Les dits du corbeau noir

Louis Pauwels Passeur d'espérance lecture et commentaire Bran du 06 2015

Louis Pauwels Comment devient-on ce que l'on est ? Stock Editeur Lecture et commentaire Bran du

Extraits

 

« Ma grande affaire est la vie-poème. »

« La mort du désir, c'est la vie morte. »

« Les dieux ne nous regarderont face à face que lorsque nous-mêmes nous aurons un visage. »

 

Commentaires Bran du :

 

Voici donc les grandes lignes de force d'une pensée, ses axes majeurs, ses espérances et ses constats sur l' homme, la société des hommes, son présent et son devenir...

 

Ce sont autant de constats de faits et de situations, de causes et d'effet, qui font que le monde est ce qu'il est , mais qui pourrait être fort différent si la différence, le diversifié, le singulier, était davantage pris en compte dans les planifications politico-économico-financières qui se soucient de chiffres et de nombres, mais pas de l'humanité...

 

C'est un point de vue, mais haut placé, qui s'exprime ici et qui donne, comme un miroir, à réfléchir tant que la lumière le traverse...

Les thèmes abordés sont ceux qui constituent les fondements élémentaires et primordiaux et le devenir de l'homme lui-même ballotté et naufragé de résidus d'histoire plus ou moins « sainte »... manipulée et falsifiée par ailleurs...

 

Réappropriation d'une mentalité « européenne » héritée de l'Antiquité nourrit de sagesse et de spiritualité permettant de tirer de ce fonds ancestral des enseignements aptes à éclairer les sombres et labyrinthiques couloirs dans lesquels tournent et retournent, se perdent et s'égarent sans cesse, nos errances modernes....

 

Cette perte, c'est, au cœur de l' homme, la perte d'une Etoile !

 

Nourritures et substances nous sont offertes ici en table de conscience pour l'éveil, la sensibilisation, la transformation, la maturation, de celle-ci...

Ayons lors conscience que celle-ci est notre outil fondamental et qu'elle constitue notre bien le plus précieux nous permettant de passer, par désir et volonté, en toute liberté, lucidité et responsabilité, du plan de la « Matière » à celui de « l'Esprit » !....

 

///....

 

De l'érotisme :

 

L'érotisme est lié à une religion de la nature...

Comme dans l'Antiquité ou l'Inde ancienne...

C'est la célébration des énergies universelles à travers la fête des corps. C'est une sacralisation du désir et du plaisir ressentis comme participation à l'harmonie universelle...

Nous n'avons pas encore retrouvé ce chemin solaire. Je pense que l'avenir est dans la réactivation du grand paganisme comme le pensait D H Lawrence....

Mais nous n'en sommes pas encore là !...

 

Du couple et du mariage :

 

Il y a une autre fidélité dans le mariage : C'est porter constamment une bienveillante attention à l'autre...

Voilà une grandeur... et ce qui me paraît sacré, c'est la résolution prise par un homme et une femme, de vieillir ensemble.

Tout couple est une impossibilité, mais cette noble résolution transcende cette impossibilité...

 

De la « Civilisation »...

 

La civilisation à venir n'est pas encore formée...

« Nous baignons dans les écoulements d'une décivilisation »...

On dirait que nous sommes la première société à ne pas fournir un modèle d'homme. La première civilisation sans civilisation intérieure...

Il n'y a pas de crise de civilisation. Il y a crise, en chacun de nous, de la civilisation intérieure...

Ce n'est pas le monde qui nous détruit, c'est l'idée que nous avons de nous-mêmes.

 

Du Féminin :

 

« Je vois tes seins s'épanouir

Et parfois ton ventre frémir

Comme un sol chaud qui se soulève

Tu m'apaises et je m'étonne

De ces pouvoirs que tu détiens

//...

 

Où finis-tu ? La terre oscille

Et toi, dans le fracas des monts

Déjà tu renais du limon

Un serpent rouge à tes chevilles

Femme, tout en essors et courbes....

 

Robert Ganzo (Hymne à la Vénus de Lespugne)

 

« La femme est rare. »... (J Giraudoux)

 

La vraie femme, celle qui nous vient du fond des âges. Celle qui rayonne à l'autre extrémité de la création.

La vraie femme ; celle qui connaît les secrets des eaux, des pierres, des plantes, des bêtes, ; celle qui fixe le soleil et voit clair dans la nuit.

Celle qui possède la clef de la santé, de la paix transparente, des harmonies. La sorcière blanche, la fée aux larges flancs humides (…/...)

Celle qui attend l'homme pour recommencer avec lui le paradis terrestre...

Avec elle, toute la terre s'organise en féerie. Avec elle, il y a de l'immortalité dans l'air...

Le désir qu'elle inspire est vide de tout démon.

Plonger en elle vous réensemence....

La vraie femme, la femme rare (celle que les anciens gnostiques appelaient « la femme de l'homme » et la « rosée de lumière »....

Elle rejoignait aussi la religion initiale, le souvenir enfoui de la déesse mère...

La Sorcière. La sorcière brûlée, c'est la vraie femme, la femme de la religion primitive que l'on pourchasse, que l'on détruit, afin d'en effacer à jamais le souvenir....

La femme aujourd'hui réduite à une médiocre contrefaçon de l'homme. Il nous en vient une sorte de décoloration du monde accentuée et définitive....

 

« Après tout, si c'était lié au fait que l'amour nous est retiré ? Il n'y a plus de puissance créatrice surnaturelle. C'est que nous n'avons plus contact, à travers les femmes avec quelque chose de surnaturel. La femme s'est retirée. Nous n'avons plus affaire à la femme . Seulement des doubles, des semblants... Nous ne sommes plus amoureux, au sens fondamental ; je dirais, abyssal, du terme. Nous n'avons plus la relation avec une puissance de l'autre pôle du monde, qui nous baignerait, qui nous vivifierait, qui nous porterait à l'héroïsme de la grande création.

Le fleuve-femme s'est asséché. C'était le fleuve-créateur... »

 

De l'Energie créatrice :

 

Où sont les créations océaniques ?

Comment expliquez chez nous tous cette réduction de l'énergie créatrice ?

 

Une aristocratie de l'âme :

 

Celle qui célèbre la santé, la beauté, la puissance, l'énergie, la volonté, le pouvoir de se construire soi-même, de passer avec la vie un pacte de non agression, et avec le monde un pacte de maîtrise...

 

A propos d'André Breton et autres écrivains :

 

Du Celte il avait le sens de la féerie ; des signes imperceptibles qui, pour les âmes à fleur de peau, indiquent la direction d'un « intermonde »...

De Maupassant : Quelle poigne païenne !

De Victor Hugo : Une énergie créatrice illimitée l'habite... Une énergie vitale torrentielle qui déborde sans cesse en gerbes créatrices...

Hugo croyait à une communication possible de l'esprit humain avec l'esprit universel, avec tout l'ensemble de la création passée, présente et à venir...

Il ne s'agit pas d'évoquer des esprits. Il s'agit de devenir soi-même esprit....

 

De la vie :

 

La vie mérite d'être vécue, aimée, célébrée, quel que soit demain...

La vie est un exil. L'exil sauve la vie créatrice. Et notre vie consciente n'est que le reflet de l'attente d'une plus grande vie....

 

Des Hommes :

 

L'amour des hommes... C'est l'effort de l'intelligence pour les comprendre...

le drame des hommes c'est qu'il y a en eux un adulte qui ne veut pas naître....

L'évolution de l'homme n'est pas achevée...

L'homme ne vit pas que de pain, il vit aussi d'admiration...

L'homme est ce qu'il pense qu'il est...

Etre, c'est être différent... C'est être différent de la mort...

C'est là le point de départ de toute culture, de tout art...

En chaque être le besoin de tirer de sa glaise le beau, le bien, le dansant et le chantant.

Etre, c'est être différent... C'est être différent de la mort...

C'est là le point de départ de toute culture, de tout art...

 

De l'Âme :

 

Il nous faut un commencement d'âme...

Tous les hommes ont de la graine d'âme...

Nous avons tous un grain d'âme, bien sûr. Mais nous ne le faisons pas tous germer. Les hommes d'âme sont des artisans en éternité...

L'âme existe. Tout le monde antique en est persuadé...

 

Le retour aux anciennes Traditions européennes :

 

Nous reviendrons aux sources de notre Tradition...

Je me dis que l'Occident retourne à ses sources vives, à l'antique, à Pan, à Dionysos...

Peut-être dans des siècles, dira-t-on que de notre époque date la redécouverte que la nature est Dieu.(Tels furent les signes avant coureurs du grand paganisme de notre civilisation...) Oui, peut-être....

l'Eglise est morte...

Le message brouillé des dieux anciens et des dieux futurs, appelle à la résistance contre le Dieu jaloux.

J'appelle de mes vœux une autre religion pour d'autres temps...

Je pense que l'homme est, de toute éternité, un animal religieux, qui chaque fois retrouve son enracinement dans le sacré, rebâtit ses temples, reconstitue ses rites, selon des archétypes universels qui prennent des formes diverses à travers les peuples, les époques, les cultures...

Pour l'homme antique, tout pouvoir est un mérite...

Quand, sous la poussée des connaissances, nous aurons manifestement établi le lien qu'intuitivement l'homme antique entretenait avec le cosmos, quand nous aurons aussi renoué avec l'infini de notre espace intérieur, quand la nature sera redevenue dieu, comme pour nos pères indo-européens, un temple se reconstruira dans l'homme... 

Ressaisir le passé de l'Europe, notre héritage, et l'adapter...

L'Europe à besoin de conceptions ancestrales réanimées...

Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié...

Une certaine vision autre de la vie, de l'homme, du monde, du destin, inscrite de manière indélébile dans les traditions et dans les structures mentales des peuples issus de

l'Antiquité et de la branche indo-européenne de l'humanité. Ne sentez-vous pas vouloir renaître les anciennes cultures enracinées ?

Rien, absolument rien, dans les cultures indo-européennes et nordiques n'a d'accent totalitaire...

 

La Création à un projet :

 

Je crois en un projet-créateur...Je crois que notre propre mission est d'essaimer de la vie dans les étoiles... Je ne suis pas plus fini que l'univers est achevé...

Nous ne sommes en tant qu'humains qu'un des aspects provisoires de l'incarnation de l'esprit dans la matière... L'« Energie » se connaît elle-même... Elle sait son projet...

Elle me traverse, elle m'a fait, elle m'effacera...

 

Du « maître. » :

 

On ne cherche pas un maître. On le rencontre. Et quand on la rencontrer, il faut se préparer à le quitter....

L'élargissement des doutes, c'est cela le paysage, quand on est devenu son propre maître.

 

Les quatre points cardinaux de l'écriture :

 

Ecrire avec économie, force, simplicité et transparence...

(Se guider sur eux)...

Ecrire sur tout ce qui excite l'esprit ou fait chauffer la vie...

C'est ajouter quelque chose à la création en la célébrant...

On a sacré quelque chose en le nommant...

Il faut des myriades de sensations et une infinité de possibilités d'expression pour aboutir, avec quelques mots, à un absolu de matin d'été sur l'eau, ou un absolu de chagrin d'amour...

 

Autres pensées à méditer et approfondir :

 

La pensée ne vit qu'en se formulant... Elle se dénature en coulant dans les phrases. C'est comme une femme aimée qu'on ne connaîtrait jamais qu'habillée....

 

Ce qui coupe du passé déshérite l'avenir...

 

L'esprit peut tout...

 

Les choses contre lesquelles nous ne pouvons rien faisons en sorte qu'elles ne puissent rien contre nous...

 

« Solitaire solidaire » est une juste devise pour mon existence...

 

Pousser aussi loin que possible la célébration de la vie, pour donner au destin un sens avant la mort et au-delà de la mort...

 

Que la créativité artistique devienne l'expression naturelle du peuple...

 

La culture commence là où commence la conscience intériorisée, le sens de notre destin particulier et de sa relation avec l''universel...

 

J'ai un sens du sacré et une idée de la sagesse...

 

Certains livres sont écrits pour vous révéler votre propre poésie dans le déjà écrit universel...

 

C'est ce qui se passe par l'acte qui libère....

 

Je crois pas que la « nouvelle liberté » conquise (depuis 68)

augmente la qualité de la vie. Certains pensent qu'elle agrandit l'être. Je crois plutôt qu'elle en agrandit le creux...

 

Avec le « Matin des Magiciens » j'ai voulu remettre le vieux fonds humain trans-historique en circulation, à la veille d'une transformation planétaire qui, elle-même, dépasse l'histoire...

Le besoin d'absolu et d'infini n'a pas disparu du monde occidental. Il s'est déplacé. La recherche scientifique avancée et les pensées qui en découlent, renouent avec le sentiment de la transcendance...

L'homme n'est pas une bête à genoux ; il est aussi un esprit qui vole... Il n'est pas seulement un animal matériel ; il est un animal religieux en relation avec l'infini...

Il n'est pas seulement un animal historique et social ; il est aussi une créature qui contient de l'éternel...

 

Le fantastique de notre époque est dans l'élargissement des trois vieilles questions !: d'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?

 

Nous sommes passés du sacré au profane, puis du profane au trivial...

 

Je crois que la profonde crise de civilisation est là : dans l'abîme qui sépare l'esprit de l'humanité, agrandi, de l'esprit des hommes, raccourci. Il manque le pont. Il manque la relation. (Une religion qui relie « religare »)...

 

Je suis optimiste mais à très long terme...

 

Ressaisir le passé de l'Europe, notre héritage, et l'adapter...

L'Europe à besoin de conceptions ancestrales réanimées...

Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié...

Une certaine vision autre de la vie, de l'homme, du monde, du destin, inscrite de manière indélébile dans les traditions et dans les structures mentales des peuples issus de

l'Antiquité et de la branche indo-européenne de l'humanité. Ne sentez-vous pas vouloir renaître les anciennes cultures enracinées ?

 

Comment faire renaître le chant du monde sans rétablir le pluralisme des mentalités ?

 

Pourvue que la vie, pour chacun, ne cesse d'être vécue comme une aventure singulière...

(Alors qu'on amène les hommes à renoncer à leur autonomie, à leur singularité, comme par eux-mêmes. Alors qu'aucune racine n'a de sève...)

 

La nature n'a pas de problème, elle n'a que des solutions...

La culture est la nature de l'homme....



02/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres