Les dits du corbeau noir

IMBOLC 2020 DONNEES ET SENSIBILISATION BRAN DU 06 01 JANVIER

 

 Soleil et Féerie Dec 2019 760.JPG

 

Photo Bran du

 

 

 

 

Imbolc 2020 Bran Du

 

 

Sera concélébré sur le secteur de Pléneuf-Val André 22370 le Samedi 01 février 2020. RV Chez Bran du 10 H pour Préparation...

Prévenir SVP au préalable au 06 62 10 15 83

 

 

 

On considère que l'acceptation la plus commune et la plus partagée de ce terme à rapport avec la « lactation des brebis », un signe annonciateur du renouveau à venir ; la Vie animale enfantant de nouveau la vie comme l'arbre bientôt ses bourgeons et les plantes leurs fleurs...

 

C'est donc là un signe d'espérance en une période de nouveau féconde et fertile associée au Féminin géniteur...

 

C'est aussi une fête traditionnellement célébrée en l'honneur de Ste Brigitte ; soit la Christianisation assez classique au demeurant d'une déesse païenne : Brigh en l’occurrence, divinité celtique, patronne des forgerons, des médecins et poètes en Irlande et autre pays Celtes...

 

Il sera donc fort utile de se reporter à ce que nous pouvons connaître de cette divinité pour mieux comprendre et concélébrer à notre tour cette fête ; laquelle ne comporte que peu d'éléments d'informations « attestées » par rapport aux autres fêtes principales du calendaire celtique...

 

 

1 / Réunir les éléments et données permettant de connaître les lignes de force et les axes majeurs de cette fête... En comprendre « l'Esprit » et « l'Anima » et les formes induites en adéquation avec cela...

 

2 / Retirer de cette connaissance la spiritualité « conductrice » et ce qu'elle met en œuvre pour se « manifester » et « s'exprimer » au niveau des « formes » et « pratiques »...

 

En dégager l'éthique et les valeurs inhérentes et adapter, actualiser, les enseignements de sagesse, de croyance et de ferveur qui en résultent à notre époque et qui sont de nature à nous aider dans notre propre évolution et compréhension du monde, de nous-mêmes et de ce qui nous entoure tout en donnant à notre cheminement existentiel sens et Essence...

 

3 / Et, à partir des connaissances acquises et maîtrisées, construire, élaborer et "architecturer" ensemble, de coeur, de corps et d'esprit,  le rituel...

 

….///....

 

 

 

 

Soleil et Féerie Dec 2019 663.JPG

 

 

 

 

IMBOLC

 

 

Ce qu'en dit Philippe Jouet dans son dictionnaire de Mythologie et de Religion celtique ( Enbanner éditeur)

 

Si l'Irlande reste la principale source d'information pour nos recherches et études les textes et documents sont rares qui traitent des festivités d'Imbolc avant la christianisation. Ils sont plus nombreux et éloquents au sujet bien plus tardif de ST Brigitte NDR

 

Pour Philippe Jouet : l'idéologie des fêtes importe davantage que leur réalité matérielle et historique...

 

Si les grandes fêtes du monde celtique conjuguent cérémonies religieuses, assemblées politiques et activités économiques...

(Il semble bien qu'Imbolc ne comporte pas ces trois éléments, mais que la fête soit plus intime et restreinte et plutôt l'affaire des femmes que des hommes. Les cultes qui impliquent le féminin et l'eau sont de la même nature, c'est-à-dire « intimiste »... (NDR)

 

On parlera pour Imbolc de fête « mythique » bien plus qu'historique, car ce dernier aspect est bien moins attesté même si les attestations mythologiques sont rares...

 

On retiendra le terme de Banfes soit de Festin de femme (Banuez en breton)...

 

Imbolc est très exactement pour CH. J Guyonvarc'h le nom de l'ablution purificatoire ou, pour d'autres, le temps venu où l'on trait les brebis (le temps de la lactation.)

