Les dits du corbeau noir

Pierre Rabhi La vie a-t-elle un sens (Extrait)

Pierre Rabhi co auteur du Livre Le Monde a-t-il un sens ( Fayard éditeur) avec Jean Marie Pelt    (Extraits)

 

"Coopérer pour servir la vie...

 

Ce ne sont ni les moyens matériels ni les aptitudes techniques qui font défaut pour atteindre cet objectif, mais notre capacité à incarner la bienveillance, le partage et la solidarité dans les relations libérées de la peur...

Nous avons à sortir de notre prétention, à cesser de lutter contre les évidences, pour nous relier avec humilité à l'intelligence qui s'exprime à travers la vie sous toutes ses formes depuis les origines.

 

Avec l'approche coopérative que préconise l'agro-écologie; nous sommes loin des contingences ordinaires, au coeur d'une véritable alliance de l'être humain avec les principes dont il est lui-même une manifestation.

L'agro-écologie est fondée sur la coopération avec les forces de la vie...

 

N'allons-nous pas vers de supers outils produisant des    sous-hommes ?

 

On n'arrête pas le progrès, mais encore faut-il le maîtriser à des fins positives.

En dehors de ses graves conséquences naturelles, ce comportement outrage la beauté et la dignité du principe mystérieux qui est à l'origine de tout...

 

Peut-on imaginer l'instauration d'une solidarité universelle ?

 

Il est évident que le changement de soi, en soi, préexiste au changement de la société...

 

La question la plus cruciale qu'adresse la vie à notre conscience collective :

Pourquoi sommes-nous les auteurs des malheurs que nous nous infligeons tous en le déplorant ?

 

Les causes de nos tragédies sont en nous...

 

On ne mesure pas assez la puissance extraordinaire de la bienveillance...

 

La coopération, en l'ocurence, aurait démontré l'existence d'une intelligence unificatrice dont la communauté humaine est peu pourvue, qualité de plus en plus indispensable à l'évolution positive du genre humain.

 

Incarner l'utopie nous libère d'une rationalité et d'un conformisme pétrifiant...

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à comprendre que le temps de nous ré-approprier notre existence est venu.

 

Nous sommes indistinctement habités par la peur du manque au sein même d'une société d'abondance d'où cette tendance à l'accaparement...

 

Nous sommes les otages d'un "dieu Chronos" devenu fou.

 

On observera que les performances en matière de communication s'opèrent au détriment de la relation ; à savoir de la proximité physique dans un espace sensible et convivial...

 

Il nous faut non une prise de conscience mais une élévation de conscience. Celle-ci nous libère des oripeaux des conventions dans lesquelles elle se trouve emprisonnée...

 

La question primordiale de notre indispensable coopération avec la Nature, mise en lumière par Jean Marie Pelt, peut elle être réhabilitée ou instaurée comme un principe incontournable inspiré par  la    lucidité ?

 

L'avenir sera ce que les humains en feront ou voudront qu'il soit ( le meilleur et le pire se côtoient.)

On ne peut vouloir la paix et ne pas cesser de l'outrager !

 

En essayant de nous les rendre intelligibles, les phénomènes dont la coopération a généré la vie, relèvent une intelligence et invite au respect de la préservation de celle-ci.

 

L'écologie n'occupe pas la place prépondérante qu'elle mérite.

L'éveil à cette évidence est le premier pas vers la lumière, donc la connaissance primordiale.

La preuve, s'il fallait en avoir une, réside dans le fait qu'il ne peut y avoir d'êtres humains sans la nature.

 

La sévérité de mes propos est dictée par une sorte de douleur indignée face à l'immense gâchis que nous faisons subir à la vie à laquelle nous devons la vie.

 

Doter notre propre existence de la cohérence à laquelle nous aspirons...

Le respect de l'humain et de la terre sont les fleurons de cette démarche.

 

La vision fragmentée est à l'origine de ce qui convulse la communauté humaine, handicapant la perception d'une réalité qui repose sur la cohésion et la cohérence du vivant...

 

Chaque âme est livrée à son libre choix, et même l'athéisme est une option que rien ne peut confirmer ni infirmer.

 

Une logique digne de la vraie intelligence existe et n'attend que notre bon vouloir pour changer le monde.

 

L'irruption graduelle de la vie est fondée sur une stratégie si intelligente qu'il m'est personnellement difficile de l'assimiler à un simple hasard."



27/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres