Les dits du corbeau noir

LE SENS DE L'EXISTENCE ? 2019 BRAN DU 13 07 JUILLET

Divers 2018 Récup 027pm.jpg
 

 Retour aux Sources ( Photo Bran du)

 

 

 

 

Etat des lieux et des situations

Bran du Juillet 2019

 

 

A chacun et à chacune de faire son constat, son bilan « existentiel » et ce objectivement, lucidement (sans concessions)...

Etat de satisfaction et état de frustration (vis-à-vis de lui-même, de son rapport à l'autre, aux autres, au monde.)...

 

Quelles sont les « manques », les « carences » essentielles et fondamentales qui font que je ne suis pas l'être auquel j'aspire et que je ne vis pas ce qui donne sens et Essence à cette existence que je mène comme je le peux?...

 

Tant que je n'aurai pas profondément exploré le « continent » que je suis, qu'il restera en moi des contrées méconnues et inconnues, des zones en friches et en jachères porteuses de potentialités insoupçonnées, de rêves rejetés, de royaumes interdits, je ne serais pas en juste mesure d'habiter et d'animer ce corps qui est le mien et d'en faire l'instrument relationnel propice à son déploiement et à son épanouissement dans tous les domaines de l'activité et de la pensée humaine...

 

Méconnaître « qui je suis », quelles sont mes plus vives aspirations, quelles sont mes contraintes et mes limites, mes facultés, capacités et potentialités de réflexion et d'action, mes forces et mes fragilités, mes utopies et mes illusions, mes ombres et mes clartés, mes élans et mes retenues, mes équilibres et mes disharmonies, ne me permet pas d'incarner le vivant que je suis...

 

l'ignorance ne m'autorise pas à mieux me connaître et donc à connaître « l'Univers et les Dieux » (soit, selon ma considération et ce que m'instruit et m'inspire ma "Tradition",  des Forces, Energies et Lumières émanées d'une Source innommable, indicible, mais qui abreuve, désaltère et fertilise tous les être et tous les « mondes ».)

 

C'est là le Point de départ (Point-Source et Point-Racine) essentiel, élémentaire, primordial et fondamental à partir duquel et autour duquel ma vie fera « Cercle » d'entendements, de conjugaisons, de respirations, de connexions intimes et profondes....

 

Si j'aspire de tout mon être à Être en mettant en œuvre tout mon désir et toute ma volonté à cet effet, alors je serais vraiment cet « artisan ou acteur » du vivre, ce serviteur ou servant de la Vie auquel mon corps, mon cœur, mes sens, mon esprit, mes pensées, mes actes et mon âme seront pleinement, consciemment et joyeusement dévoués...

 

Que puis-je attendre et solliciter de la Vie si ce n'est d'être en celle-ci dans le bien-être, le mieux-être et ce, tout en sachant avec pertinence et évidence que cet état jouissif, jubilatoire, de paix, de sérénité et de félicité ne peut être que provisoire, passager et éphémère comme mon existence même et comme tout ce qui s'en vient en ce monde pour y naître, y croître puis y décliner ?...

 

Mais « l'inéluctable » entendu, compris, transcendé ne peut que suractiver en densité et intensité ce qui m'est imparti de temps et d'espace pour co-animer ce « vivant », le fêter et le concélébré donc...

 

La sève de Vie, la substance « vitale », je la laisse circuler librement en moi, sans peur ni réticence, je la laisse investir toute ma chair, tous mes muscles, tous mes os, toutes les parties de mes « cerveaux », toute mes pensées, tous mes rêves et tous mes actes...

 

Je lui fais confiance car j'ai fait alliance avec "Cela" qui Fût, qui Est et qui Sera... "Cela" dont j'aurai été une humble, une infime, mais une consciente et aimante partie ; une partie ambassadrice d'un Tout qui l'englobe, l'inspire et l'instruit...

 

Je ne serais de Cela en effet qu'une vibrante et pervibrante « manifestation », mais une manifestation riche d'une expérience unique qui est « moi » et dont le déroulé en l'existence nourrira d'Amour la Source et la Fontaine de tout Amour et ce proportionnellement aux dons reçus, offerts et restitués...

 

 

 

 

 

Divers 2018 Récup 038pm.jpg

 

 

 

La question, l'interpellation, l'interrogation la plus rédhibitoire que l'on m'adresse est celle du sens de la Vie, du sens même de l'existence...

Soit ce que l'on peut attendre, souhaiter et espérer de cette Vie qui est la nôtre, de son meilleur usage et emploi et du pourquoi et du comment de notre « présence en ce monde » ; un monde moderne et actuel avec lequel nous avons bien des difficultés, récurrentes et pertinentes, de convergences et d'entendements !...

 

 

 

Si je ne m'étais pas d'abord posé ces questions cruciales à moi-même, je serais en totale incapacité de formuler un quelconque avis sur un tel sujet....

Et si je ne revisitais pas périodiquement cette nécessaire et indispensable interpellation, je ne pourrais conforter et enrichir mon propos ; un propos qui bien entendu ne peut-être que le mien avec tout ce que cela comporte d'interprétations personnelles et donc de limites à son exhaustivité et à sa pertinence et qui n'a de valeur que ce que l'on veut bien en toute liberté et lucidité lui accorder d'écoute, d'attention et de résonance...

 

Accréditer ce « propos » ou le réfuter ou y porter une attention ou une validation partielle est le fait de ceux et celles qui font appel à ma réflexion, à ma fonction, à mon « expérience », à mes exigences en terme d'adéquation entre expression et manifestation, entre postulat et mise en œuvre, entre pensée, réflexion et action...

 

 

A travers la rencontre, l'échange, le partage, la découverte et « l'enrichissement » mutuel et réciproque, se passe ce qui doit se passer quand le respect, l'attention, la confiance président à cela, quand le champ relationnel s'instaure selon des valeurs et des principes de considération et d'écoute véritable sans qu'un avis ou qu'une formulation de l'un ou de l'autre des partenaires relationnels ne prétendent détenir une vérité unique et absolue » qui devrait s'imposer à l'interlocuteur et à ses interrogations...

 

 

 

 

 

Divers 2018 Récup 039pm.jpg

 

Nous sommes, les uns et les autres, les compagnons et les compagnes d'un cheminement inéluctable pour tous en son échéance ultime, mais spécifique et singulier à chacun et à chacune, car chacun (et chacune) d'entre nous est, je pense, porteur, détenteur, conscient ou non, d'une unicité qui lui appartient en propre et qui intéresse toute la « création » et l'évolution permanente de celle-ci... Pour autant qu'il en même lui-même, en lui-même et par lui même, l'expérience en toute liberté, conscience, lucidité, volonté et responsabilité....

 

Le fait « d'informer l'Univers » de données et d'informations nouvelles résultant de notre expérimentation existentielle « unique » et donc d'accroître « cosmiquement » et proportionnellement à notre « expérience » la banque universelle des données disponibles aux champs évolutifs peut donner à notre existence un sens que l'on ne soupçonnait pas et qui validerait lors pleinement cette « présence au monde » et ce présent que nous sommes offert à celui-ci et ce, à travers notre pérégrination existentielle non subie, mais volontairement actée de cœur et d'esprit...

 

(Ceci étant seulement un postulat possible parmi d'autres.)

 

Mais comment donner du « sens » à sa vie, si celle-ci n'est pas conjointe à une Essence (spirituelle, philosophique, culturelle, humaniste, compassionnelle, symbiotique,...?) …

 

 

« L'interdépendance » consentie, désirée, donc bien comprise, n'est pas un asservissement, une domination d'une partie sur une autre, une servitude imposée... Elle est une « intelligence » à l’œuvre et tout autant du bon et simple sens...

 

Divers 2018 Récup 068pm.jpg

 

Nous ne sommes pas ( pas encore pleinement et heureusement en tous les cas) des électrons libres sans moyeu ni noyau, sans aucune attache d'aucune sorte, livrés à eux-mêmes et dérivant dans le temps et l'espace au gré de nos fantasmes, de nos fantaisies, de notre arrogant orgueil, de nos mensonges et de nos « cruautés » et de nos illusions...

 

Nous ne cessons de nous éloigner, de nous séparer, de nous détacher de ce qui fait lien avec la Vie, la Nature, le Monde et l'Univers, avec l'autre et les autres, nous agissons comme si nous étions seul en ce monde et comme si tout nous appartenait en devait se soumettre à nos exigences, à notre diktat !... 

 

 

Tout le « vivant », le véritablement, l'authentiquement « vivant » nous instruit du contraire même si il se peut que les comportements de groupe (monde végétal, animal et humain confondus) en période stable puissent amener une compétition entre individus ; compétition aux effets périphériques et individuels négatifs et néfastes pour une bonne part, il n'en demeure pas moins que dans les périodes difficiles et rédhibitoires soumises à déséquilibre et à disharmonie le groupe réagit majoritairement de façon solidaire, par une entraide spontanée, efficace, symbiotique, octroyant à chacun des partenaires une réciprocité biologique et sociale par rapport à son investissement « altruiste» (ne serais-ce qu'en terme de « sécurité » individuelle et communautaire)...

 

 

Soyons déjà « intérieurement » le changement que nous attendons à l'extérieur de nous-même (en paraphrasant Gandhi) et commençons dès aujourd’hui à méditer et à réfléchir sur la façon dont nous allons mener en nous cette opération alchimique et magique, à caractère sacrée, qui peu à peu, à notre rythme, à notre pas, à notre souffle, opérera les transformations, les « mutations », les changements majeurs que nous attendons de cette initiative salutaire, résiliente et audacieuse dont nous sommes les acteurs et artisans lucides et volontaires...

 

Et recherchons ; connectons-nous, aux autres « alchimistes » du vrai, du beau, du solidaire et du juste afin, peu à peu, d'accroître le champ de la conscience éclairée et maturée afin que se réalise une synergie d'énergies suffisamment forte, équilibrée et harmonisée pour faire un jour « bascule » au sein du chaos social et entamer une nouvelle ascension communautaire et planétaire vers la plus grande convergence possible dans la nécessité de participer tous ensemble à un changement de paradigme tel que la Vie sera réellement la Vie attendue, espérée et enfin co-animée selon une éthique, des valeurs, une pensée et des conceptions spirituelles, philosophiques, culturelles à portée universelle riches de toutes les diversités et singularités de l'existence considérés alors comme vecteurs de complémentarités bienvenues...

 

.................. A Suivre.....

 

 

 

Divers 2018 Récup 074pm.jpg

 

 



13/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi