Les dits du corbeau noir

PROMENADE DANS L'ILE DE BREHAT (22) 2018 BRAN DU 25 01 JANVIER

Brehat janvier 2015 209pm.jpg
Brehat  photos Bran du

 

 

 

 

Promenade dans l'île de Bréhat en Bretagne

Bran du Janvier 2018

 

 

Le monde insulaire est propice à un retour à « l'ensauvagement » ; c'est-à-dire un retour à l'origine ; un ré-enracinement dans l'humus initial où nous nous « ré-ensemençons » de corps, de cœur et d'esprit...

 

Nous reprenons souche et source avec l'élémentaire et le primordial pour vivre un temps privilégié d'essentialité...

 

 

Si nous sommes bien posé ou en mouvement entre la terre et le ciel ; terre et ciel nous sont de nouveau une « correspondance », un espace et un champ relationnel entre notre règne et les autres règnes.... Nous sommes lors à notre « juste place »...

 

 

L'eau, l'herbe, la pierre forment ici une trilogie constituante du paysage où nous prenant souffle, pensée et cœur par un jeux subtil, mouvant et émouvant de résonance, de mise en correspondance et en affinité élective...

 

 

Notre humilité provient d'une confrontation à l'immense ; nous prenons conscience d'un microcosme humain inséré dans un macrocosme universel, enveloppé par un infini vertigineux et une beauté fulgurante et saisissante...

 

 

La Nature s'offre dans toutes ses formes, senteurs, couleurs et mouvances et nous sommes les réceptionnaires et bénéficiaires de toutes ses émanations et disponibles pour les accueillir dans notre corps, dans notre cœur, dans nos pensées, dans une visitation de tous nos sens, de toutes nos perceptions...

 

 

Nous sommes, en l'île, coupés de notre urbanité, de nos vaines agitations et turbulences, d'un monde superficiel et fortement encombré....

 

Nous tenons ici compagnie au vent, aux vagues, aux nuages, au brin d'herbe, au chant des passereaux, aux écoulements des rus et ruisseaux, à la symphonie océane et marine et à la lumière qui brasse et embrasse toute l'étendue offerte à sa présence bienveillante...

 

 

L'île nous restitue notre âme poétique !

 

Par elle nous « cosmunion » à tout le vivant et à toutes les beautés écloses dans l'aube ou le crépuscule revenu...

 

 

Essentialité et primordialité de notre présence sensible et intelligente au monde....

 

 

Nous avons souffle de liberté et de mouvement ; nous respirons dans le grand « respir » de la Vie ; nous partageons avec les vagues et les flots un rythme, un battement originel...

 

 

Marchant sur le sable humide d'un crique déserte, nous ressentons alors la plénitude d'une solitude qui se fait jubilation « d'Etre » là où nous sommes, invités et attendus, pour contempler et méditer sur le sens même de notre existence et la nature de nos relations et rapports avec ce qui est l'Essence de tout être et de toute chose......

 

 

 

 

Bréat 4 janv 2015 030pm.jpg


Bréat 4 janv 2015 032pm.jpg


brehai 3 janv 2015 012pm.jpg

 

 

 brehai 3 janv 2015 017pm.jpg


Brehat janvier 2015 065pm.jpg


Brehat janvier 2015 073pm.jpg


Brehat janvier 2015 075pm.jpg


Brehat janvier 2015 079pm.jpg


Brehat janvier 2015 085pm.jpg


Brehat janvier 2015 107pm.jpg


Brehat janvier 2015 109pm.jpg


Brehat janvier 2015 136pm.jpg
Brehat janvier 2015 156pm.jpg

 

Brehat janvier 2015 096pm.jpg


Brehat janvier 2015 183pm.jpg


Brehat janvier 2015 191pm.jpg


Brehat janvier 2015 208pm.jpg


Brehat janvier 2015 098pm.jpg


BREHAT Oct 2014 011pm.jpg


BREHAT Oct 2014 015pm.jpg


BREHAT Oct 2014 017pm.jpg


BREHAT Oct 2014 064pm.jpg

 


BREHAT Oct 2014 069pm.jpg

 

 

BREHAT Oct 2014 071pm.jpg


BREHAT Oct 2014 140pm.jpg


BREHAT Oct 2014 149pm.jpg


BREHAT Oct 2014 218pm.jpg


BREHAT Oct 2014 230pm.jpg


BREHAT Oct 2014 244pm.jpg


BREHAT Oct 2014 245pm.jpg

 

 

 

 

 



25/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 487 autres membres