Les dits du corbeau noir

Mère Mer...

MERE/MER                    Bran du   17 12 2012

Mère, vers toi je m’en viens au rivage des terres…
Verse en moi, ta fluide semence, ta sève princière ;
Verse ton or et ta lumière, verse ton feu en fusion ;
Verse o Mère, l’Eau Première, la Vie à profusion…

Je suis ton bassin, ta matrice, ta coupe, ton vase, ton chaudron
Qui reçoivent ton amour, qui débordent de tes dons…

Eau serpentaire, Sève des unions,
Ruisselle sur mon corps, ruisselle sur mon front,
Que je sois, en toi et par toi, rus et rivières
Recouvrant les cœurs aimants de ton limon…

Que soient fécondent les rives, O Mère,
Qu’irriguent tes eaux en leur saison…

J’ai nagé en tes vagues, j’ai baigné en tes flots ;
Mon corps est un cheval à la blanche crinière…
J’ai du sel sur la langue, j’ai du sel sur la peau
Et j ‘écume de joie en l’équinoxe plénière…

O Mère de toutes mères, aux bras aux mille rouleaux,
Brasse et embrasse, serre et enserre, ma chair et mes os…
Je suis ton enfant, ton argile, ton humus, ton terreau ;
Je suis en toi comme en l’univers la tombe et le berceau….

Mère de toutes mères,
O Femme d’Océan,
Regarde ton Enfant,
Vois et entend
Le fruit de ta Lumière…

Je suis nue
Dans la nacre bleue de tes paumes…
Je suis en mes yeux reflets de ton étoile…
Je suis là, offerte et sans voile ;
Ton souffle m’est un baume
Sur mes seins, attendu…

Toi qui tant et tant aime
Et dont la tendresse surabonde,
Déverse, en nos féminines fontaines
Cette eau qui, sur le monde,
Emportera la haine
Au-delà de nos sombres horizons…

Mon âme allume pour toi sa flamme,
Je fais encens de mes paroles ;
Mes oiseaux vers toi s’envolent
Pour te porter baiser de Femme…



17/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres