Les dits du corbeau noir

PENSEES RECURRENTES 2019 BRAN DU 06 06 JUIN

décembre et Sud 2014 072pm.jpg
 

 Paysage du Larzac (Photo Bran du)

 

 

 

 

Pensées récurrentes : Bran du juin 2019

 

 

 

Avons-nous perdu le sens de l'essentialité, de la primordialité au point de ne plus faire la différence entre la nécessité et le superflu, au point de considérer « l'avoir » comme étant le moteur exclusif de « l'être », au point d'inverser les valeurs fondamentales constitutives d'une humanité digne de ce nom ?... 

 

...///...

 

 

 

décembre et Sud 2014 079pm.jpg

 

 

Le champ relationnel de notre existence implique en préalable à l'échange, à la rencontre et au partage une faculté préventive de discernement laquelle permet de déterminer « vibratoirement » si la relation recherchée, proposée, attendue et instruite sonne juste dans ses actes, comportements, attitudes, gestes, silences et paroles où si elle présente des effets dissonants « lanceurs d'alerte ou au moins de vigilance »...

 

 

Cette « vigilance » n'est pas une défiance ou une méfiance, ne relève pas d'une crainte ou d'une peur, mais d'une qualité d'attention vis-à-vis de ce qui se propose à nouer une relation laquelle ne peut par ailleurs se vivre pleinement, authentiquement, sans « réserve donc », que dans la « confiance », qui est la clef d'ouverture aux « possibles » et « souhaitables » entendements...

 

 

Un cap objectif, réaliste, et préliminaire « d'appréciation » est donc souhaitable pour que s'instaure la dite « confiance » qui au sens le plus fort suppose de se « fiancer avec » !...

 

 

....////.....

 

 

 

décembre et Sud 2014 128pm.jpg

 

 

Le « shamanisme » à l'Occidental est une défiguration de la fonction shamanique originelle, laquelle souffre dans son image et dans son éthique même des travestissements opérés quant à son « Esprit » et à ses formes pratiquées ; formes et pratiques édulcorées, fallacieuses, mercantilement récupérées au détriment d'un art, d'une sagesse, d'une déontologie ancestrale aux antipodes des mascarades et des simulacres dont usent les nombreux charlatans du XXIè siècle....

La vogue, la mode, la tendance (hélas) sont au shamanisme occidental de pseudo importation, de pseudo origine, agrémenté à la sauce New-Age, au soi-disant « développement et épanouissement personnel » etc...

 

 

Mais, pour les expériences menées et visualisées, par les témoignages reçus et les « dégâts psychologiques voir physiques constatés chez certaines personnes attirées par cela et honteusement abusées par des individus sans scrupules, en quête d'argent et de sexe à bon compte, « récupérateurs d'angoisses et de quêtes existentielles », profitant d'une trop grande naïveté et d'une forte ignorance, du manque de discernement et de certaines ambiguïtés chez les postulants et postulantes à cet apprentissage, le constat est assez dramatique et notamment pour un « Féminin » fortement séduit par une proposition qui tend à restituer à Celui-ci ses fonctions originelles, divines et sacrées, initiatrices et détentrices des hauts foyers de la Vie et des Sources premières....

 

 

L'élan du Féminin contemporain vers cette sphère traditionnelle est légitime et justifié, il correspond à un véritable et authentique besoin de se réapproprier ce que le « masculin » à opérer depuis au moins 5000 ans de désappropriation réduisant le dit Féminin à des rôles et fonctions de subordination à un « patriarcat » dominant et asservissant...

 

 

Il est par ailleurs regrettable d'associer et de confondre le shamanisme et la druidité et d'entretenir autant de confusions entre les cultures, les spiritualités, les philosophies, les buts, les moyens, les fonctions, les origines, les concepts, le « cadre » d'application, les buts et objectifs, les pratiques etc... Mais le « salmigondis » est aussi en vogue dans les espaces de désinformations et d'imageries truquées et manipulées...

 

 

Il y a lieu d'encourager le Féminin à se restituer ce dont on l'a tragiquement dépossédé, car sans cette volonté éclairée, lucide, consciente, du Féminin de retrouver des fonctionnalités inhérentes aux domaines du divin et du sacré, se tient, en potentialité, en promesse d'équilibre et d'harmonie retrouvés, l'instauration de nouveaux rapports, de nouvelles relations entre les polarités humaines trop soumises à un dualisme stérile, antagoniste et stupidement destructeur !...

 

 

...////.....

 

 

 

décembre et Sud 2014 131pm.jpg

 

 

Ritualiser est un acte d'Amour, ce sont des gestes et des paroles exprimant une extrême gratitude, un offertoire du meilleur de chacun et de chacune ; c'est une concélébration consciente, fervente, volontaire , enjouée et aimante avec ce qui constitue le « Vivant » visible ou non, mais vibratoirement présent, offert, ouvert et partagé...

 

 

....////....

 

 

 

décembre et Sud 2014 133pm.jpg

 

 

Nous savons depuis fort longtemps que toute  « vérité » n'est pas « bonne » à dire surtout quand elle fait acte de résilience et de résistance face à tout diktat qui tend par tous les moyens à la faire taire... Et qui hélas le plus souvent arrive à ses fins d'où le maintien au pouvoir et sur de longues périodes de dictatures qui usent auprès des populations des peurs et des craintes instaurées et manipulées pour préserver et accroître leurs pouvoir et leurs puissances de domination et d'asservissement...

 

 

L'actualité contemporaine est faite de cela et la peur entretenue, savamment distillée, produit toujours les effets attendus par les diktats idéologiques autant politiques que religieux...

 

Le monde entier est sous la coupe de ces peurs alimentées à cette fin... Avec la peur, le mensonge institutionnalisé est le second outils le plus employé pour tromper et abuser les citoyens planétaires que nous sommes... Ceci pour préserver de honteux privilèges, des appétits insatiables de domination et étendre des « filets » d'appropriation en tout domaine et en toute direction...

 

 

Face à ces entreprises basées sur l'emprise, nous n'avons salutairement pas d'autres solutions que de répondre par une ferme et vive volonté que l'on pourrait résumer par « l'Envie d'être en Vie » ! Car la Vie ne résulte en aucun cas dans son origine, dans ses processus et mécanismes, d'une quelconque « peur », mais bien d'une volonté incroyable, extraordinaire et d'un désir courageux et audacieux d'être au monde et de pérenniser celui-ci...

 

 

Notre force de résilience commence à ce niveau d'entendement et nulle part ailleurs.. . Ré-évolution interne au sein d'un désir volontaire, conscient et lucide puis synergie d'énergies au sein de processus « symbiotiques » faisant communautés d'entendements, de vœux et de souhaits...

 

...///.....

 

 

 

décembre et Sud 2014 182pm.jpg



08/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres