Les dits du corbeau noir

LA FETE CELTIQUE COMMENTAIRES BRAN DU A PARTIR DE L'OUVRAGE " LES DRUIDES" (SUITE) BRAN DU 2016 30/03 MARS

Les DRUIDES Françoise Le Roux et CH J Guyonvarc'h suite

Etude, analyse, commentaire Bran du...

(Edition Ouest-France)

 

 

La Fête celtique :

 

« ...La fête celtique est un point d'équilibre et de rencontre entre le temps humain et le temps divin, un point de jonction aussi entre le calendrier inscrit dans le temps et le lieu de la célébration inscrit sur le terrain. »

 

 

Notes et développement : Bran du :

 

Un rendez-vous calendaire dans le temps et l'espace afin de vivre « l'instant d'éternité », une « parenthèse existentielle », une « sphère de conscience » avivée comme une flamme et ruisselante comme une source ...

 

Rencontre - lieu élu, choisi -jonction - équilibre - concélébration :

 

Un Verbe qui conjugue un Poème écrit et vécu au bénéfice de la Création et de tout le « Vivant »...

 

 

La rencontre :

Le sel humain de l'océan existentiel...

Une grâce offerte par le ciel sur le Chemin de la Vie...

Celle avec soi-même rendue possible par le rapport et la relation à l'autre, aux autres, à la « Nature », à tout l'Univers...

Ce « bouleversement » qui nous remet dans l'anneau d'alliances, dans le Cercle d'entendement...

 

 

Le Lieu d'élection :

Le lieu des correspondances ajustées, des affinités essentielles mises en résonance harmonieuse, claire, cohérente et aimante...

Un lieu consacré au mythe, à l'archétype et à ce qui les a inspiré et mis en mouvement dans la pensée et le cœur aptes à les accueillir, à fleurir et garnir la table et la corbeille du partage et de l'échange...

 

 

La jonction :

Les noces du désir et de la volonté actées en amour et ferveur et gratitude...

 

Etre et être« avec » la Respiration Une, la pulsation matricielle, le Souffle créateur...

 

Etre lucidement, aimablement, sagement, positivement, objectivement, de façon jubilatoire et pétulante, le fluide, l'onde, le flux, le pouls du monde, la sève printanière, l'éclosion, l'émergence, l'élan salvateur, le jaillissement primordial...

 

Etre de connivence et de compréhension avec l'Essence, l'Anima et le Principe...

 

Faire chair, sens et corps avec les danses de l'Esprit et les chorégraphies de l'Âme....

 

 

L'équilibre :

Tenir en ferme main, en paumes sereines, au dessus du vide, de l'abysse et de l'abîme humain, le souple balancier de la connaissance, de l'amour et de la conscience et avancer sur le fil ténu de l'évolution en se gardant du vertige appelé orgueil, cruauté ou mensonge...

 

 

La concélébration :

Etre, amplifier l'être, en cet instant d'éternité, dans le Cercle fraternel de la mémoire vive, dans la densité et l'intensité sensible, intelligente , émotionnelle, d'une présence au monde, éveillée, limpide, transparente, vibratoirement pulsée par le don et l'offrande et dans une dimension qui fait vision d'avenir en souhaitant co-participer à la Grande Loi d'Evolution qui opère les transformations et mutations nécessaires à la poursuite de la Vie...

 

Accomplir, épanouir, « solennellement » l'Etre au Cœur du cœur, au Sein du sein de Cela qui Est, qui Fut, Est et Sera avec le Ciel au-dessus de nous, la terre sous nos pieds et l'océan de vie qui nous entoure...

 

..............................................................................................



30/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres