Les dits du corbeau noir

LE "TOUT AMOUR" FACE A L'INELUCTABLE... REFLEXION BRAN DU 2019 07 06 JUIN

 

Brocéliande Fev 2019 010pm.jpg


Photos  Bran du

 

 

 

 

Le « Tout Amour » face à l'inéluctable....

Réflexion   Bran du     Juin 2019

 

(A Christian et Martine)

 

 

 

Ce que l'on est en capacité d'accepter pour soi-même (sa fin dernière) devient bien plus difficile quand il s'agit de ses proches...

 

 

Quand le processus vital touche à sa fin, que les soins dits palliatifs sont mis en œuvre, seul le « miracle » peut apporter une nouvelle espérance car il arrive que ce « miracle » survienne et vienne renverser « incroyablement » tous les pronostics d'un fin plus ou moins proche...

 

 

Mais nous savons parfaitement que les dits « miracles » demeurent exceptionnels....

 

 

Alors ?

L'objectivité, le réalisme de la situation et des faits, s'imposent et nous renvoient à une position douloureuse o combien qui consiste à ne pouvoir qu'assister, qu'accompagner de notre mieux celui ou celle qui « s'en va » et faire de sorte que ce départ puisse se faire au sein d'une « acceptation commune » de l'inéluctable impliquant le calme, la paix et la sérénité et le déploiement maximum de ce « Tout Amour »...

 

 

Cela se traduit par une qualité de « présence » qui soit faite de silence, d'écoute, de disponibilité, de prévenance et d'attention.....

 

 

Dans une sorte de dissolution, de dislocation, le temps présent s'estompe peu à peu entouré, suppléé, d'une part, par la mémoire et le souvenir (tout ce qui fut rencontré, échangé, partagé, dans le temps et dans l'espace et, d'autre part, tout ce qu'il est possible ou souhaité d'envisager d'un futur inconnu, redouté ou attendu, ceci selon les conceptions propres de la personne en partance.)...

 

 

 

Brocéliande Fev 2019 011pm.jpg

 

 

 

Face à la « mort » plusieurs attitudes se présentent selon un éventail qui va de la crainte, de l'inquiétude à l'apaisement face à un événement auquel on s'est préparé et dont la venue ouvre, débouche, sur une perspective qui convient aux idées et concepts développés afin de satisfaire à une aspiration « claire, souhaitée et « lumineuse »...

 

 

C'est ici que se présentent les idées ou pensées liées à la croyance, à la spiritualité, à la philosophie, aux concepts religieux ou laïques de chaque personne...

 

 

Nous n'avons pas à intervenir selon nos opinions pour infléchir ou pour influer dans ce cadre « personnel » qui concerne chacun et chacune, mais à « accompagner » la méditation, la réflexion, l'expression que chacun ou chacune mène ou formule alors selon ses choix et options en terme « d'au-delà »....

 

 

Nous sommes tous et toutes placés dans une « salle d'attentes » où « l'acceptation » consciente, désirée, volontaire, apaisée, constitue un tremplin, une promontoire, vers une « libération » du cœur et de l'esprit, et pour certains et certaines, de l'Âme...

 

 

Certes une « rupture » à venir se précise et cette future « disparition » ne peut qu'ébranler durement nos liens, attaches et affects ; toute séparation définitive avec ce qui fut « chair de notre chair, cœur de notre cœur, vie de notre vie », ne peut que nous bouleverser et nous atteindre profondément...

 

 

Seule cette « Force, Energie et Lumière » encore appelée l'Amour ; l'Amour qui fût, qui est et qui demeurera au-delà et par-delà l'ultime éloignement « physique » sera en capacité d'apporter le bienfaisant et bienveillant « recours » en aidant à cette « acceptation » et à cet « apaisement » indispensables....

 

 

 

Brocéliande Fev 2019 012pm.jpg

 

 

 

Pour celui ou celle qui à « Croyance », il peut être concevable de comprendre que tout ce qui fut « Amour » au cours de notre existence s'en est retourné à la Source de Tout Amour et que l'Âme individuelle en prend le même chemin...

 

 

Seul cet « Amour » ; et sous quelque forme qu'il se conçoit ou se manifeste, aujourd'hui, hier ou demain, est en capacité de s'opposer à toute « rupture » , à toute « séparation », lui seul à pouvoir, à puissance, absolue et infinie, de maintenir à tout jamais les liens terrestrement tissés...

 

 

A chaque fois que l'Amour en nous s'exprimera, s'offrira, recevra, sera Don parmi le Don, nous serons ensemble, réuni, avec ceux et celles qui furent en leur temps et avec nous de cette « offrande » mutuelle et réciproque, de ce partage merveilleux du vrai, du beau et du juste...

 

 

L'Amour est par excellence, par infinitude,ce concept, cette pensée, ce fondement, cette « symbiose » d'entendement, de compréhension qui nous permet d'aller au-delà et par-delà nos limites humaines, au-delà et par-delà le temps et l'espace accordés ici-bas à notre existence...

 

 

l'Amour transperce, traverse, circule entre les « mondes », s'affranchit du temps et de l'espace, ne connaît nulle mort, réveille l'oubli, entretient liens et relations et ne cesse de ruisseler de sa Dive Fontaine tant que des lèvres et des pensées s'y portent, tant que des mains et des cœurs se portent vers Elle et y font sage, fervent, aimant et enjoué dépôt du meilleur d'eux-mêmes....

 

 

Chacun et chacune d'entre nous peuvent « alimenter » la dite Fontaine et se conjoindre à ses ruissellements...

 

 

A la veille du Grand-Départ, sur le quai de l'embarcadère, se font les derniers bilans, les derniers constats, l'examen d'une vie, joies et regrets sont passés en revue et ce regard en arrière » et nécessaire autant qu'indispensable pour soi et ceux qui nous entourent....

 

 

Ce qu'il en ressort généralement de cette « introspection », de cette « revisitation », c'est que nous n'avons jamais assez aimé quand aimer était en mesure de se formuler, de trouver ses expressions, ses actes et ses œuvres....

 

 

 

Dans la superficialité de biens de nos occupations, quelle place, quel temps, quelle disponibilité avons-nous « consacrés » à cette  « Force-Energie-Lumière »... En avons-nous été les attentionnés et lucides acteurs, artistes et artisans, en nos pensées, en nos liens et en nos réalisations et ouvrages ?...

 

 

Quand la difficulté, l'impossibilité apparente, d'aimer, d'être aimé, s'est peu à peu transformer en indifférence voir en « haine ».... Avons-nous su ou pu, véritablement, sincèrement, authentiquement, donner toute sa chance à « l'expression d'Amour » ?...

 

 

Autant de justes questions qui se posent et qui interpellent autant celui qui nous quitte que nous-mêmes qui restons encore un temps sur le rivage existentiel qui est le nôtre...

 

 

 

Brocéliande Fev 2019 013pm.jpg

 

 

 

Nous ne sommes jamais en notre passage terrestre ce « Tout Amour » car il nous demande tout, absolument tout, en permanence tout... Et cela requière tellement que nous ne pouvons être cette permanence du « Don », cette bienveillance et bienveillance généreuse et prodigue en tout instant de notre vie...

 

 

Nous sommes aussi faits de contradictions et de paradoxes, de forces, certes, mais aussi de faiblesses, de pulsions fastes ou néfastes plus ou moins maîtrisées...

 

 

Nous sommes par ailleurs humblement, mais aussi orgueilleusement « humains »...

 

Nous pouvons tout autant aider à construire un monde espéré « meilleur » tout comme participer consciemment ou non, volontairement ou non, à sa prédation, à sa destruction...

 

Nous pouvons errer, nous agiter, nous illusionner, enceints de craintes, de doutes et de peurs, comme nous pouvons décider que le désir et la volonté sont et demeurent les meilleurs serviteurs de la Vie ; elle même communément animée par de tels « moteurs », par de telles « Energies »...

 

 

C'est ici qu'une « spiritualité » spécifique, singulière, mais quasi « universelle » en ses fondements majeurs, non dogmatisante, mais invitant chacun à se doter d'une liberté conscience, claire et responsable peut trouver son efficience, son accompagnement, afin de nous aider à naviguer sur les hauts, profonds et redoutables courants de la Vie en demeurant « maître » du gouvernail qui est le nôtre......

 

 

A chacun, à chacune, en ses profondes obscurités, et s'il en a le clair désir, de trouver son « Etoile » au ciel et au cœur....

 

 

C'est aussi le rôle et la fonction majeure d'une véritable Tradition de Sagesse, de recherche d'Equilibre et d'Harmonie, qui instruit, sustente, abreuve, inspire de son Principe et de son Essence, l'Anima que nous sommes...

 

 

A celui et celle qui furent « Enfant et Serviteur du DON », qui en leur actes, gestes et pensées, en tous leurs ouvrages, firent de leur Vie une constante « Donation », qui concélèbrent à travers leurs arts, par leurs investissements humains solidaires et fraternelles, ce « meilleur de la Femme ou de l'Homme », Eternité leur sera aussi donnée ; « Amour en l'Amour » ainsi seront-ils, Vibration éternelle de la « Mère-Amour », de la « Fontaine-Amour », de « l'Univers-Amour »....

 

 

Nul autre recours, nul autre « secours », nulle autre espérance, nulle autre croyance, que cette Eterne Vérité !....

 

 

............

 

 

Le Chant des Métamorphoses (In les Chants de L'Awen)  extrait

(Willow Moon / Bran du) (En libre écoute et chargement sur ce blog)

 

 

"La Mort c'est fait ainsi

de mille grains de poussières

et son chant éphémère

de mille graines de vie...

 

La Mort est une vague dans l'Océan de Vie...

 

La Mort c'est fait, amis

de mille germes enfouis

dont le chant dessous terre

ensemence la lumière...

 

La Mort est une vague dans l'Océan de Vie...

 

 

Brocéliande Fev 2019 014pm.jpg



07/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres