Les dits du corbeau noir

PETITE EMBARDEE EN BROCELIANDE 2019 BRAN DU 25 01 JANVIER

Petite embardée en Brocéliande

Bran du le 25 01 2019

 

« L'humanité reviendra à la forêt... et renaîtra d'elle 

 

 

"Le nom de Brocéliande brûle comme un diamant dans la nuit du songe."

 

"Il faut le laisser venir à soi avec sa rumeur de futaies cisaillées de cavalcades, le feu d'orage de ses claires-voies, le feutre épais de ses mousses, de ses fougères tombées, il faut le laisser "hanter la rêverie".

"Au tout début de cette déambulation forestière, au moment d'entrer dans la Brocéliande Essentielle et mythique, laissons nous gagner par l'esprit de lisière"

 

Philippe le Guilloux "Brocéliande" Ed Ouest-France... Extrait

 

///...

 

 

"Toujours au seuil, à la lisière

Se tient le gué du blanc passage

Pour qui soulève le voile de la nuit

Pour qui, fou autant que sage,

S'en va vers la lumière ;

Rêve, danse, jouit, rayonne et vit."..            Bran du

 

/...

 

 

"La Forêt de Paimpont porte en sa terre acide l'humus éternel qui nourrit en Brocéliande l'imaginaire des hommes. La porte de l'Autre-Monde Celte s'entrouvre, laissant l'homme sur le chemin ; quête du Graal ou quête intérieure... Qu'importe pour qui prend le temps, l'attente sera comblée."

 

 

"Depuis toujours le nom de Brocéliande résonne comme un enchantement dans le cœur des bretons et de tous ceux qui venus d'Europe , parcourent chaque année les chemins ombragés de cette forêt légendaire...

Brocéliande nous magnétise. Elle nous envoûte car nos racines Celtes sont là, quelque part, enfouies dans son humus, irrésistiblement accrochées à ses arbres, gardiens de notre passé.

 

Brocéliande est une citadelle imprenable, une œuvre maîtresse de la Nature, une terre mythique où coule l'eau bienfaisante de Barenton...

Scellée dans la pierre de cet immense palais de verdure, la mémoire de Brocéliande est aujourd'hui le fruit d'un enchantement collectif."

 

(Sur les traces de l'Enchantement édito de Didier Houeix)

Pays de Bretagne N° 2 Extraits

 

///...

 

 

"De Mousses et de fougères,

De lichens et de bruyères ;

C'est le Celte Chaudron ;

Le Chaudron de nos Pères

Aux magiques boissons...

Amis buvons et vous compagnes et compagnons ;

Puisez, remplissez cornes et verres,

Chantez et dansez et vivez de la plus belle façon !"...

 

Bran du

 

...///...

 

"Tout reviendra de mon pays au matin des fontaines"

Alain Guel Ode à breizh

 

///...

 

 

« Prend en ta jupe de feuillages

la danse des saisons

o forêt des légendes...

En tes halliers et en tes landes

sème la merveille à foison

et fait en chacun moisson

de ses songes de voyages. »... Bran du

 

///...

 

 

« On dit que Merlin dort...mais non !. Par moment Merlin s'éveille et reprend verbe...

Ses gestes guidèrent les grands de la terre celtique et ses fulgurances éclairèrent la destinée de nos peuple...

Merlin est plus qu'un homme. Il est la terre celte toute entière.

Il est l'âme même de l'argile bretonne et sa vie. Il est ce symbole évocateur que les puissance de lumière aiment à tisser contre les ténèbres...

C'est lui qui, lorsque la terre d'occident est en péril fait surgir de sa forêt les actes, les situations et se dresser les hommes qui la sauveront.

Non, Merlin ne dort pas ni au pied du chêne ni près de la fontaine de jouvence, il veille et transmet éternellement. »

 

J Lebeau « le Signe » Atlantis janvier 1973 extraits

 

///...

 

 

« Tu es l'argile, l'humus, le terreau,

Tu façonnes et élèves sur le tour de nos cœurs

La ronde coupe de lune et de soleil ;

Le vase vermeil où boivent les quêteurs

D'étoiles et d'étincelles...

Tu nous mènes par monts et par vaux

Vers la Gardienne des eaux

Aux sources sans pareilles...

Veille, O Merlin, veille

D'ici et de là-haut

Depuis les hauteurs de Brehélo

sur tous les feux, leurs braises et leurs merveilles. ».. Bran du

 

///...

 

 

Pour Philippe le Guillou (in Les Guerriers d'or ») :

 

... « Il est venu le temps d'inventer une chevalerie nouvelle, plongeant sa renaissance dans la chevelure des mousses, dans le touffus des éléments, les furies premières. »... Soit « un retour à la civilisation des bois »...

« Tout un trésor vit en nous ; reliques mégalithiques, genèse permanente de la forêt, monde intemporel du noyau légendaire. »

Soyons les grands explorateurs de notre forêt, cette forêt qui navigue dans l'inconscient et l'imaginaire des hommes depuis l'âge fabuleux du commencement. »

 

 

et « Guilemette » :

 

« … Brocéliande héberge l'un des plus grands mythes fondateurs de l'Occident, celui des Chevaliers de la Table Ronde et de la légende du Graal (saga épique mêlant Tradition Celte mystique et culte ancien des arbres ; saga qui traîne dans notre inconscient depuis presque neuf siècles.)

En réalité on y trouve tout ce que l'on a en soi et on peut s'initier sans connaissances particulières à de grandes explorations poétiques et mystiques. »..

 

Circuits secrets de Guillemette in maison Côté Ouest N° 6

 

///...

 

 

« Elle est o combien féminine

cette vasque matricielle,

cette fontaine des ardents ;

cette fontaine aux verts feuillages

qui transcendent les âges,

les songes et le sang...
Féminine, sa forêt, ses sources, ses collines

et ses pierres d'antan

pour qui nous ne sommes qu'errance et passage ! »... Bran du

« Entre l'eau, la femme et la lune

vont des secrets perpétuels

tissant la trame des fortunes

qui joignent la terre et le ciel.
Entre l'eau, la femme et la lune

vont des vaisseaux, vont des enfants,

depuis la naissance des temps. »

.....

 

« Un chant se répandit longtemps :

l'eau, le sang et le feu, les trois, dans la forêt...

J'ai retrouvé les noms de la source première

où l'ombre choisit l'ombre en abreuvant les loups

et j'éclate de rire avec les oiseaux fous. »

......

 

« Je tourne dans ta roue liée par tes secrets

de visage en visage, de relais en relais,

mais à quelle fontaine faut-il boire maintenant

pour raviver les cœurs et les cris des ardents ? »

.....

 

Angèle Vannier poétesse et druidesse Citée (et chantée) par Myrdhin

 

///...

 

 

« Belle fontaine,

triangle des naissances,

Perle de lumière sur le collier d'ébène

des abysses remontant...

Je suis né entre tes pierres,

dans l'arc boutant de tes cuisses ;

tes eaux, me délivrant

et me donnant jouvence

dans l'espace et le temps. » Bran du

 

///...

 

 

« Et voici bien ma terre, la vallée de mes amours. »

Glenmor

 

///...

 

 

« ...Etre ; c'est-à-dire se fondre, aspirer à la grande paix végétale, la paix verte aux chaleureux relents d'humus, tenir l'alliance de l'arbre et de la terre.

Oui, c'est cela sans doute qui m'a fait renaître à moi-même...

Ici, en Brocéliande, je viens chercher ma « remenbranche. »

Thierry Gwigourel

 

///...

 

 

« ...La clairière sacrée repose en nos âmes. Presque conscients de l'inconnu qui s'éveille en nos errances, nous portons les clefs des mondes disparus... ou à naître. »

Branwenn

 

///...

 

« ...Cette fontaine, paradis d'hydromel au fond des bois cent fois envoutés. » Alan Stivell

 

///...

 

 

« ...Le Graal ne dit pas, il fait signe. » Daniel Poirion

 

///...

 

 

« La table Ronde s'intègre dans un parcours d'accomplissement »

Danielle Regnier-Bohler : La légende Arthurienne in R Laffont

 

///...

 

 

« … C'est là, au centre des grands bois, à la jonction de la Bretagne païenne et du christianisme, dans le mythe arthurien et le début de l'histoire... que je trouvais presque l'extase, une extase qui m'était destinée, la seul dont je fusse capable, et digne, et préparé... Je vous invite à me suivre ne pouvant garder pour moi cette émotion trop forte pour être exprimée...

Je suis en Brocéliande dépositaire d'un bien qui appartient à tous les poètes et à tous les hommes, mais avec des droits et des devoirs particuliers... Je serais le gardien de ce qui n'est qu'un fragment de l'universel...

Ici la nature humaine à l'image du hêtre de Ponthus est harmonie, équilibre, entre l'essence végétale et l'esprit... Les éléments me rappellent à moi ce corps sensuel et périssable...


Ici, je saurai que tout songe revient à son heure et que Brocéliande est un mandala...

Chaque pays possède son haut lieu, chaque peuple un enclos pour reprendre force... voici la source... Voici le jardin secret de Breizh . »

 

Alain GUEL Brocéliande in la revue Ere

 

...///...

 

 

« Visiteurs en Brocéliande... notre belle forêt est secrète, n'y cherchez point seulement une réalité toujours prête à se dérober, elle est insaisissable, retrouvez les vieux mythes de la nuit des temps enfouis dans l'inconscient...

Brocéliande est un sanctuaire, on y pénètre sur la pointe des pieds. Laissez-vous simplement imprégner par la magie et la poésie de la forêt et poursuivez votre rêve. Vous y goûterez le silence et la sérénité de ses allées ombragées, si tel n'est pas votre état d'esprit, en harmonie avec les lieux, poursuivez votre chemin, vous seriez déçus... »

 

Denise Frances et Anne Pouget Tolu « En Brocéliande est le jardin des Affolettes »

 

///...

 

 

« L'arbre est du temps

Qui n'en finit pas

De s'incarner »...

 

« A cette nature

En dehors de moi

Ce que je demande

C'est du présent

A quoi s'accorder,

A épouser. »

 

Guillevic Instants Epousés (extraits)

 

///...

 

 

« ….Je rejoins la passion des Celtes de tout sacraliser, fontaines sacrées, arbres, sources, bois, grottes originelles, lieux où souffle l'esprit. Ce sont nos arches d'alliance, nos lieux de jonction, de coïncidence, d'accord profond... »

 

Jean Pierre OTTE les Gestes du Commencement extraits

 

///...

 

« La forêt... matrice ruisselante de vie. Devrais-je l'appeler Mère pour cette sensation « d'enveloppement » qu'elle me donne, dès que j'avance en elle ? »

 

Bertrang D'Astorg

 

///...

 

 

« L'Univers s'offre à nous dans un déluge de blanches lumières. »

 

H. Thoreau

 

///...

 

«  ..Il s'agit d'avancer vers un lieu neuf... une clairière. Il s'agit d'être pleinement au monde. »

 

Kenneth White

 

///...

 

 

En Brocéliande     Bran du    Janv 2019 :

 

 

« Poreuse est mon âme

Imprégnée de la saison d'amour

D'où s'écoule la rosée de mai

Et d'où s'évaporent les parfums du jour...

 

Sereine mon âme ; sereine et en paix...

 

Elle s'est baignée à l'aurore

Dans l'eau où s'est baigné la lune...
Et la voici qui comme l'aube s'allume

Parmi les rayons d'or...

 

Je suis empreint d'humus, humus est mon corps...

Je suis terreau des naissances et mort en décomposition...

Mais, au plus profond l'avenir en moi s'élance

Et si l'Etre à venir n'est encore que graine et semence ;

Le blé, en son herbe, un jour se fera moisson !

 

C'est ici que j'ai noces et alliances,

brandes et landiers taillent ma vêture

Lors, j'ai bien fière allure

Quand mon cœur à l'autre cœur, d'amour, se fiance. »

 

Bran du



25/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 560 autres membres