Les dits du corbeau noir

Osez la Vie, la Rencontre, l'Inconnu, la Confiance, le Désir et l'Amour ! Réflexion Bran du 01 04 2015

Osez la Vie, l'Inconnu, la Confiance, la Rencontre, le Désir, l'Amour...

 

 

archives photosVerbatim bran du 4467pm.jpg

photographies bran du

 

Oui, C'est vrai, l'homme n'est pas ceci ou cela ; comme ceci ou comme cela ; ou pas assez ceci ou pas assez cela ou encore trop ceci ou trop cela... J'en conviens...

Mais, de la femme, qui n'en dirait pas autant ?...

Si bien qu'hommes et femmes passent leur temps à se reprocher mutuellement un excès dans un sens ou dans un autre en mettant l'équilibre et l'harmonie dans le tiroir du placard de l'entendement.....

 

La problématique car problème il y a, c'est que chacun voudrez que l'autre lui ressemble en grande partie ; c'est plus rassurant ainsi ;on sait un peu mieux à quoi s'en tenir des attitudes et des comportements si l'autre vous est davantage ressemblant !....

 

Mais avons-nous besoin, dans un couple, d'un second soi-même ?... L'identique, à l'usage et dans le temps, cela doit être assez lassant et, par ailleurs, de moins en moins enlaçant !...

 

Comment accepter la différence, le fait que l'autre nous sera, quoi qu'il en soit et sous une forme ou plusieurs, toujours différent ?...

 

Et pourtant l'harmonie est dans l'accord et l'accord est complément... Une note seule aussi pure soit-elle ne saurait se passer de "notes soeurs"... Pour "sonner", parfaitement, en écho et en résonance avec la "musique des sphères", trois notes ne sont pas de trop, mais suffisent amplement !.... Alors : "Vive le Ternaire !"

 

Le couple n'est pas formé de deux éléments seulement ; il faut certes, être deux ; deux personnalités, deux êtres biologiquement, physiquement, mentalement, psychiquement différents... Cependant, pour être conjoint véritablement, dans tous les aspects et dans toutes les facultés de la condition humaine, ce n'est pas suffisant !...

 

Ce qui fait l'union au sein de la relation entre deux êtres, c'est ce qui les lie et les relie, soit le produit conjugué, offert, connecté, articulé, accordé, assorti, de leurs pensées et de leurs actes "nocés" dans l'entendement, la compréhension, la complicité, l'écoute, l'attention, l'intention formulée, le créatif et le récréatif, l'imaginaire....

 

C'est ce que le deux enfante, pour lui-même et pour l'autre, à travers une dimension qui s'efforce sans cesse vers la synthèse et l'harmonisation...

 

Ce qui est mis au monde de la relation conjointe constitue la base "3" ; socle , assise, fondement, stabilisation, équilibrage de la pyramide conjugale, mais aussi et surtout dynamique, action, énergie, stimulation, motivation, émulation, articulation heureuse de celle-ci...

 

Ce "troisième personnage" est, en fait, formé de l'association sensible, claire, lucide, volontaire, désirable, consciente de deux êtres souhaitant faire vie "comme une"...

Chacun et chacune dressant une table pour l'autre ou complétant la table de l'autre et le troisième personnage y servant le plus beau, somptueux et savoureux des repas !...

 

Ce troisième élément, singulier et pluriel, unique et multiple à la fois, c'est l'Amour !....

Soit, le fruit communautairement cultivé sur l'Arbre d'une vie aux racines et branches ramifiées ; une arborescence mutuelle où une sève de tendresse et de caresse offre, à deux troncs aimablement "souchés", en leur doux aubier, un élixir de jeunesse, un breuvage d'immortalité, une potion de santé, de revitalisation et de régénération...

 

Ce fruit n'a de sens que parce qu'il appartient à une "Essence" ; des plus subtiles et éthériques d'ailleurs....

Il naît d'une "cosmunion" mettant en rapport et relation aimante l'humain et le divin, mais aussi la terre et le ciel, l'ombre et la lumière, la nuit et le jour... et faisant passer du "profane" au "sacré", du charnel, du sensuel et du corporel au spirituel, au sein d'un rituel fait de purs dons et de multiples offrandes réciproques...

 

.................//////.................

 

Flora 01 04 2015 11 010pm.jpg

 

Je suis très souvent amené à constater au sein des "accompagnements" que je réalise combien le féminin, fortement éprouvé dans ses relations désastreuses avec le masculin, est amené à renoncer à tout nouveau rapport intime avec celui-ci...

 

(Dans ce domaine plus particulièrement, le "féminin" à tendance à se "confier" davantage au "masculin" lequel à bien plus de réticence face à un autre homme !)...

 

Toute confiance ayant été abusée et le corps et la pensée ayant mémorisé les souffrances induites dans le désaccord et la mésentente ; le renoncement s'instaure et ce durablement...

 

Hors, la "confiance" est la clef qui ouvre à la relation ; celle qui permet d'oser au-delà des réticences et des retenues alimentées par la peur, le doute et la crainte....

 

Ces freins se cumulent et sont d'autant plus puissant que les expériences malheureuses se sont aussi, dramatiquement, cumulées !...

 

Il n'est face à cela qu'un seul levier : l'Amour !

En effet, ce n'est pas Lui, ce n'est jamais Lui qui est en défaut ou à l'origine même des épreuves rencontrées...

 

C'est plutôt le contraire ; soit notre attitude et nos comportements par rapport à ce qu'il exige de nous de don véritable, d'écoute et d'attention dans le quotidien et dans la durée, vis-à-vis de ce qu'il inspire, soutient et accompagne...

