Les dits du corbeau noir

INVOCATION de "L'INCREE" Bran du 28 mai 2014

 

Préambule :

 

Considérant, "personnellement" avec grand respect et humblement au demeurant,

qu'il est un lien "sacré", une Relation "divine" entre le Créateur et sa Création , ne concevant pas l'UN sans l'Autre et inversement, je m'adresse à ce Dieu de toute Bonté, à cette Déesse qui nous prodigue l'Abondance, à travers un qualificatif, un "pronom" (personnel et nominal) qui résume à Lui seul et en Lui seul, toute chose, toute entité, toute forme visible et invisible : TOI...

 

J'ose nommer l'innomé et l'interpeller (LUI) de la seule façon qu'il me soit possible de le faire, avec mon langage imparfait et l'imparfait de ma pensée...

 

Tutoyer le "Dieu" (Appellation elle même très limitée et pouvant contenir toute autre qualification et expression) n'est pas ici irrespectueux, ni orgueilleux, c'est un acte de Foi, une déclaration d'amour pour un Amour immense et infini auquel par des mots malhabiles et imprécis, ici et maintenant, je me lie, étroitement, amoureusement comme tout amant ou aimant!... qui Aime dans l'éloignement comme dans la proximité, le visage proche ou estompé de l'Aimée...

 

Je lui donne ainsi en moi Existence et Préséance et je ne saurai ne rien dire, de rien exprimer, de tout ce qui en moi, a été déversé de sa subtile et indéfinissable Présence et Substance, de son Amour et de sa Bonté... Et ce, Afin que le SOI en MOI clame, de joie, ce qui Fut Est et Sera...

 

Je ne suis que ce qu'Il a souhaité que je sois en ma venue en ce monde, me laissant libre de mes choix quant à concevoir ou non cette "Présence et Existence" et je lui suis reconnaissant de me laisser, moi-même, concevoir et valider en toute Conscience ce qui Est ou ce qui n'Est pas...

 

Je suis "Druide" parce que j'ai fait, lucidement, volontairement, consciemment, amoureusement, ce choix de faire vivre, se développer et rayonner en moi.... Cela, Tout Cela !

 

 

 

Invocation.... Bran du Mai 2014

 

 

 

Toi ;

 

Brume, ombre et brouillard

 

Dans la pensée de l'homme...

 

 

 

Toi, l'Eau première, le Feu premier,

 

Le Mystère de tout mystère...

 

Toi, le sans hasard ;

 

Toi le TOUT et la Somme...

 

Toi l'Indicible, L'Indescriptible,

 

L'Inaudible, l'Invisible, l'Indéfini...

 

 

 

Toi, la Source de toutes les Sources ;

 

Le flot Jaillit de toute Vie,

 

La Fontaine jamais tarie,

 

Le Temps en son éternelle course,

 

L'Espace en ses infinis...

 

 

 

Toi, le Levant et le Couchant,

 

Le Crépuscule et l'Aurore,

 

Le flux, le sang, la sève, en nos corps

 

L'Amour... Infiniment....

 

 

 

Toi, La juste Mesure, la juste Balance

 

Le Maître de ballet de toutes danses ;

 

Les mouvements des mondes

 

Et tout l'Univers en ses rondes...

 

 

 

Toi, dont j'ignore la vraie Nature

 

Dont je ne peux connaître l'Essence ;

 

Toi, des plus denses et des plus intenses ;

 

Pur diamant, diamant des plus pur...

 

 

 

Toi, Enigme de toute énigme...

 

Toi, de tout changement, le paradigme...

 

Toi, le sans Nom, l'Innommé...

 

Toi le "Sans naissance", Toi l'Incréé...

 

 

 

Tu es la Réponse à toute question

 

Tu est de toute question la seule Résolution...

 

Par toi toute Pensée est interpellée

 

Dont le Coeur te cherche non sans raison...

 

 

 

Tu es le Comment, tu es le Pourquoi...

 

Tu est en Moi, le Soi, le Germe déposé

 

De ta Clarté, de ta Bonté, de ta Générosité

 

Et, de ta Lumière , la Promesse de l'Eclat...

 

 

 

Tu es toute Origine, tu es toute Finalité...

 

Tu es l'Equilibre, tu es l'Harmonie,

 

Tu es le Concordant et tu es l'Accordé,

 

Tu es de l'Energie, la Force et le Sacré...

 

 

 

Tu es tout Désir et toute Volonté...

 

Tu es l'Ame de tout le Créé...

 

Tu es le Cycle de l'homme et des saisons ;

 

Tu es l'Ecoute et tu es l'Attention...

 

 

 

Par Toi le chaos a accouché

 

De mille formes différenciées

 

Et l'Etre enfin a pris nom,

 

Aprés sa longue germination...

 

 

 

Toute chose par Toi fut initiée...

 

Tu es l'Eclair, la Foudre, la Révélation...

 

Tu es l'Inspir, l'Expir et la Respiration...

 

Tu es en Tout le Manifesté...

 

 

 

Tu es le Creuset et tu es le Chaudron...

 

En Toi et par Toi, toute transformation...

 

Tu es le bon Recours, le bienveillant Secours ;

 

Tu es l'Amour en toutes ses expressions...

 

 

 

Tu es la Permanence, tu es l'Immanence ;

 

En toute animation, en toute incarnation...

 

En Toi et par Toi, se fait la transcendance ;

 

Ta Loi sans cesse se veut Evolution...

 

 

 

Tu es Le Principe et tu es l'Essence...

 

Tu es ma Croyance, tu es mon Aspiration...

 

Ton Oeuvre est ma vénération

 

Et tu en es LA PLEINE CONSCIENCE...

 

 

 

Tu es le Cercle de tous les Cercles ;

 

Le Point, le Centre, la Circonférence,

 

Le Contenant et le Contenu

 

Et l'extrême et suprême COHERENCE...

 

 

 

Tu es ce qui relie la Vie à la Vie...

 

Tu es la Noce et tu es l'Alliance ;

 

La vive, la pure Intelligence

 

Et, de toute forme, la splendide ENERGIE...

 

 

 

Je suis, ici, de corps et d'âme, ton Existence...

 

Un fragment, une parcelle infime de ta magnificence,

 

Mais, en Cela et par Cela, Qui Fût, Est et Sera,

 

Je suis, humblement, lucidement, joyeusement... TOI...

 

 

 

TOI, le Germe, la Semence,

 

L'Humus, le Terreau,

 

La Terre d'abondance,

 

L'Absolu et l'Immense,

 

L'Offrande de toutes les offrandes,

 

l'Autel de tous les autels,

 

L'ultime Sacrifice, l'extraordinaire Régence,

 

La plus haute des Fréquences

 

Emise en l'Univers...

 

 

Toi l'Eternel, l'Immortel,

 

Le Don et la perpétuelle Provende...

 

Toi qui es, du Poème, les Mots

 

Et, des chants et musiques, le Son...

 

 

 

Tu es en Tout et Partout la VIBRATION...

 

La plus grande Résonance

 

En qui corps, âme, pensée, esprit, conscience font écho...

 

 

 

Face aux voiles qui te recouvre,

 

A l'infini et à l'immense où tu te déploies,

 

J'ose m'adresser à Toi ;

 

J'ose émettre, avec ferveur et ardeur,,

 

Des voeux et des souhaits sur ton aimante et aimable fréquence...

 

 

Que ta Lumière, que ton Energie nous soit douce recouvrance,

 

Qu'elle fasse éclore en nous la fleur bleue et blanche du SOI...

 

 

 

Alors nous serons, sans autre forme, la divine connivence,

 

Cela qui vibre et fait résonance

 

En toute vie, en toute forme émanée de Cela

 

Que je ne nommerai pas sinon en des syllabes de silence

 

Tout au fond de moi, tout au fond du SOI !...

 



28/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres