Les dits du corbeau noir

L'ORTIE : UNE AUTRE TRES BONNE AMIE. 2019 BRAN DU 28 03 MARS

Divers Hillion jan 2019 017pm.jpg
L'ORTIE

 

 

 

 

 

Une autre bonne amie : l'Ortie 2019 Bran du

 

 

 

Sources d'infos ; Wikipédia et autres sites...

 

 

« Si on devait garder qu'une seule plante médicinale sur terre se serait l'ortie » Déclaration unanime des herboristes

 

 

Une plante aux mille vertus et aux larges propriétés...

 

C'est l'une des plantes médicinales les plus efficace... Elle est utilisée sous de nombreuses formes...(Selon les effets recherchés, on l'emploi en en décoction ou en cataplasme.)...

 

 

L'ortie Urtica Dioica (La grande ortie ou ortie piquante, elle mesure entre 60 et 150 cm.) L'ortie « brûlante » Urtica Urenest plus petite...

 

Elle appartient à la famille des Urticaées qui compte 30 espèces environ ; 11 en Europe et 5 en France... C'est une plante herbacée à feuilles velues...

 

 

Elle est naturellement riche en vitamine A B et C... En protéines, vitamines et minéraux...Elle est notamment fortement minéralisée en fer, en calcium, en magnésium, en potassium et phosphore...

 

 

Elle peut être associée (ses graines ou racines) avec d'autres plantes (en synergie) ; par exemple avec le ginseng ou la gelée royale.)...(Aussi avec la spiruline qui est une algue très complète aux nombreuses vertus également)...

 

 

L'ortie à de très nombreuses vertus et applications, et ce depuis fort longtemps car les « chasseurs-cueilleurs » en faisaient déjà usage !... Ces effets bienfaisants sont donc connus depuis la plus haute Antiquité...

 

 

On a utiliser l'ortie au cours des derniers siècles pour en faire du papier, des vêtements, des cordes, des voiles et des filets de pêche...(Comme le chanvre)...

 

Elle a fait l'objet d'une culture dans les pays nordiques et en Irlande...

 

Selon les « shamans », l'ortie piquante serait une « plante de feu » et son esprit (ingéré en nous) permettrait de lutter efficacement contre les pensées et les énergies négatives présentes en notre corps...

 

 

 

Divers salades sauvages Mars 2019 024pm.jpg

 

 

Parmi les multiples bienfaits :

 

On peut en faire usage avec grande sécurité... Il n'y a pas de contre indication particulière connue.... (Elle peut cependant et éventuellement augmenter le volume des urines.)

 

 

Elle est : Nourrissante, équilibrante et reminéralisante.

 

 

 

C'est l'une des meilleures plantes alcalinisante et reminéralisante, mais une alimentation « acidifiante » ou trop riche en graisse etc diminuera l'efficacité de l'ortie... Elle est synonyme de force, de vitalité et d'énergie... Elle est une protectrice de l'organisme... (Estomacs, intestins, reins, vessie, ongle, yeux, dents...) C'est un anti-inflammatoire général. Elle agit sur les douleurs articulaires et tendineuses...

 

 

 

C'est un très bon diurétique (comme le pissenlit d'ailleurs). Elle agit efficacement contre les douleurs de l'arthrite et des rhumatismes... Elle soulage en cas d'inflammation bénigne de la prostate … C'est un « anti-démangeaison »... Elle irrigue avec efficacité les organes ( reins, vessie...) Elle bloque les toxines et les acides du fait de son effet alcalinisant... d'où une diminution des inflammations...et des douleurs articulaires...

 

 

Elle purifie l'organisme et facilite le travail des reins en évacuant les nombreuses toxines à expulser...

 

 

On l'utilise sous forme de gélules, de poudre, de feuilles séchées, de jus frais, d'extraits fluides ou en teinture alcoolique...

 

 

Pour les cataplasmes, elle est associée à l'argile verte et agit ainsi sur les douleurs provoquées par les rhumatismes ou l'arthrite...

 

 

Les feuilles lyophilisées (congélation rapide puis déshydratation) combattent le rhume des foins...

 

 

La racine soulage la miction en cas d'inflammation bénigne de la prostate...

 

 

Elle est astringente et cicatrisante (elle est utilisée pour la goutte, l'eczéma, les maux de tête, les blessures infectées...)...

 

 

La racine peut être absorbée séchée ou transformée en extrait normalisé. Appliquée en lotion, l'ortie lutte contre l'acné, en bain de bouche, la plante se révèle efficace contre les infections (Aphte, gingivite, angine.)...

 

 

L'ortie serait une alliée de la femme enceinte (elle stimule le lait maternel)...

 

 

Elle est utilisée dans la composition de produits qui sont censés favoriser la repousse des cheveux...

 

 

Elle est un excellent complément alimentaire an cas de baisse d'énergie (coup de pompe)...

 

 

En tisane on peut l'associée au thym, au citron, au miel (ou propolis) et à Echinacea...

On peut faire des tisanes d'orties (vertu amaigrissante), des jus d'ortie... (A prendre le matin ou en après-midi de préférence et avant 19 h pour éviter des insomnies!)... 

 

     La meilleure manière d'obtenir des bénéfices de cette plante ; c'est de la consommer régulièrement en tisane de feuilles et racines et sur une cure de plusieurs mois...

Les sportifs, les personnes affaiblies, les convalescents auront tout intérêt à y faire recours...  On fera appel à elle en cas de grosses fatigues physiques ou nerveuses, en cas de stress, elle est le meilleur remède en cas d'anémie... C'est une plante médicinale majeure pour les problèmes rénaux...

 

 

Elle est plus riche en vitamine C que les légumes et les fruits ou autres plantes... 

 

    Elle serait aussi en mesure de favoriser la fertilité... (C'est un léger aphrodisiaque, mais aux effets notables.)...

Divers salades sauvages Mars 2019 022pm.jpg

 

 



Côté culinaire :

 

 

La soupe d'ortie est réputée, mais trop chauffée l'ortie perd de ses qualités, de ses « principes actifs ». Il est recommandé pour conserver celles-ci et ceux-ci de faire d'abord un bouillon puis de mettre l'ortie au dernier moment...

 

 

Personnellement, je fais ma soupe avec les sommités d'orties (non montées en graines) et j'ajoute des fanes de radis et quelques feuilles d'alliaire (et quelques pommes de terre pour donner plus de « lian »)...

 

 

On peut aussi faire une omelette (j'y ajoute alors de la ciboulette sauvage.).... ou la cuisiner comme les épinards...

 

 

Attention, comme pour bien des plantes, elle ne se cueille pas n'importe où et surtout pas dans un environnement pollué !...

 

 

Autres emplois et infos :

 

 

 

Rudolf Steiner l'appelait la « gaillarde »... Il la recommandait particulièrement pour le traitement sain des sols...

Elle aime les sols riche en azote et entretenant l'humidité...

Là où elle est absente, il proposait d'étendre de l'ortie séchée...

Elle régule le fer ; là où il est en excès, elle l'absorbe et là où il est en défaut, elle en apporte... Elle est riche aussi en silice...

Elle élabore le souffre, véhicule la potasse et le calcium...

 

 

Il y a quelques années un adepte de la permaculture a mis au point un purin d'orties (avec parfois ajout de consoudes ou de prêles.)..... C'est un engrais puissant et peu coûteux, riche en protéines...

Vendant cela sur le marché il a été « condamné» puis on lui a rendu enfin justice après des années de gros tracas... Il y a eu depuis un amendement à la loi appelé « purin d'ortie »....

 

 

Les éleveurs utilisent aussi l'ortie pour nourrir le bétail...

 

 

Il est fort dommage et fort regrettable que cette plante soit trop souvent dotée d'une mauvaise réputation et souvent détruite et arrachée... alors que c'est un « cadeau » pour le jardin et pour votre santé !...

 

 

C'est un trésor nutritionnel hélas mal aimé !...

 

 

(Attention à ne pas confondre la grande ortie avec le lamier (fleur jaune ou rouge) dont le lamier blanc aux propriétés sensiblement différentes.)...

 

 

 

Coye Avril 2012 art nature etc 095pm.jpg
Le lamier jaune

 



28/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 560 autres membres