Les dits du corbeau noir

NOUS SOMMES TOUS "QUANTIQUES" (SUITE) REFLEXION BRAN DU 2016 27 08 AOUT

Fin aout 2016 et foret 019pm.jpg

Photos Bran du


Nous sommes tous « quantiques »
(Suite de la réflexion)

Bran du 27 08 2016

 

 

Penser à plusieurs sur la base d'un « égrégore » par exemple optimise et décuple peut-être bien la « performance » (décision, résolution, acte approprié) qu'un individu isolé n'atteindrait pas, à priori, par ses propre s moyens, outils et facultés...

 

Cela veut dire qu'ensemble et de façon unanime (désir, volonté, conscience, faculté confondus) nous pouvons davantage résoudre, solutionner, régler des situations, que livrés à nous-mêmes....

 

Les premières communautés humaines ont pu survivre grâce à la coopération et à l'association au sein des groupes humains constitués. Ils ont ainsi allié l'intelligence et la force, la connaissance et l'expérience, l'imagination et l'innovation... et ce au bénéfice du groupe et de chaque élément de ce groupe...

 

Nous avons là un modèle qui ne demande qu'à être mis en œuvre....

 

Il serait, par exemple, des plus pertinents que les collèges, clairières, communautés qui servent la Tradition s'inspirent grandement de cela afin de témoigner et de donner l'exemple des bienfaits d'une pensée symbiotique trouvant source et développement dans la recherche permanente d'un meilleur équilibre et d'une meilleure harmonie au sein de tous les composants de la Création...

 

Que notre esprit ne soit pas limité aux frontières de notre boîte crânienne n'est pas une découverte pour tout cheminant digne de ce nom....

 

 

Fin aout 2016 et foret 037pm.jpg

 

 

Qu'il existe aussi un « esprit des plantes ou des arbres » (exprimé et formulé dans la nature à partir d'éléments ou de substances chimiques) nous n'en doutons pas....

 

Que nous soyons avec Hubert Reeves des « poussières d'étoiles » est une conception des plus recevables au sein de nos entendements...

 

Que nous soyons la « Mémoire de l'Univers », de même...

 

Que nous puissions pour partie ou fragment nous « connecter » avec cette mémoire cela nous paraît tout aussi évident...

 

Que l'eau qui nous constitue en très grande partie soit chargée de mémoire et d'information, nous le concédons et le validons de bon cœur...

 

Cela ouvre donc aux êtres en recherche et devenir que nous sommes de très conséquentes possibilités et potentialités...

 

Sans qu'il soit question d'un formatage ou d'un conditionnement ou d'une manipulation auquel cas nous ne saurions que des pions sur un échiquier ou des marionnettes à fil dans un théâtre d'ombre ; nous disposons, je le pense, d'une part importante de « libre arbitre » qui est aussi garante de notre liberté et qui engage de ce fait notre responsabilité...

 

Nous sommes en « interdépendance » avec l'extérieur , reste à connaître cette interdépendance et à identifier les éléments qui la constituent si possible (si l'acte individuel est pour partie influencé par l'environnement humain dans lequel nous nous trouvons alors.)...

 

 

Fin aout 2016 et foret 038pm.jpg

 

 

Nous ne saurions plus « seul au monde » mais « imbriqués », superposés », « interférents» avec celui-ci et disposerions, en terme de pensée, de capacités « d'oscillations » ouvrant à de nombreuses dynamiques....

 

Notre rationalité serait en fait un « produit, une résultante quantique » disposant d'une logique propre (s'étant exonérée d'une logique « classique ») afin d'acquérir des outils plus performants...

Elargir son esprit à de telles dimensions ; c'est lui permettre de vivre et de vagabonder en ce monde... et en tous les mondes...

 

Le « quant-a-soit » est la « réserve un peu fière de celui qui garde pour soi ses sentiments, tient à son indépendance et à son droit d'être lui-même. » C'est donc une forme de liberté pleinement assurée et assumée qui ne peut concevoir de dépendances à quelques niveau que ce soit. Que le « quanta soit » devrait amener à relativiser ce « libre arbitre » sans pour autant nuire à celui-ci....

 

 

 

Fin aout 2016 et foret 043pm.jpg

 

 

La « Matière » peut s'affranchir de l'Esprit ; s'exonérer d'une dépendance « spirituelle », mais elle ne devra plus lors que compter sur elle-même et son incapacité à produire autre chose que de la « Matière » sans aucun espoir de « transcendance »...

 

Si nous faisons « l'expérience de la Matière », c'est bien pour acquérir une conscience spirituelle non « imposée », mais « proposée » à travers divers apprentissages existentiels qui, à tout moment, nous laissent une liberté de choix, d'entendement, d'adhésion, de conviction...

 

Vivre uniquement le plan « matériel » de l'existence est un choix et celui-ci est le plus fréquent dans nos sociétés modernes...

Mais faire de la « spiritualité », une « religion » aux pratiques intolérantes, destructrices, terroristes, intégristes, c'est détourner le Principe et l'Essence même de la Création et asservir tout le Vivant sous un diktat fait d'orgueil, de cruauté et de mensonges...

 

La « Matière » livrée a elle-même et à ses ambitions démesurées et exacerbées est cruauté, orgueil et mensonge et ne peut que servir une aspiration névrotique, pathologique, au chaos et à la destruction...

 

 

Fin aout 2016 et foret 021pm.jpg

 

 

Les Forces, Energies et Lumières (autant d'ambassades de l'Amour) sont l'expression spirituelle d'un principe et d'une Essence qui proposent à la matière d'opter, en liberté, responsabilité et conscience) pour une dignité, une « noblesse », des valeurs éthiques et morales constitutives d'une humanité pensante, confiante, altruiste, aimante, « espérante » et spirituelle...

 

Allier « rationalité » (un esprit cartésien, scientifique, rigoureux, exigeant...) à des libertés spéculatives (investissement sans limites ni frontières de tout l'Univers visible et invisible) est une alliance heureuse et féconde qui renouvelle et enrichie notre « présence au(x) monde(s).»...

 

Quand je pense, je « pense » avec les autres, avec toutes les « mémoires » quasi cosmiques de l'Univers et plus spécifiquement avec celles qui sont de nature à se « superposer », à « s'intriquer », à « interférer » et à « osciller » ensemble afin de constituer le maximum de potentialités, de données utilisables et d'ouvrir les choix et les résolutions et compréhensions au-delà et par-delà les sélections que se veut opérer un esprit résolument rationaliste et cartésien...

 

Je respire lors dans la « Respiration du monde » , j'ai Souffle, j'ai Flux, j'ai Onde et Verbe de Vie...

 

 

Fin aout 2016 et foret 016pm.jpg



27/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 521 autres membres