 

La peur est au coeur, au centre, de nos difficultés à être et à vivre...

L'identifier est une première étape, la maîtriser ; une seconde, la transcender ; une troisième....

 

Il n'y a de vie que si l'on ose la vie !....

 

 

Flora 01 04 2015 11 311pm.jpg

 

Renoncer à donner, à offrir, à notre vie, un présent et un "avenir" ; c'est accentuer notre mort à venir, c'est nous retirer peu à peu des mouvements et des circulations de la vie, de ses rondes et de ses danses, de ses spirales, de ses écoulements et ruissellements dans le fleuve du toujours possible........

C'est refuser la sève nouvelle dans l'aubier d'un nouveau printemps !....

 

Hors la vie, qui est, il est vrai, une parenthèse existentielle bordée de solitudes, nous offre en échange, en compensation, en surprise, en miracle même, le somptueux et précieux cadeau de la "rencontre" ; rencontre sans laquelle nous ne serions qu'un grain de sable dans le désert de l'indifférence et de l'inutilité...

 

Flora 01 04 2015 11 008pm.jpg

 

Oser la vie ; c'est donc faire confiance au-delà de la peur à ce que le désir, volontaire, conscient, réaliste, éclairé, mais aussi "poétique", "imaginatif", "innovant", nous réserve de rencontres, d'échanges, de partages, de découvertes, d'enchantement et d'émerveillement...

 

Une dynamique du désir est, je pense, ô combien, préférable à ce qu'actionne un mental dominé par la peur et entretenant sans cesse celle-ci...

 

Nous avons plus à "gagner" qu'à perdre quand nous "osons la vie", et ce, en toute liberté, responsabilité, lucidité et confiance...


Oser la vie ; c'est se tourner de nouveau vers le soleil ou les étoiles de la rencontre et se nourrir, se sustenter, s'abreuver généreusement, joyeusement et "jouissivement" aux Forces, Energies et Lumières dispensées et offertes avec bienfaisance et bienveillance....

 

Combien de divorces, de ruptures, de blessures, de "traumatismes", imputent à l'Amour ce qui n'est que le fait, la cause, la conséquence, de l'homme, de la femme, qui ont cessé, en eux et entre eux, de le servir et de l'accomplir ?...

 

Comment lancer de nouveau sa barque sur les océans inconnus, vers les terres méconnues quand nous avons fait "naufrage d'amour" ?

 

Par le fait même que seul "l'inconnu" peut nous remettre au monde du vivant comme le dit une poétesse !...

 

 L'inconnu ; c'est être, (cela peut être), de nouveau et dans la plénitude d'être, UN est comme "nu" et "mue" dans la recouvrance d'Amour !...

 

Flora 01 04 2015 11 310pm.jpg

 

Comment naviguer dans les hauts et profonds courants du monde et de l'univers, si nous laissons notre corps, nos pensées, nos désirs, en cale sèche ou à l'abandon dans la vase du renoncement ?...

 

Ce n'est pas parce que nous avons connu près de l'autre, en soi tout autant, le "désamour" que l'Amour n'existe pas, ne saurait exister, n'existera jamais !...

 

Qu'avons-nous véritablement connu du dit Amour ? ...

Où, quand, comment, pourquoi, nous-a-t-il visité une nuit ou un jour ; en quel temps, en quel espace nous a-t-il "conjoint à "Lui" et en cela et par cela à l'autre ?...

 

Tout amour authentiquement offert et donné retourne à la Source intarrissable, absolue et infinie de l'Amour...

Rien de perdu, rien d'abandonné, rien de "trahi", rien de bafoué, rien de "méprisé", dans le "Don d'Amour", il demeure pur et intact comme l'élan vrai qui l'a suscité et incarné, mais une partie émanée de Lui, un fragment de sa Substance, retrouvera, après son offertoire terrestre, existentiel, humain, son Tout, son Unité, son Unicité éternelle, spirituelle et sacrée...

 

Ces "propos" s'adressent de la même façon aux deux polarités...

 

La vie (son "Origine", sa "Formation", son "Evolution", son "Principe", son "Anima", son "Essence") est conjonction et non séparation ; addition et non division, solidarité et non indifférence ; ajout et non retranchement, conjugaison et non mise à l'écart ; confiance et non défiance ou méfiance ; coopération, symbiose, partenariat et non course effrénée et destructrice aux besoins individualistes et égotiques...

 

La vie ; c'est le désir d'être en vie, en toute conscience et en tout "Amour" et non la peur (compréhensible, mais non despotique, réelle, mais non invincible...) d'oser s'offrir en confiance à elle...

 

C'est un soleil qui nous pénètre de sa chaleur et qui nous "réénergétise" que si nous osons, savons, voulons, désirons, ouvrir les volets et les persiennes de nos paupières et de notre coeur...

 

Refuser l'écoulement d'amour ou le détourner vers les marécages de la possession et de l'illusion, c'est refuser l'eau pure, fraîche, transparente, que vous tend, dans le désert, un autre voyageur de l'existence ; votre semblable appelé "frère" dont l'appartenance à l'humanité réside dans son geste de bon secours guidé et inspiré par l'Amour !...

 

Osez la Vie, la Confiance, la Rencontre, L'Inconnu, l'Amour, c'est ce que nous disent tous les sages et tous les aimants poètes messagers !...

 

archives photosVerbatim bran du 4386pm.jpg



02/04/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres