Les dits du corbeau noir

Nouvelle de la Comarlia Avril 2012 Bran du

COMARLIA   SUITE (et non FIN !)  Bran du  27 mars 2012


« Ce qui nous tient, c’est la force de notre amitié, de notre fraternité et de nos liens. » « Nous habitons notre chemin de vie en nous tenant droit, à notre juste place.»  Pensées des indiens Kogis


Mise au point au cœur du cercle !


J’ai eu connaissance que la problématique à l’origine des « dérapages » divers et variés  (et qui subsisterait après toutes ces turbulences) ayant affecté la Grande Assemblée serait lié aux rapports devenus très conflictuels et difficiles entre des représentants de l’OBOD et un groupe adhérent à la Comarlia interpellant les premiers par rapport aux coûts d’abonnement aux livrets d’enseignement et ceux des camps ou conférences organisés… (les dits coûts de fonctionnement étant jugés prohibitifs, trop coûteux et quasi mercantiles…)


Dans l’ordre des choses :
L’OBOD œuvre depuis des années au service de la Tradition avec des enseignements de qualité en mettant à disposition un cursus d’enseignements accessible au plus grand nombre et permettant à de nombreux frères et de nombreuses sœurs dans le monde d’avoir accès à notre Tradition dans de bonnes conditions d’information et de sensibilisation…   Cela a été et demeure d’un grand apport pour ceux et celles qui cherchent à mieux connaître notre pensée et à la suivre dans leur vie de tous les jours. Nous pouvons remercier l’OBOD pour ce service conséquent rendu à notre Tradition dans le monde entier…   


J’ai moi-même accompagné à plusieurs reprises Philip Car-Gomm avec Myrdhin le harpiste dans des festivals, conférences, animations, séjours également mis en œuvre pour servir la dite Tradition et mon frère Philippe n’a rien d’un marchand de soupe, d’un charlatan, ni d’un profiteur d’angoisse et encore moins d’un entrepreneur mercantile . C’est bien un sage et un connaissant qui sait dispenser harmonie et sagesse avec une grande générosité de cœur et de réelles et pertinentes connaissances sans cesse actualisées…    Ses ouvrages et ceux de l’OBOD sont de très haute qualité et de très bon niveau et sont dignes de ce que l’on peut attendre en vérité et authenticité d’un Druide…


Cela ne veut pas dire que je souscrit à toutes les avancées de l’OBOD et que je valide par exemple le fait de « titulariser » des fonctions et des grades en absence de réelle initiation et sur le simple fait d’une ponctualité dans les enseignements et sur la base d’un bilan rédigé annuellement…. Car ceci dévalorise les dits grades et fonctions et affaiblit grandement la pyramide même de la transmission en compétence, valeur, expérience, maîtrise, capacité réelle à servir le Sacré dans les rites et sacrements, à initier, former, transmettre, accompagner…  Mais cela reste totalement ouvert à la discussion et aux échanges…


Ce ne sont pas ici des découvertes car l’OBOD oeuvre au grand jour et n’a rien à cacher que je sache et c’est vraiment faire un procès d’intentions ( mauvaises et négatives ) que de lancer des graves suspicions non valablement étayées et justifiées, aucunement argumentées par des bases vérifiables et solides…


Si on laisse tous et chacun s’agresser sur des suppositions et s’exclure mutuellement sur de telles bases alors effectivement on va droit dans le mur de l’impasse au préjudice de la vérité et de l’équité ( et de la fraternité qui en prend un sacré coup au passage !)


1 / il est donné et il était donné à tous de savoir ce qu’il en est et était de l’OBOD et de ses « oeuvres »…  les imprécisions ou demandes de précisions qui subsistaient pouvaient s’éclairer avec un peu de considération, de tolérance, de diplomatie et dans une communication franche ouverte, amicale et conviviale et non d‘emblée suspicieuse et accusatrice… Je n’ai pas manqué en temps voulu de formuler déjà ce qui précède pour ramener cela à l’observation de simples faits portant à débat ultérieurement ( en table ronde par exemple ) avec l’accord des intéressés…


2 / Que je sache, étant prèsent à Aubazine et à Val Suzon l’OBOD via des clairières ou groupes affiliés directement ou non a participé pleinement à la construction de la Comarlia, à la signature de la Charte avec une généreuse et fraternelle énergie… La clairière des Carnutes venue spécialement signer la dite charte en octobre avec ses responsables a été reçue avec les applaudissements unanimes de tous les membres présents et représentés ( y compris donc ses détracteurs d’aujourd’hui !!!)


3  / Je repose donc la question  : devons nous faire sortir par la fenêtre des frères et sœurs que nous avons tous accueillit par la grande porte de la fraternité au prétexte qu’entre temps on se soit soucier de la réalité de leur déontologie sur la base d’informations non avérées ni vérifiées…
C’est là un glissement dangereux qui rappelle certaines façons de faire dans les institutions idéologiques souvent extrémistes et intolérantes que nous avons tous dénoncés…   (On sait à quoi mènent ces fameux procès d’intention…)


Il y a les personnes, les liens, les amitiés et la TRADITION et ce qu’elle implique d’engagement, de service, de fidélité, de maîtrise, de diplomatie, de tolérance, d’ouverture, d’échange vrai et de dialogue sincère et amical…


Comment peux-ton torpiller le navire Comarlia, saborder l’espérance mutuelle, envoyer l’ensemble sur les récifs et les écueils à partir de certaines attitudes et certains comportements contraires à nos enseignements, à l’esprit même de la Comarlia, aux serments et aux signatures « liés » entre eux et elles  ?


C’est une disproportion totale entre une cause (injustifiée en très grande partie) et ses conséquences explosives et désastreuses…


Sommes-nous si peu sages, si peu dignes de nos fonctions et missions, si inconscient de la portée de nos décisions et de nos actes pour mettre en grand péril les outils et les instruments tant attendus par tous et par toutes ainsi que ceux et celles qui viendront au devant de nous pour rencontrer enfin ce qui susbtantera leur vie présente et à venir ?


Sachons raison, équilibre, harmonie, concorde, mesure, garder ou alors nous vidons nos enseignements et notre soi disant sagesse de toute Essence et sens et elle ne sera plus bonne qu’à remplir les décharges et poubelles de l’égo, de l’orgueil et du mensonge…

Je reste à bord… Et vous embrasse bien fort              Fraternellement       Bran du



12/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres