Les dits du corbeau noir

Pensées "Courantes" inspirées du "Chaos sensible" de Th SCHWENK.... Bran du 11 mars 2015

 

 

Pensées "courantes" inspirées de la lecture du Chaos sensible :

(Théodore SCHWENK) Bran du                28 02 2015

 

       "Si l'eau "rigole", c'est qu'elle ne s'ennuie pas !"

                        (pensée profonde de bran du !)

 

 

erquy  07 03 2015 greves roches 092pm.jpg
Photographies : Bran du

 

La SPIRALE de VIE....

 

 

La vie commence dans un ovule fécondé (le mot même "fécondation" indique qu'une "fée" préside à cela ! )

 

Cet ovule est totalement dépourvu d'angles droits comme d'ailleurs le spermatozoïde qui, (heureux élu ?) y serpente et y ondule...

 

Le berceau de la vie est donc un nid tissé de courbes et d'oscillations, d'entrelacs et de torsades ingénieuses...

 

A-t-on déja vu d'ailleurs un nid qui ne soit pas fondamentalement sphérique ? ....

 

Notre matrice initiale, originelle, ontologique est donc globalement sphérique et cela ne relève ni de la fantaise ni du hasard....

 

Est-ce aussi un hasard quand, en certaines tragiques circonstances, on nous fait mettre en possession de foetus pour réactiver en nous les rythmes et les circulations fluidiques qui nous gardent en vie ?...

 

La Vie est un Cercle qui contient le" Carré" de l'Homme, c'est ce que nous disent, avec grande sagesse et sapience, le langage et la pensée ésotériques...

Inverser, comme nous le faisons, le contenant et le contenu, c'est outrager la forme matricielle des origines et cela aboutit à l'image tragique de nos sociétés modernes !..

 

La "frigidité" de l'Etre ne vient-telle pas de l'extrême rigidité de l'homme ?

La vie est flexibilité et donc souplesse... Elle pourrait dire "- casses-toi" à l'homme qui refuse de se plier, avec intelligence et sensibilité, à cette loi !....

 

St Pabu grèves 06 06 2015 228pm.jpg

 

Notre âme est "serpentiforme", c'est ce qui lui permet de se mouvoir et de s'émouvoir !...

 

Ce qui se refuse à entrer, de plein corps et de plein coeur, dans le "tourbillon" de la Vie se fera, de toute les façons, emporté par elle !...

 

Nous avons perdu, semble-t-il, nos aptitudes juvéniles, nos facultés et capacités jouvencielles et enjouées, à sinuer et à fluctuer dans les hauts courants de la Vie....

 

Il arrive, cependant, en de trop rares fois, que l'Amour, sincère et véritable, nous réapprenne et nous restitue de tels dons et talents, (cette miraculeuse fonction première), en nous offrant de nouveau la chambre fluide, claire, limpide et circulaire, propice à nos libres et voluptueux écoulements et ruissellements...

 

Nous renouons lors, en l'orgasme communément réalisé, avec notre "Chant des Ondes" !... C'est, pour l'être humain, la plus fabuleuse expérience et approche alchimique du "sacré" !...

 

Pourquoi demeurer "entre lassés" quand nous pouvons nous "enlacer" avec la Vie, dans les méandres heureux du don, de l'offrande et de l'Amour ?...

 

archives photosVerbatim bran du 4434pm.jpg

....////....

 

 

Notre éloignement face à l'essentiel....

 

En nous, sont les "marées de l'existence" où l'on nous recommande de ne pas faire trop de vagues !

(difficile donc de se "marée" !)

 

En nous, sont les flux et les reflux, les amplitudes et les eaux provisoirement mortes, les jusants...

En nous ce que la vie apporte, en nous ce qui se retire et ce qu'elle reprend... inéluctablement !...

 

Mais, si tout est bien vibration, force, énergie, lumière, à quel rythme cela obéit-il ?

A quel rythme obéissons-nous nous-même ?...

 

Peut-être, dans un premier "temps", à celui, direct et immédiat, de notre battement de coeur et aux inspirations et expirations qui lui sont associées pour que la vie respire en nous et nous avec elle ?

 

Mais, notre "respiration" interne ne peut pas être isolée d'une respiration externe qui est celle qui émane du poumon absolu et infini de l'univers !...

 

Car comment douter que nous sommes une respiration enveloppée, insérée elle-même, au sein de la Respiration ?...

 

Nous croyons ou faisons semblant de croire (et avec une telle arrogance, un tel orgueil), que nous sommes totalement indépendants et autonomes de qui et de quoi que ce soit...

 

Frehel Février 2015 196pm.jpg

 

Ainsi de l'eau que nous buvons et gaspillons le plus souvent en toute indifférence sans réaliser, sans avoir conscience et gratitude, du fait qu'elle constitue l'un des moteurs fondamentaux de notre existence et de toute existence sur notre planète !...

 

Nous ne voulons pas reconnaître cette "dépendance" et pratiquons le déni voire le mépris, pour ce qui autorise, permet et entretient la vie...

 

De la façon la plus aberrante et contradictoire qui soit notre refus de "dépendance" (cosmique) se trouve suppléé dramatiquement par le choix volontaire et délibéré d'un asservissement, d'une servitude, d'une soumission la plus totale et l'enchaînement le plus nocif qui soit : celui d'une prédilection exacerbée pour notre égo et nos tendances forcenées à l'individualisme !....

 

greves erquy st pabu 08 03 2015 005pm.jpg

 

Notre "Arbre de vie", dont les racines et les branches sont originellement et naturellement conçues pour puiser autant dans le ciel que dans la terre, entend s'exonérer des sèves "principielles" et prétend n'avoir de réelle croissance que des engrais de la possession et des pesticides de la consommation, dont il abreuve, "robotiquement", sa pensée et ses actes !...

 

Notre humanité ne sera "solide" qu'en laissant les "liquides" l'abreuver des forces, énergie set lumières émanées des sources cosmiques et telluriques du sacré et du divin !...

 

L'homme se doit d'être "liquidé", mais certainement pas de la façon dont on s'y prend et dans le non entendement symbolique et vital que l'on en a !.... (L'argument en cela est des plus "solides" !)

 

Tout fleuve creuse son lit pour vivre, élargir et approfondir son rêve (et retrouver le cerceau insouciant et

innocent de son enfance !)...

 

Il me semble que , pour ce qui nous concerne, et bien trop souvent, c'est une tombe que nous creusons

pour y enfouir nos rêves !...

 

Si chaque ruisseau ou rivière, le moindre ru ou ruisselet, aspirent, en finalité et but, à la confluence, aux noces marines, qu'en est-il pour nous-mêmes ?

 

En quoi l'humanité actuelle est-elle une source de convergences appelant le singulier à se conjoindre solidairement et amoureusement avec le pluriel ?

 

Dans ce domaine la réponse ne peut-être que claire et limpide !...

 

Sans Eau, il n'y aurait aucune vie sur notre terre de même que, sans Amour, celle-ci ne serait qu'un désert !...

 

L'Eau, la Vie, l'Amour ont grandement à voir avec ce qui émane de la Source de toutes les sources et qui imprègne de ses flux et de ses ondes tout ce qui Fût, Est et Sera...

 

...../////.....

 

erquy  07 03 2015 greves roches 084pm.jpg

DE l'ESTRAN...

 

L'Estran est cet espace, cette étendue, qui sépare les eaux marines d'une bande de terre... C'est un lieu de RENCONTRES et d'ECHANGES, mais c'est aussi le lieu de toutes les transcendances spirituelles...

 

C'est également une CHAMBRE d'AMOUR où la mer et la terre se font des offrandes réciproques...

 

Les eaux douces vont à la rencontre de leurs âmes-soeurs qui sont elles de sel et de blanches écumes...

 

Les ambassades marines et terrestre des eaux se font des cadeaux qu'elle déposent chacune sur le velours humide de l'Estran...

 

Les "surfaces" font échanges de leur profondeur, de leurs secrets, de leurs mystères...

Les eaux se "racontent", narrent leurs parcours, leurs étapes, leurs transformations...

 

Elles vont sur l'autel de l'estran concélébrer leur mariage et remplir la corbeille des mariés de mille écrins contenant chacun un diamant de lumière....

 

St Pabu grèves 06 06 2015 176pm.jpg

 

Les flots qui ruissellent au devant des vagues ont hâte de les épouser et celles-ci se parent d'un long voile de noce surmonté de fleurs et de couronnes écumantes..

 

Nous sommes depuis toujours "invités" à ces noces, à ces "épousailles", à ces unions, mais si peu à répondre à cette invitation !...

 

Pourtant, hommes et femmes ont aussi leur "estran" et devraient pouvoir comprendre, par similitude symbolique et analogique, combien la nature nous est proche dont nous sommes parfois l'harmonieux écho et la jouissive résonance !....

 

..............//////////.............

 

 

Que d'enseignements ici pour le regard, pour nos facultés auditives et sensorielles, pour nos capacités et facultés d'entendement et de compréhension.... Et quel tremplin pour notre "imaginaire" !....

 

Rythmes et mouvements procèdent de la formation de toute chose selon des "modèles" vibratoires architecturés d'origine "cosmique"....

 

On peut, me semble-t-il, postuler sur le fait que notre vie, originellement limpide, fluidique, mobile, vibratoire, naît dans une sphère à contenu et flux spiralée, à partir d'un "pouls cosmique" et ce en compagnie des "eaux matricielles"...

 

Dans cette "cosmogénèse" le Serpent est-plus important que la pomme bien qu'il soit appelé à faire salutairement "connaissance" avec celle-ci !....

 

archives photosVerbatim bran du 4355pm.jpg

 

Un rythme natif nous est octroyé qui accompagne par mise en mouvements la formation de "corps", "d'organes", qui développent une "croissance" jusqu'à ce que les fondements et assises de la forme recherchée arrivent à leur aboutissement...

 

Le corps formé se fait "immobile" en sa structure, en son "ossature" (en équilibre, en harmonie), mais demeure mobile en toutes les circulations qui poursuivent l'entretien et la maintenance des circuits vitaux...

 

Rythme et mouvement sont aussi des parrains penchés sur notre berceau !....

 

Ceux-ci procèdent également du processus de fécondation et, ou, de jouissance mutuelle au sein de "l'Acte d'Amour", qui, vague après vague, emplit la plage de l'espace et du temps de l'écume de sa clameur et de son chant....

 

En ce rythme de "va et vient" et en ses mouvements alternés se compose la partition orchestrée par le souffle et le sang d'une Respiration qui est celle même de l'Amour et du Cosmos !....

 

St Pabu grèves 06 06 2015 460pm.jpg

 

Amener progressivement cycle et rythme à amplitude donne accès à la plénitude de l'acte et de la vie.... C'est enfanter des "vibrations" qui se conjoignent à celles du ciel et de la terre et de tout l'univers ! (Rien que cela et tout cela !)...

 

Il semble bien que cette loi de "l'alternance" constitue une rythmique qui soutient le vivant ; ramener le battement de son coeur à un seul battement, unique et exclusif auquel rien ne fait écho ni résonance et c'est la mort !...

Notre pulsation vitale est duelle, binaire et alternée....

 

Considérer que la terre et tout ce qu'elle porte de vie, présente et future, visible et non visible, est comparable à un seul coeur et l'analogie sera des plus parlantes quant à la conscience qu'il nous manque pour en prendre le plus grand soin !....

 

Le déferlement séquentiel des vagues obéit aussi à un rythme plus ou moins court plus ou moins allongé selon la grève sur laquelle il se répand et l'inclinaison et la constitution de celle-ci...

Mais, généralement, une vague plus forte succède par intervalle assez régulier à d'autres vagues de plus faible ampleur....

 

Les Anciens irlandais qualifiaient cette haute vague de "neuvième vague" et celui qui réussissait à pousser son coracle (bateaux en cuir) au-delà quittait le rivage pour rejoindre les contrées de ses rêves aventureux.....

 

Si le rêve n'étaient pas suffisamment doté de force, de désir, de volonté et de courage, l'embarcation était repoussée sans cesse vers la côte !....

 

Le rythme est en nous depuis la nuit des temps, qu'il cesse et nous allons rejoindre, aussitôt, les temps de la grande nuit !....

 

Il n'en demeure pas moins, que de ce côté ci du "vivant", nous sommes doté d'un formidable "corps sonore", mais, nous ne l'entendons pas !!!....

 

archives photosVerbatim bran du 7545pm.jpg

...../////.....

 

Si, au cours des ères géologiques de grandes métamorphoses ont du affecter toute la surface du globe, pour faire de la terre ce qu'elle est, en quoi ces "métamorphoses" auraient cessé de se produire et de poursuivre une oeuvre de "perfectionnement" à travers la vie qui nous a été donnée et qui nous fait habitant de celle-ci ?

 

Je pense que la "métamorphose" se poursuit et qu'elle est contenue potentiellement en chacun afin qu'il ne soit plus seulement un habitant de la terre mais qu'il est pour séjour l'infini et l'absolu de la Maison d'Amour !

 

......//////......

 

On pourrait légitimement se demander pourquoi la loi dite d'Evolution à programmer en son sein... la mort ?

Sacrée question n'est-il pas ? A aborder peut-être à partir justement de la dimension sacrée de l'existence et du "sacre" spirituel proposé, en définitive, à celle-ci ?....

 

Symboles art celtique 015pm.jpg

 

...../////.....

 




11/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres