Les dits du corbeau noir

Les ECRITURES DU RIVAGE (Festival ART ETRE et NATURE deuxième édition) introduction au thème Bran du Février 2015

Cap erquy Février 2015 118pm.jpg

Photos et Créations Bran du

 

Du Lundi 20 avril au Dimanche 26 avril se tiendra au val-André 22370 la deuxième édition du Festival ART ETRE et NATURE organisée par le Chaudron d'Abondance et son équipe...

Exposition de 7 artistes, ateliers créatifs, randonnée côtière accompagnée,  soirée contes du rivage, concert de chants de marin, veillée géopoétique .... Bien des réjouissances gratuites en perspective....

Une occasion d'aborder aussi ce merveilleux thème et de le décliner, de l'aborder,  en diverses formes expression....

 

En avant première quelques réflexions pour nourrir les débats et causeries à venir...

 

Bonne lecture et imprégnations   Bran du

 

.........................................................

 

Grèves dahouet 24 02 2015 057pm.jpg

Un pré-langage.... Les Ecritures du Rivage  Partie 1

 

Définition....

 

Ecrire : Tracer des signes d'écritures ; un ensemble organisé de signes d'écriture...

Inscrire, graver, marquer... Correspondre avec... Composer un ouvrage...

Exprimer de telle ou telle façon...

 

Ecriture : représentation de la pensée ou de la parole par des signes...

 

Langage : fonction d'expression de la pensée et de communication entre les hommes.... mise en oeuvre par les organes de la phonation (parole) ou par une notation au moyen de signes matériels (écriture)...

Façon de s'exprimer...

 

Rivage ; partie de la terre qui borde une mer ( rive, berge, pour le bord d'un lac) (Bord, Côte, Littoral...) Zone soumise à l'action des vagues et éventuellement des marées....

 

........................................................

 

Cap erquy Février 2015 044pm.jpg

Notes et réflexions Bran du Février 2015

 

Le rivage :

Le plus grand, époustouflant et fantastique poème symphonique qui soit au monde ; une gigantesque partition, écrite et réécrite sans cesse, vague après vague, sur les grèves du temps et de l'espace...

 

L'un des poumons de la terre et l'une de ses respirations majeures....

 

Affouiller, mètre après mètre, l'estran, c'est entrer, de plein coeur, de pleine lumière, de pleine pensée et de plein souffle, au coeur de la mouvance céleste et cosmique ; c'est retrouver l'entrelacs des Origines ; c'est reconnecter les torsades hélicoïdales de son A.D. N à celles de l'Univers !...

 

Rien que cela et tout cela !....

 

Ici, nous remontons au "pré-langage", aux balbutiements des ondes et des formes...

 

Nous sommes bien avant, dans ce "très lointain", où l'homme ne disposait pas encore de nom pour être au monde.....

 

Nous parcourons la grève ruisselante d'après marée et lisons, décryptons, pas à pas, les sinuosités ondines qui sillonnent les sables, les sculptent, les incisent, les modèlent, au gré des vents, des forces et des souffles....

 

L'immensité humide sur laquelle glissent et se répandent les eaux ; celles mêlées du ciel et de la terre, se creuse et s'enfle sans discontinuité ; le corps tout entier animé d'une pulsion énergique, d'une étrange respiration conjuguant diverses rythmiques connues, en leur sourde naissance, que du silence qui borde leur berceau....

 

C'est du "Grand Art" que cela qui oeuvre si magistralement au sein de l'éphémérité de l'instant en recouvrant la poitrine de la grève d'un drapé voluptueux d'eau et de sable mouvant...

 

Frehel Février 2015 332pm.jpg

Les mots sont là, tous les mots, ballotés, enserrés, comprimés, étalés, élargis, mais, ils sont encore imprononçables !

 

Il n'est pas encore de lèvres aptes à les faire naître sur le modelé d'une chair ouverte sur l'indicible et l'absolu...

 

Images multiples, démultipliées en leur étirement, effacées sitôt formées et reformées....

 

Puissante est la gouge qui arpente le dénivelé de la plage, en ride le front, mais sans outrage....

 

Aucun artisan ne saurait égaler une telle "performance" si "naturelle au demeurant !

 

Qui d'autre que cette nature "artisane" pour animer de telles étendues, en bosseler et remuer toute la surface, pour en enduire la toile de tant de matériaux, de tant de fluidité, de tant de colorations et fluctuations ?

 

Fabuleux sont les ce tracés serpentiformes qui ondulent sur le grain luisant des sables, émettant autant d'ondes de formes que peut en émettre une Etoile Vive et, peut être une pensée, ajustée à celle-ci...

 

Algues 20 02 2015 grande marée 022pm.jpg

Rien de linéaire ici, pas un seul angle droit...

Toute véritable "Création" en fait l'économie !....

 

C'est un recouvrement, un chevauchement, permanent ; une "architexture" mouvante et émouvante ; une gestation de l'instant se tournant et se retournant dans son "oeuf d'immortalité"...

 

Avant que ne soient les mots, ce qui deviendra la parole s'expérimente dans les courbes et les spirales, les orbes et les sphères....

 

C'est une pré-enluminure qui annonce le "manuscrit"...

 

C'est là une chorégraphie sublime qui nous instruit d'une Loi originelle, essentielle, primordiale, élémentaire, efficiente, consciente, visionnaire, volontaire et pérenne, qui est celle de l'Evolution...

 

C'est toute la Vie même hautement et profondément manifestée en ses mouvements incessants ; des mouvements qui épousent, avec sensibilité et intelligence, la Trame souple et flexible, fluide et limpide, aérienne et tellurique, sur laquelle le "cosmos" (ses ambassades) tisse sa présence et son devenir !....

 

Frehel Février 2015 196pm.jpg

......................................//////////////////////////////////.........................................

 

Les Ecritures du Rivage Partie 2 25 02 2015 Bran du

 

"Ce qu'une vague apporte, une autre vague le remporte."...

 

Ainsi et de même, les flux et reflux de notre existence...

 

Mais, sous l'action généreuse et chaleureuse du soleil, demeure sur la grève du temps, au delà du remue-ménage de l'estran, un peu de ce sel dont la mémoire est friande !...

 

La "littoralité" est une attitude, une "disposition" "géopoétique" au sens où elle entend associer ce qui aspire à l'être et à relier ce qui porte à entendement et à co-participation....

 

Que nous faut-il pour que les vagues que nous faisons soient porteuses, à leur crête, d'une blanche écume emblématique des noces concélébrées au coeur de nos chairs et de nos songes ?...

 

La contemplation est une "imprégnation" indispensable et préalable à toute mise en oeuvre, à toute véritale création...

 

Ne faut-il pas sucer l'os à moëlle de la mer ?...

Toute marée à ses ordonnancements et agencements et obéit au "régisseur" de ses royaumes. Hors de cette "discipline volontairement acceptée et comprise, y compris au plus profond de ses abysses, elle demeure libre de mouvoir ses eaux comme elle l'entend et le désire....

 

Toutefois, elle doit tenir compte, mais non sans jouissance, du vent et de toutes les déclinaisons de force, d'attouchement ou de retenue, de celui-ci...

 

Ce Souffle fait aussi partie de sa "respiration" et il ne cesse de parcourir sa peau d'écailles vertes et bleues ; une peau apte aux frémissements comme aux plus voluptueuses et enivrantes des tempêtes passionnelles...

 

Grèves dahouet 24 02 2015 062pm.jpg

....///...

 

Le pays d'où je suis regarde la mer, la regarde droit dans les yeux...

Et l'homme que je suis, l'être que je m'efforce d'Etre, fait de même...

Il en était semblablement quand les Pères de mes pères plantèrent leur regard sur ce promontoire des mondes et des rêves...

 

"Aremorica"... C'est là le territoire de l'Etre en gésine, le berceau des gestations en devenir...

 

C'est de là qu'un corps d'algue et d'écume sortira, nu d'histoire, mais la peau ruisselante de mémoires primordiales, pour discourir avec les étoiles et courtiser la lune !...

 

"Morigenos" sera son nom et il portera pour enseigne la corne de cerf et le torque de sagesse...

 

Frehel Février 2015 264pm.jpg


...///...

 

L'infini de l'horizon happe le songe et le plonge en d'étourdissantes profondeurs, en des méandres insoupçonnés, en des tourbillons vertigineux...

 

Nulle crainte pour le penseur aventureux et audacieux car la mer n'est pas sans berceuse pour apaiser ses enfants, ses navigateurs et autres nautoniers !

 

Chaque flot venu au rivage nous enseigne cette nécessité, o combien salutaire et vitale, de brasser la vie et d'être embrassée par elle....

 

Autant de méandres, qui de la source au fleuve et du fleuve à l'océan, serpente en nous, en cet "inconscient collectif" qui est aussi l'océan de l'humanité et, sans doute, notre coffre au plus précieux trésor, comme le pressentait la vision poétique d'André Breton...

 

Une "humanité" dont nous ignorons trop souvent, les hauts et profonds courants qui circulent en son corps autant céleste que marin, autant sanguin que doué d'imaginaire inexploité....

 

Gaston Bachelard dirait :

"Là est l'Emergence !"...

Et bien d'autres penseurs, bardes et poètes avec lui : "là est la compréhension, là est le "Chaudron de la conscience", là réside l'Eveil, là se fomente le Chant, là bouillonne le frisson de l'Oeuvre....

 

Cap erquy Février 2015 154pm.jpg

...///...

 

Tout ce qui exprime, figure, manifeste et atteste, incarne et anime, "l'Engendrement" à valeur "d'Initiation"...

 

Mais, est-il encore des postulants à cette "Initiation" qui ne craignent ni la mort, ni le doute, ni l'inconnu et qui osent l'au-delà et le par-delà de la condition humaine pour transcender en esprit les craintes inspirées par la matière et ses mamelles de peur et d'ignorance ?...

 

Mais surtout, est-il encore un "Féminin", dépositaire de la "Souveraineté" pour remettre sur ces fronts aventureux et servants, la couronne de gui et de chêne, octroyant, en dignité et vérité, la régence au vainqueur de la si rude saison ?...

 

C'est de cette "mouvance", de ce brassage perpétuel des ondes paludières, de ces phases observées rigoureusement et avec la plus grande et vive attention, que naît l'alchimie créatrice, que s'en vient au monde ce qui est le plus attendu par celui-ci et qui submerge o combien la flottille des entreprises humaines commanditée par l'orgueil et le mensonge...

 

Parfois, quelques femmes ou quelques hommes de "compagnie" s'associent à l'Acte Créateur...et se fiancent, en confiance et désir, aux déroulés de la Spirale de Splendeur.... Mais si peu, encore si peu !

 

...///...

 

Nous ne sommes pas "indispensables" dans la composition de cet orchestre d'exception interprétant, tambour battant, la "Musique des Sphères", mais nous pouvons y apporter quelques notes spécifiques et singulières, accordées à cette immense Partition ; des notes qui ne dénoteraient pas dans l'harmonie sans cesse recherchée, restaurée et enrichie...

 

Algues 20 02 2015 grande marée 048pm.jpg

.../...

 

La masse des eaux, en ses diverses formations, décrit, souligne, esquisse, ébauche, une "Spirale" laquelle est le signe majeur par lequel s'amorcent les contours d'un "Corps de Vie"....

 

Il y a du "Matriciel" en cette Spirale qui, sortie des abysses indifférenciés et de l'antre du chaos, fait jaillir "l'Ile du possible"...

 

Il n'est pas de "creuset", "d'athanor", plus gigantesque et performant que cette immensité océanique....

 

Nous disposons en cela et par cela de la Vasque la plus propice à nos "mutations" et 'transformations" quand le Feu de la Pensée et de la Parole se précipite dans le cuveau des enfantements majeurs....

 

Le "brasero" attend toujours l'Epée qu'adoubera la Lumière !....

 

Cap erquy Février 2015 099pm.jpg

 

Mais comment traduire sans trahir, sans dénaturer, ce qui est en soi et en nous-mêmes un "vivant mystère" ?...

 

Comment mettre des mots ( et quels mots ?) sur des lèvres qui ne chantent, mais sans rival à la hauteur, que le signe et le symbole, que la Force initiale, que l'Energie première ?...

 

Chaque coquillage venu à la côte, vide de contenu, est une lettre égarée dans la phasé si éloquent de la plage...

 

N'appartient-il pas, pour cela, au poète, à l'artiste, à l'artisan, défiant toute rationalité et toute convention liberticide, de pénétrer la chambre de nacre et de monter les escaliers de l'espace et du temps, d'affouiller le labyrinthe et de faire entendement au sein des humeurs houleuses de la mer ?...

 

Les rythmes nous sont offerts et nous aurions avantage à nous accorder sur eux quand leur coeur est à l'unisson de celui de l'Univers...

 

C'est à partir de ces "rythmes" analogues, en leur fondement, à celui qui bat en notre charnelle demeure que nous pouvons, je le pense, tisser, fil à fil, une toile sonore qui fasse écho et résonance aux pulsions et impulsions qui régentent la plus époustouflante de toutes les symphonies....

 

Le rythme donné et offert, trouvons la "juste mesure", la tonalité adaptée entre cri et silence pour participer, pleinement, du Chant du Monde....

 

Grèves dahouet 24 02 2015 040pm.jpg+



25/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres