Les dits du corbeau noir

odes fragmentaires Bran du Décembre 2013

 

Odes fragmentaires – collier d'instants divers     Bran du       DEC 2013

 

Photographies : Bran du

 

divers dec2013 eau champ lune 041pm.jpg

 

Odeur persistante des fenouils

 

alors que les fougères accroupies à l'autel de l'automne

 

prient pour la mort bienvenue...

 

 

 

Le vent, cette nuit, rafale après rafale,

 

a mené l'assaut sur les monts ébouriffés d'ajoncs et de pruneliers sauvages...

 

Il s'est retiré à l'aube vainqueur de lui-même...

 

 

 

Un trait, rien qu'un trait, rectiligne, fidèle,rapide,

 

Un trait ; toujours le même, allant d'un point à un autre de l'étang...

 

- La trajectoire du martin-pêcheur...

 

 

 

Dès le matin

 

Le cormoran plonge

 

dans le désir au manteau d'écaille...

 

 divers déc 2013 affiche oiseaus 001pm.jpg

 

Mouettes et goélands, aigrettes blanches,

 

Combien porteuses de ce ciel breton

 

qui navigue entre ombres et lumières...

 

divers déc 2013 affiche oiseaus 004pm.jpg

 

Au porte de l'hiver

 

la nature encore et toujours

 

fait éclore sa couvée de pieds bleus...

 

divers dec2013 eau champ lune 054pm.jpg

 

 

 

Cerceaux rouges sur la piste bleue du ciel...

 

Arche d'un automne en parousie...

 

Demain, je me mets à la confiture de baies d'églantier...

 

 

 

Odeur de pommes au four ;

 

pommes de trois pommiers différents

 

rencontrés pendant la promenade d'hier après-midi...

 

 

 

Fin juin, il y avait parmi les ronces,

 

sous les buddléias, des plants de menthe ,

 

L'automne les a faits disparaître...

 

 

 

Le jardin exprime sa plus grande patience

 

tout au long de l'hiver...

 

Sagement, il poireaute avec ses poireaux !...

 

 divers dec2013 eau champ lune 025pm.jpg

 

Les vagues sans cesse

remodèlent le plissé de la grève

 

renouvellent l'autel de leurs offrandes marines...

 

 

 

Tant d'ailes me survolent ;

 

survolent le toit du moulin

 

comme pour me dire “ voyage, voyage...” …

 

 

 

Sait-il pourquoi il hurle ce vent ?

 

Pourquoi il déchire le drapé des noces de la nuit ?

 

Tant de rage à se perdre, à oublier son origine....

 

 divers dec2013 eau champ lune 087pm.jpg

 

Etre plaisant ou déplaisant ;

 

Consciemment ou involontairement...

 

Autant d'îles que de récifs en cette navigation !...

 

 

 

L'herbe ou la pierre ne cherchent pas

 

à être “plaisant ou déplaisant” ;

 

leur sagesse est lus grande qu'une assemblée de sages...

 

 

 

Le matin ramène le soleil à sa niche...

 

Je vais entre aube et crépuscule...

 

Par des chemins effacés...

 

 

 

Chaque pensée est un os à ronger

 

dont je cherche la substantifique moelle !

 

Mais je n'aime pas les os à moelle !...

 

 

 

La masse houleuse, frappe, percute

 

les roches millénaires, tambourine à la porte de l'Europe...

 

De mon tambour, je frappe avec elle, je marie mes sons aux siens...

 

Chacun y va de son rythme, de sa cadence, de sa force...

 

Chacun fouette le chaos, le fait crier et accoucher de formes ondulantes

 

qui remodèlent et lissent l'argile de l'instant...

 

C'est une immense pulsation que la mer et ses houles

 

C'est le rappel d'un premier coeur

 

appuyant son rythme sur celui des mondes surgissant du néant...

 

Frapper du tambour c'est comme ébranler un dragon de glace et de feu, c'est hérisser l'échine d'une montagne d'écailles...

 

Heurter la peau des origines, c'est concourir aux jaillissements des laves de mémoire...

 

C'est faire irruption dans l'essentiel et faire trembler la terre, tous les os, toutes les chairs, d'un pas de dinosaure...

 

Tu m'as tendu une pierre

 

Je t'ai donné un mot ; de ceux qui fracassent les pierres sur lesquelles se ruent les eaux...

 

 divers dec2013 eau champ lune 060pm.jpg

 

Souvenirs bretons :

 

 

 

En creusant le bois, hiver après hiver, il se disait :

 

- Cela vaudra bien cent messes...

 

Et le bois supportait cela !...

 

 

 

Elle avait usé ses yeux et ses mains

 

à couvrir la bannière paroissiale de fils d'or...

 

Son homme, balancé à la mer, lui n'eut droit qu'à un vieux drap...

 

 

 

L'armateur de Saint-Malo

 

admirait sa demeure faites de lourdes pierres...
mais, pour cela, combien de péris en mer ?...

 

 

 

Il avait plus de sel sur la langue

 

qu'une “morue verte”...

 

Sa prière même sentait la soute...

 

 

 

1514... Et le panier de l'Europe

 

dégorgea de morues...

 

Lors, le laboureur se fit pêcheur....

 

 

 

Au bal des marins,

 

elle avait dit “oui”,

 

mais pour la mer, ce fut “non” !...

 

 

 

Loin des costes de Bretaigne

 

se tient l'Yslandre”...

 

Le mousse lui, n'avait jamais été plus loin que les jupes de sa mère !...

 

 

 

 

 

....................... … /// … …........................

 

images dessin décor  dec2013 051pm.jpg

 La vie peut, par bonheur, se réduire

 

à un bol de soupe chaude

 

attendue depuis des heures...

 

 

 

La confrérie du héron,

 

je la préfère à celle des goélands,

 

sauf, peut-être, quand je t'aime !...

 

 

 

17 H 40 . gare routière de St Brieuc :

 

Des cars bondés d'étudiants...

 

Allez, roulez bruyante jeunesse !...

 

 images dessin décor  dec2013 052pm.jpg

 

.....................

 

Le pêcheur à pieds

 

 

 

Il soulève des cailloux

 

avec ses mains pierreuses...

 

Là est sa vie !...

 

 

 

Sous la grosse pierre :

 

une étoile de mer...

 

Lors s'illumine le ciel de son coeur...

 

 

 

Le bouquet recule face au havenet ;

 

il saute en zigzag puis s'échappe...

 

la vie ainsi parfois...

 

 

 

Du sang plein les mains,

 

du sang le long de ses cuisses...

 

Naturel est son sacrifice !...

 

 

 

Renverser la pierre

 

puis la remettre en place...

 

Un poète ne ferait pas mieux !...

 

 

 

Sa jubilation est concomitante

 

à la vivacité défensive d'une étrille...

 

Le cancer ne gagne pas toujours !...

 

 

 

................... … /// … …..................... 19 12 2013

 

 AG Chaudron dec 2013 006pm.jpg

 

On voulait absolument le “qualifier”,

 

lui donner épithètes et attributs...

 

Sa réponse tenait dans une calligraphie ; jamais la même !

 

 

 

En dehors de la Nature

 

Nul trouble, nulle lumière...

 

Si ce n'est le dénudé d'une femme....

 

 

 

S'il nous fallait conserver quelque chose,

 

ce serait un poème ;

 

les trois derniers ou premiers mots...

 

 

 

J'ai hâte, d'aller à l'entrée du port

 

compter combien d'oies bernaches

 

sont revenues cette année...

 

 

 

Six cormorans,

 

le ventre bien tendu par un bel été,

 

pêchent à moindres efforts dans l'étang...

 

 

 

Je sais bien combien c'est difficile,

 

combien le vertige guette

 

mais, écoute un peu la pluie....

 

 

 

Je vais à la grève...
Je me hâte vers cette embrassée

 

dont nul ne peut décrire les lèvres !...

 

 AG Chaudron dec 2013 010pm.jpg

 

Je sais bien que tu n'es plus là,

 

mais ma mémoire est vaillante qui se souvient toujours...

 

Ce n'est pas maintenant que tu mourras pour la deuxième et ultime fois !...

 

 

 

Pourquoi tailler le bâton

 

Si tu n'as pas

 

toute la forêt pour te soutenir ?...

 

 dec 2013 divers 019pm.jpg

 

Quand la mer se retire du rivage

 

elle fait comme une révérence...

 

mais, elle reviendra, couverte de son chapeau d'écume...

 

 

 

On appelle ce coin de plage : les Murs Blancs,

 

mais ce n'est que revêtement de peinture...

 

Le blanc n'a point de murs !

 

 

 

.............. … /// … ….......................

 

 

 

Le chemin des grèves

 

est bordé de jubilations

 

frémissantes et secrètes...

 

 

 

Mettre le pied sur une grève,

 

c'est faire glisser le tissu

 

le long des épaules d'une femme...

 

.............................................

 

 dec 2013 divers 015pm.jpg

 

 

Nous détenons l'essentiel ;

 

le plus fondamental...
Tout cela mis en détention !...

 

 

 

Sous le bleu du travail

 

couve la rouge colère

 

contre les cols blancs !...

 

 

 

La poésie ; toujours vierge

 

sans cesse déflorée...

 

Le seul désir demeurant désir !...

 

 

 divers dec2013 eau champ lune 032pm.jpg

 

Il se voulait ensemencer la lune

 

du solaire

 

de ses grains !

 

 

 

Si le bonheur réside dans le partage,

 

l'argent ne peut faire le bonheur ;

 

La monnaie à deux parties qui ne se regardent jamais !

 

 

 

La nuit ne saura jamais

 

combien le jour se prolonge

 

dans l'envol d'une aigrette...

 

 

 

Il y a des lieux

 

Où l'herbe qui croît

 

communiquent sa flamme à mes yeux...

 

 

 

J'aimerai, une fois

 

la brume dissipée,

 

que ton visage m'apparaisse dans toute sa lumière...

 

 

 

Marcher entre le ciel et la terre

 

dans l'immensité nue des herbes et des mousses

 

pour être simplement “ la vie en mouvement”...

 

 

 divers dec2013 eau champ lune 010pm.jpg

 

Le Chêne-Hut ( Allée couverte dite …) (Rituel du solstice d'hiver)(21 12 2014)

 

 

 

Autour de la couronne tressée

 

faite de chèvre-feuille et de coudrier

 

Dix-huit mains font la ronde...

 

 

 

A la porte de l'Est le chêne étend ses bras

 

Serre la pierre sur son coeur

 

et nous avec !...

 

 

 

Le bois trop humide dégage une épaisse fumée...

 

Nous sommes fumés comme des saumons ;

 

Comme eux nous avons source et océan...

 

Comme eux nous savons d'où nous venons, où nous allons...

 

 divers dec2013 eau champ lune 025pm.jpg

 

Le vent fait rage

 

au sommet de la colline

 

Mais que de douceur dans nos voix, dans nos coeurs !...

 

 

 

Le blè lève! le blé lève !

 

Le terreau de nos corps

 

s'apprête aux emblaves de l'Esprit...

 

 

 

Nous sommes là, assemblés

 

Faisons ronde sur la terre

 

pour fêter “l'Enfant-Lumière”...

 

 

 

Dans le nid de feuilles et de mousses

 

Un oeuf est déposé

 

- Hommage à la flamme première -

 

 

 

L'Essentiel,

 

Ici, en ce lieu, en cet instant...

 

Concélébré !.

 

 

 

............................................................

 

 divers déc 2013 affiche oiseaus 002pm.jpg

 

 

Monts d'Arrée déc 2013

 

 

 

Vous ne saurez rien de la Mère

 

Si vous n'avez épousé

 

ses rondeurs d'herbes folles et de blés...

 

 

 

Parmi les schistes acérés

 

des touffes isolées d'herbes rases

 

font voluptueusement songer aux mystères de la Femme...

 

 

 

Les nuages viennent s'allaiter

 

au sein acéré

 

d'une aréole de schiste..

 

 

 

Tant que tu n'auras pas eu

 

à gravir un chemin du ciel

 

Ton coeur battra au plus bas !...

 

 

 

Le lac dans le ciel

 

Le ciel dans le lac

 

Voir c'est naviguer de l'un à l'autre...

 

 divers dec2013 eau champ lune 074pm.jpg

 

N'être de la lumière, que le reflet

 

le simple et merveilleux reflet...

 

Naître lors de cette eau, de ce feu qui font corps...

 

 

 

Quoi de plus limpide

 

que ce ru, que ses eaux,

 

qui lavent les mots de tout le superflu ?...

 

 divers dec2013 eau champ lune 030pm.jpg

 

L'ankou veille du haut de l'ossuaire

 

- sa faux emmanchée à l'envers -

 

Parfois, il sourit à la vie !...

 

 

 

C'est haut lieu de forges

 

Que ces crêtes échevelées...

 

Soit l'enclume, soit de la lumière, l'épée !...

 

 

 

L'ultime sanction du monde Celte :

 

Etre privé, exclu, de l'intime relation

 

avec la terre, l'air, l'eau et le feu !...

 

 

 

Tout “méfait” appel une “compensation”

 

La malveillance se rachète par la bienveillance...

 

L'important étant de maintenir les “équilibres”...

 

 

 

Je ne bâtirai nul chapelle sur ce sommet ;

 

Le sommet résume toute oeuvre humaine

 

dans l'humilité et la modestie de ses herbes rases !

 

divers dec2013 eau champ lune 063pm.jpg

 

En ce lieu

 

ne dépose aucun mot

 

mais laisse ta pensée recouvrir comme recouvre la neige !...

 

 

Les eaux qui croupissent en bas dans le marais

 

n'oublient jamais

 

leur source qui est au ciel !...

 

 

 

Le roc, cet éperon à la proue du Grand Ouest,

 

Etrave les vents et les souffles...

 

La pensée en jaillit, en flocon d'écume...

 

 

 

Dans son habit de crachin et de brume

 

veille le Guetteur

 

de soleil et de lune...

 

 

 

Il y a ainsi des lieux

 

pour naître, mourir et renaître ;

 

pour plonger coeur et pensées dans l'infini et inépuisable Chaudron.

 

divers dec2013 eau champ lune 004pm.jpg

 

(Roc Trevezel … Roc Trédudon... Montagne St Michel... Marais du Yeun Elez...)

 

.........................................................................................................

 

 

Monts d'Arrée Visitations secondes Bran du Déc 2013

 

 

 

Si le coeur vient à vous manquer, si le quotidien vous paraît gris,

 

sachez qu'il est un pays...” Là-bas dans les Monts d'Arrée (Patrick Ewen)

 

Roc trevezel huelgoat mai 2013 204pm.jpg

 

 Ne me parlez-pas de moi. Sur ma tête mettez une pierre d'argile

 

blanche et parlez-moi de la terre.” Xavier Grall

 

 

 J'ai marché dans l'austérité de ces chemins,

 

sur le caillou des os amoncelés,

 

sur les débris d'un volcan laminé par les millénaires...

 

J'ai usé ma couenne, tordu mes chevilles,

 

versé dans les ornières trouées par les saisons rudes de l'hiver...

 

 

 

Etrange que ce désert qui n'est point extrême solitude,

 

mais sollicitude pour qui aime l'immensité des terres...

 

 

 

J'ai chaussé la “Chaussée du géant”, là où tous les vents mettent “pieds à terre”...

 

 

 

De ces échines, de ces poitrails balafrés, j'ai été, je le jure, le cavalier...

 

 

 

J'ai enfilé, ici et nulle part ailleurs avec autant de bonheur, mes bottes fourrées d'ajoncs et de bruyères...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 247pm.jpg

 

Je suis allé, d'un bon pied, user la semelle des sentiers avec pour compagnie de forts belles lumières, avec une brise légère qui chuchotait à mes oreilles des histoires de marées plus ou moins salées...

 

 

 

- Désolée, je suis désolée, me disait la route serpentaire...

 

- Mais point, Madame, ne le soyez car votre allée m'est princière ; sainte m'est votre poussière faite d'étoiles fragmentées et de comètes de naguère !...”

 

 

 

....................................

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 205pm.jpg

 

 

L'enlisement guette, en ces tourbières, l'imprudent,

 

mais combien doit craindre davantage, pour son âme,

 

l'impudent arrogant et mécréant !...

 

 

 

Ne presse ici le pas vers l'eau courante ;

 

le poème, après l'attente,

 

boira aux claires paroles...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 137pm.jpg

 

Si, à cette heure, vous ne savez pas, ne savez plus, conjuguer ni aube ni crépuscule,

 

Laissez vos volets clos et vos paupières au repos,

 

ne laissez, votre Verbe, faire erreur !...

 

 

 

Le sable, noir par endroit,

 

reçoit les baisers modulés de l'onde, de la vague ;

 

tous ceux préservés de la jalousie des vents...

 

 

 

On dit qu'en ces lieux réside le soupirail des Enfers,

 

mais le paradis, ici, n'est jamais bien loin,

 

qui, pour les amants, fait tanière...

 

 

 

Certes, le paysage est “ce qui se voit”,

 

mais comment faire abstraction de ces souffles, de ces voix,

 

qui guident les yeux vers les pistes de danse ?...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 219pm.jpg

 

Il y a une lande aux roux versants

 

où, en quelques échancrures et encoignures,

 

des jeunes chênes donnent leurs bras à la lune...

 

 

 

C'est du plus haut

 

que l'étendue se donne à lire,

 

que l'on parcoure son poème, ligne après ligne...

 

 

 

Si la plage est bien polie

 

le roc bien élevé ;

 

c'est que tout ici à de la tenue !...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 233pm.jpg

 

Au bout des terres, le promontoire

 

convoque l'homme, l'invite à plonger son regard

 

dans l'infini de la mer...

 

 

 

Il n'y a point de point à la ligne

 

que forme l'horizon...

 

Chaque jour à sa virgule, chaque instant sa suspension !...

 

 

 

Offrez-moi une carrière

 

et, dans la carrière, la pierre bleue

 

qui fait rougir les ardoisières...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 246pm.jpg

 

Un mont hérissé de rousseurs

 

avec ici et là des petits yeux de sangliers

 

et un sang, rouge et vert, au plus secret de ses artères, au plus secret de ses sentiers...

 

 

 

La petite orchis voulait voir la mer...

 

Sa mère la confia au vent qui, de ses ailes,

 

la déposa au coeur du Roc Trevezel...

 

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 231pm.jpg

 

La lumière à son revers

 

et son reflet en l'homme

 

qui sait lire l'envers...

 

 

 

L'arbre admire son double ;

 

les ombres que projette la lumière...

 

l'arbre est assez fier d'être aussi fidèle à lui-même...

 

 

 

On ne saurait ajouter

 

quoi que ce soit à l'essentiel

 

si ce n'est retrancher ou soustraire !...

 

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 192pm.jpg

 

......................................................................................

 

 

Monts d'Arrée... partie 3 Bran du 23 12 2014

 

 

 

1 / Offrez-moi un lieu d'herbe

 

et poussera un poème

 

fait de lettres folles...

 

 

2 / Face à l'espace

 

j'ai mon reflet,

 

mais en mieux !

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 226pm.jpg

 

3 / On y vient avec un corps,

 

on en revient avec une âme ;

 

perdu ou sauvé, corps et âme...

 

 

 

4 / Il n'y a pas de place ici pour l'encombrement ;

 

ciel et terre sont nus

 

afin de mieux nous dévêtir...

 

 

 

5 / Si tu a un rendez-vous à donner

 

donnes-le ici. Tu ne crains rien...

 

les lapins y sont déjà !...

 

 

 

6 / Qu-as-tu à faire

 

de tout ce que tu sais ou crois savoir

 

quand seul l'inconnu te remet au monde ?...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 206pm.jpg

 

7 / Pour alliance

 

le soleil et la lune

 

t'offrent leur anneau...

 

 

 

8 / La vie s'écoule entre deux berges

 

et ne s'attarde au rivage...

 

Elle te dit : “- Ne quittes ni ne délaisses le flux”...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 215pm.jpg

 

9 / Certains hommes sont des papillons

 

qui vont de fleurs en fleurs...

 

Seules certaines sont au parfum !...

 

 

 

10 / Enfin, un lieu pour tout oublier

 

et puis se resouvenir

 

de tout ce que l'on n'a pas vécu d'essentiel...

 

 

 

11 / Il faudrait, la nuit,

 

attendre le jour

 

comme l'absence attend l'amour...

 

 

12 / Je ne jetterai pas de pierres,

 

je ne crierai pas,

 

mais le silence saura combien j'aime cette terre...

 

 

13 / La violence n'est pas d'ici ;

 

elle est en l'homme qui n'est pas d'ici

 

mais à cent lieux de l'essentiel...

 

 

 

14 / L'homme n'a ici de place

 

que dans l'interstice ou l'embrasure

 

laissé entre la terre et le ciel, les vents et les pluies...

 

 

 

15 / Il n'y a pas de plus grand amour

 

que celui des herbes tremblantes

 

qui frémissent dans l'attente du vent...

 

Roc trevezel huelgoat mai 2013 260pm.jpg

 

16 / La lumière est telle en ce lieu

 

que l'ombre, elle-même,

 

se surprend à l'aimer...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 261pm.jpg

 

17 / On voudrait dire un mot,

 

mieux, faire un geste

 

mais la pensée s'envole à tire d'ailes...

 

 

 

18 / Tu voudrais te faire confiance

 

alors regarde, écoute, exerce toi à sentir...

 

Toutes les noces sont là !

 

 

 

19 / Tu viens avec tes blessures...

 

Tu repars avec un baume

 

pour tout ce qui ne veut pas cicatriser...

 

 

 

20 / Il y a une fraternité des pierres ;

 

entre les vents et les pluies, aussi...

 

L'homme, encore à pourvoir...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 236pm.jpg

 

21 / L'herbe d'or

 

se met au vert ;

 

Attend son conteur bleu... (A Erwan)

 

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 235pm.jpg

 

22 / L'offrande

 

non seulement dans la main mais aussi dans le coeur...

 

l'offrande, dans le coeur de la main...

 

 

 

23 / Nous sommes sans limite

 

bien que limités...

 

Rappelle-toi qu'ici tout s'espace, toi aussi...

 

 

24 / On ne saurait tout dire,

 

On ne saurait tout exprimer ;

 

le moindre brin d'herbe ferait cent fois mieux...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 225pm.jpg

 

................................................................................................

 

 

Roc trevezel huelgoat mai 2013 132pm.jpg

 

25 / Les pierres et les herbes

sont les marraines

d'une seconde naissance...

 

26 / Ici et là, un café

pour délier une langue

trop longtemps contenue...

 

27 / Marcher au coeur d'un volcan

évidé, laminé, jusqu'à l'os...

Retour aux origines !...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 216pm.jpg

 

28 / Tout sommet permet de dominer

l'espace qui l'entoure...

Puisse l'âme y prendre de la hauteur !...

 

29 / Territoire, domaine, contrée, royaume...

enseignent à l'homme

sa propre géographie...

 

30 / Entre deux feuillets de schiste

surgit l'or du soleil

dont le couchant se pare en son déclin...

 

31 / “-Où vas-tu de si bon pas

poète des rocailles ?

- J'ai rendez-vous avec une belle brume !...

 

 Roc trevezel huelgoat mai 2013 254pm.jpg

 

32 / Les animaux d'abord, puis les hommes à la suite,

ont tracé les sentes et les pistes.

Reste au coeur à trouver son chemin !...

 

33 / La pierre bleue (ar men glaz)

pour protéger le rêve de l'homme

d'un ciel de cauchemars...

 

34 / J'aurai aimé que sur tout cela tombe la neige

mais de neige, il n'y en a pas...

Alors, s'il te plaît, O femme, recouvre-moi !...

 

Roc trevezel huelgoat mai 2013 240pm.jpg

Roc trevezel huelgoat mai 2013 140pm.jpg

 

............... ... /// ... /// ... /// ... //// ... ..................................

 



23/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres