Les dits du corbeau noir

NOUVELLES DES ARBRES (SUITE) 2019 BRAN DU 30 09 SEPTEMBRE

 Corrèze 2019 (3) et récup antérieure 2609pm.jpg

 PHOTOS BRAN DU 

 

 

 

Nouvelles des Arbres (suite) Bran du 2019

 

 

"L'arbre fortifie nos vies." Andrée Chedid

 

 

 

Le magazine Géo consacre un numéro Hors Série aux arbres...

« Etre ou ne pas Hêtre. »... (Extraits)

 

 

Le propos et l'interrogation qui en résulte se résume à :

peut-on retrouver une harmonie perdue avec les arbres ?

(Ma réponse personnelles est oui et de toute évidence.)

 

« Le lien avec le vivant se distend ou se rompt... » nous dit le rédacteur en chef de la revue Eric Meyer.

 

 

Ce que constatent et nous disent les scientifiques :

 

Ils n'ont ni cerveau ni système nerveux central, pourtant les arbres échangent, communiquent entre eux...

 

Leur système racinaire est « sensible »...

Les arbres, fassent à une invasion (d'insectes prédateurs par exemple) savent se défendre et passer à l'attaque...

Via leurs feuilles ou leurs aiguilles les arbres émettent des substances olfactives (des molécules odorantes le plus souvent) qui préviennent les autres arbres d'un danger lesquels alors fabriquent et stockent des substances toxiques...

 

Le consensus scientifique est fait ; les arbres sont capables de s'alerter mutuellement sur la présence d'insectes ravageurs...

Et ce, à partir de circulation de divers signaux... Ils disposent de « chimiorécepteurs »

Les arbres sont conscients de leur environnement et agissent en fonction de celui-ci...

 

On parle aujourd'hui de « comportement végétal » terme réservé jusqu'alors au monde animal...

Certains chercheurs voient dans le comportement des racines les prémices d'une « intelligence. »...

D'autres scientifiques étudient un troisième « mode de communication » : les sons ! (Des signaux acoustiques) (Les racines émettent en effet des sons et cela fait l'objet de recherche dans le cadre de la « Bioacoustique.»)...

 

«... Trop marqué par notre propre façon de dialoguer avec nos semblables, notre vision de la communication est un frein pour interpréter convenablement la façon dont les plantes échangent entre elles. Les faits sont pourtant là. Sans nez pour sentir, sans bouche pour articuler un langage, sans cerveau et sans système nerveux pour traiter des informations, les arbres communiquent entre eux, s'avertissent mutuellement, s'entraident et prennent des décisions. La forêt nous livre une leçon d'humilité ; nous rappelle que l'être humain n'est pas le sommet de l'évolution, mais une voie parmi d'autres pour surmonter les défis de la vie. » Alexandra Rigos

 

 

 

 

Cahos du Gouet 08 2019 570pm.jpg

 

 

 

 

Les champignons permettent aux arbres de rester en contact entre eux et d'échanger des informations. Il y a aussi échange de services réciproques (eau et nutrition entre autres) entre champignons et arbres (via la mycorhization)...

 

Certains signaux (des messages olfactifs par exemple) permettent aussi d'alerter des insectes prédateurs de ceux qui s'attaquent à un arbre...

 

 

 

Il est fait de plus en plus recours à la forêt pour ses vertus de « thérapie forestière » : la sylvothérapie ; une pratique venue du Japon est appelée là-bas Shinrin Yoku (Bain de forêt)... (Ainsi aux Etats-Unis, en Norvège, en Allemagne et depuis peu en France...)

 

« C'est sous les arbres que l'on peut le mieux réactiver les facultés atrophiées par la vie urbaine. »

 

Le « bain de forêt » à pour effet :

D'agir sur la personne et de favoriser l'humeur positive et le bien-être de celle-ci...

(Diminution de la « déprime », développant des aptitudes à l'optimisme, à la générosité, à l'empathie et à la bienveillance...) (Effet sur les effets de l'anxiété : tension, dépression, fatigue et confusion.)

Le bain de forêt stimule aussi l'imagination et la créativité... et produit un apaisement, un « calme » bénéfique...

 

« Notre stress est élevé en permanence dans l'environnement artificiel moderne. Notre organisme est sans cesse en mode « combattre ou s'enfuir » (fight or flight) (une réminiscence de l'instinct de survie héritée de nos ancêtres de la préhistoire face aux prédateurs.)

Il est comme « en attente » du retour à son niveau normal. Ce niveau, c'est celui de la nature. Car depuis 5 millions d'années que l'humanité existe, plus de 99,99 % de notre évolution s'est déroulé dans la nature. Nous y sommes adaptés. Retourner à ce niveau, à ce que nous sommes vraiment, c'est exactement ce que réussit à faire le « bain de forêt ». 

Yoshifumi Miyazaki (Science of Natural Therapy)

 

La forêt aurait aussi la capacité de restituer ou de fortifier et renforcer les défenses immunitaires... (qui s'effondrent sous l'effet du stress.)... La science appelé neuro-immunologie est l'un des grands défis du XXIè siècle...

 

Des recherches sont aussi menées sur les effets par rapport au diabète... Il est par contre incontesté que les « bains de forêt » sont bénéfiques et positifs pour le cœur et la santé cardio-vasculaire (baisse de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.) …

Un meilleur sommeil est aussi constaté... Sylvie Buy

 

 

 

 

Cahos du Gouet 08 2019 648pm.jpg

 

 

 

Les forêts-scools développées en Scandinavie par exemple apportent confiance et autonomie aux enfants...

On construit aussi des hôpitaux à l'intérieur de sous-bois...

On note alors des guérisons plus rapides et une baisse du recours aux antis-douleurs...

 

Se reconnecter à la nature aide à guérir....

 

Il semble bien que la couleur verte est un effet apaisant sur notre psychisme...

 

 

 

Par ailleurs :

« Se concentrer sur la nature équivaut à un programme anti-stress. » « Etre seul dans la forêt constitue une invitation à un certain type de réflexion. » « Les sens sont stimulés et on

perçoit tout de façon décuplée. » « Nul lieu ne se prête mieux à aiguiser l'odorat que la forêt. » La nature peut nous livrer son trésor le plus précieux : la compréhension profonde que rien

n'est statique dans la vie, que tout est en perpétuel mouvement.»

Peter Wollleben ( auteur de la Vie Secrète des Arbres)

 

 

Corrèze 1 2019 et Récup 905pm.jpg

 

 

 

 

Ce que nous en dit Francis Hallé :

 

« Les arbres nous rendent au quotidien une foule de services...

Le vert nous apaise... Le principal cadeau des arbres ; c'est de permettre à la vie d'exister. Sans la photosynthèse, la réaction chimique la plus importante sur notre planète, nous ne serions pas là ! Les arbres sont une formidable machine à rendre l'air respirable...

Nous devrions garder en tête notre dette envers la chlorophylle et nous souvenir que si nous avons un besoin vital des arbres ; eux, peuvent se passer de nous.

 

La forêt est constitutive de notre humanité :

Le genre zoologique auquel nous appartenons est apparu dans les forêts équatoriales d'Afrique de l'Est voilà quelque 2,5 millions d'années. Cette origine arboricole explique une grande partie de notre anatomie ( Yves Coppens dixit).

La verticalité de notre corps, nos yeux rapprochés, nos mains aux pouces opposables pour agripper les branches, sont ainsi des souvenirs de notre vie dans les arbres. On en retrouve aussi la trace dans certains de nos comportements, notre façon de vivre en société, notre capacité à apprendre toute notre vie...

 

Dans notre inconscient collectif « primitif » l'arbre incarne l'abri...

 

La maltraitance générale du monde végétal à pour une des causes Aristote quand celui-ci en classifiant les êtres vivants place les végétaux tout en bas de l'échelle en instillant l'idée que les plantes constitueraient une forme de vie inférieure.

 

Cette idée a aussi longtemps freinée la recherche sur les plantes jugées moins noble que celle sur l'homme et les autres animaux...

Selon le naturaliste suédois Carl Von Linné les plantes n'ont d'intérêt que dans la mesure où elle ont des fleurs ou des fruits...

Les botanistes ont longtemps suivi cette classification d'infériorité et cette limitation d’intérêt ...avant de s'apercevoir qu'il s'agit d'organismes d'une extrême complexité...

 

Oui, les arbres sont intelligents. Je vais être subversifs, mais j'en viens même à me demander s'ils ne seraient pas, en fait, plus intelligents que nous. »

 

In GEO magazine Hors Série les Arbres.

 

 

 

 

 

Corrèze 1 2019 et Récup 982pm.jpg

 

 

 

 

Citations et textes divers :

 

 

« A l'égard des arbres, des pierres et des fontaines, où quelques insensés vont allumer des chandelles et pratiquer d'autres superstitions, nous ordonnons que cet usage soit aboli. Et que celui qui, suffisamment averti, ne ferait pas disparaître de ses champs ces simulacres qui y sont dressés, ou s'opposerait à ceux qui ont reçu l'ordre de les détruire, soit traité comme sacrilège.»

 

Edit de Charlemagne confirmant celui de Childebert promulgué en l'an de grâce 544

 

 

« Savez-vous que les arbres parlent ? Ils le font cependant, ils se parlent entre eux et vous parleront si vous écoutez. L'ennui, c'est que les Blancs n'écoutent pas, ils n'ont jamais écouté les indiens, aussi, je doute qu'ils écoutent les autres vois de la nature. Pourtant, les arbres m'ont beaucoup appris, tantôt sur le temps, tantôt sur les animaux, tantôt sur le Grand-Esprit. »

Tatanga Mani aussi appelé Walking Buffalo 1871/1967

 

« On voit ce qu'il y a à l'intérieur des arbres ? On ne voit pas vraiment avec les yeux, mais on le sent. Les arbres sont droits et solides, ils sont comme des flammes solitaires. Celles-ci sont dressées, debout, pareilles à des âmes et ces flammes brûlent à la fois chaudes et froides , dense faisceaux de lumière concentrée. Autour d'elles, l'espace est nu, vide, silencieux. Toute la vie organique est dans ces flammes qui brûlent sans vaciller. »

J M le Glézio

 

« Le fruit est aveugle, seul l'arbre voit ». René Char

 

 

 

 

 

Corrèze 1 2019 et Récup 1392pm.jpg

 

 

 

« Assieds-toi au pied d'un arbre et, avec le temps, tu verras l'univers défiler devant toi. » Proverbe Africain

 

« Nos feuilles sont nos mains exactement cent mille mains.

Mes feuilles sont mes yeux et je regarde émerveillé, comme

cent mille cœurs battent mes feuilles. » Nazim Hikmet (poète Turc)

 

« Mais d'où viennent les hommes qui habitent sur terre ?

Odin le Très-Haut répondit : « Alors que les fils de Bor

(Odin, Vili et Vé) marchaient le long du rivage de la mer, ils trouvèrent deux troncs d'arbres. Ils les relevèrent et façonnèrent deux hommes :

le premier leur donna le souffle de la vie,

le second, l'intelligence et le mouvement,

le troisième, l'apparence, la parole, l’ouïe et la vue.

Ils leurs donnèrent aussi des vêtements et des noms. L'homme fut appelé Ask et la femme Embla. Ce fut d'eux que naquit la race humaine, laquelle fut étable sur des terres protégées par Miggard. »

Chapitre 9 de la Cylvagimming

 

 

 

« Là s'élevait un chêne immense au tronc séculaire, entouré de bandelettes, de tablettes commémoratives et de guirlandes ; témoignages des vœux satisfaits.

A son ombre, les dryades menaient leurs danses joyeuses, souvent aussi les mains enlacées, elles se rangeaient en cercle autour du tronc. »

Ovide (les métamorphoses)

 

« J'aime les ruisseaux purs contournant les rochers. J'aime ma vieille cabane et son calme au milieu des pins. » Wang Wei

 

« Qu'ai-je à faire dans les bois, si je pense à des choses qui sont en dehors des bois ?

J'espère en un peuple qui brûlerait les clôtures et respecterait les forêts. » D H Thoreau

 

« La nature et tout ce qui grandit la paix, tout ce qui s'épanouit, tout ce qui fait la beauté du monde est fruit de patience, demande du temps, demande du silence, demande de la confiance. »

Herman Hesse

 

« L'arbre que j'étais invité à semer et faire croître, c'était moi. La terre que j'étais invité à creuser, c'était moi et les fruits que j'étais invité à récolter, c'étaient les miens. »

J M Defossez

 

 

 

Voir :

Sylvothérapie. Le pouvoir bienfaisant des arbres. Retrouver son énergie et se ressourcer.

Jean Marie Defossez Edition Jouvence

et

Philipe Roch : Méditer dans la Nature «  Se relier à l'âme du monde ». Edition Jouvence.


…...............................

 

 

 

Corrèze 1 2019 et Récup 1426pm.jpg

 

 

 

 

Peter Wohlleben La Vie Secrète des Arbres (extraits)

Les Arènes Editeur

 

« Leur bien être dépend de la communauté : si les plus faibles disparaissent, tous y perdent...

 

Les hêtres se concertent pour tous fleurir en même temps sur des centaines de kilomètres à la ronde...

Nous savons, de l'observation de la floraison des sites forestiers en voie de dépérissement, que ce sont précisément les sujets mal en point qui mettent le plus d'ardeur à fleurir ; sans doute est-ce afin d'assurer leur descendance avant que la mort signe la disparition définitive de leur patrimoine génétique...

 

Les arbres vivent en équilibre interne. La satisfaction de leurs besoins exige qu'ils répartissent et gèrent leurs forces avec soin.

 

D'après les statistiques, un arbre engendre un seul et unique successeur, lequel prendra sa place le moment venu...

 

En théorie, la plupart des espèces d'arbres peuvent atteindre un âge très avancé... Les mousses et les lichens n'endommagent pas les arbres, mais la présence du gui (un hémiparasite) affecte certaines essences...

 

Quand ils s'installent, les insectes introduits représente un danger mortel autant pour les espèces d'arbres importés que pour les espèces indigènes....

 

Notre difficulté à comprendre les arbres a surtout pour origine leur extrême lenteur. Leur enfance et leur jeunesse sont 10 fois plus longues que les nôtres et ils vivent au moins 5 fois plus longtemps que nous....

 

Nos dispositions sensorielles sont si éloignées du monde végétal que nous devons faire appel à toute notre imagination pour commencer à entrapercevoir ce qui se passe chez les arbres....

 

 

 

La quantité d'eau qui s'abat sur les feuilles en quelques minutes se chiffre en tonnes....

 

Si nous voulons que les forêts jouent pleinement leur rôle dans la lutte contre le changement climatique, nous devons les laisser vieillir...

Les arbres peuvent évaporer jusqu'à 500 litres d'eau par jour et par arbre !...

 

La privation de sommeil a le même effet que les arbres que sur les hommes : elle peut être fatale...

 

Dans leur milieu naturel les arbres sains correctement alimentés résistent à presque toutes les attaques...

 

Une nuance importante : la loi du plus fort règne aussi parmi les arbres.... L'esprit de symbiose n'est pas toujours en vigueur !...

 

Les arbres supportent mieux la faim qu'ils peuvent assouvir à tout moment que la soif...

 

Les « mères-arbres » établissent des contacts avec les jeunes plants par les racines, et, en bonnes mères nourricières, abreuvent leurs petits en sucre et en éléments nutritifs....

 

Les arbres ont beau avoir un grand sens de la communauté et de l'entraide cela ne suffit pas à garantir la pérennité d'une espèce au sein d'un écosystème forestier d'où l'apport important des champignons...

 

On peut associer plus de cent espèces différentes de champignons aux racines d'un même arbre...

 

Les plantes ont-elles un cerveau ? Sont-elles intelligentes ? Ce n'est pas rien de dire que le débat qui anime la communauté scientifique depuis des années est vif...

 

Si les arbres sont capables à priori de retenir une information, la question se pose alors de découvrir où ils stockent les connaissances acquises et comment ils peuvent les rappeler...


Il reste dans nos forêts quantité de mystères à explorer."...

 

........................................

 

 

Corrèze 2019 (3) et récup antérieure 2611pm.jpg

 


Corrèze 2019 (3) et récup antérieure 2613pm.jpg

 



30/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi