Les dits du corbeau noir

IMBOLC ET CERNUNNOS (SUITE 1) ADAPTATION AU RITUEL ? 2018 BRAN DU 11 01 JANVIER

Cernunnos 2017 mars 002pm.jpg
 

 

 

 

Réflexions autour d'Imbolc Bran du            Janvier 2018

 

 

La flamme (autant celle d'une bougie que celle d 'un feu) joue un rôle conséquent dans le rite de lustration associée à l'eau du rituel d'Imbolc...

 

Faire flotter des bougies allumées sur la surface ondine d'une fontaine sacrée me semble manifester de façon hautement symbolique les noces de l'eau et du feu qui en tant que telle sacralisent et purifient ceux et celles qui participent de corps de cœur et d'esprit au rite...

 

Imbolc apparaît mettre en relation équilibrée et complémentaire deux aspects importants et signifiants de ce festiaire :

Le Féminin mit spécialement à l'honneur à partir de la haute figure de Brigidh...
Le Masculin avec celle de Cernunnos...

 

Avec la fête de la Lugnasad instaurée par Lug (patron de la fête) en l'honneur de sa nourrice Tailtiu (une figure de la Déesse-Mère), c'est la première fête du cycle saisonnier celtique confiée au féminin ou lui faisant hommage et honneur...

 

 

 

 

stele picte avril 2017 001pm.jpg

 

On conçoit lors aisément qu'il appartient aux « Dames de la clairière » de mettre en œuvre cette célébration à travers un Cercle féminin animateur intégrant en son sein la présence masculine et ses représentations, principes et valeurs...(Et donc Cernunnos qui rappelons-le est avec Lug un fils de la « Déesse-Mère »)...

 

Le passage de l'ombre à la neuve lumière se conçoit traditionnellement en bandant les yeux de chacun des participants puis en enlevant leur bandeau...

Un rite similaire est effectué lors des initiations traditionnelles : soit une veillée nocturne suivie de l' initiation à l'aube ou à l'aurore donc au grand jour revenu...

 

Le fait de concevoir le montage du feu en entrecroisant les branches comme on ferait d'un nid puis en versant sur ce feu l'hydromel ou la cervoise s'apparente aussi à une noce alchimique... Un « oeuf » en pierre peut aussi être déposé dans le foyer...

 

L'image du Souffle associé à Cernunnos pourrait aussi se symboliser par l'envoi d'un « cerf-volant » à l'image d'un cerf donc ! !... (Une tradition très forte sur d'autres continents.)

 

La présence d'un « Homme vert » au sein du rituel pourrait aussi trouver sens et signification...

 

Les Hommes, poitrine dénudée devant la fontaine sacrée, pourraient recevoir du féminin le versement de l'eau sacralisée sur leur front et sur leurs épaules...

(Une eau du bassin exposée préalablement et automatiquement à la Lune.)

(Les femmes entre elles peuvent concevoir un rite nocturne semblable hors de la présence des hommes.)...

 

 

 

 

18342472_417671045274249_6678166782697104950_npm.jpg

 

En veillée d'Imbolc, un « charivari » préalable peut se concevoir également qui à l'image de l'esprit du carnaval mime ou singe l'inversion des valeurs, le chaos et célèbre l'Homme vert etc... (Mise en place du « terreau fertile » d'où un nouvel agencement et ordonnancement équilibré et harmonieux va renaître.)...

 

Les « Sènes » de l'île de Sein ou de « l'embouchure de la Loire »

pratiquaient un rite de « nettoyage » complet de leur sanctuaire à priori non à Imbolc, mais à Samhain ; soit à la fin d'un cycle de la Roue de l'année. Leur németon était détruit, les bâtiments mis à bas puis reconstruits aussitôt sans que des matériaux transportés alors à ce effet ne tombent accidentellement à terre...(sous peine de sanction pour l'actrice de l'incident!)...

 

Cette notion de détruire, de remettre à bas, puis de reconstruire participe d'un schéma réel et symbolique d'épuration nécessaire voir indispensable...

 

Cette « idée », qui s'est prolongée au sein des carnavals européens, étaient donc déjà bien présente et incarnée dans le monde Celte...

 

L'irruption lors du « sauvage » porterait elle aussi a large et profonde réflexion dans une société policée et globalement sédentaire qui à une nette tendance à exclure de ses communautés ce qui ne s'y agrège pas ou que sporadiquement...

 

Ce qui est différent ou marginal rappelle les libertés que nous avons « abandonnées » au pseudo sécuritaire et font l'effet d'un miroir insupportable et brisé le plus souvent !...

 

Pourtant, nous avons, o combien, plus que nécessité à procéder de temps à autre à des expériences nomades, à nous « ré-ensauvager » sporadiquement afin de réveiller nos sens et leurs potentialités dynamiques actrices du « vivant »...

(Ceci si nous ne voulons pas demeurer des êtres asservis par un mental despotiques qui craint nos affects comme la peste, s'il n'a pas d'emprise sur eux !)...

 

Le confinement hivernal cessant, l'approche vernal est source de libération de l'être dans tout ce qui l'anime et le constitue...

Comme les eaux redevenues libres, abondantes et « submergantes », l'être est appelé de nouveau à ruisseler et à redevenir expansif de corps, de cœur, de pensée et d'esprit...

 

L'hiver a élaguer les branches mortes de notre « Arbre de Vie » pour laisser place aux nouveaux rameaux de croissance... Il en est exactement de même pour nous !...

Toutefois et bien que demeurant le grand régent du semestre sombre jusqu'à Beltaine, Cernunnos apparaît comme un être ambivalent générateur à la fois de désordre mais également annonciateur du renouveau.

C'est une « force » conséquente qui demande maîtrise et contrôle faute de quoi elle peut mener à des situations extrêmes factrices de déséquilibres et de disharmonies... D'où l'arrivée de Lug à Beltaine mettant fin au règne certes bénéfiques, mais potentiellement dangereux de Cernunnos...

 

Dans les carnavals, ceux-ci se terminent par la mise au feux du personnage honoré, voir sa mort symbolique, mais aussi par le renvoi de l'Homme Vert dans ses forêts ou marais...(En dehors de la citée des humains)...

 

Voici donc quelques éléments de réflexion qui peuvent déboucher

éventuellement sur une intégration au sein de notre rituélie contemporaine pour autant qu'ils demeurent dans l'Esprit et le Fond traditionnel et y trouvent une juste, harmonieuse et cohérente place...

 

 

18342789_417671058607581_9063578457408596861_npm.jpg



11/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 494 autres membres