Les dits du corbeau noir

MERLIN EN 90 FRAGMENTS 2020 BRAN DU LE 18 01 JANVIER

 

 Brocéliande avril 2014 307.JPG

 

En Brocéliande photo Bran du

 

 

 

 

Merlin en 90 fragments

Bran du    Le 17 01 2020



 

Source d'inspiration :

Merlin, Ombres et lumière Claudine GLOT Edition Ouest-France

 



« Merlin continue de se transformer, mémoire vivante par quoi tout reste possible. »

« Merlin a encore quelque chose à nous dire. Pourvu qu'il parle vite. » Claudine GLOT



Pour Léon Fleuriot :

« Il est bien probable que Merlin n'ait jamais existé et que l'on trouve plutôt en lui les restes d'un ancien dieu mêlé au personnage pan-celtique du fou du bois. »



…..................



1 / Du monde nocturne jaillit la blanche lumière, lors s'enfantent des formes qui prennent songe avant de prendre vie...



2 / La parole n'est qu'un nodule de fer avant que de jaillir des étincelles et des feux de la forge...



3 / Il n'est d'enchanteur qui ne fût lui-même enchanté !



4 / Un gland suffirait pour manduquer le savoir du monde...



5 / La légende n'était pas encore cette sève pulsée dans l'aubier du devenir...



6 / Nul reflet, car il n'était de miroir aux yeux qui savaient voir.



7 / Les vents obéissaient à plus puissant qu'orage ou tempête...



8 / Nul château, nul palais, nulle forteresse, l'enclos était d'herbe et de simple joie, enceint...



9 / Ce qui brillait sous la terre était, jadis, venu du ciel, seul le silence en connaissait la lave éruptive...



10 / La pierre n'avait d'angles ni de taille, ses rondeurs ignoraient le mensonge.

 

 

Broceliande 2 avril 2014 074.JPG



11 / Dans toutes les bogues et les cangues réside le noyau du possible...



12 / L'orgueil s'évapore toujours en plein soleil....



13 / Il sera un temps où l'astre se couchera et demeurera sur la litière froide de la terre... et ce, quand les derniers hommes encore debout se seront couchés...



14 / Seul le puisatier à capacité de faire rejaillir en lui la Source Vive...



15 / Le futur n'est pas le réservoir de la nostalgie ; ce sont semences qui ont su creuser leur propre sillon...



16 / Ce n'est pas une prophétie que de dire ou d'annoncer que la Vie attend la Vie...



17 / Merlin un voyant, certes, mais c'est dans les ténèbres qu'il le devint !



18 / Être fou des bois... Est-il un état d'être plus raisonnable ?...



19 / Plus me plaît l'écaille, le poil ou la plume que ce cuir d'arrogance qui sert d'enveloppe à l'homme...



20 / L'animalité, la poésie des origines, le feu païen, l'Awen, le « sauvage », c'est tout ce qui vous reste pour vous préserver de la « pasteurisation » !

 

 


Brocéliande 4 -  09 04 2014 945pm.jpg

 

 

21 / Le refuge est dans les pensées, les pensées se réfugient et se revitalisent dans les bois, les bois ensilencent les tumultes et les vaines agitations. Tout cela s'apaise au bord d'une rivière forestière dans l'écoulement clair et limpide du temps et la douce luminosité, la fraîcheur et les senteurs des espaces...



22 / Rayonnant, étincelant, irradiant est le front de celui qui a bu trois gouttes de rosée jaillis du Chaudron de l'aube un matin d'aubépine...



23 / Qu'importe celui qui m'a engendré, il n'a enfanté que le corps. Elle seule, la Dame innomée, est la source lumineuse de mes pensées...

24 / Tout s'écroule qui n'est pas, par l'Esprit, fondé....



25 / Je ne veux pas de leur baptême... vagues, vents et feuilles m'ont consacré...



26 / Je n'ai de « calice » que fontaine ardente et pour autel, la pierre des Ancêtres... Je n'ai étole que de soleil et pour cathédrale celle des feuilles... Ma crosse à pointe de lune... L'Univers est mon office....



27 / Vers ou prose qu'importe, la vague vient au rivage et le merle chante au plus près du ciel...



28 / Je ne bâtis pas d'église, je m'élève vers Dieu avec le chèvre-feuille et la ronce...



29 / Le temps, l'espace, l'âge ne sont que conventions. Laissez-moi mes libres errances comme libellule et papillon...



30 / C'est à voir ! C'est à voir disait-il doutant encore de ses dons de voyance !...

 

 

Broceliande 24 11 2019 004.JPG



31 / Du fleuve d'entendement je ne suis ni les berges ni les rives. Je suis le pont, je suis le passage !....



32 / Oui, en effet, le long hiver, la neige, le gel, la glace, le froid...
Mais aussi une douce image qui me tient chaud au cœur...



33 / Elle voulait apprendre de moi la magie. D'elle, je ne voulais qu'apprendre l'Amour qui est aussi une forme de magie...



34 / Cela viendra, oui, cela viendra... Préparez-vous à l’avènement !...



35 / Morgane ? Une marée d'amplitude qui se refuse au baissant...



36 / Il ne s'agit pas tant de faire appel à ses « dons » mais d'apprendre à recevoir aussi bien qu'à donner …



37 / La séduction, certes, mais quel bourgeon se refuse au printemps de vouloir éclore ?...



38 / La Femme est Chaudron et Athanor, puisse en jaillir l'Elixir de Vie...



39 / Ne vous souciez pas de ma naissance, sachez seulement que ma marraine est une mythologie et mon parrain un archétype !...



40 / La vraie métamorphose, c'est quand ce qui était mort réenfante le Vivant...

 

 

 

Broceliande AA 23 04 2014 013pm.jpg



41 / Les hommes ? Ils ne sont fréquentables que lorsqu'ils dansent et chantent comme lune et soleil... Plus agréable m'est la compagnie des loups et des corbeaux...



42 / Pourquoi la Table Ronde ? Parce qu'il n'est plus besoin d'y arrondir les angles !...


43 / Tout ce qui s'élève chute sauf la goutte de rosée aspirée par le ciel...



44 / A quoi peut-il servir de changer d'apparence si l'on conserve ses masques ?...



45 / Nous avons eu tous les avertissements, mais continuons de marcher dos au soleil !...



46 / J'arpente et je mesure la distance et la proximité qu'il y a entre la fleur et l'étoile...



47 / Mêmes les branches mortes aspirent au feu de joie...



48 / L'homme vert, l'homme « vers »est celui qui « poétiquement » se tourne vers ce qui bouleverse son cœur...



49 / On ne saurait tout comprendre, mais le fragment nous aide à expliciter le Tout...



50 / Ils me parlaient de l'immortalité de l'âme. Je répondais : -regarder le vol d'un pigeon blanc...

 

 

 

Brocéliande avril 2014 012.JPG



51 / J'ai toujours eu faim des commencements...



52 / Pourquoi la Nature ? Pour qu'il y ait toujours de la sève dans la tige et dans l'aubier... Pour que l'être soit croissance....



53 / Conseiller des rois, j'ai été, mais si vous voulez un bon conseil : veillez sur votre royaume intérieur et restez digne de votre souveraineté...


54 / Mon ouvrage ? Intercéder. Mon métier ? Intermédiaire. Ma fonction ? Faire dialoguer le ciel et la terre, l'esprit et la matière, le cœur et la pensée...



55 / Il y a votre monde et l'Autre-Monde, ce qui anime et ce qui est animé... Pour cela le Souffle ne cessera de souffler....



56 / Il fallait organiser le désordre, mais quand le désordre à sonné à votre porte, vous l'avez laissé entrer!...



57 / De solitude est mon séjour, maisj'ai étoiles pour demeure où demeurent mes Amours...



58 / Je ne suis pas si tant aimé des chevaliers sans doute parce que je reste à cheval sur les Principes....



59 / Aucun roman arthurien ne désigne Merlin comme un druide. La raison de cela : un druide ne se définit pas !...



60 / Il y a celui qui conseille et celui qui dirige sans omettre l'Esprit qui dirige les conseils...

 

 

Broceliande Paques 2014 VI 313.JPG



61 / Le roi m'est souverain et la Dame, souveraine... Il n'est de royaume que d'Amour...



62 / Je prédis que demain succédera à aujourd'hui et qu'un temps plus sec succédera à la pluie...

Et que voulez-vous d'autre ?...



63 / Qui pourrait croire en un Dieu qui ne saurait rire ?

Rire c'est déjà prendre soin du royaume de Vie...



64 / A quoi bon vous révéler le mensonge et l'imposture.Ils sont autant connus de vous que votre prénom...


65 / Vous vous épuisez à vouloir terrasser en vous les dragons qui s'affrontent. Offrez-leur des bonbons !...


66 / Cinq sont les éléments. De cela, la pomme en sait plus que vous et plus qu'Eve et Adam...



67 / Le Graal, le Graal.. Ils n'ont que ce mot à la bouche, mais mes paumes me suffisent pour faire coupe à mes soifs...



68 / Dire de moi que je suis le « fils du diable », l'emblème d'un monde à l'envers, c'est proprement renversant !



69 / Semi humain, semi divin... Tout « semis » se fait semence...



70 / Ce n'est qu'en la forêt que j'ai feuille et écorce et sève d'entendement...

 

 

 

Broceliande paques 2014 V 457pm.jpg



71 / Viviane ! Viviane ! Vous n'avez pas compris qu'elle est mon « Âme vive »...



72 / Prisonnier, prisonnier ! Je n'ai seulement, pour l'Amour, quelques attachements !...



73 / Le livre, oui, sans doute, mais davantage m'enseignent le vent, la vague et la feuille...



74 / On fait sans cesse état de ma déraison, mais n'est-il pas bien plus fou celui qui au faux se lie ?...



75 / Rien ne sert, dans un Cercle de courir. L'important étant d'arriver au point !...



76 / Morgane, Viviane... Deux sœurs rivales, mais rose et épine cohabitent en beauté sur le même roncier...



77 / Si « Viviane » est l'un des « instruments » de mon destin, c'est avec mon « accord » !...



78 / Il est vrai que de nos jours on me « revisite », mais c'est par et en la forêt que je donne mes consultations...



79 / Le Merle du Un à un bec solaire avec lequel il picore les éclats de lune du diadème de la Dame...

 

 

Broceliande paques 2014 V 242pm.jpg

 

 

 

80 / J'aime ceux et celles qui s'obstinent à vouloir toucher de la main le cœur d'un arc-en-ciel...

 



 

81 / On cherche souvent fort loin ce qui au plus prés se tient...

 

Ici l'arbre dévoile la forêt...

 



 

82 / Merlin est comme une herbe sauvage qui pousserait entre l'acier et le béton de notre modernité...

 



 

83 / On a christianisé le monde païen à tours de bras mais, aujourd'hui il n'est plus d'eau bénite dans le goupillon...

 



 

84 / Qui passe par l'eau et le feu fait de sa Vie un breuvage d'ambroisie...

 



 

85 / J'ai en moi suffisamment de larmes pour bâtir sur le lac un palais de cristal...

 



 

86 / Ce que préserve en ces lieux la nature ce ne sont pas les tombes, mais les berceaux...

 



 

87 / Sacré Merlin qui déroute tant de profanes...

 



 

88 / Quel visage pour Merlin ?
Mais tous y compris les pierres et les arbres à barbe blanche...

 



 

89 / Il est un chant qui ravive mon cœur : celui de la sève dans l'aubier du printemps...

 



 

90 / Rien ne m'enserre, ni celles de la femme, ni celles du faucon...

 

Nul ne peut retenir l'eau en ses paumes...

 

 

 

 

Broceliande paques 2014 V 482pm.jpg

 



18/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi