Les dits du corbeau noir

Initiation 3 G le Scouezec lecture / poème bran du sept 2012

DE L’INITIATION :   G Le Scouezec   Entretien avec un druide  (extrait) Ed du Prieuré

« …Le monde des dieux est vivant autant que nous le sommes, c’est cela qui nous le rend accessible…   Il y a autant de mondes que de dieux et les dieux sont infinis…. Tous ensemble ne font qu’un pourtant, chacun est spécifique… Ils se subordonnent les uns aux autres…

Cet Autre Monde existe-t-il ? C’est la seule question à se poser à son sujet. A chacun d’apporter une réponse à sa mesure et en accord avec sa foi profonde sans aucune directive dogmatique…

Pour ma part j’y crois en me fondant :
Sur mon expérience, sur mon vécu de druide, et sur mes contacts avec les forces de la nature….

Au centre de tout ceci se trouve :
L’inspiration, l’Awen des Druides, le Souffle du Dragon…

Le propos initiatique est une éternelle tentative d’harmonie entre ce qui est intemporel et la relativité humaine. Le seul moyen pour parvenir à L’état éveillé de conscience de tout cela c’est d’abandonner les égos successifs, bons ou mauvais, afin d’aller vers L’ESSENCE DE L’ETRE qui elle aussi est intemporelle et c’est un long travail…

En druidisme, nous apprenons à comprendre le monde tel qu’il est et essayons de percevoir ce qu’il y a d’intelligent en toute chose. Cette « intelligence », c’est l’AWEN des dieux qui transite aussi en toute chose…

Le moment de l’initiation est un moment qui « ébranle l’âme » de celui qui l’a vit…   Il est très difficile d’exprimer ce qu’est une tell processus de transformation ! (C’est un secret par manque de mots… On ne peut traduire ce qui ne peut l’être !)

Le futur initié (Immergé) est préparé (il est censé l’être d’ailleurs). Il est présenté au monde total par l’intermédiaire de la nature et de ses forces puis orienté vers un point précis. L’homme ou la femme participe à tout ceci avec l’intégrité de son corps… La nature se met alors à dialoguer avec celui qui apprend à la suivre… et cela est magique…. Car c’est alors que se manifeste l’AWEN des Druides…"



 

Force et Energie                                            Bran du  16 09 2012
                                                 (Aux futurs initiés, à nos initialisations à venir)


Vois, le Ciel, vois,
Cet homme que voilà,
Cette femme que voici…
Ils sont l’œuvre inspirée du Souffle ;
Ils sont le Souffle aussi,
Ta parole et ta voix…

Vois, le Ciel, vois,
En eux, ta force, ton énergie…
Ils sont eux et ils sont toi ;
Tes vents, tes orages, ta rosée, tes brumes et tes pluies….

Vois, la Terre, vois,
L’homme, la femme, par ton argile pétris…
Ils sont ton humus, ils sont ton terreau,
Ils sont tes enfants chéris
Et, dans l’union, porteurs eux aussi de vie….
Vois la Terre, vois
Comme ils t’honorent par ce beau nom de Mère
Et comme en eux, vibre ta force, ton énergie
Tes sèves en leur clairière…

Vois, la terre, vois,
Ils sont tes semences et ils sont tes fruits,
Ils sont tes moissons, la gerbe d’or de tes épis,
Ils sont la ronde de tes saisons
Et ta lumière au cœur des nuits…

Vois sœur eau, vois,
La femme source, l’homme en son puits,
L’océan dans leur yeux, tes fluides en leur vie…
Vois comme ils s’écoulent vers tes bras infinis…
Vois, soeur eau, vois,
La lèvre qui te bois,
Le cœur en son merci…
Ta force en eux, ta force, ton énergie…

Frère feu, sœur flamme
Vois l’homme et vois la femme
Et la braise qui les unit…
Vois leur brasier, voir leur flambeau
De chair et de peau, et de rêves aussi…

Ils sont eux et ils sont toi…
Il sont la forge que tu chéris,
Le creuset où par tes lois
Toute choses naît et grandit
De l’absolu à l’infini….
Ta force ici, et là ton énergie,
Dans ces êtres qui flamboient…



16/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi