Les dits du corbeau noir

LES RACINES CHETIENNES DE LA FRANCE ??? !!! REFLEXION BRAN DU 2015-12-08 DECEMBRE

Réflexion : Les racines chrétiennes de la France ??? Bran du

08 12 2015

 

 

Une métaphore autour de la notion « d'Arbre de Vie humanitaire .»

 

 

L'Arbre de Vie du Pays appelé France depuis « Clovis » et dénommé antérieurement « la Gaule » n'a pas levé de terre en l'an zéro de notre ère...

 

Ses « racines » les plus anciennes et profondes ont affouillé l'humus primordial et originel de ce vaste territoire bordé d'océans dont la face maritime, appelée l'Iroise, constitue une extrémité de l'Europe appelée Pen ar bed (Le Bout du monde ) ou encore Finisteare (la Fin des terres...)

 

L'humanité, pour ce qui concerne sa prime apparition et les territoires européens concernés, n'a pas attendu d'être fixée dans un comput arbitraire, d'inspiration romaine et imposé par une institution et un appareil religieux qui ont tout fait pour effacer, de la mémoire du sol, des esprits, des consciences et des cœurs, un passé dit « païen » censé totalement dénué d'intelligence, de conscience et de sentiments et attendant un courant civilisateur exporté de ses confins pour être enfin et dignement et valablement au monde !

 

Affirmer que la « France » n'a d'existence, de fondement, d'assise, d'origine qu'exclusivement Chrétienne est un déni de réalité et un mensonge éhonté vis-à-vis de l'Histoire et de la Préhistoire...

 

C'est un argument que l'on entend de plus en plus (et au plus haut niveau des responsabilités politiques) en cette période tourmentée et de plus en plus obscure ; un argument électoraliste qui surfe sur les vagues extrémistes qui récoltent la manne accumulée des peurs et des ignorances (suscitée légitimement par les actes terroristes et intégristes) habilement entretenues et manipulées...

 

Il est indéniable que le « monde chrétien » constitue un rameau imposant et important greffé sur l'Arbre de Vie européen, mais il n'est qu'une greffe parmi d'autre et ne saurait en aucun cas être la racine et la souche unique de celui-ci !

 

D'autres ramifications et surgeons sont apparus depuis qui trouvent une commune sève dans une terre qui se dit d'accueil où ils sont les bienvenus en souhaitant qu'ils respectent l'Arbre et la Terre qui leur donne Vie...

Leurs feuilles, existentielles et individuelles, une fois tombées, ayant accompli leur « cycle », nourriront un commun terreau, un identique humus pour les générations d'autres « Arbres » à venir... !

 

Considérer qu'il n'y a d'humain véritable, authentique, civilisé et « croyant », digne de ce nom, que depuis la naissance d'un Sauveur est un crime de lèse humanité au regard des hommes et des femmes qui, par leur courage, leur imaginaire, leur volonté de perpétuer la vie par delà les terribles épreuves rencontrées, ont permis que la nôtre soit !

 

Gratitude et reconnaissance (et non mépris et arrogance) pour tous ces hommes et ces femmes qui ont façonné, de leurs mains, de leur courage, de leur sang, de leur sueur, de leur rêves, songes et espérances, ces territoires de vie qui sont les nôtres aujourd'hui.

 

Ils furent des êtres de sensibilité, de connaissance, de vive intelligence, des artisans et des artistes, qui ont su aussi, à leur façon, traduire fabuleusement les croyances qui témoignaient de leurs espérances et qui animaient, bellement, authentiquement, leur « présence au monde »... 

 

Notre « Mémoire » est cet « Arbre de Vie » qui a pour souche commune une origine appelé l'Humanité ; une Humanité qui remonte à un Arbre premier, à une Première « Graine » de pré conscience ; une « graine » qui a essaimé d'un continent à l'autre....

 

Aucune branche ramifiée au tronc commun de l'Arbre humanitaire ne peut revendiquer à elle seule d'être « l'arbre entier, son tronc, sa sève et ses racines » et ne se doit d'élaguer toutes les autres branches qui ne seraient pas conformes à ses conceptions sectaires et dogmatiques...

 

Elle ne saurait s'émanciper de son enracinement premier en se dotant d'une sève artificielle qui ne saurait assurer, dans la durée, une saine croissance et évolution...

 

Je ne connais pas d'arbre dont les branches se livrent batailles et s'amputent mutuellement !...

 

Notre humanité à été « poussière d'étoiles », elle le demeure aujourd'hui.

 

La prime étincelle de conscience luit toujours dans l'obscurité de notre temps et elle seule peut nous guider, à travers nos sombres territoires d'orgueil, de cruauté et de mensonge, à faire et refaire, en nous et de nouveau, la pleine Lumière !



08/12/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres