution, c'est d'abord et avant tout de ne pas être soi-même un « agent polluant » !...

 

 

On ne compte plus les démonstrations réelles et objectives qui prouvent l'absurdité des décisions politiques et des choix opérés qui vont à l'encontre du simple bon sens ; bon sens dont nos décideurs semblent totalement dénoués ne voyant que les intérêts et les privilèges associés à ceux-ci qu'il peuvent tirer de leur « politique » pour renforcer pouvoir , puissance et possession !...

 

 

 

Brocéliande automne 2014 072pm.jpg

 

 

Pierre Rabhi et bien d'autres avec lui nous rappellent sans cesse l'usage salutaire de ce sens ; bon, bienveillant, bienfaisant, juste, équitable, réel, cohérent, concordant, ajusté, adéquat, efficient et sage dont nous nous sommes tant éloignés au point de « survivre », de « vivoter », dans le factice, le superflu et l'artifice ambiant...

 

 

L'urgence est bien :

pour chacun et chacune, de trouver sa « propre cohérence » là où nous avons fait choix et élection de notre territoire de vie et son environnement...

De mettre tout en œuvre afin de réconcilier, par osmose et symbiose, l'homme et la nature, la propre et intrinsèque « nature profonde et intime de l'homme » avec un nature « naturante » dépositaire de lois qui régissent tout l'univers, des lois pérennes, cycliques et évolutives dont nous ne saurions continuer à nous exonérer sans creuser notre propre fosse !...

 

 

Une telle pensée suivie d'actes en adéquation constitue une véritable et indispensable « insurrection de conscience » selon le terme de Pierre Rabhi qui ne saurait laisser l'humain s'éradiquer lui-même et tout le vivant avec lui !

 

 

C'est au sein de la société civile d'aujourd'hui que peut s'initier un monde « autre » et ce, en se réappropriant une éthique, une sagesse et des valeurs conjointes davantage dignes des facultés et capacités que plus de 6 milliards d'années ont « miraculeusement » peaufiné pour nous en faire dotation !...

(On se demande bien d'ailleurs pourquoi tant d'efforts colossaux pour aboutir à une pseudo intelligence plus portée vers la « crétinerie » et « l'absurdité » que vers une science et un art de vivre qui soit beauté, bonté, solidarité, sagesse, équilibre et harmonie ?)...

 

 

Brocé oct 2017 085pm.jpg

 

 

Quelques chiffres (une approche chiffrée et estimée plus précisément)

sur une année :

1 217 226 187 tonnes de nourritures produites...

1 023 032 801 personnes sous alimentées dans le monde...

17 947 personnes meurent de faim en une seul journée...

1 338 977 244 milliards d'individus n'ayant pas accès à l'eau potable...

972, 493 milliards de litre d'eaux consommées...

1 169 916 décès dus à des eaux contaminées...

 

Pour une population mondiale d'environ 6,900 milliards avec un nombre de naissances plus de deux fois supérieur au nombre de décès...

 

................

 

 

archives photosVerbatim bran du 14512pm.jpg
Pierre Rabhi    photo Bran du



26/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 521 autres membres