Les dits du corbeau noir

L’art Rupestre, Emmanuel Anati ( Larousse édition )

 L’imaginaire de la Préhistoire - l’art rupestre dans le monde… extraits

 

« Je crois que l’art dit art premier ou art rupestre, naturellement sacré, destiné à mémoriser mythes ou événements, est bel et bien en soi une première écriture. » Yves Coppens


Nous disposons au moins de 40 000 ans d’art tribal, d’art visuel et notons une étonnante homogénéité de cette « graphie »… C’est un monde imaginaire fabuleux, un profond sentiment du sacré, un lieu où l’homme a vécu des expériences intérieures intenses. A travers des formes, des signes et des couleurs du monde environnant, dans ses multiples dimensions. L’homme s'est efforcé de transmettre de même ses propres messages à ces éléments naturels… Nous disposons de plus de 20 millions d’images dans le monde !… C’est une fresque immense traduisant une quête spirituelle gigantesque…

 

On peut ainsi suivre l’évolution de la conceptualisation et du comportement analytique de l’homme… Il y a une étonnante aptitude a créer des abstractions, des synthèses, des idées ou des mythes. Cela est caractéristique de l’espèce humaine… C’est un immense héritage de créativité… Danse, expression gestuelle, iconographie, poésie, musique, chant, diction… Tout cela existe en chacun de nous…


L’art des origines nous révèle les idées et les croyances, les éléments de la vie sociale, le goût, le sens de l’harmonie; le besoin d’une esthétique et d’une éthique des hommes qui l’ont créé…


L’Homme Sapiens Sapiens a pour caractéristique de produire et ou de savoir décoder des messages graphiques (premier art européen vers 34000 ans 40 000 en Afrique 30 000 en Amérique (Brésil) 22 000 en Australie…


«  Il suffit d’observer ces signes lointains pour qu’ils soient rappelés à notre conscience. Les archétypes nous guident comme un fil conducteur entre passé, présent et avenir, et un simple regard nous permet de les redécouvrir… La connaissance des racines culturelles qui l’ont amené à être ce qu’il est confère à tout homme (ou société) une nouvelle dimension… retrouver et interpréter nos racines, partir à la découverte de l’Homo Sapiens, nous permet d’accéder aux racines de notre inconscient et peut aider quiconque à mieux comprendre la nature humaine… »

 

 

 

« la culture a pour but de faire vivre et de stimuler l’intellect, de ressourcer l’homme, d’enrichir son présent et de l’aider à préparer son avenir… Tout ce qui assoupit sa conscience ou tend à l’endormir est donc le contraire de la culture… Chercher à comprendre sa propre nature est l’un des traits fondamentaux de l’espèce humaine et la culture en tant que telle, se doit de nous inciter à penser, à raisonner, à discuter, à connaître, bref, se doit de nous aider à comprendre l’univers qui nous entoure… La culture vise ainsi à créer une symbiose entre des personnes qui communiquent en s’enrichissant et en se stimulant mutuellement… L’homme va en fait vers les autres en espérant se trouver lui-même… »

 

 



26/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 562 autres membres