Les dits du corbeau noir

NOUVELLES DES MEGALITHES ...2019 BRAN DU 06 10 OCTOBRE

 

Corrèze 1 2019 et Récup 927pm.jpg
En Corrèze Photo Bran du

 

 

 

 

Nouvelles des Mégalithes Bran Du 06 10 OCTOBRE 2019

 

 

 

Les recherches progressent à propos des « mégalithes » et des « architectes » qui conçurent avec une très grande précision ces monuments aux diverses formes dont il ne subsistent hélas que peu de témoins (Peut-être un menhir sur 10 et encore!)...

 

Considérés comme des « idoles », des « simulacra » par le clergé chrétien il a été l'objet de très nombreuses destructions et parfois massives...

 

Ils étaient la survivance de cultes considérés comme païens et de pratiques liés aux croyances anciennes ; des croyances qu'il fallait éradiquer totalement ou à défaut recouvrir par des édifices de la chrétientés en donnant la nouvelle orientation souhaitée à ces croyances et pratiques...Ainsi les cathédrales, basiliques, églises et chapelles chrétiennes implantées volontairement sur les terres et les lieux sacrés du paganisme...

 

 

Ils furent l'objet de nombreux textes émanant du plus haut pouvoir religieux interdisant les cultes anciens et demandant la destruction des « idoles » ceci avec fortes menaces pour ceux qui n'obtempéreraient pas à cet ordre...

 

 

Cela a abouti à au moins 80 % de la disparitions des monuments mégalithiques ou à la christianisation de ceux-ci sur tout le territoire de la France et d'ailleurs...

 

 

Le fait qu'au 18é siècle et début du 19è se mit en place un « chasse aux trésors » (l'or ou les objets et métaux précieux contenus dans les sépultures) continua de détruire grand nombre de monuments (parfois à la dynamite!)...

 

 

L'avidité aussi sous diverses formes contribua à faire disparaître du paysage ces témoins gênants pour l'agriculture et le passage des engins agricoles... (Cela est arrivé il y a pas longtemps encore en Bretagne. L'agriculteur coupable de déplacements opérés dans son champ a été condamnée à remettre les monuments à leur place d'origine.)

 

 

Parmi les plus célèbres pourfendeurs d'idoles on notera les noms de Charlemagne et de St Martin...

 

 

Bien souvent hélas ces antiques témoins ont fait l'objet soit de dégradations diverses et variées soit d'un oubli profond, soit d'une indifférence totale, les laissant retourner à la ruine et à l'enfouissement par la végétation. Cela vaut pourtant aussi pour des monuments jadis classés « monuments historiques » !...

 

 

La bêtise a trouvée son alliée avec l'ignorance, la cupidité ainsi qu'avec la méconnaissance d'une mémoire conséquente qui nous est pourtant constitutive !...

 

 

Depuis peu et grâce à de nouvelles méthodes scientifiques d'investigations et des supports informatiques de pointe, nous savons que cette période de la Préhistoire dite du mégalithisme a débuté en Bretagne et qu'elle se serait diffusée en Europe (sans doute par le cabotage côtier et par les circuits terrestres liés aux échanges et au commerce..)...(On bougeait encore beaucoup à ces époques.)

 

 

La Bretagne serait donc le berceau du mégalithisme avec des ensembles monumentaux connus et reconnus dans le monde entier...

 

 

Des archéologues et des chercheurs ont assez tôt repéré les liens et les rapports précis entre les implantations groupées ou isolées de ces monuments avec des notions d'orientations. (Les points dit cardinaux, la carte du ciel avec les pléiades, à priori, avec les levers et couchers de soleil notamment aux solstices et aux équinoxes...

 

 

On ne mettait pas en place un monument mégalithique (funéraire ou non) à n'importe quel endroit et sans doute pas à n'importe quel moment ni dans n'importe quelle forme et circonstance...

 

 

La préoccupation de cohérence et d'exactitude, de précision est au cœur et au centre de la pensée mégalithique, une pensée qui se renforcera dans le monde Celte...

 

Corrèze 1 2019 et Récup 928pm.jpg

 

 

 

Il s'agit d'établir avec justesse et parfait ajustement la relation et les correspondances sacrées entre la Terre et le Ciel, entre le monde humain et le monde divin, entre un Point Source de la Création (supposé et entendu comme « céleste ») et toutes les créatures et formes de vie en résultant...

 

 

C'est là le fondement de la spiritualité originelle et la recherche de pratiques et de mises en forme connectant toute « matière » à sa source spirituelle...

 

Nous aurions grandement besoin aujourd'hui de nous reconnecter de la même façon et ce, dans un même esprit d'entendement et de considération, de ferveur et d'offrandes.... (Sans omettre la dimension « universelle » « Unis vers Ell » de cela!)...

 

(Faire l'économie des idéologies et des diktats religieux nous feraient à tous et à toutes le plus grand bien en orientant nos pensées et nos actions dans un plan d'équilibre et d'harmonie qui était déjà celui des Grands Anciens et des Grandes Anciennes!)...

(Il n'était alors de « guerres de religions »!)...

 

 

Nous sommes loin de concevoir les modèles de pensée d'alors et les concevoir selon les formatages culturels qui sont les nôtres est grandement préjudiciable à leur compréhension intime et profonde...

 

 

Nous somme là dans une pensée première qui induit des actes religieux premiers... Elle à la primauté et la préséance en tant que pensée « inspirée » spiritualisée sur toute mise en forme et expression... C'est vers cela aussi que nous devons tendre à nouveau...

 

 

Des groupes de recherches se sont appliqués sur ces notions d'emplacement et d'orientations notamment à plusieurs reprises sur le site de Carnac dans le Morbihan... Mais aussi en Angleterre sur les sites d'Avebury et de Stonehenge...

 

 

On ne déplace pas des pierres faisant plusieurs tonnes sur des centaines parfois de kilomètres sans que cela ne réponde à un impératif prédominant et incontournable....

 

 

L'impératif voulant que selon les calculs et connaissances des « architectes » ou « ingénieurs » de l'époque, l'emplacement retenu pour l'édification ne saurait être que celui-là (en termes modernes au croisement précis de telle latitude et de telle longitude et non 100 m plus loin!) et les matériaux utilisés que ceux-ci et aucun autre !...

On constate de plus en plus de nos jours l'extrême précision de ces « calculs » et l'importance phénoménale de ces « connaissances» !

 

Corrèze 1 2019 et Récup 930pm.jpg

 

 

 

Selon les études récentes d'un chercheur nommé Quentin Leplat sur des emplacements de mégalithes et de chapelles construites sur d'ancien sites mégalithiques (études reprenant des recherches antérieures), il s'avère que ces études confirment et confortent les précédentes en ce qui concerne le rapport précis et méticuleux ainsi que les distances rigoureuses et identiques entre différents sites mégalithiques...

 

 

 

 

« Les architectes du mégalitisme disposent les édifices les uns par rapport aux autres et dans la recherche d'une ha rmonie étendue sur des kilomètres... Il y a là une véritable stratégie d'implantations mises en correspondances précises et les plus parfaites qu'il soit possible, ceci selon des éléments arithmétiques et géométriques efficaces et « savants »...

(Dont l'emploi d'unité de mesures et notamment aussi du « nombre d'or » relevé sur plusieurs sites.)...

 

 

C'est la certitude qu'il y avait à cette époque une « science planétaire » détenue par une classe spécifique a considérer comme étant faite « d'initiés »...

 

 

La recherche progresse sans cesse dans ce domaine aidée en cela par de nouvelles technologies. (Il est question d'astro-géométrie, de géolocalisation préhistorique...) Celles-ci ont permis de « revisiter » certaines gravures mégalithiques du complexe morbihannais et de changer les interprétations faites jusque là de ces gravures ? Il est « apparu » qu'elles font état d'éléments liés à la navigation et au monde marin ce qui n'avait pas été relevé jusqu'alors...

 

 

La Bretagne entourée d'eau de toute part ne pouvait qu'avoir un lien des plus étroits avec l'océan qui borde ses rivages...

 

 

Elle est aussi le « Penn ar bed » : le Bout du monde européen ou encore la Tête du monde...(En un Finistère qui est aussi la « fin des terres » soit un lieu propice à tous les envols, à toutes les navigations de l'Esprit, un promontoire privilégié pour aller explorer les confins et l'Univers...

 

 

Ce n'est donc pas un hasard si il y a en « Armorique » (le pays face à la mer) une telle concentration de monuments mégalithiques qui chacun à leur façon et selon des formes appropriées et ajustées entretient un rapport, une relation fervente et obstinée entre notre monde et « l'Autre-Monde »...

 

 

Dans le monde Celte, ce Nord et cet Ouest armoricain (tous deux confondus) étaient le point d'embarquement des « âmes » vers les îles d'éternelle jeunesse !...

 

 

Les équinoxes et solstices joueront un rôle également important au sein du calendrier celtique dit celui de la « Roue de l'Année ».

Le monde Celte conçoit l'alternance nécessaire d'un univers diurne et d'un univers nocturne attribués à des déités spécifiques qui interviennent dans le mythe quasi universel des combats entre l'Ombre et la Lumière...(Le Féminin étant lié, lui, aux « Aurores ».)

 

 

Nous ne pouvons plus demeurer indifférents ou ignorants face à cette civilisation mégalithique qui ne cesse de nous sur

prendre et de nous rappeler, vis-à-vis de nos arrogances et de notre orgueil ambiant à un devoir, de considération et d'humilité...

 

 

Chaque pierre dressée, architecturée dans le temps et l'espace est une véritable et mémoriale prière, une invocation permanente qui se joue des siècles et des hommes que nous sommes pour se conjoindre à l'origine, à l'essentiel, au fondamental, à l'élémentaire de toute existence...

 

 

C'est une sorte de cordon ombilical fait de vibrations de flux, d'influx et d'ondes, de courants terrestre et célestes, de forces, d'énergies et de lumières, qui n'a jamais été rompu sinon par nous-mêmes !...

 

 

Cette reliance nous manque cruellement, nous sommes un océan d'errances et d'angoisses qui a oublié ses sources et qui n'a plus que les abysses incommensurables de son ignorance, de sa cruauté et de ses mensonges pour s'illusionner encore sur le soi-disant primauté de la Matière sur l'Esprit, et des formes matérielles sur toute spiritualité authentique et originelle !...

 

 

Voir : http://www.youtube.com/watch?v=ZmJkFsURPbg

Un film de Quentin Leplat (Merci à Pascal Colin pour l'envoi de ce document.)

 

Corrèze 1 2019 et Récup 931pm.jpg



06/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi