Les dits du corbeau noir

Poètes d'ici et d'ailleurs

A DECOUVRIR : Un village normand qui vit aux accents de la poésie :

 

LE CHEMIN DES POETES   DURCET Village des Poètes 2012    extraits du recueil

Le printemps de Durcet

Les sentiers
Tracés à pas d’homme
Longent le silence
D’une vie

Une blancheur éparse
Laconique
S’obstine
Jusqu’au ciel

Je laisse aux mots
Le soin de veiller            Marie José Christien
                                                          http://mariejoséechristien-monsite-orange.fr responsable                     de la revue Spered Gouez (L’Esprit sauvage)
………………………………..

Le ver a rongé la feuille
Ne laissant que les nervures
Cheminement souterrain du sens
Dans l’obscur de la matière
Où l’on s’aperçoit soudain
Qu’à travers les entrelacs
Passe la lumière.                                 Nicole Laurent-Catrice

……………………………….

C’est facile de faire un poème
Ce qui est difficile
C’est vivre
Et vouloir mettre ça dans un poème
Et croire qu’on touchera
A quelque chose de merveilleux

Je ne suis même pas sûr
Que ce soit comme ça
Plutôt une sensation de navire à l’ancrage.             Jean Christophe Bellevaux

……………………………………..

Une vie, à peine un peu d’écume dans son sillage,
Guère plus de traces que l’oiseau n’en laisse
Dans l’air qu’il fend.   …/…

Une vie, une voile, un vol
Un grain de lumière
Dans, les sillons du vent.                Michel Baglin

…………………………………….

Buissons ardents
Presque envie de cueillir
Un moineau                                                             Dominique Borée
                                                                                Le-blog-de-kiro.over-blog.com
…………………………………………..

Bourrasque, vent de lumière
Le monde tient dans une goutte de rosée

Au cœur, l’infini
Derrière les yeux, le regard
De l’Esprit

Le soleil se couche aux yeux d’hier
Mais il se lève derrière la matière
Et rayonne
Au bord de l’éternel
Il y a juste un cœur qui vit

Il est en toi, il est en moi
En l’arbre, en l’oubli

Car il n’y a pas d’autre cœur que celui du monde              Tinuviele Parmentier   le temps des                                                  rêves
                                                                                www.letempsdesrêves.fr
………………………………………………

FRAGMENT d’UNE AME  (extraits)  Karine LEROY  (L’OISELLE)

        Relevé dans un ouvrage collectif : « Cela s’appelle l’aurore »

« Je veux maintenant vivre la poésie qui m’habite sur scène »….
Karine est titulaire d’une licence de philosophie et s’est totalement investit dans le théâtre, le conte et la danse. Elle a été récompensée par un prix de la ville de Paris pour avoir monté « l’oiseau voyageur »…  Elle a commencé un cheminement bardique…

    Dédale

La clef est dans le coffre
Qui est dans la mer
La mer est dans mon esprit
Et mon esprit est ici
Je suis là dans le monde
Le monde flotte dans l’Univers
Et l’Univers dans ma tête
Ma tête aussi est dans mon esprit
Et mon esprit plane au-dessus
Des Eaux
L’eau rentre en lui et le remplit
Je nage dans la mer
Tout au fond il y a un coffre
Dedans j’y trouve une clef
La clef du labyrinthe
Le labyrinthe qui est dans ma tête.
…………………

« Je cherche le chemin de l’éclosion »  (Fleur d’ombre)
…………………

…/… Cherche le feu qui sommeille entre les failles du temps
Cueille l’épi de lumière
Fille des champs
Le secret de la vie git dans la terre
Tel un diamant.                              (la Fille tournesol)
…………………….

…/… La magie est en nous
Au bout des doigts
Plongés en plein mystère
Pour renaître à nouveau
Et une autre fois encore                  (Carapaces)
…………….

…/… Vivre pieds nus, libre …/…
          Trouver le bon chemin …/…     (L’Air libre)

 

 

Karine sera avec nous pour l'estival 2012 en Brocéliande



11/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres