Les dits du corbeau noir

Le Syd et la Femme

Bran du

Oct 2011

 

Les femmes, en tant qu’Essence féminine, sont les hôtesses permanentes du Syd ( de l’Autre-Monde ). Elles sont une émanation d’un « espace/temps » concentré dans le divin et le sacré qui trouve son expansion dans une ambassade féminine qui est l’expression même de la Déesse… La femme qui se considère « consacrée » est la servante de la Mère des Mères. Elle en incarne l’Anima et son âme est constituée de cette « énergie/force et lumière »…

Les femmes n’aspirent pas à découvrir et à explorer le Syd. Elles en font partie et en sont une émanation…. Elles sont attirées par certains aspects du monde humain (et du masculin essentiellement) et séduites par ceux qui portent en eux une dimension spirituelle qui les prédispose à la rencontre et à l’union complémentaire et féconde ( cela qui fera grandir l’embryon spirituel…)

Elles sont alors la matrice et le processus alchimique, l’élément essentiel, participatif de l’œuvre spirituelle… Elles sont le creuset spirituel aimant au sein duquel l’homme reçoit son initiation et s’initie, en toute conscience et volonté, à des dimensions qui le transcendent en le faisant accéder au monde subtil de la pleine Lumière…

Seule la dimension spirituelle enchâssée en sa gangue d’amour et sertie par les valeurs du don et de l’offrande est de nature à permettre l’accès au divin royaume et ce par l’intermédiaire de la femme dévouée à sa fonction et à sa "mission"…



27/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi