Les dits du corbeau noir

LA NAVIGATION DE MAEL DUIN DE NOUVEAU REVISITEE PAR BRAN DU 2019 13 04 AVRIL

 Coucher de soleil avril 2019 002pm.jpg

 Photo  BRAN DU

 

 

 

La Navigation de Mael Duin :

Revisitée par Bran du le 13 04 2019

 

 

 

En très court résumé : un fils d'un noble seigneur se retrouve orphelin après le meurtre de son père. Il est recueilli et élevé par une reine qui le considère comme son propre fils. Arrivé à l'âge adulte et devenu un guerrier redoutable, il est interpellée par les autres jeunes seigneurs qu'il affronte en lice et questionné sur son origine et sa lignée... La reine, lors, lui révèle le mystère de sa naissance et il décide de se venger... Il consulte un druide sur l'expédition de vengeance à mener puis part pour l'île où se sont réfugiés les meurtriers de son père... Mais le non respect des recommandations du druide va faire changer le projet du tout au tout !

 

 

 

 

Nous trouvons dans ce récit bien des éléments communs à de nombreux héros qui ne connaissent par au début leur lignée et origine... Leur « père » leur est inconnu et c'est le « Féminin » qui pourvoit à leur éducation... Mais vient le moment de la révélation qui va introduire la « queste » et donner l'élan téméraire et audacieux à celle-ci...

 

 

Dans le cas de Mael Duin, c'est la mort du père et la vengeance sur ses meurtriers qui fondent l'aventure périlleuse... Mais c'est aussi le non respect des règles édictées par le druide qui va compromettre ce but premier et fortement compliquer le périple...

 

 

Le nombre ou chiffre 3 est en fait l'ordonnateur et le régent de tout cela.            IL exprime à lui seul une résolution, une transcendance, une révélation qui tend à restituer à l'être, sa profonde unité et dons son accomplissement par vertu d'équilibre, de maîtrise et d'harmonie, mais ce, pour autant qu'il en prenne conscience à travers les épreuves surmontées...

 

 

 

La volonté initiale de rendre justice à son père se mute en fin de compte en un périple totalement initiatique qui inverse les motivations et entraîne vers une quête de « connaissance » et d'apprentissages via les expériences rencontrées et dominées...

 

 

Toutes ces épreuves sont marquées du saut de la peur et de ce qu'elle est censée engendrer chez tout individu... Nulle initiation réelle sans cette terrible confrontation et parmi celle-ci la confrontation à la mort !...

 

 

Ce qu'ils sont amenés à voir et à subir parfois, c'est aussi une vision du monde qui est l'inverse de celle auquel le regard est habitué. Ils pénètrent en fait l'envers des êtres et des choses et assistent également à leurs mutations réversibles... (Exemple : les moutons blanc et noirs qui changent de couleur lorsqu'ils changent de rive.)...

 

 

Confrontés à l'avers de la médaille existentielle, ils en découvrent aussi le revers et inversement. Il font donc « connaissance » de la dualité si présente et si manifeste en l'existence ne serais-ce que par les nombreux conflits qu'elle engendre faute de transcendances  (de « noces heureuses des contraires » disait André Breton) !...

 

 

Les dualités livrées a elle-même ne peuvent trouver ni accord, ni conciliation, et donc demeurent « stériles », infécondes, car sans résolution possible et soumises de ce fait à un affrontement permanent et destructeur...

 

 

 

Coucher de soleil avril 2019 013pm.jpg

 

 

 

 

C'est à l'homme en « queste » de ce qui le fonde et l'anime « primordialement » d'apprendre le juste discernement, d'avoir une vision claire de ce qui Fût, Est et Sera, de faire entendement des sonorités, ondes, flux, vibrations, qui sont accordés aux partitions de l'Univers, aux mélodies et symphonies de la Nature, aux chants et aux danses auxquels nous sommes invités et chaleureusement conviés...

 

 

Faire choix, acter une décision en adéquation avec la pensée réfléchie qui la met en œuvre, c'est là l'exercice existentiel par excellence, mais aussi une grande difficulté !...

 

 

C'est aussi pour cette raison que l'exercice spirituel et philosophique, d'induction et d'accompagnement, est impérativement requis en appui et en support  afin d'opter pour la bonne décision ou celle la mieux adaptée à la situation!...

 

 

A la base de la nécessité de choix, il y a le un qui est sérieusement confronté au deux... Sans la mise en œuvre du trois, seul en capacité de résoudre positivement l'antagonisme en présence affrontée et opposée, on ne peut espérer nulle résolution objective et efficace du conflit !...

 

 

Ce trois ; c'est nous ; nous en l'état de nos potentialités et capacités à faire choix libre et responsable, approprié et judicieux...

 

 

 

On comprend mieux alors l'importance que tient cette « Base 3 » ; cette vertu fondamentale du trinitaire ou ternaire, et ce, dans l'ensemble des fondements et animas de la pensée celto-druidique !...

 

 

Nous ne serons, ne pourrons être « accordés» aux êtres et aux choses, ni à nous-mêmes, ni aux « autres », à tout le mouvant et émouvant de la Nature et de l'Univers, si nous ignorons ce qu'est un « accord », si nous ne « l'avons pas ressenti, vécu, en nous-mêmes », s'il n'est pas connu, identifié, clairement perçu, entendu et reconnu comme le facteur et vecteur essentiel de notre « bien-être » et « mieux-être » ! (Et, par là même de tout ce qui nous entoure et en bénéficie dés lors !)......

 

 

Bien des événements rencontrés en cette navigation dépassent l'homme qui y est confronté. Et s'ils le dépassent, c'est bien pour que lui même en fasse autant et même davantage !... Cela fait aussi grandement partie de l'expérience et à force et valeur d'initiation !...

 

 

Sont « géantes » ces peurs que nous faisons grandir démesurément en refusant d'y « faire face » ; quand « faire face » est la seule solution possible !...

 

 

Bien des îles s'avèrent inhospitalières et même dangereuses pour l'homme, mais toutes ne sont pas un danger pour celui-ci et même lui apportent secours et bon recours (nourritures et boissons indispensables à sa vie, repos et réconforts ; y compris les mets « spirituels » et sapientiaux offerts sur la table des audacieux convives.)...

 

 

Mais l'acquisition de la Connaissance ne se fait pas sans luttes ni combats et surtout pas sans les premiers d'entre eux qui se livrent d'abord en nous-mêmes et qui impliquent la « maîtrise de nos dragons intérieurs » et leur conciliation pour servir finalement le Primordial et l'Essentiel et tout être et de toute chose et ce, au bénéfice de tous et de chacun...

 

 

Il est vrai que le Chaudron sacré de l'existence ne fait pas bouillir la nourriture de ceux qui n'osent pas, qui renoncent, qui se donnent de fausses limites et de fausses raisons, pour ne pas entreprendre l’œuvre véritable de leur propre vie !...

 

 

....................................

 

 

 

Coucher de soleil avril 2019 001pm (2).jpg



13/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 560 autres membres