 

C'est aussi la sortie « provisoire » de l'hiver...

 

Sur l'Île de Man, si la nuit d'Imbolc est agréable le reste de l'année le sera aussi, mais dans le cas contraire ce sera un mauvais présage...

 

Au temps de la christianisation, la fête d'Imbolc sera approximativement remplacée par la Chandeleur et recouverte par la fête de Feil Brigde soit de (sainte) Brigitte...

 

Si l'on considère que la Brigit païenne, qui a servi à la construction de la sainte a retenu les traits d'une divinité aurorale on peut envisager qu'Imbolc inaugurait la période des Aurores de l'année qui correspond à la période de la lumière...

 

(A noter que les fêtes irlandaises ont une dimension agraire.)

 

La fécondité, la fertilité, la vie y sont encouragées provoquées par des procédures où interviennent tous les groupes fonctionnels...

 

Imbolc et Beltaine sont aux centres respectifs de deux trimestres d'accroissement solaire ; l'un pré-solaire, l'autre post-équinoxial...

Pour l'Irlande, les fêtes gaéliques sont bien attestées par la folklore...

Les quatre grands moments de l'année étaient en Ecosse les « Quarter-Days » qui tombent, qui tombent suite à de légers déplacements le 11 novembre, le 02 février, le 15 mai et le 01er août...

 

Pour la Bretagne, Imbolc est le « Jour de la Lumière » soit Deiz ar Goulou » soit une fête de sortie de l'hiver et du début du printemps (encore appelée Gouel Berc'hed (Fête de « sainte » Brigitte)...

 

 

 

 

 

Soleil et Féerie Dec 2019 699.JPG

 

 

 

 

Brigit à le sens de « haut » et « d'élevé » (notion et idée de hauteur donc.)

 

Le mythe cosmogonique de l'aurore captive dans la montagne originelle équivaut dans le légendaire à la princesse enfermée dans une tour...

 

Brigit est la fille du Dagda ; « le Dieu Bon ». Elle est l'épouse de Bres, donc en situation intermédiaire entre les divinités « diurnes et les divinités nocturnes », soit encore entre les Tuatha Dé Danann et les Fomoire (les Puissances de la Terre)... (Idem entre le monde céleste et claire et le monde « souterrain », sombre et obscure.)...

 

Elle a un fils nommé Rùadàn (Petit Rouge) qui est un substitut malheureux du soleil qui sera envoyé espionner les Tuatha Dé Danann et charge de tuer le dieu forgeron Goibniu lequel déjouera cette tentative d’assassinat en retournant la lance confiée à Ruadan contre celui-ci...

Brigh pleurera son fils et ce seront lors les premières lamentations de l'Irlande... Elle ordonna les pleurs, les lamentations et les gémissements pour les morts...

 

On dit aussi qu'elle inventa un sifflet pour appeler la nuit...

 

 

« Brigit, la poétesse (Banfile), fille du Dagda, femme de science ou femme de sagesse, c'est-à-dire la déesse que les poètes adoraient, parce que sa protection était grande et célèbre, pour cette raison, on appelle de ce nom la déesse des poètes dont les sœurs étaient Brigit ; la femme-médecin (Belegis), et Brigit, la femme du travail de forge (Begoibnechta) ; ce sont les trois filles du Dagda... C'est d'après leur nom que tous les irlandais appellent toutes les déesses. »...

Le Glossaire de Cormac

 

 

Autre nom de Brigit : Breo Aigit « Flèche de Feu »...

 

Brigit est aussi la Mère des Trois dieux de Dana (Brian, Lucharba et Iuchar.) Ce sont trois divinités préposées aux changements de cycle qui conquièrent pour Lug les objets merveilleux nécessaires à son équipement...

 

Il est à noter que Ste Brigitte est « historiquement » incertaine. Elle est tenue pour la fondatrice de la communauté monastique de Kildare (l'Eglise des Chênes) où brûlaient les feux sacrés entretenus par 9 moniales et par la sainte elle-même le Vingtième jour... (Cette structure organisationnelle fait une forte référence à l'île d'Avalon avec Morgane et ses 9 sœurs ou encore au « collège féminin des Sènes ». NDR)

 

Elle est honorée comme patronne des poètes, artisans et femmes en couche. Sa fête tombe le 1er février « jour d'Imbolc ».

 

Brigit était la gardienne du foyer...

 

Elle est associée aux vaches d'abondance. Le lait des vaches traitées par Brigid aurait rempli tous les chaudrons du Leinster...

 

Des éléments païens se repèrent dans sa légende, influencée par celle de la déesse homonyme :

 

 

 

 

 

Soleil et Féerie Dec 2019 813.JPG

 

 

 

 

Sa naissance se situe à l'aurore au seuil de la maison...

 

Sa nourriture par une vache blanche aux oreilles rouges.
Ses vaches traitent trois fois par jour qui donnent un « lac de lait » pour ses hôtes, sa bière inépuisable au point que, prise un jour, de court, elle changera de l'eau en bière...

 

Les similitudes relevées entre Brigit et la Reine Medb peuvent s'expliquer par d'anciennes figures de l'aurore et de l'année...

 

Dans un Hymne irlandais Sainte Brigitte est aussi appelée :

« Flamme d'or étincelante » (implorée pour être conduit au Royaume éternel), « Soleil resplendissant » (capable de gagner les batailles contre toutes les épidémies) et « Branche en fleurs » (capable de détruire les charges de la chair.)...

Elle est dite également « Mère du Christ »...

 

Brigit est issue de l'aurore indo-européenne formulairement appelée « fille du ciel-diurne » comme Brigitte l'est de son prolongement du Dagda...

 

« Elles est « Mère des Dieux » (Elle précède les divinités diurnes)...

Elle naquit à l'aurore, à l'aube...

 

Sa biographie présente toujours un lien miraculeux avec la Lumière (Une colonne s'élève sur sa tête)...


Elle est liée au feu, aux rayons du soleil, aux flammes...

 

La Déesse « Aurore » existait aussi parmi les Celtes...

 

Une fonction éminente de cette déesse était comme « Esprit de Vie », de donner le jour au nouveau soleil...

 

.........................

 

 

 

 

Soleil et Féerie Dec 2019 711.JPG

 

 

 

 

 

 Notes Bran du Janvier 2020 :

 

 

Récapitulatif des éléments constitutifs du personnage et de la divinité ou de la « sainte » : (Brigh, Brigde, Brigit, Brigid, Ste Brigitte, (Berc'hed en breton)

 

 

 

Naissance, renouveau, lactation, enfantement, fertilité, fécondité, revitalisation, signe manifeste d'espérance...

Annonces printanières / sortie proche de l'hiver...

Femme, Feu, Flammes , Fête de Lumière (Deiz ar Goulou)...

Eaux, averses...

Ablutions purificatoires...

Bon ou mauvais présage...

Intimité féminine et culte plus « restreint »...

Aurore et aube (divinité) Née à l'aurore...

Chandeleur et chant des lueurs...

Accroissement solaire...

Haut, élevé, noble, digne...

Divinité « intermédiaire » placée entre les diurnes et les nocturnes...

 

Son fils sera tué par un T D D et ce seront les premières lamentation connues de l'Irlande... Pleurs, lamentations et gémissement pour les morts seront ainsi institués...

Elle invente un « sifflet » pour appeler la nuit...

Elle est « Mère des Dieux »...

Elle est dite aussi ; « Flèche de feu »...

Elle est « gardienne du foyer »...

Patronne des Poètes, médecins, forgerons, artisans et femmes en couche...

 

Elle est reliée aux vaches sacrées et à l'abondance de leur lait ; (Vaches liées à la Voie Lactée, à l'Autre-Monde et au Chaudron d'abondance. NDR)...

Elle préside au Festin de Femme (Banfes)...

Elle soigne, guérit, apporte sa protection...

Elle enseigne, guide, inspire, instruit, conduit, soutien, accompagne...

 

Elle est « l'Esprit de Vie » qui donne naissance au nouveau soleil...

 

Ces éléments permettent donc d'avoir une représentation assez complète de la divinité, de ses attributs, de ses fonctions...

 

 

 

C'est à partir de cela que nous pouvons « brosser » une représentation mythique, archétypale, légendaire, folklorique et historique qu'il nous appartient de connaître en vue d'application et de transposition adaptées et adéquates conservant l'Esprit, l'Essence et l'Anima afin de donner formes anciennes et nouvelles à ces contenus, à ces Forces, Energies et Lumières...

 

 

Dans l'entendement intime, fervent et profond de cet « Esprit de Vie », nous serons lors plus amènes de concélébrer « Imbolc » en convergence de désir, de compréhension, de croyance, de connaissance et de conscience...

 

 

Cette fête est « hautement féminine » et le Féminin se devrait plus spécifiquement « d'incarner » celle-ci et de la mettre en œuvre avec ses dimensions et sensibilités spécifiques et particulièrement adéquates !......

 

///...

 

 

 

 

 

Soleil et Féerie Dec 2019 779.JPG

 

 

 

 

 

Jour de Lumière.... Bran du (Pour Imbolc) Janvier 2020

 

 

 

 

Intro :

 

 

 

 

Matin de Lumière

 

Comme Amour en ses atours

 

Aube et flamme d'or

 

Et naissance en l'aurore...

 

Lors tout en nous s'éclaire

 

Lors tout en nous accourt

 

Sanctuaire est notre corps

 

Et d'Amour avons séjour...

 

 

 

 

R / Chant de Lumière, chant de lumière

 

Et chant solaire au bleu matin du cœur

 

S'éloigne l'hiver, s'éloigne l'hiver

 

Il faut chaud en nos cœurs...

 

 

 

 

1 / Brigh, Déesse bien aimée,

 

De ton sein jaillit la nuit

 

Et dans la nuit ta voie lactée ;

 

Allaitée est la Vie, par toi enfantée...

 

 

 

 

2 / A l'arbre ses bourgeons

 

Et aux plantes la fleur

 

Et la printanière saison

 

En les prairies du cœur...

 

 

 

 

3 / Tu es la branche fleurie

 

Et de toute Vie, l'Esprit...

 

Qu'en nous soit ta forge

 

En laquelle l'Amour regorge

 

 

 

 

4 / Gardienne de tout foyer

 

Femme sage de nos enfantements

 

Nous sommes un soleil croissant

 

Faisant reculer toute obscurité...

 

 

 

 

5 / Tu inspires les bardes et poètes

 

Et fais un lit aux doux amants

 

Qui en leurs bras te fêtent

 

Par leurs entendements...

 

 

 

 

6 / De l'abondance tu es le chaudron

 

Et de l'espérance l'horizon

 

Femme de science et de sapience

 

Et de nos dieux la « reliance »...

 

 

 

 

7 / Femme fertile et féconde

 

Génitrice de tout le vivant

 

Nous sommes de tes enfants

 

Qui veulent faire danser les mondes...

 

 

 

 

8 / Tu prends et donne soin

 

Et tu rétablies l'harmonie...

 

Tu nous guides en blanc chemin

 

Et en nos cérémonies...

 

 

 

 

 

Chant de lumière, mon doux refrain

 

Aube et flamme d'or

 

Lumière du matin

 

Flamme de l'aurore, flamme en nos corps

 

Espérance pour demain

 

Chant de Lumière, Chant de Lumière.

 

Chant sacré et chant divin

 

Éclaires-nous en nos chemins...

 

 

 

 

Soleil et Féerie Dec 2019 800.JPG

 

 

A SUIVRE...

 

 



06/01/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi