Les dits du corbeau noir

PASSEUR D'ESPERANCE: PIERRE RABHI CHARTE INTERNATIONNALE POUR LA TERRE ET L'HUMANISME + NOTES BRAN DU 09/SEPTEMBRE 2015

Pierre RABHI

Huit Propositions pour vivre en prenant soin de la vie....

 

 

«La planète Terre est à ce jour la seule oasis que nous connaissons au sein d'un immense désert sidéral...

En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit.»

 

Charte Internationale Pour la Terre et l'Humanisme (Ecrite par Pierre Rabhi pour le mouvement Colibri en 2010) Extraits

 

«Plus que de simples idées, ces propositions réinventent un modèle de société pour proposer une alternative au monde d'aujourd'hui.

Pour que le temps arrête de n'être que de l'argent, pour que le silence redevienne merveilleux, pour que la logique du profit sans limites cède face à celle du vivant, pour que les battements de nos cœurs ne sonnent pas comme des moteurs à explosion, et enfin pour vivre et prendre soin de la vie....

 

L'Agroécologie pour une agriculture biologique et éthique :

 

De toutes les activités humaines, l'agriculture est la plus indispensable, car aucun être humain ne peut se passer de nourriture. L'agroécologie que nous préconisons comme éthique de vie et technique agricole permet aux populations de regagner leur autonomie, leur sécurité et leur salubrité alimentaires, tout en régénérant et préservant leurs patrimoines nourriciers.

 

Relocaliser l'économie pour lui redonner un sens :

 

Produire et consommer localement s'impose comme une nécessité absolue pour la sécurité des populations à l'égard de leurs besoins élémentaires et légitimes.

Sans se fermer aux échanges complémentaires, les territoires deviendraient alors des berceaux autonomes valorisant et soignant leurs ressources locales.

Agriculture à taille humaine, artisanat, petits commerces etc... devraient être réhabilités afin que le maximum de citoyen puissent redevenir acteurs de l'économie.

 

Le féminin au cœur du changement :

 

La subordination du féminin à un monde masculin outrancier et violent demeure l'un des grands handicaps à l'évolution positive du genre humain.

Les femmes sont plus enclines à protéger la vie qu'à la détruire.

Il nous faut rendre hommage aux femmes, gardiennes de la vie, et écouter le féminin qui existe en chacun de nous.

 

La sobriété heureuse contre le «toujours plus» :

 

Face au «toujours plus» indéfini qui ruine la planète au profit d'une minorité, la sobriété est un choix conscient inspiré par la raison.

Elle est un art et une éthique de vie, source de satisfaction et de bien-être

profond.

Elle représente un positionnement politique et un acte de résistance en faveur de la terre, du partage et de l'équité.

 

Une autre éducation pour apprendre en s'émerveillant :

 

Nous souhaitons de toute notre raison et de tout notre cœur une éducation qui ne se fonde pas sur l'angoisse de l'échec mais sur l'enthousiasme d'apprendre.

Qui abolisse le «chacun pour soi» pour exalter la puissance de la solidarité et de la complémentarité.

Qui mette les talents de chacun au service de tous.

Une éducation qui équilibre l'ouverture de l'esprit aux connaissances abstraites avec l'intelligence des mains et la créativité concrète.

Qui relie l'enfant à la nature, à laquelle il doit et devra toujours sa survie, et qui l'éveille à la beauté, et à sa responsabilité à l'égard de la vie.

Car tout cela est essentiel à l'élévation de sa conscience.

 

Incarner l'utopie :

 

L'utopie n'est pas la chimère mais le «non-lieu» de tous les possibles.

Face aux limites et aux impasses de notre modèle d'existence, elle est une pulsion de vie, capable de rendre possible ce que nous considérons comme impossible.

C'est dans les utopies d'aujourd'hui que sont les solutions de demain.

La première est à incarner en nous-mêmes, car la mutation sociale ne se fera pas sans le changement des humains.

 

La terre et l'humanisme :

 

Nous reconnaissons en la terre, bien commun de l'humanité, l'unique garante de notre vie et de notre survie.

Nous nous engageons en conscience, sous l'inspiration d'un humanisme actif, à contribuer au respect de toute forme de vie et au bien-être et à l'accomplissement de tous les êtres humains.

 

Enfin nous considérons la beauté, la sobriété, l'équité, la gratitude, la compassion, la solidarité, comme des valeurs indispensables à la construction d'un monde viable et vivable pour tous.

 

La logique du vivant comme base de raisonnement :

 

Nous considérons que le modèle dominant actuel n'est pas aménageable et qu'un changement de paradigme est indispensable.

Il est urgent de placer l'humain et la nature au cœur de nos préoccupations et de mettre tous nos moyens et compétences à leurs services.»

 

(In source : revue Pluriel Nature Eté 2015)

 

.....................................................

 

Note Bran du sept 2015

 

C'est volontiers que je co-signerai ce texte qui porte hautes les valeurs de l'humanité et l'espérance que nous pouvons avoir envers elle quand des êtres nous montrent l'exemple en incarnant ici et maintenant et en perspective d'avenir des pensées et des actes inspirées par un sens aigu de la fraternité envers tout le vivant...

 

Rien de ce qui est exprimé et argumenté ci-dessus ne m'est étranger, mais tout cela vibre en moi, en résonance et dans un entendement commun...

 

Notre Tradition ne peut que souscrire à une telle éthique et à de telles perspectives d'avenir en remettant l'homme à sa juste place face à ses responsabilités et ce en toute conscience, liberté, inspiration et volonté...

 

Il nous appartient nous aussi en nos œuvres et ouvrages de Servir la Vie et la pérennisation de celle-ci...

 

Nos liens intimes et nos relations profondes avec La Nature, le Monde et tout l'Univers visible et invisible célèbrent l'accord, l'entendement, lucide et lumineux, entre tout ce qui participe de la Loi D'évolution, nos sens aiguisés et notre intelligence en éveil...

 

Nous avons aussi à inscrire dans le vivant nos valeurs traditionnelles, philosophiques et spirituelles et à porter témoignage de notre «utopie» singulière et plurielle et ce comme fondement à un changement de paradigme sociétal devenu indispensable et prioritaire...



11/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi