Les dits du corbeau noir

JUSTE MODESTIE ET HUMILITE REFLEXION BRAN DU 2016 06 10 OCT

 

Val sans retour 12 04 2015 003pm.jpg

Façade peinte en Brocéliande...

 

 

POUR PARFAIRE LA CONNAISSANCE D'UN SIEUR CORBEAU....

 

Un peu de modestie et d'humilité... Bran du 2016    Octobre

 

 

Il n'est jamais aisé de parler de soi, mais dans la mesure où le soi explicite aussi le moi et permet de mieux comprendre comment le moi, concilié au soi, exprime la totalité de l'être que je forme, une présentation en ce sens est nécessaire...

 

Je suis ce que l'on appelle un « autodidacte », muni d'un simple certificat d'étude primaire et envoyé sur une voie de garage dans l'apprentissage technique au sein d'un collège du même nom (formant à la comptabilité et au secrétariat et exploitant financièrement o combien cette « filière » en ponctionnant de différentes façons des parents soucieux de l'avenir d'enfants sortis du cursus de l'éducation traditionnel conventionnelle), je quittais précipitamment cet apprentissage professionnel au second trimestre de ma « 4è technique » pour m'engouffrer dans la véritable vie professionnelle lors de mes 18 ans. (Etant lors employé comme sténo-dactylographe au sein d'un pool employant plus d'une centaine de femmes !)....

 

Je n'ai pas choisi le métier qui fut le mien pendant quarante ans, mais j'ai essayée de le pratiquer de mon mieux, exerçant en fait plusieurs fonctions en son sein... (Une grosse entreprise du tertiaire de ce que l'on commença a appeler la banco-assurance...)

 

Inscrit au cours du soir, je passais alors un CAP d'assurances et, volontaire pour toutes les formations proposées dans l'entreprise, je m'acheminais, étape par étape, vers l'encadrement et les fonctions inhérentes à celui-ci...

 

Voilà pour le volet professionnel auquel il faudrait ajouter mon engagement syndical... impliquant luttes, combats, rébellion, résistance, tout cela pour garder une « dignité » humaine qui faisait de plus en plus défaut dans la dite entreprise et son management pervers !...

 

.................................................................................................

 

Apprendre soi-même pour soi-même et, fort des expériences réalisées, de leurs analyses objectives et de leurs enseignements, se forger un état d'esprit propre (au double sens du terme) et fonder les assises de son être...

 

Puis, témoigner de cela et s'investir au service du vivant et de ses semblables afin de transmettre les connaissances acquises, les outils et méthodes employées etc...

 

C'est le vœux que je fais pour chacun et chacune....

 

.................................................................................................

 

Pour ce qui est du cheminement traditionnel inauguré en août 1981, il en a été de même...

 

 

Fort de l'étude du livre permanent et ouvert de la Nature, fort d'une formation personnelle à la pratique « poétique » et créative », fort de la rencontre troublante et émouvante avec un « féminin » initiateur, fort des enseignements reçus des Anciens et des Anciennes au sein d'un collège dispensant une manne de connaissances, de savoir faire et de savoir-être et fort de toutes les étapes parcourues sur la Sente de Lumière, je faisais choix conscient, lucide, cohérent, libre et responsable de m'engager davantage au service de la Tradition en me préparant au sacerdoce (Eubage en 1994) puis en étant reçu comme Druide lors d'une initiation validée par mes « pairs » au cours de l'année 2004... Année ou je mettais en œuvre, en Ile de France, une clairière appelée Kan ar Vuhez (le Chant de Vie) ; clairière poursuivant son œuvre en Bretagne depuis novembre 2011...

 

Toute cette période d'apprentissage et d'évolution progressive des plans et niveaux de connaissance, de maîtrise et de conscience, m'a amené à parfaire et accroître mes compétences et potentialités et je suis redevable, O combien, à la Tradition pour m'avoir amené à incarner de mon mieux les valeurs qui la fondent et la forgent en m'aidant à mettre et à offrir au monde, à mes frères et sœurs du chemin, le meilleur de moi-même...

 

..................................................................................................

 

Ce cheminement représente un cumul considérable d'études, de recherches, de travaux, de créations, d'expériences parsemé de doutes et d'enthousiasmes...

 

Il est loin d'être fini et achevé car la « perfection » n'existe pas sur notre terre où nous aurons encore et encore à apprendre et à parfaire !... Et à aider nos semblables dans cette tâche individuelle et communautaire...

 

C'est dire que la modestie et l'humilité s'imposent, mais ce sans excès ce qui serait, autrement, une forme d'orgueil dissimulé !...

 

C'est dire aussi que l'absence d'une éducation scolaire aboutie, d'un approfondissement universitaire complétant cela, n'est pas un « handicap » ni un « obstacle » pour tracer son chemin et « construire, édifier et bâtir » une personnalité singulière et plurielle apte a assumer les fonctions et responsabilités qui sont les siennes et qui relèvent de son libre choix...

 

C'est dire également que devant une société , une civilisation celtique, complexe ô combien, comportant encore bien des zones d'ombre, mais d'une richesse culturelle, philosophique, mythologique, symbolique et spirituelle « extraordinaire », on ne peut prétendre tout connaître, mais seulement des fragments et des parcellaires et quelques lignes de force et axes majeurs...

 

Tout en sachant qu'il y a en cela un ensemble cohérent, car rien ne relève du hasard , mais de constructions conceptuelles et doctrinales recherchant, sans cesse l'accord, la concordance, la juste place et mesure, l'équilibre et l'harmonie...

 

C'est dire enfin qu'il existe d'autres canaux plus subtils encore d'inspiration, d'apprentissage intuitif et « visionnaire » ; des canaux qui font l'économie des livres et autres supports du « savoir » et qui ne relèvent eux que de l'AWEN ; Le Souffle Incréé et ses ambassades divines et sacrées...

 

Ce que j'offre et propose en partage résulte de quelques éléments de connaissance attestés, argumentés voire expérimentés au cours de ces 37 années de pérégrinations ferventes et aimantes et ce, avec les limites qui sont les miennes et les manquements et carences, erreurs ou interprétations que j'assume pleinement en responsabilité lorsqu'elles se produisent contre mon gré...

 

Je ne dispose, il est vrai non pas de certitudes, (quoique certaines qui me sont propres, profondes et intimes demeurent mes lignes de force et axes majeurs), mais de quelques « celtitudes » sujettes à évolution comme la Tradition elle-même...

 

Je m'efforce de « sonner » juste et d'éviter des dissonances, mais je ne suis pas à l'abri de distorsions parasitaires échappant à ma vigilance... merci de me les signaler pour remédier à cela...

 

L'intention demeure d'être, le plus possible, « vrai » dans le cœur battant du monde, mais ma condition humaine imparfaite peut être amenée à déroger parfois et en quelques circonstances à ce postulat...

Vous voudrez bien lors excuser des faits auteurs d'un désagrément même involontaire...

Val sans retour 12 04 2015 001pm.jpg

 

...............................................................................



06/10/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 477 autres membres