Les dits du corbeau noir

POESIE AMOUREUSE (SUITE) 2019 BRAN DU LE 01 10 OCTOBRE

 archives photosVerbatim bran du 4395pm.jpg

 

Photo Bran du

 

 

 

 

Poésie amoureuse :     Bran du  Le 01 10 2019

 

 

 

« Tout autour,

le vent en rafales, le vent en furie...

Tout alentour, l'emprise de la nuit

et l'acceptation fatale...

 

 

Dans la bogue de douceurs,

les corps en leurs branches,

les corps en leur unique fruit...

 

Le temps, patient en ses heures, nous concède lors l'infini...

 

 

La Vie lors en condensé, la Vie dans sa densité de Vie...

Le Souffle qui condense et tout cela qui à Être se réduit...

Le geste, le mot, le silence et le cri, lors de l'intense...

Et le corps, nos corps, qui dansent... Une spirale infinie...

 

 

L'Eternité dans l'instance, l'Eternité dans l'instance...

 

 

La chair de fièvres et de fougues pétrie, façonnée comme une pâte en sa levée d'Amour... Levain de feu dans l'embrasée du four...

 

Un chant de farine ; farine de l'air, farine d'éther...et fontaine des eaux...

 

 

Dehors, le ciel en fureur... Les éléments déchaînés...

La pluie rageuse qui fouette les carreaux de son désir inassouvi...

 

 

Et nous, chrysalide prête à l'envol...

Toute pensée dévêtue, toute pensée mise à nue...

Nous, sang contre sang, de désirs, éperdus...

Sarabande et farandoles...

Saltarelle et tarentelle...

La joie elle-même danse à notre insu comme danse l'asphodèle, la courte saison revenue...

 

 

Tenons et mortaises

"morte aise", architexture ingénue...

Lotus épanoui recouvrant tout l'étang...
l'étant lors devenu

la pointe d'un diamant ! »...

 

 

Saison imaginée, sans hiver sans été,

saison que l'on ne nomme ni printemps ni automne...

saison inventée...

 

Le poète n'était qu'un homme ; un homme évaporé !



01/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi